Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entrez dans l'arêne...

Aller en bas 
AuteurMessage
S. Snape
Invité



MessageSujet: Entrez dans l'arêne...   Mer 22 Nov - 0:09

Le chemin fût long entre le rez-de-chaussée et le bureau du directeur.

* Quelle idée de s'être installé dans la plus haute tour de l'école ! *
Pourtant ce chemin il l'avait parcouru lui-même un certain nombre de fois... D'abord en tant qu'élève, après une rixe avec ses camarades de l'époque, ensuite en tant que futur espion... Et enfin en tant que professeur !

* Sans oublier celle de... * Regard à la journaliste qu'il tenait toujours par le bras * Oui... ma fonction de nounou ! En fait, je suis sûre qu'elle connaît le chemin... *

Mais quelle plaisir cela serait que de la voir se ratatiner devant le grand Dumbledore. Du haut de son siècle passé, il avait encore de l'allure et savait toiser les importuns. Non, ce n'était pas pour rien que Severus s'était mis à son service...

Non sans avoir gardé les "bonnes" habitudes de son passé... La torture...

Après avoir monté de nombreux escaliers et parcouru de nombreux couloirs, ils parvinrent enfin devant la tour du directeur. Il ne leur restait plus qu'un escalier à monter.

Sur ce ton mielleux qui flaire les ennuis à vue d'oeil :

Comme je vous le disais tantôt, je suis absolument sûr que le directeur sera plus que ravi d'écouter vos griefs et plaintes diverses et variées...

Arrivé devant la gargouille, il murmura le mot de passe de la tour, mot de passe à la consonance évidemment sucrée... * J'ai l'impression de déjà sentir l'odeur des bonbons au citron... *

Il jeta un regard incendiaire à la femme blonde qui l'accompagnait, en attendant que l'escalier veuille bien la laisser passer... Galanterie oblige !

* Je vais encore avoir mal au crâne... *
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Sam 25 Nov - 20:24

Rita, arriva enfin devant l'antre secrète du "chef" : Un endroit trop camouflé d'après elle.
*C'est donc ici que se terre le plus grand sorcier de tout l'univers !* Un sourire mieilleux apparut sur son visage laiteux.

La jeune femme (toujours vivante !) avait supporté tant bien que mal le professeur pendant le trajet.
Après avoir vainement essayer de raisonner le pauvre fou qui s'apitoyait sur son sort, Rita avait opter pour la SIMPLICITÉ. Tous ses efforts en vint n'avaient fait que renforcer les traits du professeur maintenant profondément marqués. La longue distance l'avait épprouvé et Rita indomptable, ne lâchait pas le morceau.

La journaliste, prête à défendre son honneur, fixait son voisin de haut. Son but étant de lui communiquer ses plus profondes pensées par "voie visuelle".
La guerre...? OUI, la guerre !

Découragée, la pauvre femme avait finit par s'y résilier :
ELLE avait raison / IL avait tord

Cette avantage de première catégorie l'autorisait à diminuer publiquement son escorteur : acte qui lui faisait le plus grand bien lorsqu'il s'agissait de se "calmer".

Malgré la haine qu'elle nourrissait pour le "grand manitou", Rita n'arrivait pas a songé à l'image du directeur dans son esprit. Elle ne se sentait ni angoissée, ni fièvreuse... juste enragée de ne pouvoir agir selon sa convenance.

Le piège se refermait sur elle : le seul qui accepterait de l'écouter serait Dumbledore...
-> Il fallait qu'elle fasse de son plus sénile ennemi, une recrue capable de vaincre et anéantir quiquonque s'opposerait à elle. Une tâche difficile en ses temps ténébreux.

Le visage à présent rouge et enflé de Rita n'indiquait rien de bon, celui-ci n'allait d'ailleurs pas tarder à exploser. L'ultimatum était enclenché, son bataillon était prêt à l'assaut.

Les deux adultes s'arrêtèrent enfin, la journaliste soufflait comme un buffle épuisé. Il était temps que quelqu'un agisse pour le bien-être de l'école...surtout pour les élèves qui souffraient d'un manque évident de compréhension !
*A quoi devait ressembler les cours avec de tels CLOWNS ?*
Après quelques brefs regards assassins (et une remarque finement remarquée du professeur...) l'homme décida de prononcer le seul mot qu'il avait encore le courage de ne pas regretter : le mot de passe permettant l'accès du "oh combien vénéré Directeur."

Le drôle de couple pénétra par l'ouverture puis monta sur le grand escalier tournant.

Rita stupéfaite constata que rien n'avait changé depuis sa dernière visite : Il y avait de cela déjà quelques années, pour une "déclaration". La jeune femme était alors vaillante, sûre d'elle....INVINCIBLE.

Son visage pétillant retrouva précipitamment son air froid, distant et "injurieux".
CE défi n'était pas gagné d'avance... L'attitude de l'homme à ses cotés ne présageait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Albus Du
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Mer 29 Nov - 18:57

Albus Dumbledore vit les deux visiteurs entrer dans son bureau comme entreraient ouragan et tornade. Leurs visages étaient ravagés par des masques outrés et coléreux qui ne laissaient rien présager de bon.

Il jeta un coup d’œil rapide à son ami Severus, qui paraissait au bord de l’apoplexie ; puis à Rita Skeeter dont la couleur était un joli rouge pivoine.

Il retint le sourire amusé qui lui vint aux lèvres et maintint une attitude des plus sérieuses et impliquées. Il n’était d’ailleurs guère convaincu par le bien fondé de la présence de la journaliste au sein de son école. Il avait toléré qu’elle s’installe en espérant qu’elle ne perturberait pas le déroulement des cours et la concentration des élèves et professeurs, mais il n’avait pas apprécié qu’elle ne vienne pas se présenter à lui, car il aurait aimé l’entretenir de ce qu’il entendait par sa présence à Poudlard.

Mais Albus n’était pas rancunier, il se disait qu’il trouverait assez vite l’occasion de s’entretenir avec la journaliste, et il ne s’était pas trompé.


Entrez je vous en prie… Asseyez-vous…, leur dit-il en leur proposant deux sièges.

Mademoiselle Skeeter, vous n’imaginez à quel point je suis ravi de vous rencontrer, enfin… Je suis d’avis que nous avons énormément de choses à nous dire…

Son ton était enjoué et son regard, bien qu’espiègle et bon enfant comme à son habitude, scrutait le visage de son interlocutrice avec curiosité.

Je vous remercie de me l’avoir guidée jusqu’à mon bureau, Severus… Sans votre aide, elle se serait certainement perdue, nos couloirs sont de vrai farceurs…

Avec un sourire, il leur tendit une boite de bonbons réglisse menthe, son pêché mignon du moment.

Mais dites-moi, quel bon vent vous amène ?
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Sam 2 Déc - 12:39

Non l'attitude de l'homme à côté de la journaliste ne présageait rien de bon... Il avait mal au crâne et cela ne faisait qu'assombrir davantage son humeur... si cela était possible, bien sûr !

* Mais avec quoi se parfume-t-elle bon sang !!!! *

En fait, il ne préférait ne pas le savoir... Réfléchir était devenu trop pénible avec cette enclume sur le crâne... Sa vision commençait à lui jouer des tours... * Dites-moi qu'il y a bien un seul Dumbledore dans cette pièce... *

Il réussit néanmoins à prendre le siège que lui proposait le seul et unique Dumbledore de cette pièce, pendant que Mme Skeeter faisait de même de son côté. Mais il refusa d'un geste de la main la boîte de bonbons, réprimant à grand peine une grimace motivée à la fois par le dégoût et les cognements de son coeur qui semblait avoir migré sous son cuir chevelu...

Mais dites-moi, quel bon vent vous amène ?

* Pas si fort... *

D'une voix assez basse, Severus décida de résumer les événements fâcheux qui les avaient conduits jusqu'ici... Sa seule et réelle motivation était que Rita semblait craindre le directeur, * dommage que ça n'agisse pas comme une potion anti-douleur... *

La raison de notre venue Monsieur le directeur est le trouble que cette personne a créé dans les couloirs. En effet, je l'ai trouvé en train de haranguer des élèves qui devaient porter ses valises ! Alors qu'eux-mêmes ne prennent pas cette peine... Nous avons "des gens" pour cela...

Vous auriez dû voir le tumulte que cela a créé... Il essaya de décrire le troupeau des élèves qui s'étaient rassemblés autour d'elle et ses deux porteurs... Puis ensuite, le fait qu'elle l'avait rien moins que pour un imbécile, mais en restant le plus évasif possible...

* Mal au craaaane... *

Je pense que tout ceci est un peu confus, Monsieur le directeur, mais peut-être que Mme Skeeter ici présente voudra bien donner sa version des faits ?


Et il lança un regard flou, mais tout de même noir vers sa voisine...
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Sam 2 Déc - 15:02

Rita toujours sur les nerfs, pris place sur le siège que lui désigna Dumbledore. Le visage toujours enflé de fureur, la journaliste laissa le soin à son persécuteur de décrire les évènements qui l'avait "outré".

Rita elle aussi dans le flou se sentait diminuée, elle n'avait pas vraiment envie de parlementer des "honneurs et cadeaux" dont elle avait fait offrande à ses fans. Ce don d'elle même ne pouvait être compris que par des gens de SENTIMENTS : l'amour était (elle en était sûre maintenant) hors de porter de l'homme qui se tenait à côté d'elle.

Inconsciemment la peur commençait peu à peu à empiéter sur
la colère de la jeune femme. Il lui devint alors beaucoup plus difficile de se concentrer lorsque poussée par l'envie de coller un soufflet à son voisin, elle voulut s'exprimer.

Comme devant le tribunal, Rita se leva avec fierté de son siège. La journaliste avait écouté avec attention les propos insultants du professeur et n'avait pas bronché.
C'était maintenant à son tour de défendre son honneur :

Monsieur le Directeur de cette école, cet homme qui visiblement VOIT mal porte de fausses accusations contre moi.
Je viens d'arriver dans l'école et après un léger incident, j'ai pris l'initiative de charger deux de mes fans de mes bagages où se trouvent des dizaines d'objets TRES fragile.


La jeune femme reprit son souffle, satisfaite de ce qu'elle venait de dire. Sa voix modérée camouflait avec peine sa rage.

SI vous aviez vu Monsieur le Directeur ! Ces deux messieurs étaient remplis d'une fierté sans pareil.

Rita le regard pétillant se rassit, elle ne dédia pas un regard au professeur Rogue de peur d'être destabilisée. Le "discours pompeux" du Directeur n'allait pas tarder à commencer, les phrases embarrassantes allaient fusées de même.
Revenir en haut Aller en bas
Albus Du
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Jeu 7 Déc - 20:34

Albus écouta attentivement les plaintes des deux adversaires et évalua intérieurement le degré d’excitation dans lequel ils se trouvaient. Il en sourit. Il ne moufta parole et garda son air apaisant et digne pendant l’intégralité de l’avalanche verbale et même pendant quelques secondes de silence qu’il imposa suite à tant d’agressivité.

Derrière ses lunettes en demi-lunes, ses yeux riaient d’un amusement indéchiffrable.


Severus, il ne sert à rien de se ronger les nerfs pour si peu, alors qu’avec un peu de diplomatie je suis certain que nous arriveront à nous entendre ! Vous feriez mieux de manger des Chocogronouilles au lieu de vous emplir de théine toute la journée… Vous n’êtes certainement pas sans connaître les vertus du chocolat sur le moral…

Puis il posa les yeux sur la journaliste dont la couleur du visage faisait office de baromètre.

Quant à vous Melle Skeeter… A l’avenir, je vous prierai de considérer les jeunes gens de cette école comme des élèves et non comme des fans, ça nous évitera tout type de dérapage malencontreux…

Les tableaux des anciens directeurs de Poudlard qui jonchaient les murs murmuraient à voix basse des propos inaudibles et semblaient avoir été contaminés par l’agitation ambiante, Dumbledore leur jeta un regard compréhensif. Ils firent le silence immédiatement, visiblement attentifs aux propos qui allaient être tenus.

Melle Skeeter, vous, qui êtes si bien informée, ne devez pas ignorer que c’est la première fois dans l’Histoire de Poudlard qu’un journaliste prend résidence entre nos murs… Par contre, vous ne vous êtes pas demandée quelles étaient les motivations qui m’avaient poussé à vous y autoriser…

Il se releva et fit quelques pas dans son bureau, suivi de tous les yeux qui se trouvaient dans la pièce.

Il y en a plusieurs. Tout d’abord, l’aspect pédagogique. J’estime que le fait de vous côtoyer quelque peu pourrait ouvrir les yeux des jeunes gens sur la personne qui se trouve derrière les articles qu’ils consomment très souvent comme… des oies que l’on engraisse…

Il y a ensuite un autre point qui m’a décidé… la liberté d’expression et d’opinion ainsi que l’approche de la subjectivité… Voyez-vous, je pense qu’en vous voyant travailler, ils comprendront que finalement, malgré la volonté d’impartialité des reporters, tout n’est qu’une question de point de vue… qu'entre la réalité et ce que vous dites… il y a un monde…et que finalement, tout est dicible... à bon entendeur, salut !

Il lui fit un clin d'oeil.

Je suis donc absolument... enthousiaste !... au fait que vous résidiez parmi nous, Melle ! N’êtes-vous pas de mon avis Severus ?

Il regarda son collègue avec complicité et se tourna, le regard brillant de curiosité vers la journaliste.

Maintenant que vous connaissez mes objectifs quant à votre présence, je brûle d’entendre les vôtres…
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Mer 13 Déc - 20:53

La journaliste commença son babillage... Pour le plus grand malheur de Severus, qui devait l'écouter, il ne pouvait y échapper. S'il essayait de regarder les mouches, il se ferait certainement rappeler à l'ordre... et en public qui plus est !

C'était hors de question...


SI vous aviez vu Monsieur le Directeur ! Ces deux messieurs étaient remplis d'une fierté sans pareil.


* Mieux vaut entendre ça que d'être sourd... * Il s'était installé de sorte à ce qu'elle ne puisse ignorer qu'il la regardait... Il se sentait d'un sadisme consommé... Et bizarrement ça faisait du bien à sa tête ! Il avait l'impression que son mal de crâne s'évanouissait au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans la contemplation de son visage outrageusement fardé.

* Elle ne peut pas ne pas sentir que je la regarde... *


Et évidemment, le directeur lui proposa des sucreries... * Urg... * Son estomac eut un haut-le-coeur... Ce qui lui ôta l'envie d'écouter le discours qu'il venait d'entamer... Dans son coin, Fumseck piallait doucement... * Pourquoi cet oiseau a des plumes rouges et jaunes ? Il ne pourrait pas avoir un simple plumage noir ? C'est tellement plus discret... *

Je suis donc absolument... enthousiaste !... au fait que vous résidiez parmi nous, Melle ! N’êtes-vous pas de mon avis Severus ?

Extatique Monsieur le directeur ! Tout simplement extatique... Vous devez vous en douter je pense... Question rhétorique, bien sûr et le directeur ne fût pas dupe.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Ske
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Sam 16 Déc - 21:24

Le visage de Rita se déformait un peu plus à chaque mot que prononçait Dumbledore. C’était une véritable torture pour la journaliste de rester impassible devant pareil discours. Le directeur employait là tout un tas de mots savants, exprimés sur le ton le plus neutre qui soit.

Celui-ci n’avait rien perdu de ses habitudes et avait l’air de prendre un malin plaisir à l’enfoncer un peu plus à chaque phrase. Il dénonçait les abus des articles d’aujourd’hui et tout un tas d’autres choses que ses oreilles refusaient d’admettre…. Dumbledore prenait toujours autant de plaisir à GENERALISER… Acte insupportable dont elle se serait bien passée.

Rita que la haine ravageait intérieurement avait les yeux rivés sur l’oiseau aux plumes multicolores qui trônait sur son perchoir. Elle aurait payé cher pour siéger à sa place….La situation d’inconfort dans laquelle elle se trouvait l’empêchait de réfléchir. La jeune femme en sueur espérait que ce calvaire allait bientôt s’arrêter.

Enfin, le « maître » se tut, laissant le professeur Rogue exprimer le fond de ses pensées.

« Extatique Monsieur le directeur ! Tout simplement extatique... Vous devez vous en douter je pense... »

Rita concentré sur ce qu’elle avait à dire n’écouta pas la fine remarque de son rival. Celui-ci en retrait avait retrouvé confiance en lui, son visage avait retrouvé son air froid et distant.

Monsieur le Directeur, laissez-moi vous dire que je ne considère PAS vos élèves comme des esclaves mais comme des personnes d’exception qui mérite leur grade de « Fans ». Avec tout le respect que je leur dois, je pense qu'ils le MÉRITE.

Rita fit une pause, le temps de reprendre sa respiration, la colère rendait sa voix saccadée et la journaliste devait faire un effort considérable pour ne pas hurler.

De plus, je me serais bien sûr fais un plaisir de venir me présenter à votre bureau si.....aucun perturbateur n'était venu semer la zizanie...

La jeune femme adressa un regard noir au professeur Rogue apparemment amusé d'un tel divertissement.... Rita ne pensait pas franchir le seuil du chef aussi tôt, et *à moins d'avoir des idées suicidaires*, elle ne comptait pas du tout y mettre les pieds...

J'espère que mon action ici ne sera pas freiner par d'autre....Clowns....
En tant que journaliste, j'espère pouvoir convertir le plus grand nombre de jeunes : ils doivent pouvoir s'extérioriser davantage. La vision qu'ils ont du monde qui les entoure est très importante selon moi. MES articles sont malheureusement en ce moment le reflet de ce monde cruel et...sans-coeur.


Satisfaite, la journaliste se tut. Elle avait recouvrer sa voix chevrotante et son teint avait une couleur raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Albus Du
Invité



MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   Mer 20 Déc - 12:03

La journaliste avait l’air sur la défensive et le professeur s’était muré dans sa mauvaise humeur coutumière qu’il fallait savoir déchiffrer au risque de le prendre pour un antipathique. L’ambiance était, dans tous les sens du terme, des plus réjouissantes.

Sur la défensive donc, cette charmante Melle Skeeter qui, au lieu de trouver des arguments qui pourraient valider sa présence au sein du château, ne faisait que s’enfoncer.


Mademoiselle, vous considérez donc que le fait d’être l’un de vos fans est une récompense ?... Vous pensez donc également que vous êtes un gros lot ? Aimer, admirer quelqu’un pour vous, ça se mérite ? Intéressant…

Il écouta la fin de sa réplique avec un sourire qui se voulait des plus bienveillants et immensément compréhensif.

Expliquez- moi dans quel sens vous souhaitez « convertir » nos élèves ? Les ouvrir sur le monde est une bonne chose et votre intention est louable… c’est pourquoi j’imagine que vos papiers ne porteront aucunement sur les élèves de notre école et qu’aucune réputation ne sera malencontreusement salie…

Il fit une pause et rehaussa ses lunettes sur son long nez aquilin.

L’actualité est votre principale préoccupation, Melle, nous le savons pertinemment…

Mais je ne crois pas que vous ayez pleinement répondu à ma question… Quelles sont vos motivations pour résider dans l’enceinte du château ? Que comptez-vous faire concrètement avec les jeunes de cette école, mis à part vous exposer comme une idole et vous faire servir comme une reine ?


Les propos d’Albus étaient volontairement provocateurs, il ne voulait pas blesser Rita, mais il désirait avant toute chose que l’ordre règne dans son école et veillait à la qualité des apprentissages de ses élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrez dans l'arêne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrez dans l'arêne...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrez dans le Cercle des Fées !
» Entrez dans la Kyosphère: le fan-club de Kyo
» Entrez dans la danse * Herbert's links
» Entrez dans ma boutique, vous y trouverez peut-être votre bonheur! ~Boutique Ouverte~ (1/6)
» [*] Entrez dans la légende du triathlon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Tour du Bureau et des Appartements du Directeur Albus Dumbledore-
Sauter vers: