Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Méditations grisâtres...

Aller en bas 
AuteurMessage
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Méditations grisâtres...   Ven 13 Nov - 9:42

La nuit était déjà tombée sur le château. Comme toujours, les cachots étaient sombres, et le bureau de Neklea n'était éclairé que d'une bougie à la flamme vacillante.

Assise derrière son bureau, un verre de vin devant elle, une cigarette à la main, Neklea observait avec amertume cette pièce...

De toute évidence, l'école n'était pas bien en point... Les élèves avaient déserté le château, les professeurs ne s'impliquaient plus. Finalement, un visiteur étranger eut pu croire que cette immense bâtisse n'était désormais hantée que par des fantômes.

Longues ombres errantes, chacun allait et venait au gré du hasard ; les membres de l'équipe pédagogique se saluaient à peine, chacun étant empli de rancune, de regrets. Où était donc passée l'époque dorée de cette école, lorsque les élèves turbulents grouillaient dans les couloirs, chahutaient au moment des repas, s'amusaient à des explorations nocturnes ?
Où était donc passée toute cette jeunesse ?

Où était passée celle de Neklea ?

Seulement âgée de 23 ans, Neklea avait l'impression d'être déjà bien vieille, tellement lasse de cette inaction, regrettant tellement l'époque où elle-même n'était qu'élève, où elle se baladait dans la forêt interdite, qui peu à peu était en quelque sorte devenue sienne...

La bouteille de vin était déjà vide ; d'un coup de baguette, Neklea en amena une autre à elle et l'entama. Elle ralluma une nouvelle cigarette, puis se cala bien au fond de son fauteuil, les yeux mi-clos, admirant les volutes de fumée qui tentaient de s'élever dans les airs mais qui restaient bloqués, incapables de s'évader de cette pièce sombre et froide...

Elle-même semblait prise au piège... Que faire ? Comment s'échapper ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mer 18 Nov - 20:54

Toc Toc Toc....

Silence


Al posa une main assurée sur la poignée et ouvrit la porte. Il ne savait pas à quoi s'attendre en s'introduisant ici, mais certainement pas à y trouver....


- ....Neky !!!!


En un instant, le blondinet était sur elle, l'entourant de ses bras en gesticulant comme un gamin excité.


- Neky !!! Yeah ! Fucking Merlin, jamais j'aurais pu croire que t'étais passée à Poudlard !

D'un geste brusque, il fit tomber la cigarette que Neklea tenait entre ses doigts fins. Il s'assit sur les genoux de la jeune femme, la ramassa pour la fumer et s'arrêta quelques secondes de japer comme un jeune chiot pour poser une question plus distincte :

- Qu'est ce qui t'amène ici ? Tu sais que tu schlingues le gros rouge ! Mouhahaha ! Sers-moi un verre que je me mette minable moi aussi ! XD

Puis, se concentrant un instant pour tirer une latte, il plissa ses yeux rouge de chats en tentant de mettre de l'ordre dans sa tignasse blond-blanc tout en produisant l'effet inverse.

- Dis-moi.... C'est pas frèrot que tu viens voir ?

Il se mit une claque en criant :

- Shit ! J'avais promis de pu l'appeler comme ça, il desteste...!

Puis sur le ton de la confidence :

- Oui, il est devenu plus coulant, mais il reste d'un naturel assez grincheux T-T... Regarde, il m'a tapé là !

Al, toujours clope au bec, remonta sa manche et exposa un hématome qui partait de son coude et montait jusque sur son épaule.

- Au fait, chuis pas trop lourd pour tes grandes jambes toutes fines ?

Puis n'attendant aucunement la réponse, il passa ses bras autour du cou de Neklea et approcha ses lèvres des siennes, déposant de petits baisers répétés.

- Mmmh ! J'avais oublié comme ta bouche de fille est douce et chaude...

Ses yeux rougeoyèrent un instant comme s'il réfléchissait, puis il murmura d'un air enfin redevenu sérieux :

- Neky... faut que jte dise un truc....

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Lun 23 Nov - 19:28

Neklea était plongée dans ses pensées lorsqu'elle entendit frapper à la porte. Le visiteur, ne s'attendant visiblement à aucune réponse, ouvrit alors la porte. S'ensuivit un grand cri et, un instant plus tard, le nouvel arrivant se jetait sur les genoux de Neklea.

Sous le coup de la surprise, la jeune femme ne réagit d'abord pas, trop étonnée pour dire un mot.
C'était Alderik, tout frétillant, qui venait de pénétrer dans son bureau.

Curieusement, il paraissait étonné de la voir là... Dans ce cas, pourquoi venir ici ?

Neklea n'eut guère le temps de réfléchir, Alderik commençant déjà à pépier, à gesticuler...


- Neky !!! Yeah ! Fucking Merlin, jamais j'aurais pu croire que t'étais passée à Poudlard !

Sitôt dit, il s'empara de sa cigarette puis continua son monologue, parlant tantôt de son frère, tantôt montrant son bras couvert d'ecchymoses... Enfin, il se pencha sur elle, l'embrassant à de multiples reprises, avant de lui dire d'un ton plus sérieux :

- Neky... faut que jte dise un truc....

A présent libérée de son étreinte, Neklea se leva, laissant Alderik avachi dans son fauteuil, sans même daigner répondre à ses questions.
Allumant une nouvelle cigarette, elle commença alors à faire les cent pas, observant Alderik, sa peau si fine, si pure, ses cheveux presque blancs, ses yeux dans lesquels elle avait tellement aimé se perdre... Tout ceci appartenait désormais au passé ; Neklea le savait, et elle avait fini par l'accepter.
Cependant, se retrouver en la présence d'Al était, encore aujourd'hui, extrêmement rassurant...

Finalement, Neklea alla s'asseoir sur le bureau, face à Alderik, et lui servit un verre de vin, qu'elle lui tendit sans mot dire. Elle vida alors le sien d'un trait, puis, les sourcils froncés, lui demanda doucement :


- Alors... ? Quelle est cette importante nouvelle que tu souhaites me faire partager ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Lun 23 Nov - 20:00

En un instant, Neklea s'était déjà sauvé, elle ne changeait pas. A peine faisait-il un pas dans une direction qu'elle en prenait déjà une autre... Sacrée Neklea !
Elle lui tendit le verre de vin réclamé et vida le sien d'une traite. Elle avait toujours le même levé de coude ! Sûrment la seule fille a avoir toujours fait concurrence à Al en matière d'alcool et de substances en tout genre. Une vraie putain de fille trash et cool, la seule qu'il eut jamais aimé, d'ailleurs...


- Alors... ? Quelle est cette importante nouvelle que tu souhaites me faire partager ?

Son ton était désabusé, presque lointain. Peut être qu'elle s'en fichait éperduement, avec tout ce temps qui était passé !
Il tira dans le mégot de cigarettes avec la ferveur du désespéré et reprit le plus pausément qu'il put :


- Ouais, Neky... Tu sais pas ce qui s'est passé... Avec Tom... Tu sais, tu devineras jamais... Je suis vraiment trop content de ce qu'il me laisse faire...Je veux dire... Je veux dire....enfin, tu vois, quoi !

Le discours d'Alderik était toujours aussi décousu, mais Neklea avait l'habitude...
Il plissa les yeux qui lui donnait toujours cette allure féline, puis se rabattit sur son siège en se mordant les lèvres d'un air sensuel... Puis il bondit sur ses jambes et s'approcha à nouveau d'elle, lui barrant le passage au cas où elle tente une fois de plus de s'éclipser, puis l'entoura de ses bras en murmurant :


- Tu n'es pas contente pour moi ? Mon rêve s'est enfin réalisé !

Il approcha son visage de la jeune femme et chuchota à son oreille :

- ... mais le problème, c'est que tu me manques....

Il se mit à déposer de petits baisers le long de son cou gracile. Qu'elle était attirante, cette damnée Neklea ! Jamais il n'avait pu lui résister... Il reprit prenant sa voix de petit garçon :

- Tu sais, je ne t'ai jamais oublié...

Il lui fit ses grands yeux tristes, mais son sourire laissait deviné ses canines pointues et ses lèvres ne demandaient qu'une chose : être abusées !

- Je crois que j'ai été vraiment très méchant...

Il espérait bien que la punition allait suivre et son sourire ne pouvait le quitter.

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Lun 23 Nov - 20:34

Décidément, Alderik n'avait pas changé...
A peine Neklea s'était-elle levée qu'il se pressait contre elle, tentant à nouveau de l'embrasser, la serrant dans ses bras.


- Ouais, Neky... Tu sais pas ce qui s'est passé... Avec Tom... Tu sais, tu devineras jamais... Je suis vraiment trop content de ce qu'il me laisse faire...Je veux dire... Je veux dire....enfin, tu vois, quoi !

Neklea sourit discrètement... Évidement, Al ne pouvait le savoir, mais Neklea était au courant de son aventure incestueuse... Comme tous les habitants du château encore là, d'ailleurs...

C'est alors qu'Alderik commença à lui susurrer des mots doux, se faisant plus pressant...
Déjà Neklea commençait à perdre pied. Certes, Alderik appartenait au passé, mais il était toujours aussi attirant à ses yeux. C'était presque physique, magnétique...

C'est alors qu'Alderik prononça cette phrase... :


- Je crois que j'ai été vraiment très méchant...

Neklea se mordit alors la lèvre, puis finalement ne put s'empêcher d'éclater de rire...
De toute évidence, Alderik avait toujours les bons mots... !

Neklea se tortilla cinq minutes avant de finir par s'échapper de son étreinte. Reculant de quelques pas, elle observa Alderik, les larmes coulant sur ses joues à force de s'esclaffer...


- Je sais très bien ce que tu as fait avec ton frère, Al... Et tu attends quoi maintenant ? Une fessée pour punir le garçon désobéissant peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Lun 23 Nov - 20:55

Put *** ! Non seulement elle savait mais en plus... elle se fichait de lui ! Al la regarda se tordre de rire un moment puis elle s'exclama :

- Je sais très bien ce que tu as fait avec ton frère, Al... Et tu attends quoi maintenant ? Une fessée pour punir le garçon désobéissant peut-être ?

T-T

Dommage... Maintenant, ça serait sans doute difficile de lui avouer qu'il y avait volontiers pensé, à la fessée ! Il fit une moue vexée. Il n'aimait pas quand Neky se foutait de lui... Mais bon, comme il le pensait l'instant d'avant, Neky serait toujours Neky ! Et ce n'était pas la première fois qu'elle se payait sa tête ! XD

* pauvre moi...*

Ouais, bon, d'un autre côté, elle avait l'air de trouver pas trop bizarre qu'il fasse des trucs avec son frère... C'était plutôt une bonne chose pour lui vu ce qu'il avait en tête... Les gens étaient parfois si étranges, à s'offusquer de choses aussi anodines que de s'aimer un peu plus que de raison... C'était pas comme si.... Comme si... Bon, il ne trouvait pas d'exemple qui lui semblât bizarre... Et puis ceux qui critiquaient ne connaissaient pas la texture de la peau de Tom, ni le parfum de ses cheveux d'ébène, ni son put*** de corps super excitant !
Mais ce n'était vraiment pas le moment de penser à Tom, il aurait bien le temps de s'en occuper ce soir ! Pour l'heure, il n'y avait que Neklea qui attirait son regard de braise rougeoyante. Et il savait quel goût avait Néklea...

Il la laissa finir de rire tout son saoul en croisant les bras. Quand le silence se fit à nouveau entre eux, il lui sourit, puis commença à déboutonner sa chemise en silence, sans la quitter des yeux, faisant apparaître son torse translucide à force d'être pâle. Il la laissa glisser à terre et s'alluma une cigarette, se perdant dans ses volutes... Puis il murmura d'une voix grave :


- Je pense que tu as des choses à te réapproprier... A moins que tu ne cèdes la location définitivement... Mais à ce moment-là, il faudra quand même penser à me rendre la caution....

Il se mordait les lèvres en souriant, les yeux pétillants d'excitation.

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mar 24 Nov - 20:01

Voyant que, de toute évidence, Alderik n'aimait pas ses moqueries, Neklea n'eut que plus envie de rire... Après tout, elle n'avait guère eu l'occasion de s'esclaffer ces derniers temps...

D'abord vexé, Al finit par passer outre ; apparemment, il n'était pas venu ici pour discuter...

A peine finissait-elle son grand éclat de rire que déjà, Alderik dévoilait son torse glabre, d'une perfection qu'elle n'avait jamais pu oublier...
D'un air nonchalant, il s'alluma une cigarette, puis dit d'une voix sensuelle :


- Je pense que tu as des choses à te réapproprier... A moins que tu ne cèdes la location définitivement... Mais à ce moment-là, il faudra quand même penser à me rendre la caution....

A ces mots, Neklea sourit, puis tourna le dos au bel éphèbe...
Tranquillement, elle s'assit au bord du lit, continuant sa cigarette.
Ses yeux ne cessaient de regarder Alderik ; son corps fin et pâle, ses mains qu'elle savait expertes, sa bouche dont le contact la faisait frémir...

Puis, d'une voix mi-moqueuse, mi-naïve, elle rectifia les dires de son amant :


- Me réapproprier quoi ? Toi ? Tous deux savons très bien que ni l'un ni l'autre n'appartenons à personne... Quoique... peut-être aimerais-tu devenir celle de ton frère ?

Tout en disant ces mots, Neklea avait détaché ses longs cheveux bruns, qui venaient cacher son visage quelquefois. D'un geste las, elle écrasa sa cigarette, puis enleva enfin son débardeur.

Seulement vêtue de son jean et de son soutien-gorge en dentelle noire, qui tranchait avec sa peau diaphane, Neklea s'allongea sur le lit et ferma les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mar 24 Nov - 23:33

Elle le regardait toujours, depuis son lit et commençait à détacher ses cheveux puis lança :

- Me réapproprier quoi ? Toi ? Tous deux savons très bien que ni l'un ni l'autre n'appartenons à personne... Quoique... peut-être aimerais-tu devenir celle de ton frère ?

Il décela dans l'ironie de sa phrase comme un voile d'amertume. Il est vrai qu'il n'avait jamais été correct avec elle... Ni avec qui que ce soit, d'ailleurs. Mais sous ses airs distants, Neklea avait un coeur, et peut être qu'il l'avait déjà plusieurs fois blessé. Elle était ce genre de femme forte qui n'aimait pas montrer sa vulnérabilité, mais Al, malgré son esprit borderline n'était pas dupe. Elle était forte, certes, coupante comme un rasoir, bien souvent... Et il n'était peut être pas tout à fait étranger aux défenses qu'elle s'était elle-même constitué, tout au long de sa vie. Il devait être pour elle une déception de plus... Alderik savait à quel point il était inconstant... Décevant... Souvent inutile.

Mais son esprit gardait toujours cette joie de vivre librement, sans entrave, à contrario de ces quinze premières années d'enfermement total dans un laboratoire, ramené continuellement au rang de 'chose' et non pas d'être humain. Il avait su se satisfaire de la moindre parcelle de vie, en ce monde pourtant pourri jusqu'à l'os. Al s'émerveillait de tout, du plus minuscule témoignage de bassesse humaine. Il avait connu la mendicité, la prostitution, la douleur d'être haï et l'indifférence de tous, mais chacune de ces choses l'avaient rendu profondément heureux de vivre...

Neklea...

Neklea ne lui pardonnerait jamais, il le savait.

Il la rejoint doucement sur le lit, s'allongeant à côté d'elle et passa délicatement ses doigts dans ses longs cheveux ébènes. Elle avait fermé les yeux, alors il se baissa lentement vers son visage et déposa un baiser léger sur ses lèvres. Puis tout en passant un doigt le long de sa poitrine dont seul un morceau d'étoffe noir le séparait, il murmura :

- ...Nous n'appartenons à personne... Est-ce une constatation désabusée, ou un regret, Neklea...

Il était sérieux, pour une fois, malgré l'extrémité de ses doigts qui se promenait librement sur le torse de la jeune femme...

- Quant à mon frère, cela fait longtemps que tu l'as deviné, j'en suis persuadé...

Il continua tout en la caressant, avec douceur mais sensualité :

- J'ai desiré ça depuis le jour où j'ai appris que je n'étais pas seul au monde... Il y avait cette autre solitude abîssale qui m'appelait... Et je sais maintenant à quel point il est seul, dans son propre monde...Et quand il revient à lui de brefs moments, sa douleur est si vive que même à moi elle me fait mal... Peux-tu ressentir ça...?

Il avait posé cette question sans véritablement attendre une réponse. Revenant subitement à son état naturel d'excitation avancée, il s'écria :

- Tu sais que t'es vraiment super sexy, Neky ? C'est moi où tu as pris de la poitrine ?!!

Al l'attira à lui de toute sa force et approcha son visage de son cou gracile, et y passant consciencieusement sa langue caressante. Il ne se trompait pas : Neklea avait toujours ce goût délicieux. Il murmura de sa voix la plus enfantine :

- ...alors, belle poupée, tu renouvelles ton bail pour quelques mois ?

Puis dans un éclat de rire qui n'appartenait qu'à lui, il arracha prestement son jeans et s'attaqua avec zèle à faire sauter le bouton de celui de la belle brune.

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mer 25 Nov - 20:46

Comme elle s'y était attendue, Alderik vint la rejoindre sur le lit. Il s'allongea près d'elle, l'air songeur ; sérieux, pour une fois.
A quoi pensait-il ? Peut-être à son frère, peut-être à leur histoire passée...

Alderik l'embrassa délicatement sur les lèvres, avec précaution, comme s'il avait peur qu'elle ne se brise, tandis que d'un doigt, il effleurait les contours de sa poitrine.

La respiration de la jeune femme se fit plus pressante ; Dieu qu'elle aimait sentir son corps s'animer sous les caresses de son amant... !

Puis Alderik reprit la parole :


- Quant à mon frère, cela fait longtemps que tu l'as deviné, j'en suis persuadé...

En effet... Neklea avait toujours plus ou moins perçu l'admiration béate qu'Al portait à son "aîné", l'amour incommensurable et totalement irraisonné qui l'animait lorsqu'il s'agissait de Tom...

Au début, Neklea n'avait pas conscience de l'importance de ces sentiments. Et puis, Al s'était dévoilé ; elle avait compris.

Aux yeux d'Alderik, il n'y avait que Tom et lui-même.
Certes, il s'amusait à sauter sur tout ce qui bougeait, pouvait même parfois entretenir des relations relativement stables avec des personnes qu'il aimait, mais rien n'était aussi fort, aussi important, que ce lien qui l'unissait au Lord...
En comparaison, la relation entre Alderik et Neklea ne signifiait rien ; juste une bonne partie de rigolade.

Au début, Neklea avait été blessée par cette révélation. Elle aimait Alderik d'un amour sincère et profond.
Et puis, elle avait compris qu'elle ne le changerait pas, qu'il fallait l'accepter tel qu'il était.

Elle avait donc commencé à se détacher de lui, à prendre ses distances, à appréhender les choses de façon plus objective, plus "médicale".
Peu à peu, à force de ne plus le voir, Neklea s'était surprise à ne plus penser à lui que très rarement. Elle s'était en quelque sorte "désintoxiquée".

Aujourd'hui pourtant, Neklea décida de laisser de côté ses bonnes résolutions. Le contact des mains d'Alderik sur sa peau la fit chavirer... Il était inutile de répondre à ses interrogations...

Le souffle court, Neklea se pressa contre son amant, sa bouche trouvant celle d'Al, sa langue s'immisçant à l'intérieur, tandis que ses mains parcouraient avec délice le dos fin mais musclé, les fesses, les cuisses du beau blond...

Enfin, Neklea cessa son baiser et regarda Alderik droit dans les yeux, l'air interrogateur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mer 25 Nov - 21:47

Neky se fichait bien de tous les questionnements qui trottaient dans la tête de Al... Ce qu'elle voulait c'était lui, et rien que ce seul fait était particulièrement merveilleux. Elle prit l'initiative de l'embrasser sensuellement et il sentit que son desir deviendrait bientôt difficilement maîtrisable... Elle le connaissait si bien que c'était un jeu d'enfant pour elle de le faire s'embraser comme un gamin sans expérience...
Ses grandes mains douces couraient sur son dos aux muscles douloureux et cela lui faisait un bien fou. Il faudrait un jour qu'il lui demande un massage, mais pour l'heure, ce n'était pas vraiment ce qu'il espérait. Aussi soudainement qu'elle lui avait sauté dessus, elle s'arracha à son baiser et le fixa de ses grands yeux noirs et interrogateurs... Il lui rendit le même regard de ses yeux aux iris rougeoyants...


* Pourquoi qu'elle s'arrête...? J'ai fais un truc pas droit...?*

A vrai dire, il n'avait encore rien fait, à part se laisser embrasser... Elle voulait peut être qu'il soit plus entreprenant ? Alderik sélectionna cette possibilité qui lui semblait la plus agréable à réaliser... Il fit sauter l'agraphe du soutien-gorge de la belle brune et caressa sa poitrine avec un sourire en coin et une expression angélique sur le visage...

* Cooooooooooooool !* ^^

Oui, clair que la vie reservait parfois de bonnes choses... Comme la présence de Neklea ici et maintenant, alors qu'il la croyait depuis longtemps loin de Poudlard...

Il la renversa sur lui et lui mordilla l'oreille. Il était allongé sur le lit et la jeune femme assise sur lui... C'était une vue magnifique sur une créature magnifique, comme il n'en avait pas vu depuis longtemps... Décidément, il ne se déciderait jamais entre les filles et les garçons... Entre Neklea et Tom... Mais de toute façon, qui lui demandait de choisir...?

Il se releva de façon à pouvoir passer ses lèvres sur le torse de la jeune femme... Sa peau était d'une douceur exquise...
La fièvre qui l'embrasait lui faisait presque tourner la tête... Ne pouvant plus tenir, il supplia :


- Neky... t'en as envie...?

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea Jone
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   Mer 25 Nov - 22:05

Alderik sembla saisir le message, et bientôt, Neklea se retrouva à demi-nue, à califourchon sur lui.
Répondant à ses baisers, Al continua de la caresser, sa bouche descendant de plus en plus...

Neklea ferma les yeux, savourant ce contact qui lui avait tant manqué...
Puis Alderik s'interrompit, au grand dam de la jeune femme, et lui demanda d'une voix impatiente :


- Neky... t'en as envie...?

Neklea soupira, puis sa bouche s'étira en un sourire mi-moqueur, mi-agacé...

La réponse était pourtant évidente...
Songeant que les actes étaient préférables aux mots, Neklea se contenta d'embrasser Alderik langoureusement, pressant son buste nu contre le torse chaud d'Al...

Sa bouche se perdit dans son cou, entamant une descente lente le long de son ventre, arrivant à son nombril, puis jusqu'au bord du jean d'Alderik...

Alors, ses doigts prirent le relais, et débarrassèrent prestement Al de son pantalon...
Désormais, le seul obstacle entre leurs deux corps fiévreux n'était constitué que de fin tissu...

Neklea s'allongea sur Alderik, tout en continuant à l'embrasser avec passion, puis le fit rouler sur elle.
Ses mains dessinaient les contours de ce corps si attirant, sa respiration était rendue difficile par son excitation presque palpable, tandis que, finalement, Neklea débarrassa Alderik de son boxer noir...

Ses lèvres errèrent le long de sa joue, de son cou... Son odeur était enivrante, son goût incomparable à ceux qu'elle avait précédemment connus...

Les cheveux tout emmêlés, Neklea accentua ses caresses, se fit plus pressante... Elle n'avait pas envie d'attendre ; elle voulait qu'il soit à lui immédiatement, irrémédiablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méditations grisâtres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méditations grisâtres...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique
» Mon RP ( TRES court... )
» TRES BELLES IMAGES
» TRES BIENTOT JE VAIS READAPTER, NATIONALISER, LAVALASALISER CE TEXTE
» ARCO TRES BEAU CANICHE ABRICOT 6 ANS DANS LE 49

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Cachots :: Bureau du Professeur de Magie Noire-
Sauter vers: