Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le grand bal d'Halloween

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Albus Du
Invité



MessageSujet: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 18:10

La salle de bal avait été splendidement décorée pour l’occasion. Des centaines de chandeliers noirs flottaient dans les airs à différentes hauteurs, donnant ainsi une vertigineuse sensation de profondeur. Aux murs, de magnifiques toiles d’araignées flottaient dans la brise de la nuit comme de fantomatiques dentelles blanches. Des citrouilles éclairées pendaient également déversant de leurs yeux creux, leur lumière orangée et chaleureuse.

Dans l’atmosphère, flottait une ambiance mystérieuse relevée d’éparses effluves de brumes colorées.

La piste de danse était vaste et bordée de tables rondes pouvant accueillir une dizaine de convives. Elles étaient décorées de petites bougies et de nombreux plateaux de différentes variétés de jus de citrouille.

Albus Dumbledore entra dans cette imposante pièce vide et silencieuse. Il entendit le bruit de ses pas résonner et ressentit au fond de lui-même ce titillement impatient et joyeux qui ne l’avait jamais quitté de sa vie.

Il sortit de sa poche une bague rouge et noire et l’observa d’un regard enfantin. Il saisit sa baguette et y administra trois petits coups. Alors, se forma autour de lui un épais nuage de fumée rouge. Lorsque celui-ci se dissipa, Albus en ressorti encore plus souriant et le regard encore plus farceur qu’avant.

Il était presque méconnaissable ! Tout habillé d’une tenue rouge près du corps, une longue cape noire lui tombant sur les épaules. Ses yeux étaient entièrement noirs, plus d’iris, plus de pupille… et donnaient froid dans le dos… mais surtout… ses longs cheveux blancs étaient à présent surmontés de deux cornes noires recourbées vers l’extérieur.

Il fit apparaître un petit miroir et se regarda un instant l’air satisfait.


* Absolument abominable ! *

La table des professeurs, jonchée sur une estrade, surplombait la salle. Albus s’installa et parcouru, le regard pétillant d’espièglerie, le lieu qui allait réunir l’ensemble des habitants de l’école.

Alors, il se leva et les portes s’ouvrirent d’elles-mêmes. Les premiers élèves commencèrent à entrer, vêtus de costumes pour les uns divinement effrayants pour les autres cruellement envoûtants.

La porte annexe à la table des professeurs s’ouvrit également et Albus fut enchanté d’accueillir autour de lui ses collègues tout aussi grimés que lui-même.

La salle se remplissait petit à petit et un brouhaha joyeux s’élevait dans les airs.

C’est alors qu’Albus fit un signe de la main et tous se turent pour écoute les quelques mots qui allaient proclamer l’ouverture de la soirée.

Sa voix imposante retentit dans la salle.


Bienvenue à tous ! Avant que le bal d’Halloween ne commence, permettez- moi de vous quelques mots. C’est tous ensemble, maisons confondues, élèves, fantômes, professeurs et créatures en tous genres, que nous allons festoyer cette nuit. Vous m’en voyez mortellement ravi ! Ce soir nous élirons le plus affreux des rois et la plus machiavélique des reines ! Alors faites de votre mieux ! Sur ce, voici ce que j’ai à ajouter : que les citrouilles meurent de trouille, si vous perdez la tête, évitez de l’arracher…

A ces mots Nick Quasi-sans-tête poussa un cri d’outre-tombe pour exprimer son mécontentement.

… horreur, terreur et gélatine qui dégouline ! Mes amis, ce soir les revenants ne vont pas en revenir !!

Il s’arrêta et partit d’un rire démoniaque.

Je vous remercie de votre attention, que la fête soit d'enfer !

Il toussota dignement dans l'attitude respectable d'un directeur d'école.

A ce moment, la musique retentit dans la salle de bal, il saisit la main du professeur Kerès et l’entraîna sur la piste de danse, la démarche souple d’un jeune homme de vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 19:48

Neklea entra dans la salle de bal discrètement, essayant de se fondre dans la foule...
Elle n'aimait pas particulièrement les bals costumés, mais, pour ce soir d'Halloween, elle avait décidé de jouer le jeu...
Elle avait déniché une ancienne robe dans les cachots, et avait tout de suite senti qu'elle lui irait bien... Ce n'était pas une simple robe, non, c'était plus : c'était une magnifique robe bustier noire, profondément décolletée, moulante de la poitrine jusqu'à la taille, et s'évasant ensuite. Mélange de satin, de soie et de velours, elle semblait briller sous la lueur des bougies... Pour parfaire le tout, Neklea portait également deux longs gants noirs qui montaient jusqu'au-dessus des coudes, cachant ainsi d'une façon élégante sa marque des Ténèbres.
Elle avait mis des petits escarpins noirs et elle tenait à la main un loup, noir également, qui dissimulait ainsi ses yeux. Sa peau était encore plus blanche qu'à l'ordinaire, et semblait presque translucide.
On pouvait voir de petites veines se dessiner en-dessous, petites coulées violettes...
A son cou pendait un lourd collier de diamants, qui était tout ce qui lui restait de sa mère, et elle avait attaché un petit bracelet en argent, portant une émeraude encerclée d'un serpent, à son poignet droit, offrande que lui avait offerte un petit esprit en remerciement lorsqu'il lui avait demandé qu'elle le tue...
Les longs cheveux de Neklea étaient attachés en un lourd chignon, offrant ainsi à la vue de tous un tatouage sur son omoplate gauche...

Neklea avança ainsi jusqu'à l'une des tables encore vides, sa robe se soulevant légèrement et révélant un tatouage représentant deux serpents enlacés sur sa cheville gauche, et elle s'assit élégamment, méconaissable dans sa tenue de baronne affriolante.
Elle se servit un jus de citrouille, dans lequel elle ajouta de la Vodka, et s'alluma une cigarette, tandis que ses yeux détaillaient les autres participants...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 21:06

Un petit point rouge ressortait de la foule qui s’était déjà éparpillée dans la salle de bal. Pour l’occasion, un décor superbe dans le thème du jour, à savoir : Halloween. Le professeur Albus Dumbledore venait tout juste de marquer le début de la soirée avec un discours, bien que assez effrayant, plutôt bien mis en scène. Elèves et professeurs portait des costumes amusants, farfelus, provoquant ou encore effrayant voir morbide. Une silhouette dont on ne pouvait percevoir la chevelure se tenait droite au milieu de tout ce monde.

Fine et droite, elle avait pourtant la tête baissée, son chaperon couvrait entièrement la face arrière de sa tête, et sa figure était cachée avec l’inclinaison de son cou. On percevait à peine un mouvement chez cette élève, on n’aurait pu la reconnaître, on ne voyait que le petit point rouge… Sa cape, en coton rouge écarlate, longeait toute sa hauteur s’arrêtant au ras du sol. Fermée par un bouton au cou, l’espace d’ouverture inférieure dévoilait la robe de la jeune fille.

Longue et terne, de soie de teinte bordeaux, visiblement faite sur mesure, en contact permanent avec le sol, elle définissait le buste et les épaules fines de la jeune fille, quand au bas, elle s’élargissait quelque peu, ne dévoilant que très rarement l’ossature des jambes. A sa main, un accessoire tout à fait original, un panier en osier tressé un peu grossièrement. Dedans, arrangées sur un petit tissus rouge écarlate en accord avec sa cape, des pommes plus belles les unes que les autres. Comme des bijoux, parfaitement formées, reflétant la lumière de la salle, immaculées, à les voir, on aurait voulu les toucher… la jeune fille les avait nommé : les fruits du mal…

Constance jeta un bref regard sur ceux-ci… N’importe qui serait conquis par leur beauté…Et pourtant, ce n’étaient que de bien modestes fruits rouges, de simples pommes tout à fait goûteuses sans aucunes particularités… Et pourtant...

La jeune fille avait imaginé son déguisement s’inspirant des contes de fées moldus qui avaient baigné son enfance… On lui avait raconté de si belles histoires, qu’elle leur avait presque dédier un culte. Les teintes rouges prenaient évidemment la plus grande importance dans le thème féerique. Elle s’était imprégnée d’un simple rêve pour l’imaginer telle qu’elle le voulait, un mélange entre bien et du mal.

Le bien et le mal, avait en effet, toujours été bien définis dans les contes, si bien qu’on pouvait toujours prévoir un tel acte, c’était tellement agréable de savoir de qui se méfier et en qui avoir confiance… Et puis, en écoutant l’histoire, le début, l’introduction, l’illustre, « il était une fois », l’enfant se savait en sécurité… la philosophie des contes de fée était tellement intelligente que lorsqu’un enfant entendait ou lisait l’histoire, il se savait en sécurité dans son petit monde… Car oui, c’était prévisible, dans un « il était une fois», il se baignait dans un tout autre univers, un univers qui ne pouvait le toucher, un monde à part… Et puis, l’enfant savait au fond que cette histoire terminerait bien…

Cet effet n’était pas identique dans la vraie vie, le bien du mal n’était pas bien défini, on se confondait entre la peur et la confiance, entre le blanc et le noir… Une brume grisâtre cachait la véritable identité de la vérité… C’était tout à fait troublant…Pour un enfant, tout était trop compliqué et on le baignait d’un conte qui lui faisait prendre du recul par rapport à tout cela, qui le mettait véritablement en confiance…

Et, au bout d’un temps, il devait prendre conscience que la vie n’était pas telle qu’on lui avait décrit. Qu’on ne pouvait pas obligatoirement savoir à quoi s’attendre avec une telle ou telle personne… L’enfant se déstabilisait, il suivait le cours de la vie, ou il tombait…Constance était arrivée à la période de sa vie, où, elle devait choisir son chemin, tomber ou continuer… Elle n’aimait pas choisir, mais elle ne pouvait nier que la véritable solution restait dans la continuité… Elle voulait représenter en ce costume ce qui était bien de ce qui était mal…

Elle représentait « le petit chaperon rouge », par sa cape et sa robe, par l’ensemble arrangé, la variante de rouge. Les fruits parfaits, ceux qui donnaient envie, rappelaient la beauté des fruits mortels de la sorcière dans « Blanche-neige », les fruits du mal. Enfin, en levant la tête ,au milieu de sa figure pâle, au dessus de ses fines lèvres rosées et de son fin nez, des yeux rouge sang… Bels et bien perturbants, on décernait ses deux pupilles scintillantes au milieu de ses iris à présent semblable à celle du diable ou au démon…

Celui qui manipulait aisément tout ce qu’il voulait, celui qui en apparence semblait si bon, mais qui obtenait ce qu’il voulait, la cruauté devait se lire en ses yeux… Le diable était représenté en toute histoire par le rouge… Alors, Constance devait elle être petit enfant innocent ou démon caché ? Son accoutrement perturbant, donnait un aperçu général de ce qu’était finalement une vie réelle, dans son un monde véritable…

Elle patientait les yeux rivés vers le sol, elle ignorait ce qu’elle attendait vraiment,figée, elle attendait tout simplement…
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 21:53

Rita pénétra dans la salle de bal, intimidée et heureuse en même temps : c'était la première fois qu'elle y mettait les pieds.

D'impressionnantes citrouilles trônaient à des emplacements divers. La décoration irréprochable avait tout des contes de fées idiots que les moldus racontent à leurs enfants. Rita se sentait supérieur : une princesse en milieu hostile où cohabitaient monstres et guerriers d'une laideur repoussante.

Elle se trouvait ici car cette soirée ne ressemblait pas à n'importe quelle soirée monotone et banale. Rita qui n'avait jamais supporter la moindre festivité avait finit par se laisser convaincre...Halloween ne se fêtait qu'une seule fois par an et puis...il était hors de question pour une telle star comme elle de décevoir ses fans ! Elle avait prévu à cet effet d'emmener un certains nombre de cartons dédicacés pour faire face si une "éventuelle crise" la submergeait.

Pour l'occasion, Rita s'était vêtue d' une longue robe noire faite de satin et de soie. La robe brillait de mille feux suivant ses goûts traditionnellement flashis. Des dizaines de petits diamants scintillaient le long de ses bras surchargés de bijoux lourds et encombrants.

La journaliste se sentait bien dans cette tenue qui camouflait à merveille ses formes disgracieuses. Elle avait opté pour un chapeau aux plumes violet foncé. Un épais châle noir couvrait ses "fortes" épaules. Rita avait garder son sac-à-main en peau de crocodile qui se mariait élégamment bien avec le reste. Elle portait de grandes bottes noires en cuir cachant là aussi ses mollets d'un diamètre impressionnant !

Rita s'avança telle une top modèle, le regard haut et droit.

La soirée commençait visiblement très bien. Rare était ceux qui avaient pris le temps de se pouponner avant de venir au bal. Une minorité qui lui permettait de se distinguer un peu plus que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Tidus Fl
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 22:11

Tiuds pénétra dans la salle subitement changée en peude temps
Les lumières s'agitaient en tous sens et un air de fête commençait à règner.

Après tout pourquoi pas? se dit-il...

Avec un costume "emprunté" chez son père moldu, il entra dans la salle de bal.

Il avait utilisé un sortiège assez simple mais peu connu de pustules pour donner un air effrayant.
Cela plus le costume composé d'une cape noire déchirée par morceau et un survêtement magique achetée par correspondance au chemin de travers: les motifs qui y figuraient représentaient d'étranges créatures...


Il ne comptait pas spécialement danser, mais peut-être s'amuser un peu lors de ces soirées....
Revenir en haut Aller en bas
Alderik
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Sam 28 Oct - 22:22

Pâle comme la lueur lunaire, immaculé comme les glaces éternelles, un être mince et blanc apparu. Il était vêtu d'un haut blanc en resille complétement transparent qui laissait tout apprecier de son torse mince où se dessinait un tatouage de Serpent. Un pantalon tout aussi blanc habillaient ses fines jambes alors que deux petites ailes d'ange étaient accrochées à son haut..

Alderik avait pour l'occasion mis de nombreuses petites pinces à cheveux argentées pour applatir les épis dans ses cheveux blonds cendrés, et ses yeux rouge étaient cernés de noir, rendant son regard hypnotique.

Il tenait une cigarette très fine entre ses doigts, "pour faire classe" ^^.

Il aperçut Rita Skeeter qui scintillait comme un sapin de Noel et se précipita vers elle :


- M'dame !!! Waaah, vous êtes une princesse, on ne voit que vous ici...!

Il mit un genou à terre et lui fit un baise-main.
Revenir en haut Aller en bas
Alessand
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 0:08

Alessandra s’était faite le plus jolie possible pour cette grande fête. Elle en attendait beaucoup, elle espérait y rencontrer des amis et oublier quelques instants les tourments qui lui ravageait l’âme et le cœur.

Elle s’était parée d’une splendide robe de soie rouge, épaules dénudées, délicatement cintrée et qui chutait jusqu’au sol à partir de ses reins. Ce rouge la captivait. Ce n’était pas un rouge sombre et mystérieux ; c’était un rouge vif, sanguinaire et violent. Quand elle vit cette robe pour la première fois dans une boutique du chemin de traverse, elle imagina de suite une coulée de sang et se dit qu’elle avait envie de jouer un vampire pour cette fameuse nuit d’Halloween.

Ses longs cheveux noirs lui arrivaient jusqu’au hanches. Elle les avait savamment décorés de petits rubis qui enjolivaient leur profondeur comme des goûtes de sang.

Pour l’occasion, elle était allée au magasin de Fred et Georges Weslay qui lui avaient vendu un produit pour accroître ses canines pendant plusieurs heures. Elle en était ravie. Elle passait constamment sa langue sur les deux pointes acérées.

Elle passa devant une jeune fille toute vêtue de rouge, comme elle, mais dans un style complètement différent. Elle ressemblait à la petite héroïne d’une histoire pour enfants moldus.

Elle s’en approcha avec un sourire effilé
.


Joli rouge !...
Revenir en haut Aller en bas
Carolyne
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 1:07

La jeune Carolyne Madden, entra finalement dans la salle pour cette soirée dont elle avait tant entendu parlée, mais où elle n'avait pas eu l'intention d'aller. La Serpentard, avait une robe dans le style médiéval, de la couleurs crème. Elle souffla difficilement, tout cela à cause du corset qui allait avec sa robe. Il était de la même couleur, mais avait de petite fleur brodée sur le devant. Ses cheveux étaient laissés lache et elle les avait frisés magiquement. Très peu de maquillage était sur son visage, mais elle avait fait une ligne de crayon noir en dessous de ses yeux. Cela accentuait la couleur de ceux-ci. Elle s'avança un peu et observa les décorations. La grande salle était merveilleusement bien décorée pour l'occasion. Ne voyant personne de sa connaissance, elle s'appuya contre la pierre et regarda les allentours.
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 1:10

Si Lavali n’avait que très peu hésité sur le personnage, elle avait en revanche pas mal gambergé sur la manière de l’incarner.

Mais, après de nombreux essais, et de nombreux sarcasmes de la part de Chor, elle s’était enfin décidée pour un costume.
Pour la base, elle avait réutilisé un de ses anciens ensembles. A savoir, une jupe rouge sombre et le haut assortit. Par-dessus, elle avait essayé d’assembler une multitude de réseaux perlés, dans la plus pure tradition de l’art statuaire.


Le plus dur, ça avait été de se coller deux bras supplémentaires sur les omoplates. Mais après une bonne crise, et quelques sucreries, elle y était arrivée. Dans chaque bras supplémentaire, elle avait placé un trident et un tambour. Autour de son cou, elle avait passé une grande guirlande faite de têtes coupées. Et elle tenait une tête supplémentaire avec un de ses vrais bras.

*C’est stupide Lav’, qui comprendra ? Enfin je dis ça…*

Lavali entra dans la salle de bal, s’arrêtant un instant aux portes, et accusa un déhanché extrême.

*Alors, Chor, l’effet est réussi, non ?*
*Tu peux le dire…T’as l’air encore plus folle que d’habitude*

Lavali éclatât de rire. Elle s’imagina quelques instants la manière dont on pouvait la voir. Chignon ébouriffé, la bouche pleine de crocs, pieds nus, un costume inconnu…
Pourtant, se vêtir en Bhairava lui avait paru une bonne idée : Forme terrible de Siva, condamné à errer dans les cimetières, il collait à l’ambiance.
Elle s’avança en dansant plus ou moins.


*Mwouais…pas du dernier pratique tout ça*
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 9:30

*…Joli rouge…*

Pourquoi pensait-t-elle ça ? Non, on venait de lui dire, elle leva les yeux et vit devant elle une jeune fille, elle aussi habillée de rouge. Enfin, ce n’était pas exactement le même genre de costume, si chacun des deux visages faisaient froid au dos, elle ne pouvait nier l’évidence, l’inconnue paraissait plus femme. Il ne fallut d’ailleurs pas plus longtemps à la jeune Poufsouffle pour reconnaître le costume. Le visage d’une extrême pâleur, de long cheveux noir pendant, une tenue rouge sang, envoûtante et attirante pour les yeux, et enfin, de petites canines plus longues qu’à la moyenne. Elle représentait un vampire sans aucun doute… La jeune Constance afficha un sourire dévoilant ses yeux rouges sangs endiablés à l’inconnues… Elle répondit :

-Oui, mais je dois dire que ta robe ressort pas mal du tout …

Constance tendit son panier à l’inconnue… Il fallait bien qu’elle fasse autre chose que rester percher au milieu d’une salle de bal qui allait bientôt contenir un certains nombres de couples...Elle en sortit une pomme, la sélection n’avait pas été difficile tant la symétrie était parfaite, elle ajouta avec la pomme :

- Un fruit pour la belle demoiselle… Ou bien, les vampires ne savent plus apprécier les bonnes choses…

*…Des pommes empoisonnées voilà qui arrangeraient mon affaire…*

Elle émit un rire quelque peu sarcastique dans le thème de la soirée et regardant autour d’elle d’autres élèves vêtus originalement, ou pas, elle ajouta :

-Ou tu pourrais très bien craindre leur nature… mais, elles sont si goûteuses mes pommes…

Elle esquissa un nouveau sourire, il fallait bien jouer son rôle à la perfection et savoir se montrer aussi persuasive que la sorcière…
Revenir en haut Aller en bas
Alessand
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 12:18

C’est alors que la jeune femme encapuchonnée leva les yeux sur elle… des iris rouges palpitants… Alessandra en eut un léger frisson qui déclancha un petit rire étonné.

"-Un fruit pour la belle demoiselle… Ou bien, les vampires ne savent plus apprécier les bonnes choses…"

Une belle pomme bien rouge et tentatrice s’offrait à elle délicatement, maintenue par une peau lisse et laiteuse.

Ales tendit la main pour s’en saisir. Elle trouvait cette jeune fille bien mystérieuse, enveloppée dans son voile d’innocence… déchue…


"-Ou tu pourrais très bien craindre leur nature… mais, elles sont si goûteuses mes pommes…"

Alors elle s’approcha de l’inconnue, s’appropria de la pomme en frôlant subtilement la main immaculée, et murmura à son oreille.

Il y aurait bien mieux à croquer…

Ses lèvres faillirent frôler le cou prometteur, mais Ales ressentit qu’elle était entrain de se laisser un peu trop emporter par son personnage…

Elle s’écarta en souriant de ses belles dents carnassières…

Elle lui fit un signe complice de la tête et se perdit dans la foule
.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 15:40

Rita qui se dirigeait à présent vers les amuses-gueules qu'elle venait de repérer fut stopper par un ange.

D'un blanc éblouissant, Rita reconnut enfin l'être qui venait de l'accoster : il s'agissait d' Adelrick Parker, un jeune garçon un peu fou-fou qui l'avait aidé à porter ses valises dans le Hall d'entrée de Poudlard.

Bonsoir, jeune homme ! Vous m'avez l'air radieux ce soir.

Tout en disant cela et remplie d'une immense fierté, Rita invita l'ange à l'accompagner jusqu'au mets succulants où se pressait une bonne partie des élèves présents dans la salle. Des groupes s'étaient formés, beaucoup se rencontraient pour la toute première fois.
Rita reporta son attention sur la multitude de gâteaux et sucreries en tous genre disposés sur les tables.

Tout ceci m'a l'air d'un délice esquis !

La piste de danse au centre commençait à se remplir, de plus en plus d'élèves se lançaient malgré leurs costumes souvent assez volumineux.
La journaliste ne savait pas encore si elle oserait se lancer à son tour. Elle était pour le moment trop absorber par la gastronomie présente devant ses yeux pour se préoccuper d'un tel détail.
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 18:10

Holà ! y'a du monde déjà... En fait, tant mieux, comme ça je passerai inaperçu... Il se regarda brièvement, Mmm... en fait, je ne sais pas si je passerai inaperçu... Mais il y aura sans doute pire que moi... Et il avança, sur ses pieds nus dans la salle de bal, à la recherche d'une cavalière potentielle...

Au loin, il vit un être bizarre avec quatre bras... Il ne savait pas ce que c'était, mais la curiosité le piqua suffisamment pour qu'il aille risquer un oeil plus près... et discrètement, du moins il l'espérait, il lui tourna autour en larges cercles concentriques qui eurent tendance à rapetisser de rayon au fur et à mesure des tours...

* Bah, finalement personne ne me remarque vraiment, je ne suis qu'un vulgaire zombie... *

Pour l'occasion, Vlad avait lacéré son jean le plus usé, l'avait ensuite fait tremper dans des liquides divers et variés qu'il avait trouvé au fond de chaudrons dans la salle du cours de potions... Il avait maintenant l'allure d'un vêtement qui avait longtemps séjourné en terre... * Il ne manque que les vers ! * Au-dessus, une chemise à laquelle il avait fait subir le même sort, mais en choisissant des fonds de chaudrons différents...

Le plus gênant, c'était la tête : il ne voyait que d'un oeil... Il avait masqué l'un d'une poche noire et s'était collé un faux qui pendouillait lâchement sur sa joue... L'autre était vitreux grâce à une lentille qu'il s'était acheté au chemin de traverse... Sur ses cheveux noirs ils s'était appliqué du faux sang en gel, dans lequel il s'était planté une fausse hache qui semblait lui rentrer dans le crâne.

* On ne fait pas plus réaliste de nos jours ! Vous ferez des frayeurs avec ça jeune homme ! * lui avait dit le vendeur du spray miracle...

* Ouais, ben on verra bien... *

Quant à sa peau, il s'était une multitude de cicatrices horribles ! Sur la figure, sur les jambes et les bras... Elles avaient la particularité de s'intégrer à la peau et semblaient très réelles... * Et rien de tel qu'un peu de talc pour vous donner un teint de cadavre... et une trousse à maquillage perdue pour se faire des cernes énooormes et de toutes les couleurs... * Il s'était aussi fait quelques taches de faux sang luisant sur les mains et sa chemise... comme s'il venait tout juste de tuer quelqu'un.

La seule fausse note c'était la quantité de parfum qu'il avait dû utiliser pour masquer l'odeur...
* Jamais je n'aurais pensé que les fonds de chaudrons sentaient aussi mauvais ! *

Le zombie avait fini de cercler autour de sa proie... Il avait vu au passage une sorte de chaperon rouge, mais cette bizarrerie de la nature, avec ses quatre bras l'intriguait hautement...

Mademoiselle, m'accorderez-vous cette danse ?
Revenir en haut Aller en bas
Kate Nor
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 18:18

Kate avait longuement hésité avant de se décider à venir au bal. En effet, elle ne connaissait encore personne à Hogwarts et craignait de se sentir encore plus seule et rejetée que d'habitude.

Finalement, son jumeau l'avait convaincue, usant pour cela d'un enthousiasme débordant.

Kate entra donc dans la salle de bal, longtemps après que la fête aie commencé, ayant peur de se mêler à la foule d'élèves qui riaient et plaisantaient entre eux.

Elle avait mis une robe de princesse bleu pâle, ressemblant à celle d'une héroïne d'un conte de fées, appelée Cendrillon. La robe était très large à partir des fines hanches de la jeune fille, et touchait presque le sol.
Kate avait attaché des petites barrettes en forme de papillons bleus dans ses cheveux blonds, qu'elle laissait tomber en cascade.

Lorsque son frère l'avait vu ainsi costumée, il lui avait éclaté de rire au nez : "Hé, soeurette, c'est Halloween, on est censés faire peur, et pas jouer aux fleurs bleues, tu sais ?"

Kate avait éclaté en sanglots à ces mots, mais avait tout de même trouvé le courage de descendre dans la salle de bal.
Et puis, quel mal y'avait-il à être fleur bleue ?

Elle traversa la salle d'un pas incertain, fuyant les regards des autres, puis chercha une table de libre. Ne trouvant pas, elle décida de rester à l'écart et s'adossa à un mur, les yeux baissés.


* Je n'aurais jamais du venir, je suis comme transparente ici. Tout le monde joue et s'amuse, et moi, je suis seule, comme toujours... *
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 18:28

Lavali regarda l’élève qui lui avait parlé, elle esquissa un sourire avant de dire :

-« Appka naam kya hay ? »

*Lav’ tu crois sérieusement qu’il va te répondre ?*
*C’est incroyable comme la notion de jeu t’es étrangère, Chor ! Je sais bien qu’il me répondra pas, mais j’ai le droit de m’amuser !*

-« Et bien, cher ami déterré, je vous demandais votre nom. Danser avec un mort, pourquoi pas, mais je préfèrerais savoir comment il s’appelle tout d’abord. »

Elle se mit à jouer négligemment avec sa guirlande de têtes.

-« D’autant plus que vous pourriez finir en ornement. »
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 18:44

La première phrase qu'il lui sortit ressemblait plus du chinois qu'à de l'anglais ! Le zombie en resta stupéfixé une seconde, la bouche ouverte sur de magnifiques dents jaunes magiquement transformées...

Mais elle reprit immédiatement dans une langue tout à fait compréhensible.

C'est évidemment le nom de mon séduisant personnage que vous voulez ? Pour cette soirée, je ne suis pas moi-même, je suis un mort revenu hanté les vivants, je crois que c'est clair...

Mais dois-je vous compter parmi les vivants ou bien êtes-vous une vision apocalyptique ? un génie des enfers ? une expérience ratée de Frankenstein ?

Ne vous vexez pas, pour me faire pardonner, je vous donnerai ma tête avant la fin de la soirée... Même si j'aimerai la récupérer avant la reprise des cours, évidemment...


Il lui fit un clin d'oeil de son oeil vitreux.


Je suis le docteur Montez ce soir... A quelle future patiente à disséquer ai-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 18:57

Lavali se mit à rire. Mais elle reprit le fil de son personnage bien vite, et fusilla l'importun du regard.

-"une expérience ratée ? une patiente à disséquer ? Apprenez jeune insolent, que l'on ne se moque pas de moi impunément ! J'ai coupé la tête d'une divinité majeure, je couperais la votre sans plus de difficultés !"

Lavali se mit à grimacer.

-"Je suis Bhairava, forme terrible de Siva ! Et grâce à moi, Bhrama n'a plus que quatre têtes !"

Puis, reprenant son habituel ton badin, elle poursuivit :

-"Ce qui à mon avis est largement suffisant. Enchantée de vous rencontrer."
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Dim 29 Oct - 21:06

Tout le plaisir est pour moi !

Il fit une courte révérence ce qui eut pour effet de faire bouger dangereusement son faux oeil...
Excuse-moi, je m'assure un instant qu'il est bien fixé... J'ai un peu peur de le perdre... Quoi que je me dis que ça pourrait faire une excellente farce !

Puis il reprit sur le même ton badin que la divinité :


Nous avons alors au moins un point commun : celui de couper les têtes ! Nous devrions nous entendre...

Et bien, chère divinité... indienne je suppose ? Puis-je vous mener sur la piste de danse ? Nous pourrions admirer de plus près notre noble directeur se trémousser dans ses collants rouges...

Sur un autre ton :

D'ailleurs, je donnerai beaucoup pour avoir une photo de lui dans ce costume...

C'est à ce moment qu'il remarqua l'hermine sur ses épaules...
Euh... je n'avais pas remarqué que tu avais déjà un cavalier ! S'adressant à l'hermine : Me permettez-vous de faire danser votre cavalière ?
Revenir en haut Aller en bas
Ginny We
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Lun 30 Oct - 12:19

Ginny avait enfiller le costume qu'elle avait ramener de chez elle.Sa mère avait insisté pour lui confectioner un costume pour le bal.Elle avait donc une robe noire sans manches,avec un petit décolté qu'elle avait rajouté elle même.La robe un peut bombée par son jupon lui allait jusqu'aux chevilles,laissant voir des ballerines noires.Afin qu'elle ressemble à quelque chose pour Halloween,elle avait demandé à une amie de lui faire par un sort pousser deux canines afin que l'on puisse penser qu'elle était déguisée en vampire.Elle avait rajouté un rouge à lèvre pour faire resortir son teint pale.Elle avait mit tellement de temps pour se décider à descendre qu'elle était finallement arrivée en retard et n'avait pu écouter le discour de Dumbeldore.Il y avait déja pas mal de monde dans la salle,elle fit donc un tour complet pour apercevoir un visage familier,mais n'aperçu ni ses freres,ni Harry...Elle se dirigea donc vers la table à boissons,se servit un jus de citrouille et alla s'assoir dans un fauteuil,à l'écart des autres.Elle ne voulait pas s'attirer d'ennuis avait des serpentard,surtout lorsqu'elle était seule.Sirotte son jus et regarde Nick danser avec ue dame fantôme...Elle s'évada dans un rêve,elle s'imaginait dansant avec Harry seule au milieu de tous,s'envolant comme par magie....Elle revenu à la réalité brusquement lorsqu'un groupe de Serpentard passait devant elle.Essaie d'éviter leurs regard,puis se concentra à nouveau sur les danseurs au milieu de la salle en attendant que quelqu'un puisse se soucier d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Lun 30 Oct - 16:50

*nan mais, il me parle lui ? Je parle pas aux gens qui ne sont pas un minimum propre qur eux !*
*Combien de fois va-t-il falloir que je t'explique le principe de cette fête, Chor ?*
*Laisse tomber, Lav', le combat est pedu d'avance.*

L'hermine sautat de l'épaule de Lavali-Bhairava et partit ventre à terre vers le parc.
-"Et bien, la question est réglée. Allons donc danser. Quel bras préférez vous que je vous donne ? J'en ai quatre, choisissez."
Revenir en haut Aller en bas
Isidore
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Mer 1 Nov - 18:31

Isidore arriva dans la salle de bal lorsque la soirée battait déjà son plein. Il affichait un sourire comblé, ironique et provoquant. Il se sentait d’humeur « sociable », il avait envie de jouer son rôle du mieux qu’il le pourrait.

Il jeta un coup d’œil aux réjouissances, et son sourire s’effaça brusquement. Il prit un air pincé et contrarié, un air qui se voulait froid, distant et antipathique.

Il était habillé d’une grande robe noire, sans fioritures, qui lui descendait jusqu’aux pieds. Son teint était encore plus pâle qu’à l’accoutumée. Ses yeux étaient les mêmes, mais avaient perdu la flamme brûlante qui habituellement s’y consumait.

Il avait plaqué ses cheveux bruns avec une espèce de cirage destiné au graissage des chaudrons écaillés. Ils semblaient plus longs et étaient sagement disciplinés de chaque côté de sa tête en une raie au milieu savamment tracée.

Il suffisait de lui jeter un rapide coup d’œil pour comprendre quel était son déguisement… et il était ravi de cet horrifique résultat.

Effectivement, quel était le professeur le plus horrible de l’école ? Tous les élèves répondraient par le même nom à cette question…

Isidore avait beaucoup travaillé son personnage en l’imaginant dans l’intimité, dans le secret de sa solitude… Le résultat, est qu’il avait ajouté, sous sa robe, une splendide paire de jarretières en dentelle noire… petit clin d’œil, sadique et décalé qui le transportait de joie… pour lui, le clou de son déguisement !!

Il s’avança dans la salle animée et passa devant une toute jeune fille rousse et pleine de tâches de rousseur assise dans un fauteuil, un jus de citrouille à la main. Il lui fit un regard dur et menaçant accompagné d’un pincement de lèvres caractéristique du personnage qu’il imitait.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Mer 1 Nov - 18:33

Lou découvrait la fête d'Halloween, chez elle on ne fêtait pas ce genre d'événements, elle avait déjà été étonnée par toutes les citrouilles qu'elle avait trouvé dans la grande salle le jour avant, mais aujourd'hui, elle était subjuguée par tout le décor...

* C'est vraiment magnifique ! *

Lou était méconnaissable. Chaque centimètre de sa peau était masqué par son costume. Elle portait sur la tête un crâne humain d'adulte... * En espérant que ça ne soit pas un vrai ! * et avec un sort elle avait fait disparaître ses yeux et les avait remplacés par deux points rouges lumineux...

Pour le corps elle avait revêtu une combinaison noire assez flottante sur laquelle on avait peint en blanc un squelette. C'était simple, classique, mais inusable, et elle n'aimait pas les costumes trop "trash"...
* Et en plus, ça brille dans le noir ! De quoi effrayer mes camarades de chambre ! * Elle avait pensé à se déguiser en chat noir, mais se dit que l'idée ne serait pas assez "halloweenesque"...

* Je pourrai peut-être même gagner le concours ! * s'était-elle dit en entrant dans la salle... Mais elle avait vite déchantée... Car il y avait une sacrée concurrence... * Mmm... pas de tête connue, je crois que je vais aller faire tapisserie, ça sera plus sûr... Et puis même, je suis méconnaissable...*

Au loin, elle vit la professeur de magie noire, elle croisa deux vampires dont un semblait féminin et aussi un géant habillé en rouge... * C'est marrant, je me demande qui c'est ce barbu... Sa tête me dit quelque chose ! *

Elle croisa aussi... son pire cauchemar, rajeuni de 20 ans, mais elle n'y prêta pas attention à ce détail d'importance, et s'enfuit rapidement, en bousculant des gens sur son passage, loin de cette vision affreuse ! Quand elle ne le vit plus qu'au loin, elle ralentit et reprit un pas normal...

Elle se promena ainsi dans la salle, très tranquillement parce que sûre de son anonymat... Puis elle alla se placer à une table le long du mur, où elle eut la surprise de trouver une jolie princesse... * Uh ?! c'est pas trop le thème de la soirée !! * Mais elle rigola gentiment en ayant cette pensée, après tout la fille avait l'air bien timide... Comme elle le plus souvent. Mais elle avait l'air si absente que Lou hésita à lui parler, et se contenta de la regarder... * Si je lui propose de danser, va-t-elle me prendre pour un mec ? *
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Mer 1 Nov - 20:06

Le maître des potions débarqua dans la salle de bal dans un tourbillon de robes noires et un air de mauvaise humeur clairement affiché sur le visage pour tout costume... Il avait été tiré des cachots par un message moqueur du directeur de l'école :

Citation :
Severus,

Je viens d'apprendre une chose fort étrange : vous avez un jeune frère !! Vous ne me l'aviez jamais dit... Je me demande comment il se fait qu'il soit en ce moment-même en train de danser dans la salle de bal alors que vous n'y êtes pas... Et ne me dites pas que vous n'avez pas de frère, il a un tel air de famille qu'on s'y tromperait s'il avait le même âge que vous !

Diaboliquement votre,
Albus Dumbledore

Il avait grimacé à cette lettre... C'était de la provocation pure. Il était sûr que ce "frère" n'existait pas, il en aurait été informé et ce depuis longtemps ! Et alors qu'il ne comptait absolument pas se rendre au bal, trop occupé qu'il était à préparer son prochain cours, il s'y était rendu directement, furibard... Son frère n'existait pas, certes, mais il allait quand même vérifier de ses propres yeux.

Les réactions furent diverses sur son passage, beaucoup d'élèves s'écartaient devant lui, comme ils l'auraient fait dans les couloirs comme dans un jour normal... D'autres faisaient comme s'ils ne l'avaient pas vu... Et certains ricanaient derrière leurs masques, profitant de leur anonymat partiel pour se permettre l'impardonnable. Severus ne marchait pas droit devant lui, il suivait un chemin qui s'ouvrait devant lui jusqu'à un but précis, vers lequel se tendait toutes les têtes...

Un chemin jusqu'à... Isidore de Lautréa... Son futur assistant...

Le visage parfaitement impassible, résultat de longues années d'entraînement...

Bonsoir...

Il fit face à l'insolent, les bras croisés.

Bonsoir mon cher "frère", je suis ravi de te voir ici... Tu aurais du me faire part de ta présence en cette soirée, je n'ai pas souvenir de t'y avoir invité.

Je suis sûr que "père" apprécierait ton comportement, je lui ferai part de la surprise que tu nous as fourni à tous ! Moi le premier... Peut-être souhaiterais-tu que je te présente à mes collègues ?
Revenir en haut Aller en bas
Alderik
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Mer 1 Nov - 20:46

Alderik se gavait de petits fours aux côtés de Rita avec un ravissement qui n'était pas feint. Non seulement c'était délicieux, mais en plus, Rita le submergeait avec son babillage haut en couleur, qui l'envoyait au 7 ème ciel, voire même plus haut...

Il répondait de temps à autre aux questions de Rita, continuant de s'en mettre plein la panse :


- Voui...tout à fait...Abcholument...Encore un jus de citrouille, ma chère..?

Mais tout à coup, une silhouette Severusesque lui fit recracher le jus qu'il s'apprétait à avaler, aspergeant copieusement ses infortunés voisins de goinfrage....

Il pointa son doigt vers un sosie de Severus Snape et s'exclama à l'intention de Rita :


- R'garder, M'dame !!!! Le gars déguisé en Snape !!! Trop fort!!! En plus c'est De Lautréa !!!

Puis sur le ton de la confidence :

- C'est un Serpy, mais alors, M'dame, c'est un pervers, j'vous raconte pas... Alors lui, on peut dire qu'il aime ça....enfin, je vous dis ça, de vous à moi, bien sur...ça doit pas sortir d'ici...

Alderik arborait un sourire radieux et s'approcha de De Lautré-Snape Version, mais le vrai Snape le arponna avant qu'il ne l'aborde.

Alderik poussa un peu son professeur de potion et brailla :


- De Lautréa !!!!!! Comment tu vas, ma belle..? T'as mis ta belle robe, dis donc ! tu es sexy comme ça...Mais dis-moi à qui tu me fais penser...?

Al fit mine de réflechir....

-MMMMhhh...je dirais bien en...

Il regarda le prof de potion d'un air railleur et reprit :

- Ah non, tu peux pas être en notre cher prof, sinon tu porterais aussi des.....

Avant qu'Isidore n'ait esquissé le moindre mouvement, l'ange blanc attrapa la robe du jeune homme et se pencha pour regarder en dessous....

- Mouhahahahahahahahahahahah !!!!! je retire ce que je viens de dire....tu es parfait...jusque dans les moindres détails...!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   Mer 1 Nov - 21:02

D’un pas traînant, comme poussée par une force émanant d’un au-delà inconcevable, Hécate errait dans cette foule invisible. Seule parmi des ombres qu’elle frôlait sans même les percevoir, elle était elle-même une fantasmatique absence. Le costume qu’elle portait semblait être sa vraie nature, tant il se mariait à son état d’esprit.

Sa pâleur était accentuée par un maquillage bleuté sous ses yeux tristes et agrandis par le chagrin, logé sur sa peau défaillante, sur ses lèvres violacées de baisers morts… morts d’avoir trop brûlé jusqu’à la dernière braise… et qui l’avaient quittée la laissant dans la froideur de cendres ne désirant que renaître… cette folie incandescente…

Depuis sa chute, une part d’elle-même ne répondait plus qu’au désir mortel de s’abîmer dans son tourment… où de se perdre dans un espoir qui la dépassait…

Une âme en peine, vêtue de longs voiles blancs et transparents, flottant derrière elle comme une armée de spectres… une démarche absente et lente comme issue d’un autre espace temps… De longs voiles blancs… déchirés par la mort et la poussière… oubliés dans le ventre terre où tout retourne à la poussière… De longs voiles blancs ternis par la fuite de tout ce que est… et qui un jour meurt…

Son corps froid et abandonné se laissait mystérieusement deviner derrière ce linceul imprenable… Ses pieds étaient volontairement souillés de terre et de poussière, ils auraient été nus, s’il n’avaient pas été symboliquement enveloppés de bandes blanches… momifiés, pétrifiés… dans la mort de sa lucidité… dans leur égarement d’un chemin qui se voulait déjà tout tracé et qui a été effacé par les rafales d’un soir d’orage…

Son corps était mort tandis que son esprit déambulait sans cesse vers la chaleur de l’âme torturée qui avait fait naître et mourir la sienne dans un simple soupir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand bal d'Halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand bal d'Halloween
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» HALLOWEEN ? grand bal d'Halloween 1978
» GRAND BAL D'HALLOWEEN 1976
» — GRAND BAL D'HALLOWEEN
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Rez-de-Chaussée :: Salle de Bal-
Sauter vers: