Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Ode à la lecture"

Aller en bas 
AuteurMessage
Constanc
Invité



MessageSujet: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 11:10

*Une lecture assidue, un chant frénétique en tête, et quelques gambades dans les couloirs…Voilà comment se terminera l’après-midi…*

Constance gambadait ou plutôt errait dans un des nombreux couloirs du château, s’arrêtant brusquement à chaque interpellation que lui procurait livre. Une pomme dans la main tenue en inclinaison qu’elle croquait de temps en temps. Elle se prononçait régulièrement par une critique amère, un genre de :

-C’est absurde, pourquoi suis-je en train de lire tel navet ?

Ou encore :

-Constance, ma chère tu ne t’arranges pas, quel choix fastidieux…

Recommençant de suite sa lecture où elle en était. L’endroit en question était– il vraiment le meilleur qui soit pour s’intéresser à un livre bien banal. Non, en levant les yeux, elle reconnu une salle, éclairée oui, mais très faiblement. Elle traversa la fine ouverture et se faufila dans l’endroit, un endroit bien propice aux rencontres, c’était certain. Bien que un peu froid ou même sinistre, la petite onde de lumière qui faisait danser les ombres sur les murs avait quelque chose de charmant, ou presque à raconter…Dans l’impulsion, elle lâcha :

-Et moi dois je danser sourire ou chanter ?

Elle s’avança quelque peu, des illuminations de tous côtés lui faisaient fermer les yeux. Des trophées, plein de trophées ornaient les étagères arrangées en alignement. Parcourant la salle, elle regardait les noms, les noms des vainqueurs, les noms des seconds, les noms des bons perdants… Poufsouffle, sa maison, ne remportait que très rarement coupe ou médaille, juste le mérite d’être bon. Ou bien pour certain, juste le mérite d’accepter la faiblesse errante… Mais nulles nostalgies n’emplissaient son cœur, seule une contemplation de ces trésors de ces souvenirs… Bien des noms étaient à présent oubliés comme ceux des grands écrivains ayant sombré avec leurs écrits dans les océans déchaînés…Des anonymes, des héros, des gagnants et des bons perdants…Elle posa son livre et dans un instant de « folie » tenta de saisir une récompense qui l’intriguait… Elle aurait probablement la rédemption après avoir commis cette « fraude », elle n’était pas bien inquiète… Mais alors qu’elle tendait la main, elle entendit un bruit sourd… Elle se retira en un instant et s’inclina vers la partie cachée d’elle de la salle…Son livre, il était à terre, pourtant, il était en parfait équilibre quand elle l’avait laissé sur le rebord de l’étagère… Quelqu’un quelque chose ou un phénomène avait bien du provoqué cet évènement. S’avançant dans la salle, elle ramassa son livre et tapa sur le bois massif d’une des vitrines comme si elle espérait une réaction…Restant sur le: "et ils vécurent heureux jusqu'à la fin des temps " de son livre...
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 15:52

Warren, mains dans les poches, sifflotant tranquillement, se promenait dans les couloirs, sans but précis, quand une voix l'arreta.

-Et moi dois je danser sourire ou chanter ?

Il regarda autour de lui, se demandant d'où pouvait venir cette voix quand il aperçut l'entrée de la salle des trophées. Il poussa la porte, qui s'ouvrit silencieusement. Il aperçut alors une jeune fille, qui devait avoir le même âge que lui, à peu près, regardant les nombreux trophés.
Il s'adossa contre les parois de la porte, et le regarda avec un petit sourire, pas bien méchant. Elle ne semblait pas l'avoir remarqué.


"Salut! Alors, on admire les trophées?"

Bien sûr, dès que Warren parlait, celà était très rarement interessant... Il ne savait jamais ouvrir les discutions.
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 16:12

Elle sursauta… On venait de lui parler, elle se retourna et s’avança vers l’origine de la voie. Un garçon, aux cheveux violet se tenait contre la porte, un mince sourire affiché sur le visage. Elle l’observa quelques instants, plus ou moins le même age qu’elle, quoique plus jeune… Des yeux en harmonie avec la teinte de ses cheveux, une silhouette droite et grande, un teint plus ou moins pâle, et bien d’autres caractéristiques pour définir ce garçon. En guise de réponse, les yeux rivés vers l’un des trophées, elle répondit :

-Salut, exacte j’admire bien les trophées… Est-ce amusant ?

Constance était aisée dans de pareilles situations, elle était plutôt bien tombée, enfin… Au moins, elle ne risquait pas la retenue à travers cette conversation. Amusée elle laissa échapper un petit rire, c’était toujours mieux qu’un fantôme. Et puis, elle n’était pas du genre à se gêner facilement, non, remarquablement sociable elle savait prendre bon parti aux rencontres…Bien que l‘on ne se plaisait que très rarement à connaître sa personne… Elle se savait orgueilleuse et « parfois » énervante mais elle ne comprenait pas bien pourquoi on la fuyait généralement de la sorte après quelques instants. Elle tourna le dos au garçon et avança hasardement dans la salle, continuant son petit chemin… Curieuse, elle voulut prendre connaissance, ainsi tandis qu’elle marchait, elle interrogeait celui qui se trouvait à l’entrée de la salle…

-Et avec qui ai-je l’honneur de converser?

Continuant à tourner en rond, elle s’arrêtait brièvement pour reprendre sa marche ultérieurement. On n’aurait pu croire qu’elle somnolait tant sa marche ne semblait pas prendre de véritable sens… Feuilletant à nouveau son livre, elle attendait une réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 16:24

Warren se sentit pendant quelques instants détaillés. Avait il une allure atypique? En fait, oui... Peut être était ce la raison pour laquelle il fut si longtemps observé... Mais celà ne le dérangeait pas, il avait l'habitude d'être regardé, comme une bête de foire, pour ses cheveux et ses yeux de couleur bien peu banale.

"Non, celà n'a rien d'amusant, mais je m'amuse facilement, et de choses rarement amusante!"

Le Serpentard remarqua qu'elle se mit à sourire, et se demanda pourquoi... Mais il ne prêta pas grande attention à ce sourire qui pouvait dire tant de choses... L'admiratrice de trophées se remit à tourner, ce qui donna le tournis à Warren. Qu'avait il de si intéressant à regarder des vieilles coupes de métal ranger dans des armoires et mise en exposition?

"Tu as l'honneur de parler au Prince Warren!"

Ironisa t'il. Il ne s'était jamais vu comme quelqu'un d'important, et n'avait aucun titre honorifique mais la tournure de la jeune femme prêtait tant à une réponse telle...

"Et moi, avec quelle reine converse je?"
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 16:52

Constance adressa un nouveau sourire au jeune homme. Pourquoi faisait il tant d’ironies ? Elle n’en savait rien, mais cette situation l’amusait. Le « prince Warren » devait être probablement quelqu’un de modeste et de d’ironique puisqu’il ne semblait pas prendre grand intérêt à sa propre personne. Offusquée par la seconde réponse, elle répondit après avoir émis un soupire :

-Dois je comprendre dans ces paroles que je ne fais pas meilleure reine que tu fais bon prince ?

Elle reprit sa marche les mains croisées dans son dos. Allait il lui enlever tout rêve de devenir reine d’un beau pays et prospère ? Elle y croyait elle… Avec logique, elle lui répondit haussant la voix :

-Constance Sylla, ou reine Constance si tu préfères, enchanté prince Warren, tu n’as plus qu’à te prosterner…

Elle ne laissa apparaître ni rires sarcastiques ni amusements réels, juste le même sourire qu’antérieurement. Apportant aux trophées la même attention, tant de souvenirs sous si peu de choses… Et qu’était ce pour elle ? Appart des traces d’un passé bien révolu. Elle ne pouvait elle-même pas vraiment répondre à cette question… Cette constatation l’attristait quelques peu, elle gambadait aléatoirement depuis quelques temps dans cet endroit pour pas grand-chose ou même pour rien…Elle laissa un visage nostalgique et songeur prendre place sur son fin visage, comme si elle n’était pas assez troublée comme ça ? Il fallait à présent qu’elle s’inquiète pour ses priorités… Elle avait préféré un tas de bibelots et un livre fastidieux à une après-midi agréable dans le parc, au bord du lac ou dans les environs du château. Quelles avaient été ses intentions en se promenant dans les couloirs du troisième étage. Avait elle tout simplement décidé d’errer ou avait elle fait cette démarche dans un bute précis. Constance était plutôt sûre d’elle mais ne comprenait pas toujours bien où ses idées la menaient. Revenant vers le prince Warren, elle l’interrogea du regard…Puis se prononça :

-Et que fais tu ici ?

Elle savait qu’on pouvait lui retourner la question mais peu importait… Elle n’aurait qu’à rétorquer une passion pour les vieilles choses… Et puis, de toute façon, qu’il sache ou pas qu’elle ne savait pas ce qu’elle faisait là-bas, lui importait réellement peu…Tant qu’elle avait quelque chose à dire…
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 17:14

Warrene comprit pas pourquoi elle prit si mal le fait qu'il l'appelle reine. Pour lui, celà n'avait rien d'offusquant, du moins, pour lui... Il lui lança un grand sourire pour tenter de rattrapper son erreur, toujours cherchant son erreur...

"Non, pas du tout, celà veut plutôt dire que si j'ai plus d'estime en toi qu'en moi!"

Répondit le jeune homme simplement, essayant d'expliquer ce qu'il avait dit, car, pour lui, il n'y avait rien de méchant. D'ailleurs, quand il était méchant, celà se faisait bien sentir, et il ne passait pas par quatre chemins.

"J'avais oublié mes régles d'honneur!"

Dit il amusé. Il se mit genoux, et de façon théatrâle commença à se prosterner. Lui et la comédie, ca ne faisait qu'un grand ensemble. Il savait bien démesurer les émotions et actes quand il le voulait.

"Je ne sais pas vraiment... Je crois que je suis en train de parler! Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Sam 14 Oct - 17:45

Constance sentit évidemment bien comme un malaise dans les paroles de Warren et il n’y avait pas de quoi… Elle avait été, certes, froide mais loin de là son idée de le mettre mal à l’aise… Elle répondit, comme soporifique :

-Tu n’as pas à te justifier… Si cette phrase t’as semblé un temps soit peu mélancolique, ne t’en fais pas…

Elle se mordit la langue se rendant compte de l’effet qu’elle avait produit en parlant de la sorte ...

* Constance, tu es bien trop effrontée, ce n’est pas lui qui a oublié les bonnes manières…*

Une fois de plus, les reproches coulaient à flot, mais cela importait peu… Quand il se mit à genoux, elle ne pu s’empêcher d’afficher l’amusement que cette scène avait provoqué. Dans le rôle don juan, il ne faisait pas bien l’affaire. Probablement pas assez maniéré, il avait fait ça pour s’amuser. Cette comédie plaisait beaucoup à la jeune fille, elle était touchante avec une petite touche d’humour… Par provocation, étant revenue plus ou moins sur terre, elle tendit sa main. Sa réaction ne pourrait être que plus distrayante… Si quelqu’un était joueur, c’était bien elle… Certes, elle savait en temps utile reprendre son sérieux, montrer une main forte et secourable, mais elle n’avait strictement rien contre les jeux…Surtout quand ils étaient mal faits…

- Et bien, je parle de moi-même je suppose….Je me promène dans une salle des trophées que je vais finir par connaître par cœur à force d’y gambader pour regarder ces quelques beaux objets. Et je viens tout juste de faire une nouvelle rencontre avec un « prince »…

Elle désigna une des étagères, arborant un sourire léger, et puis tout en regardant autour d’elle, elle fit le rapprochement de cette salle avec un musée moldu qu’elle avait visité autrefois… Un souvenir inoubliable, une journée fantastique, une fin tragique…Un souffle froid lui traversa le sang, la rendant plus pâle tout à coup. Tentant de dissimuler cet écart indiscret, elle tourna une nouvelle fois le dos à Warren. Ce n’était hélas pas plus discret, au moins l’obscurité aurait pu lui procurer une bonne cachette, aurait pu dissimulé ce visage devint en un instant blanc comme neige. Mais il était trop tard… Et, elle se sentait à présent bien trop mal à l’aise pour y penser…
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Dim 15 Oct - 12:32

Warren la regarda s'excuser, perplexe. Il ne comprenait pas vraiment ce que cherchait la jeune femme devant lui. Il s'excusait, elle s'excusait... Que c'était compliqué pour le Serpentard de comprendre les femmes... Pour peu, il en aurait eu un mal de crâne.

"D'accord..."

A vrai dire, il ne savait pas quoi répondre à cette phrase, d'autant plus qu'il ne s'attendait pas à ce genre de réponse...
Il vit alors son interlocutrice tombée dans ses pensées... Celà faisait une bizarre impression à Warren... Il ne sut pourquoi.
Warren se releva; la position qu'il avait prise avant n'était pas des plus agréables... Il ne connaissait pas la procédure suivante... Dure de jouer la comédie quand on ne connait pas son texte.


"Oui... Je vois... Enfin, tu as de la chance, tu es tombé sur le plus charmant des princes! En plus, il a de beaux cheveux mauves comme ses grands yeux!"

Ironisa Warren. Il savait qu'il était spécial, et qu'il se vantait, mais peu importait de ce qu'on pense de lui, lui, il savait qu'il ne se prenait pas au sérieux.
Il se rendit compte alors que Constance venait tout d'un coup de changer de couleur de teint et d'hatitude. Warren s'approcha d'elle, et demanda, doucement:


"Ca ne va pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Dim 15 Oct - 19:30

Elle ne répondit plus à aucune de ses phrases préférant laisser le silence la gagner… Comme elle se sentait mal à présent… Si ça allait ? Oui, elle en avait une de raisons, mais la révéler… était inutile et futile… Qu’avait elle à raconter appart une histoire pas bien banale mais morbide ? Rien, elle n’avait rien à dire et n’avait pas envie de répondre… elle s’était déjà rendue compte que depuis quelques temps, elle vivait pour son passé…se rappelant de nombreux souvenirs douloureux ou fastidieux…

Elle n’avait pas eu une enfance plus mouvementée que d’autres, plus malheureuse certes, mais plus inhabituel, non…Pourquoi devait elle se poser tant de questions en cet instant où elle ne souhaitait qu’une chose ? Pourquoi ne pouvait elle pas faire comme si de rien était ? Pourquoi lui posait- on toujours autant de questions ? Pourquoi ne s’arrêtait elle pas de se poser des questions qui n’avaient pas de raisons d’être ? Et enfin, pourquoi avait-elle la subite envie de disparaître dans la nuit ? Elle était bien énigmatique envers elle-même, bien subjective, bien intransigeante… Elle répondit comme troublée, cherchant objet à fixer :


-Rien…Enfin oui ça va…

Elle arbora un sourire crispé, maladroit, elle qui pourtant était si à l’aise… cet instant mémorable l’avait troublé, ses idées, ses pensées à présent toutes concentrées sur une chose ne lui laissait pas vraiment le choix…Elle était comme bouleversée et désappointée… Elle refit face et sans flancher ajouta :

-Une petite chute de tension, pas bien grave…Je manque probablement de sommeil, une petite défaillance était à prévoir….

Elle émit un petit rire cristallin avec une touche d’ironie pas bien discrète… Il fallait juste se trouver une excuse pour ne pas avoir à en parler… Elle se savait plus bête à partir de ce moment, moins dure et moins infaillible, humaine…
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Lun 16 Oct - 15:14

Warren la regarda sans savoir trop quoi répondre. Il savait pertinement qu'elle lui mentait, et il était curieux de savoir ce qui pouvait la mettre dans cet état, mais d'un autre côté, le plus censé, il savait que celà ne se faisait pas vraiment... Il choisit finalement la possibilité la plus polie.

"Si ca te mets dans des états pareils, tu ferais mieux de te reposer plus que te promener dans les salles à vieillerie!"

Dit il, sachant que son conseil n'avait pas lieu d'être vu qu'il conseillait de faire quelque chose pour soigner quelque chose qui n'était pas... Il s'embrouillait tout seul en y pensant.
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Mer 18 Oct - 14:24

Il était bien sceptique, elle le lisait dans ses yeux comme dans un livre et au lieu de se sentir encore plus triste, elle émit un petit rire, malicieux, ou malhabile pour certaines personnes. Il pouvait bien sûr croire à une moquerie, mais ça ne l’était pas… Elle se rendait tout simplement compte qu’elle ne trompait personne et que lui non plus… Elle répondit tout simplement, continuant son « excuse » :

-Oui, je suppose que ce serait mieux…

Mais, elle n’avait pas décidé d’aller se coucher, la raison ne l’avait vraiment jamais influencé, elle était comme « impassible » à ce qu’il fallait préconiser pour une situation… Elle était parfaitement abjecte et sourde quand elle le voulait…Elle voulut alors détourner la conversation sur autre sujet bien souvent entrepris lors d’une rencontre, elle toussota quelque peu et dit :

-Et que fait le prince Warren en dehors de veiller sur la sérénité de son pays enchanté ?

Elle arqua ses sourcils et tout en retirant ses cheveux à l’aide d’un bandeau, regardait le sol un petit sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Mer 18 Oct - 15:36

Warren la regarda stupéfait... Maintenant, il faisait rire sans le vouloir? Et bien, il s'améliorait, alors le petit... A moins que celà n'avait aucun rapport... En fait, peu lui importait, il aimait plus les gens heureux de nature que ceux qui se lamentent sur son sort, et c'était la raison pour laquelle, il tentait toujours de trouver quelque chose de drôle dans ce qui se passait dans sa vie.

"Mais quelque chose me dit que tu ne le feras pas... Je me trompe?"

Demanda le jeune homme, assez certain qu'il ne se trompait pas... Mais il n'avait aucune preuve, et le garçon n'aimait pas rester dans le vague, même quand ca le concernait pas. Il lança un regard ironique quand il entendit Constance lui poser sa question.

"Pas grand chose, avant il voyageait beaucoup... Mais maintenant, il suit des cours. Celà lui fait bizarre, de rester dans un même lieu pour faire si peu de choses, mais bon..."
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Jeu 19 Oct - 17:37

Elle émit un petit rire suite à la conclusion qu’avait fait ce garçon puis répondit :

-Non, je crois que je vais encore un peu gambader dans le château… Je suppose que je m’arrêterai lorsque je devrais ramper pour avancer … Mais pas avant…

Il supposait bien ou plutôt, il n’avait pas cru une seconde à son excuse, sa raison… Et il n’avait pourtant pas demandé à en savoir plus… Elle était soulagée par sa réaction, elle n’avait pas l’habitude de se confier… Et il fallait peut-être mieux que ça en reste comme ça… Ses relations pouvaient alors paraître fastidieuses ou même futiles mais… Elle ne souhaitait pas sembler plus vulnérable qu’elle ne le paraissait déjà quand elle commettait des erreurs… Ou encore lorsqu’elle s’initiait à la comédie…Ainsi, il ne faisait pas grand-chose, elle ne pu s’empêcher de répliquer :

-Mais… Il y a tant de choses à faire à Poudlard, ne le nie pas… Toute cette magie, cette lumière, ça ne t’emballe pas un peu ?

Constance aimait vraiment ce château, elle s’y sentait merveilleusement bien… Elle n’était certes pas l’élève la plus brillante, au contraire, étudier la désespérait un peu… Mais vivre dans cet endroit… était pour elle un réel bonheur… Elle gardait toujours la même petite euphorie que la première fois en rentrant dans la grande salle… Elle soulevait toujours les yeux, observait la magie qui y régnait et puis, des étincelles dans les yeux, allaient tranquillement s’asseoir à sa table…Poufsouffle… Elle songea quelques instants à la maison qui faisait toujours si bonne figure… celle d’un bon perdant…Dans le même domaine, elle interrogea Warren :

-Tu as été réparti où ?
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Jeu 19 Oct - 18:12

"Je suis trop fort!"

Ironisa le jeune homme. Il n'avait pas eu de mal à faire cette déduction, mais il en était aussi fier dans un sens, et puis, faire le mariole était dans sa nature.

"Si tu rampes, je me ferais le plaisir de te ramener chez toi!"

Continua le Faux Prince, arborant un large sourire. Il était toujours dans son univers, les bêtises, mais si vraiment Constance s'était mis à ramper, le gentil jeune homme l'aurait tout de même porter à l'infirmerie, par politesse, si ce n'est plus.

"Il y a pleins de choses à faire, mais à force, au bout de sept ans, tu t'ennuieras, vite, enfin, surtout moi... Et puis, la lumière, je ne vois pas de grand interet!"

Répondit le Serpentard honnêtement. La vie dans un batiment, au bout de sept ans, pour lui était presque aussi terrible que la prison.
Quand Constance posa sa question, il se rendit compte que sur ce point, ils ne s'étaient toujours présentés, et celà cachait une partie de leur personnalité.


"Serpentard, et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Ven 20 Oct - 21:01

*Me porter ? Tiens donc…*

Pensa-t-elle amusée par la proposition du jeune homme. Non pas qu’il n’avait pas le physique ni la force pour mais plutôt… Se rendait-il compte à qui il était en train de parler ? Constance était d’une paresse, certes, mais delà à se laisser porter… Il fallait l’impressionner pour qu’elle se laisse porter… Et puis, ce n’était pas si facile qu’on pouvait l’imaginer… Elle se blasait si vite…

-Et bien… Sans façon. J’apprécie la conversation ainsi que le contact, mais faire figure de sac à patate n’est pas encore dans mes cordes…

Comment pouvait il penser s’ennuyer un jour à Poudlard ? N’était ce pas la meilleure école au monde ? La plus fascinante, la plus renommée, la plus mystérieuse, la plus féerique, aurait on pu dire. Comme suffoquée elle répondit :

-Je n’avais jamais encore auparavant entendu parler de Poudlard en ces termes, pas que je ne puisse le comprendre mais… Poudlard… C’est Poudlard…

C’était assez simpliste comme réponse mais comment pouvait il dire qu’elle s’ennuierait un jour en ce lieu alors qu’il y avait tant à faire ? Elle ajouta néanmoins :

-Mais j’espère que de charmantes compagnies réussiront à te faire paraître le temps moins long. Comment appelle-t-on ça pour un prince, des sujets ?

Provocations ou pas, elle riait bien… Non, ce n’était pas par sarcastiques, n’avait elle pas le droit de s’amuser un peu ? Elle n’était pas d’accord avec lui sur un point, elle donnait juste son avis. Serait-il mal pris ? Elle n’en savait rien, mais si c’était le cas, susceptible il était…

Il était à Serpentard, cette maison avait bien acquis le statut d’assombrie depuis que certaines personnes y étaient passées. On racontait d’ailleurs toujours que c’était la maison la plus prestigieuse. Mais à quel prix ? Et puis, elle devait arrêter d’y penser, ça faisait bien longtemps qu’elle avait arrêté de se fier à la maison ou à la couleur de peau …Qu’était ce en dehors de futilités ? Rien…Mais cette pensée n’était pas partagée par tous… Aussi, souvent les serpentards n’avaient pas de très bons pressentiments comme sur la maison des Poufsouffles, jugé trop faible. Qu’avait il à craindre à par une décimation ? Rien, mais…Elle répondit la tête haute :


A Poufsouffle, et voici déjà ma 5ème année à Poudlard… J’ai déjà mon opinion toute faite depuis un bon petit temps sur le château…
Revenir en haut Aller en bas
Warren D
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Ven 20 Oct - 21:54

"Un sac de patates? Bizarre comparaison de soi même... Alors, un joli sac de patates! Mais si tu ne veux pas que je te porte, je peux tout à fait comprendre! Et puis, pour te dire vrai, j'aurai eu la flemme... Peut être t'aurai je larguer aux cuisines..."

Répondit Warren, toujours dans son humour assez spécial. Lui, sans l'humour, il se sentait vide. Il avait besoin d'artifice tel son sens de l'humour pour se sentir intéressant. De plus, quand on a les cheveux et les yeux d'un violet flashant, il faut avoir le comique des choses sinon, on voit vite la vie en noir... Enfin, dans son cas, en mauve...

"J'espère que tu n'essaies pas de me convaincre avec Poudlard, c'est Poudlard, parce que là, tu m'avances pas beaucoup... Mais si tu veux, tu me montres le côté fascinant de cet établissement et peut être, alors, je verrais Poudlard comme Poudlard!"

Ajouta le garçon aux cheveux mauves, avec un grand sourire, d'un ton amical. Pour l'instant, il ne cherchait pas les poux à Constance, mais s'il s'y mettait, cela allait vite tourner à un massacre. Il avait tant d'années d'expériences en ce domaine qu'il en était pratiquement le roi incontesté.
Warren regarda Constance avec amusement, arborant toujours son grand sourire. Elle restait dans un de ses terrains de prédilections, l'humour
.

"Non non, je ne fréquente pas les sujets! Je ne fréquente que les gens de mon rang, toujours charmants, bien entendu, tel que des reines, comme toi!"

Poufsouffle? Warren la regarda étonné. Il ne s'y attendait pas, c'est vrai, mais il n'en avait, en fait, strictement rien à faire. Il n'était pas quelqu'un qui jugeait sur une appartenance à une maison. Les préjugés, ce n'était pas son affaire. Le Serpentard préférait connaître les personnes pour ce qu'elles sont, et non pour ce qu'elles devraient être en croyant ce que l'on dit sur tels élèves de telle maison. Il s'étonna aussi qu'elle fusse en cinquième année. Il n'avait pas cherché à lui donner d'âge, mais la réponse l'étonna.

"Alors, tu es une doyenne!"
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   Dim 22 Oct - 15:52

-Aux cuisines tu dis ? Après tout, pourquoi pas ... ?c’est bien prometteur tout ça…

Elle émit un petit rire puis ajouta :

-Non, sérieusement, un joli sac à patate ? C’est bien relatif tout ça … A la limite on peut faire une étude comparative…Mais je suis certaine d’avoir l’unanimité des votes avec mon plaidoyer à savoir : le sac à patate Sylla, vous ne trouverez pas plus lourd… Tu te fatiguerais très vite…

La discution avait pris une tournure humoristique, et ce n’était pas pour déplaire à Constance, elle favorisait l’humour aux questions existentielles. Bien que, s’il continuait à se moquer de Poudlard, la discussion allait vraiment devenir un débat… elle répondit avec amusement :

-Et bien, tu es probablement tombé sur la mauvaise personne, tu ne peux pas trouver plus contraignant que moi, il va falloir que je t’impose mon avis…désolée, tu n’as pas vraiment de choix ni d’échappatoires…

Elle s’arrêta un instant, prenant une légère inspiration, elle qui parlait si vite et reprit :

-Te montrer le côté fascinant de Poudlard ..? Est –ce une nouvelle invitation ? Enfin, ça dépendrait de la nuance que tu veux mettre au bon côté de Poudlard…Puis je m’oser à te demander qu’elle est elle ?

Elle était bien curieuse à présent. Posant sans cesse questions… Peut-être trop de questions assommantes, peut-être trop de blabla … Mais qu’en pouvait elle ? Elle était bavarde et curieuse, sociable, et plus tellement taciturne, elle agissait par réflexe, sous l’impulsion qui la prenait toujours plus… elle pouvait bien se tromper ainsi mais peu importait…Sa vie ne s’était vraiment jamais basée sur le rationnel, elle n’avait rien à espérer pour la suite dans ce domaine.

-Comment ça ? Pas de sujets ? Est-ce vraiment raisonnable pour un prince ? Sache que une reine à ses sujets de son côté et que tu peux désormais faire partie des miens… A mi-temps si tu le souhaites. N’oublions pas que c’est la reine qui gouverne et non le prince…

Un sourire légèrement ironique s’afficha sur son visage. Elle n’avait en fait pas grand-chose d’une reine mais jouer avec ce terme l’amusait… Comme une reine, elle s’amusait avec les moyens du bord. La reine avait les bouffons, Constance avait son ironie flagrante.
Il parut étonné quand elle se prononça sur sa maison. Ne ressemblait elle pas à une Poufsouffle ? A quelle maison aurait du elle être mise à la place de Poufsouffle ? Mais, en vérité peu lui importait, elle avait été mise là bas, et tout lui allait très bien… certes, ce n’étaient pas les meilleurs qu’on y mettait mais Constance ne se sentait ni la meilleur ni capable de grandes choses… En fait, elle se demandait même si, elle méritait Poufsouffle… On avait du la mettre là bas ne voyant plus d’autres solutions… Mais bon peu importe et en un soupire, elle extirpa toutes ces pensées, toutes ces questions, de sa tête…
Une doyenne ? Tiens donc, on ne lui avait jamais faite celle-là… Elle répondit arborant un petit sourire :


-Oui si on veut… Enfin, ce n’est jamais que ma 5ème année, en comptant cette année, qui commence à peine, il me reste ici 3 belles années…

Belles ? C’était sorti tout seul… mais comment pouvait elle en être certaine ? Des certitudes, elle n’en avait aucune, pragmatique définissait si bien sa vie…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ode à la lecture"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ode à la lecture"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE TRAIN "BANM JANM PRAN KANN"DE RENE PREVAL
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» " RETRAITE SEREINE SANS AUTOMOBILE "
» Une pétition contre l'arrêt de "arrêt sur images"
» " LE TABOU DES DECHETS "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Troisième Etage :: Salle des Trophées-
Sauter vers: