Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mords-y l'oeil !

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Mords-y l'oeil !   Ven 13 Oct - 21:54

Ivan avait lu l’annonce. Il en avait presque sauté de joie.

Quoi ?? Rita Skeeter à Poudlard ??

Enfin du nouveau qui va mettre de l’ambiance !!

Il avait éclaté de rire puis avait pris sa décision sur le champ. Il devait devenir reporter pour la gazette de sorcier !


Quel meilleur moyen de se mêler de tout et d’être toujours fourré dans des entourloupes en tout genre !!! Un passe-droit de première !! La porte ouverte sur toutes les portes !!

Il s’était dirigé sans attendre vers le bureau de cette fameuse journaliste, connue pour ses écrits sulfureux, pour les réputations qu’elle détruisait en quelques phrases ou à l’inverse, les carrières qu’elle appuyait d’un compliment…

* Je sens que je vais bien m’amuser… *

Le sourire aux lèvres, la tête haute il traversait déjà les couloirs dans la peau de sa nouvelle fonction. Autant dire qu’il s’y croyait et que sans aucun doute le rendez-vous n’était qu’une formalité.

Il était fan de cette femme si redoutable pour ceux qui avaient quelque chose à cacher… et vu que lui n’avait que des choses à découvrir. Il marchait donc l’esprit en paix.

Lorsqu’il arriva devant le bureau ornée de la plaque dorée aux noms de l’illustre commère, il s’arrêta.


* Comment Dumbledore a-t-il pu autoriser une chose pareille ? *

M’enfin, c’était tout à son avantage et à son plaisir, il devait bien avoir ses raisons… Il pourrait, un jour, aller lui demander…

Un sourire franc sur les lèvres, il frappa à la porte d’un air décidé, avenant et sur de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Dim 22 Oct - 11:28

(h.J : dsl pour l'attente jeune homme !^^)

Rita était derrière son bureau, elle était occuper à signer des cartons publicitaires de la Gazette.
Qui n'aurait pas naturellement fait de même en une si belle journée ?
Elle fut soudain interrompue par sa porte : Un de ses inombrables fans qui voulait certainement de quoi satisfaire sa curiosité !

Il fallait qu'elle s'y habitue à présent, peu de fans dans le monde des stars avaient l'occasion de pouvoir rencontrer aussi facilement l'une d'elle. Elle s'imaginait déjà la foule d'élèves qu'elle allait entrapercevoir lorsque la porte laisserait passer l'un de ces heureux veinard.

Rita remit en place son chapeau à plumes multicolores, sa tenue fushia lui allait comme un gant.

Elle qui était rarement d'une gaieté aussi accueillante, elle se leva tel une ministre. Rita s'adressa ensuite à sa porte :

-Entrez, qui que vous soyez vous êtes le bienvenu !

Rita, impatiente d'en finir sur la supposer identité de l'inconnu ferma les yeux pour ne rien gâcher du suspense : Il fallait que l'arrivée de son TOUT PREMIER FAN soit pour elle un véritable émoi.
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Dim 22 Oct - 23:20

(HJ : Toutes les bonnes choses se font attendre... ^^)

Ivan commençait à trépigner d’impatience derrière la porte. Il se demandait si le bureau n’était pas vide car il attendait depuis déjà plusieurs minutes, lorsqu'une voix féminine s’éleva de l’autre côté.

"-Entrez, qui que vous soyez vous êtes le bienvenu !"

Il s’exécuta. Il ouvrit la porte et tomba nez à nez avec LA fameuse Rita Skeeter, toute pimpante dans un habit flamboyant ! Sa merveilleuse silhouette de diva des ragots, relevée d’une touche multicolore et emplumée, les yeux fermés et les bras ouverts comme pour recevoir une marrée d’applaudissements

Ivan faillit pouffer de rire face à une telle vision, mais il se retint en portant sa main à sa bouche comme pour retenir son émotion. Mais Rita Skeeter restait immobile, visiblement, elle attendait quelque chose.

Alors Ivan se reprit et se souvint la raison pour laquelle il était venu… rencontrer cette merveilleuse trifouille tout, pour accéder au statut de reporter !!

Il s’habilla de son plus beau sourire et se mit à applaudir.


Mademoiselle Skeeter !!!... Comme je suis heureux et honoré de vous rencontrer !

Il attendit qu’elle rouvre les yeux pour entrer dans le bureau.

* Quel personnage de théâtre…*

Je me sens si intimidé voyez-vous…

Et c’était vrai… Ivan était tiraillé entre le rire face à cette figure extravagante et l’admiration de sa folie.

… pour vous la vie semble être une « divine comédie » et vous nous le rendez avec tant de grâce et de mordant !

Il devait la mettre dans sa poche et de plus en lui disant ces quelques mots, il flattait sans mentir.

Combien de fois j’ai hurlé de joie, de colère ou de rire en vous lisant !

Le visage d’Ivan était maintenant parcouru d’un large sourire. Il commençait déjà à s’amuser cruellement, alors qu’est-ce que ça serait quand son poste de reporter lui permettrait de s’infiltrer partout tel un espion ou de parcourir le monde en quête du frisson de l’aventure…
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Lun 23 Oct - 19:07

De doux applaudissements résonnèrent aux oreilles de Rita. C'est à ce moment là qu'elle sut qu'elle pouvait ouvrir les yeux.
Rita dévisagea alors le jeune homme qui se tenait devant elle.
Les yeux écarquillés d'émerveillement, elle le laissa antonner le début d'un poème radieux qui lui était (évidemment !) entièrement dédié ! Il y avait dans la voix du garçon ce...elle ne savait quoi de Mozart..en passant par La Fontaine.
Emue, Rita laissa échapper une larme de joie. Elle SAVAIT qu'elle serait comblée par ses fans, elle AURAIT DU s'y préparer !
Que devait penser le jeune homme, devant une telle réaction de sa part ? Peu lui importait, Rita savait qu'il comprendrait le choc émotionnel dont elle avait été victime.
Une aussi belle prestation du divin art dont elle seule avait la secret était la plus belle des choses qu'un fan pouvait lui dire.
Essayant de se reprendre, Rita s'avança tremblante vers l'inconnu et commença à l'applaudir le plus fort possible.

B...bravo ! Vous...vous êtes d'un charme fou, vous...savez parler aux femmes, Monsieur !

Rita après avoir confié sa totale et absolue reconnaissance, s'empressa de lui tendre une main "délicate".

J'espère du moins que vous n'êtes en aucun cas...déçu par mon accueil. Il est vrai que le directeur ne m'a pas logé en première classe mais j'ose espérer que tout ceci ne nuira pas à votre aperçu de ma personnalité aussi merveilleuse soit elle !

Rita qui avait recouvrer sa voix chevrotante et ses esprits, espérait que le jeune homme n'avait pas été destabilisé ni offensé en découvrant pour la première la star pour qui il avait tant d'estime !
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Mar 24 Oct - 19:23

Il n’en revenait pas. Rita se comportait comme si des centaines d’objectifs étaient perpétuellement braqués sur elle, alors qu’ils étaient seuls dans la pièce.

Une paire d’yeux, ou une foule en délire, se valaient lorsqu’il s’agissait d’en mettre plein la vue mais…

Lorsqu’elle posa ses yeux à elle sur lui, ce fut comme si elle ne le voyait pas, trop occupée qu’elle était à se regarder elle-même, à parler pour elle-même et à pleurer pour s’auto émouvoir...

Oui ! Pleurer ! Rita avait versé sa larme… une magnifique larme de crocodile qui vint embellir ce portrait grandiose et délicat.

En tous cas, elle avait l’air d’apprécier le ton qu’Ivan avait employé et celui-ci était bien décidé à poursuivre dans cette voie ; observer ce genre de phénomène de la nature était effectivement un privilège qu’il ne fallait pas négliger.


"B...bravo ! Vous...vous êtes d'un charme fou, vous...savez parler aux femmes, Monsieur !"

* Parler aux femmes ??? Si ma mère pouvait l’entendre !!... Elle tomberait des nues… *

A cette idée, il éclata de rire. Il remarqua seulement après que Rita lui tendait gracieusement la main, dans une attitude de princesse qui l’amusa beaucoup. Il s’en saisit et imita le geste qu’il avait vu faire dans des recueils moldus de contes de fées ou dans les photos qui accompagnaient parfois les articles de Rita : il se pencha pour y déposer un imperceptible frôlement de lèvres… tout en se les mordant pour ne pas exploser à nouveau.

Mademoiselle… votre sensibilité est… elle est… à l’égal de votre… intuitivité !... Ivan Tahir, pour vous servir !

* Et en plus ça rîme... *


Il se dépatouillait comme il pouvait et se battait contre ce chatouillis atroce qui le rendait hilare. Il lui lâcha la main lorsqu’il s’aperçut qu’elle traînait encore dans la sienne et s’écarta un peu pour reprendre le peu de calme qu’il lui restait.

Euh… votre accueil ?... la perfection ! Digne de vous, sans aucun doute…

Il jeta un coup d’œil autour de lui. Les murs étaient recouverts de photos de Rita dans des costumes plus extravagants les uns que les autres et tous se trémoussaient aux côtés de personnages aux réactions très variables. Certains la regardaient comme une chose étrange et se demandaient ce qu’il faisaient là, d’autres lançaient des regards furieux d’avoir été emprisonnés avec elle sur un cliché et finalement certains semblaient vouloir l’amadouer en lui faisant des sourires au moins aussi larges que les siens.

Il revint à elle qui ne quittait pas Ivan des yeux, visiblement avide d’obtenir de nouvelles preuves de son admiration.


Mademoiselle Skeeter, si je suis venu vous rendre visite aujourd’hui, ce n’est pas seulement pour vous témoigner mon admiration…

*… et l’envie que vous me donnez de mourir de rire… *

Il pouffa… mais se reprit aussitôt.

Excusez-moi… c’est l’émotion…

C’est également pour déposer ma candidature pour le poste de reporter… j’ai lu l’annonce que vous avez déposée…

Il fit une pause.

* Comment la convaincre… je n’ai pas d’expérience… et ma seule motivation réelle c’est d’aller fouiner partout… *

… et je rêve de travailler avec vous !!!

C’était sorti tout seul… mais d’intuition, il devina qu’il était tombé juste.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Mer 25 Oct - 16:33

Rita radieuse écouta presque avec monotonie la fin des compliments du jeune homme. Il avait beau savoir y faire, elle commençait à se lasser de ce ton "shakespearien", pourtant expressif et charmeur.
Songeuse, Rita commençait à se méfier..:
*Tout ceci n'était-il donc pas comparable à un conte de fée ?*
Si, il l'était évidemment ! C'est pour cette raison qu'elle s'interrogeait.
*Etait-elle devenue une princesse où une reine ?*
Elle en doutait sérieusement. Peu lui importait de toute façon : il n'y avait aucun mal à la traiter comme une bourgeoise richissime !
Le jeune homme arriva enfin à la fin de sa sérénade non sans plaire à Rita ! Celle-ci qui pour lui renouveler son affection, lui décocha un sourire admiratif.
Rita qui commençait à avoir de sérieux doute sur l'identité du garçon, fut interromput par celui-ci qui lui avoua finalement la raison de sa venue et (d'après elle) la réponse à une partie de cet exès de galanterie injustifié !
Elle avait juger un peu sévèrement le jeune homme. La honte s'emparait d'elle, son teint vira au rouge vif. Elle avait commis une terrible erreur même si aucun son n'était sortit de sa bouche, il n'en restait pas moins GRAVISSIME.
Mal à l'aise Rita, repensa aux phrases d'une extraordinaire simplicité que venait quelques secondes auparavant d'énoncer le jeune homme.
"Mademoiselle… votre sensibilité est… elle est… à l’égal de votre… intuitivité !... Ivan Tahir, pour vous servir !
votre accueil ?... la perfection ! Digne de vous, sans aucun doute…"

La VERITE de chacun de ses mots était touchant. Ridiculement, cela lui redonna un peu de courage pour affronter sa gêne.

Je...Je...Je vous demande pardon ?

Ce dur retour à la réalité la fit soudain prendre conscience de l'importance de la question qui lui était posé.
Les yeux écarquillés, Rita essayait de paraître naturelle. Elle avait cette soudaine impression d'avoir été trahie par son "allusion".
Ivan qui commençait à s'impatienter assistait aux curieux "spasmes" dont souffrait apparement cette pauvre femme.
Rita désorientée et au bord des larmes, bégaya les premiers mots qui lui vinrent à l'esprit :

Je...Je suis confuse Monsieur Tahir mais...vous ne méritez pas de travailler pour moi.

Rita n'en pouvant plus fondit en larmes et s'affala sur une chaise.
*Comment une femme aussi parfaite qu'elle, avait pu craquer en insinuant quelque chose d'aussi horrible sur un de ses plus grands fans ?*
*N'était -t-il pas EVIDENT que ce jeune était tout simplement un fan et rien d'autre ?*
Elle le savait : elle ne méritait plus d'être ce qu'elle était. Encore moins d'être une personne digne d'inciter d'autre jeunes à DEVENIR une telle honte comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Jeu 26 Oct - 13:24

Ivan se tenait debout devant la grande madone médiatique qui semblait passer par tous les stades émotionnels envisageables. Tandis que lui était réellement interdit, face à cette crise qui semblait frôler la folie. Le visage de cette comédienne hors paire était à lui seul une vaste scène de théâtre. On pouvait y lire l’impatience de l’attente, l’effort de la réflexion, les affres du doute, les douleurs de la suspicion…

Ivan ne riait plus, il n’en avait plus le temps, trop concentré qu’il était à suivre un tel film muet.

Lorsque le visage emprunta finalement les couleurs de la honte et de la tristesse, il sentit que le dénouement n’était plus loin.


"Je...Je...Je vous demande pardon ?"

Qu'elle avait l’air désorienté !! Jamais Ivan n’aurait cru qu’il allait assister à un tel spectacle ! Et le pire, c’est qu’elle avait l’air sincère ! Ses yeux s’étaient remplis de larmes… et il n’y comprenait plus rien !

Alors, empli de gêne et ne sachant que faire, il s’approche d’elle. Il tenta un sourire le plus sincère possible et lui posa une main réconfortante sur l’épaule.


Voyons mademoiselle Skeeter… reprenez-vous… Je ne connais pas les raisons de vos tourments, mais je suis bien navré de voir un volcan tel que vous s’éteindre ! Ne serais-ce que quelques minutes…

Elle ne semblait même pas l’entendre, elle n’avait même pas remarqué la main d’Ivan sur son épaule. Elle tourna un regard prêt à déborder vers le jeune homme et lui annonça d’une voix chevrotante :

"Je...Je suis confuse Monsieur Tahir mais...vous ne méritez pas de travailler pour moi."

Ivan crut avoir mal entendu, mais voyant que Rita s’effondrait sur une chaise un peu plus loin, et qu’elle sombrait dans des larmes qui ravageait son visage si apprêté, il devina qu’elle ne blaguait pas.

Il resta sur place un moment, à la regarder sangloter sous son chapeau aux plumes tremblotantes. Il n’avait absolument rien compris à ce qui tracassait l’esprit de cette femme. Il n’avait d’ailleurs jamais rien compris aux filles, ce n’est pas avec La Rita Skeeter que ça allait commencer.


* Je ne mérite pas de travailler pour elle ??!! Mais elle ne sait rien de moi !*

Il sentit la moutarde lui monter soudainement au nez. Ivan était têtu, il n’allait pas se laisser démonter comme ça. Il prit une chaise et s’assit en face de la femme toujours larmoyante.

Pourrais-je savoir sur quels critères vous venez de jugez que je ne suis pas apte à travailler…

Il s’interrompit.

Il avait bien dit qu’il voulait travailler avec elle… et non pour elle… ce qui était une nuance, certes, mais qui avait son importance.


… « avec » vous ?

Il reprit confiance et continua.

Vous savez, j’ai de grands atouts en ma faveur, normalement ceci est un entretien d’embauche, je suis ici pour me vendre, donnez –moi au moins l’opportunité de le faire !

Il attendait qu’elle acquiesce, mais ne voyant rien d’autre que les soubresauts des sanglots…

Je… euh… j’ai déjà travaillé pour de nombreux journaux…

* M*** ! Elle va me demander des précisions… *

… moldus… pendant les vacances !

* Ouf…*

Je suis un élève ancien dans cette école… Poudlard ne recèle plus aucun mystère pour moi…je peux vous servir de guide…

Je suis intrépide, je ne demande qu’une chose : c’est qu’on me donne des occasions de mettre mon nez dans tout ce qui se passe dans le château…


* Bon, ce n’est pas avec ça que je vais l’impressionner…*

Je connais presque tous les élèves, ainsi que les professeurs, je peux vous introduire…

* Peut-être un point sensible ?... *

… et particulièrement le professeur Dumbledore, qui finalement est un homme plein d’humour et de gaîté… La preuve en est qu’il vous a accueilli dans son école… chose plutôt surprenante vu les temps qui courent…

* Bravo !! Tu te rends comptes dans quels draps tu es entrain de te fourrer !!... bon... Tu gèreras plus tard...*

A cette idée, il lui fit un sourire innocent dans le style « moi ? rien… » ou encore « c’est pas de ma faute, pardon »…
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Jeu 26 Oct - 14:31

Rita après un long moment, finit par adresser la parole à ce divin poète :

Jeune homme, je vous remercie du soutien que vous me témoigner. Vous m'avez l'air tenace et j'aime cette qualité.

Ne voulant rien laisser paraître, Rita continua :

Je suis désolée d'avoir réagit de la sorte, il.... il s'agissait en faite d'un TEST !

Rita voyant que rien n'était perdu, se félicita intérieurement d'avoir trouver un tel remède à la cause de sa..."CRISE" totalement involontaire !
Elle essaya de recouvrer son calme pour ne pas effrayer le jeune Ivan qui commençerait alors VRAIMENT à s'inquiéter.

Hum,hum, vous...vous me PARLIEZ de DUMBLEDORE et des dizaines de professeurs l'entourant. Je trouve votre curiosité formidable mais elle manque de REALISME !
Cela n'est pas grave vous aprendrez avec le temps.


Rita qui avait recouvrer sa confiance, parlait sur le ton le plus doux possible. Le jeune avait une volonté incroyable. Bien sûr qu'elle l'engageait. Sa perspicacité l'étonnait, il n'avait pas peur de ses opinions ni apparement du danger.

Et bien, parfait, je vous donne votre chance. Partez à la conquête de qui vous plairas ! Vous avez carte blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Ven 27 Oct - 13:16

Ivan vit le visage de la grande journaliste changer radicalement d’expression. Sentant l’atmosphère se détendre il offrit à Rita un sourire soulagé… Ses arguments, pour le moins fantasques, n’allaient pas faire l’objet d’un interrogatoire acharné.

* Un test ?... eh ben ! Quel jeu d’actrice… ou alors quelle jolie menteuse ! *

Lorsqu’il l’entendit parler du manque de réalisme de ses propos, il ressentit une certaine rougeur poindre, mais il la dissimula en souriant encore d’avantage.

Vous avez peut-être raison, mais je pense qu’être réaliste c’est se cantonner derrière des barrières qui nous empêchent de cerner toute la réalité.

S’il avait été réaliste, il ne se serait jamais présenté dans ce bureau.

"Et bien, parfait, je vous donne votre chance. Partez à la conquête de qui vous plairas ! Vous avez carte blanche."

Il en fut presque choqué ! Quel retournement complet de situation ! Encore une fois, cette femme le surprenait ! Inutile de poser des questions, c’est derniers mots avaient des intonations de verdict. Qu’il en soit ainsi !

Il s’approcha d’elle et lui serra la main chaleureusement.


Merci de m’accorder votre confiance Mademoiselle Skeeter ! Je ferai de mon mieux ! Je suppose que je suis à l’essai, c’est pourquoi nous parlerons du reste des formalités une autre fois ! Je vous donnerai de mes nouvelles…

Il se dirigea allègrement vers la porte.

Je pars de ce pas à la conquête du moooonde !!

Il rit de son ânerie et sortit rapidement avant de se prendre une réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   Ven 27 Oct - 16:48

Rita serra la main chaleureuse que le jeune homme lui tendait. D'un naturel remarquable, Ivan avait (d'après Rita) les armes pour combattre les plus tenace et les plus téméraire des personnalités qui soit.

Il n'avait pas vraiment saisit le sens du mot "réalisme" mais peu lui importait. Le jeune homme n'avait pas l'air aussi naïf qu'il en avait l'air, il savait à quoi il s'engageait et Rita aimait beaucoup cette curiosité et cette volonté de vouloir parcourir le monde pour ainsi clamer haut et fort la vérité.

Elle regarda le garçon s'éloigner le sourire aux lèvres : il avait beaucoup d'ambition et Rita savait qu'elle ne serait pas déçue.

Nostalgique, Rita repensa au tout premier article qu'elle avait rédiger : à cette époque là, la fillette n'avait déjà pas froid aux yeux. Elle dénonçait TOUTES les injustices dont étaient victimes les enfants de son école.

Aujourd'hui, elle avait contribuer à la réalisation du rêve de ce jeune homme. Rita s'en étonnait encore mais.....

*Quoi de plus naturel pour une femme aussi parfaite qu' elle ?*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mords-y l'oeil !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mords-y l'oeil !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» L'Oeil de Jupiter [PV Siegfried]
» Clin d'oeil à Moustique...
» La flèche qui ne perça pas que l'oeil de boeuf (Pv Camelle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Rez-de-Chaussée :: Bureau de Rita Skeeter-
Sauter vers: