Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une triste première visite

Aller en bas 
AuteurMessage
L. Malef
Invité



MessageSujet: Une triste première visite   Jeu 15 Juin - 21:55

Lucius poussa la porte de la cabane qui était maintenant la demeure de Catalina.

* Ma foi, la décoration a bien changé depuis ma dernière visite au précédent occupant. *

Catalina avait bougé pendant le voyage, il se sentit soulagé bien qu'il ressentait toujours ce pincement au coeur.

Il la déposa sur son lit, prenant bien soin de ne pas heurter sa tête. Il attendit qu'elle rouvre les yeux, sa blessure n'était que superficielle et il se sentait démuni face à sa blessure. * Quand Draco se blessait, c'était toujours les elfes qui le soignaient, je n'ai jamais fait ça... Toujours s'endurcir... *

Mais alors qu'il s'abîmait dans la contemplation de son beau visage, Lucius sentait la culpabilité le ronger. Porter à nouveau Catalina dans ses bras l'avait annéanti. Lui, dont le coeur était réputé être inexistant... Il avait mal à ce coeur pourtant...

La première fois que je vous ai porté, vous n'étiez qu'évanouie. La seconde fois, vous êtes blessée... Je ne veux pas qu'il y ait de troisième fois, je ne le veux pas !! Je ne le supporterai pas !

Sa voix se brisa, il ne pouvait respirer...

Mais pour elle, il fallait être fort. que penserait-elle si la première chose qu'elle verrait au réveil était des marques de chagrin...


Catalina... réveillez-vous mon coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Jeu 15 Juin - 22:26

Son corps fut transporté… mais son esprit, lui, continuait de voler sa danse étrange entre les stèles qui ornaient la chapelle…

Elle avait perçu contre son corps, un cœur battre… Ce battement qu’elle aimait tant ressentir… Cet organe vital qu’elle avait l’impression de toucher… à chaque battement…

Son corps fut allongé… mais ses pensées tournoyaient encore au dessus des arbres de la forêt endormie…

Elle entendit à nouveau la voix grave qu’elle aimait tant…


* Je suis blessée… *

Elle ouvrit les yeux sur Lucius qui la regardait l’air désespéré. Elle lui sourit tendrement.

N’ayez aucune crainte… Je me suis juste assommée en trébuchant sur une tombe…

Elle s’assit et regarda longuement ses yeux clairs... sans prononcer un seul mot…Finalement, elle glissa sa main dans la sienne... et reposa doucement sa tête contre sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Jeu 15 Juin - 22:51

Lucius passa son bras libre derrière son dos, autour de sa taille pour mieux la serrer contre lui. Comme pour se prouver qu'elle allait bien, qu'elle n'était pas une illusion...

C'est Issac qui vous a trouvée... Sans lui, je n'aurai jamais su que vous étiez là.

Le contact physique qu'elle avait établi entre eux l'avait sorti de sa prostration. Sa langue se délia.

Je m'en veux de vous avoir laissé seule.

Il détacha son bras de son corps et passa sa main dans ses longs cheveux soyeux, très doucement, pour ne pas réveiller le souvenir de sa douleur.

Catalina, me permettez-vous de rester ici avec vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Jeu 15 Juin - 23:40

Les yeux clos, Cat écoutait… cette languissante répétition… cet éternel recommencement… ce double mouvement d’expansion et de résorption de l’univers…

Elle reçut la caresse de Lucius dans ses cheveux… et se détendit, se laissa aller, ce concentrant sur chacun de ses sens en éveil…

Ne plus penser… se délecter de ce moment de paix… et de ces aimantes caresses…


« Je m’en veux de vous avoir laissée seule. »

* Ne plus penser…*

Des yeux rouges sombres, des yeux dont la couleur portait inscrite une violente passion, une avidité inconcevable, une furieuse envie de prendre et de jouir de chaque parcelle de vie et de mort… Des yeux d’un rouge intense, qui ne semblaient connaître aucun obstacle, un rouge nocturne, un rouge secret, couleur sacramentelle, … couleur du désir…

* Mais comment pourrais-je oublier ?...*

Elle se sentit frissonner. Elle venait à peine de comprendre sa situation… et les fantômes dans sa tête, et le désir dans sa chair, et le poison dans ses veines…

Elle se redressa et baissa la tête.


* J’aime Lucius…*

Je ne sais si…

A cet instant, Cat se détestait. Comment pouvait-elle porter inscrite au plus profond d’elle-même l’emprunte d’un inconnu… Alors qu’elle se trouvait dans les bras du premier homme qu’elle avait tant rêvé !!

… oui…
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Ven 16 Juin - 21:37

Lucius préféra passer outre son hésitation, il mit cela sur le compte de la fièvre qu'elle devait avoir. Il posa sa main sur son front... Il ne semblait pas plus chaud que d'habitude.

Catalina semblait perdue...
* Ou du moins très troublée... *

Il la sentit frisonner dans ses bras. Un sentiment de malaise flottait dans l'air. Le soleil rentrait dans la cabane, mais aucune chaleur ne rentrait avec ses rayons.

Pourtant il aurait tant aimé lui transmettre cette paix qu'il ressentait à la sentir contre lui. Elle était sa joie de vivre, mais alors pourquoi semblait-elle si loin ??


* Je n'ai aucune raison de croire qu'elle s'éloigne de moi... Mais pourtant... que faisait-elle là-bas... *

À nouveau cette question le taraudait. ll ne pouvait y échapper, tout comme il avait peur de la réponse...

Catalina... que s'est-il passé là-bas ? Je veux dire... que s'est-il passé exactement ? vous n'êtes pas tombée toute seule...

Sa main parcourait à nouveau ses cheveux avec toute la tendresse qu'elle lui inspirait.

Catalina... Dites-le moi, si quelqu'un vous a fait du mal, je dois le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Sam 17 Juin - 1:44

La cabane était maintenant enveloppée d’une robe d'or et des rideaux de soleil parcouraient la pièce. Pourtant l’ombre veillait et ne voulait la quitter, se cachant dans chaque recoin… prête à bondir au premier moment d’inattention.

Assis l’un à côté de l’autre… si près… et pourtant l’astre du jour n’avait choisi que Lucius, qui irradiait lui-même la chaleur et la vie… Cat restait dans l’ombre, rejetée par un soleil noir veillant d’autres mondes.

Lucius posa la question… l’inévitable question…


* Que répondre ? Si ce n’est que le rêve impalpable d’une nuit s’était mué en douleur, qu’une seconde s’était dilatée en éternité, qu’un simple souffle avait brisé tous les obstacles qui vont des lèvres jusqu’au cœur… *

Elle leva les yeux jusqu’aux siens… des poussières dorées s’offraient aux profondeurs bleutées de ses iris humides.

… et ne trouva pas de mot…

Son âme meurtrie ne distinguait même plus les émanations contradictoires qui se disputaient son cœur… et qui semblaient s’être mises d’accord sur une mise à mort…

Elle avait sombré dans un gouffre…


Je n’avais plus de vos nouvelles depuis ce jour où nous nous étions quittés si précipitamment… Où étiez-vous ?

Sa voix était douce et ne comportait nulle teinte de reproche… juste une constatation…

Elle remarqua l’ombre qui avait atteint son visage et en ressentit une violente déchirure.

Il mettait du temps à répondre…


* C’était donc vrai… *

Elle se leva et se dirigea vers la fenêtre, écarta le voile pourpre qui servait de rideau… Elle était si près de la forêt… si près de l’oubli… à deux pas du réconfort instinctif de recouvrer son corps animal…

* Anansi… *

Elle se retourna vers Lucius et le regarda l’air triste et grave.

Pardonnez-moi, Lucius… J’ai besoin… de solitude…

Elle s’approcha de lui, et sans le toucher, glissa son visage dans sa chevelure... en inspira profondément les parfums...

Elle se retourna, avança de quelques pas… hésita un instant, la main suspendue à la poignée… puis finalement ouvrit la porte.

Une fois dehors, son regard plongea dans l’épaisse forêt… et son corps le suivit, courant vers l’oubli de ces blessures… se délectant par avance des proies qu’il allait dévorer…
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Une triste première visite   Sam 17 Juin - 16:12

Où étiez-vous ?

Il ne s'attendait pas à une telle réponse. D'interrogateur, Lucius devenait interrogé, d'inquiet il devenait accusé. Cette question, si innocente en soit, n'était rien de moins que l'expression d'un coeur blessé.

* Mais ! *

Il était partagé entre l'indignation - si typique de sa famille - et l'incompréhension de se voir poser une telle question.

Mais nul mot ne franchit ses lèvres, soudées dans une impossibilié d'expliquer "pourquoi".

Combien il aurait aimé lire dans ses pensées à ce moment-là...

Trop tôt elle se leva et s'enfuit, loin de lui, comme si son absence de réponse avait été plus éloquente que n'importe quelle justification.

Il ne put esquisser un geste qu'elle avait déjà disparu. Mais il savait où la chercher.
Près des siens.

La forêt interdite l'attendait, immuable et protectrice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une triste première visite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une triste première visite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était sa première visite en Haiti
» Première visite à Nandis
» Première visite
» Première visite (pv Leana)
» [Ivalice] Première visite à Ivalice !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Forêt Interdite :: Cabane du Garde-Chasse-
Sauter vers: