Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier Cours de Magie Noire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tristan
Invité



MessageSujet: En retard... En retard... Je suis en retard...   Sam 23 Déc - 13:38

Figé devant un tableau, les lèvres entrouvertes, les yeux plissés et l'air interloqué. Le cancre détaillait les traits somptueusements grotesques avec une attention inutile. Un serpentard le bouscula en passant en lachant un rire sournois et perfide qui ramena Tristan à la réalité.

*Si je commence déjà à me laisser marcher sur les pieds par des gamins, c'est mal barré. En même temps c'est un serpentard, doit être fort... Rah, je devrais aller en cours je serais moins nul. Cours? Cours? Meeeerde le cours de magie noire, je suis en retard....*

Les couloirs se succédèrent sous la démarche pressé du jeune homme. Toujours le regard braqué devant lui, évitant les filles discutant sans regarder devant elles, il arriva enfin aux abords de la salle de classe. C'était pour lui le temps de faire une pause et de réfléchir à la situation.

*Je me suis perdu dans les couloirs... Non, trop classique, je passerais pour un nul. Un professeur m'a demandé pour parler de choses sérieuses... Trop bancale et elle n'aura aucun mal à apprendre que c'est un mensonge. Raaah je perds mon temps. Tant pis pour les poufsouffles...*

Après avoir tourner en rond aussi bien physiquement qu'intellectuelement Tristan se décida à entrer dans la salle. Il s'était fais discret, autant que cela soit possible en tout cas.

*Ohhh mais c'est tout sombre, je peux peut être me faufiller discrètement.*

A pas de loup, il entra, profitant des ombres. Son grand manteau d'hiver sombre et son mutisme donnaient une image inquiétante et le personnage ne jurait aucunement avec les lieux, peut être même étais ce qui lui avait toujours fallu. Il resta au fond de la salle et s'assit par terre, sur un meuble ou à une table si il y en avait d'installer à proximité de la porte d'entrée.
Son regard se porta sur les élèves, plutôt nombreux et visiblement intéressés, ils étaient dos à Tristan et semblaient user de leurs baguettes. Puis il croisa le regard de cette prof qu'il imaginait assez aisément en noir et rouge, sex and romance... Il poussa un soupir contemplatif et respectueux avant de retenir sa respiration avec horreur.


*Merde, je crois que je suis grillé... Oui? Non? Que faire... Attendre.*
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 10:59

Neklea circulait entre les tables, commentant les sortilèges exercés par les élèves, lorsqu'elle aperçut un Poufsouffle qui tentait tant bien que mal de passer inaperçu...

Neklea sourit légèrement et le regarda sans rien dire. Il s'agissait d'un nouvel arrivé, dont elle se souvenait particulièrement en raison de son nom imprononçable...
La jeune femme s'approcha lentement de lui, et, arrivée à deux mètres de lui, elle questionna :


- Enchantée de voir que vous daignez mettre les pieds dans mon cours, M.Vedrfolnir... Heureusement pour vous, c'est mon jour de générosité, et comme ce n'est que le premier cours, vous n'aurez pas de pénalité. Ce qui ne vous empêche pas de rendre le devoir en temps et en heure, bien sûr...ajouta-t-elle avec un léger sourire.

Neklea se tourna alors vers les autres élèves et, constatant qu'ils éprouvaient quelques difficultés à appliquer le sortilège de l'Imperium, mis à part miss Crowley, elle décida qu'il était temps d'interrompre l'exercice...

Elevant la voix pour se faire entendre, Neklea demanda alors le silence et alla s'asseoir sur son bureau...


- Je pense qu'il est temps que je vous montre l'application réelle du sortilège de l'Imperium... Vous reprendrez la pratique plus tard... J'ai songé que vous apprendre à lutter contre l'Imperium était une chose primordiale... C'est pourquoi je pense qu'il vous serait tout à fait bénéfique d'être soumis à l'Imperium, pour que vous ne soyez pas sans défense le jour où quelqu'un tentera réellement de vous jeter ce sortilège... Des volontaires ?

Neklea embrassa la salle d'un regard vif et rapide, et ses yeux se posèrent un dixième de plus sur Tristan... Tournant la baguette entre ses doigts, elle attendait que quelqu'un se propose...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Jeu 28 Déc - 11:20

Tristan vit s'approcher la jeune professeur de sa démarche reptilienne, ondulant comme un serpent en remontant les marches de pierre de la salle de cours. Il déglutit péniblement en fixant avec peur celle qui était réputé pour être aussi stricte que le révéré Severus Snape.

*Je suis mort... Au mieux je me fais retirer cinquante points et les poufsouffles me détestent à vie, au pire je finis mes jours en asticot grouillant dans un pot d'anciens élèves malchanceux... Je peux déjà voir son sourire sadique illuminant sa peau si pâle où séjournent avec beauté les reflets des flammes de l'enfer. Ha non c'est juste les bougies... Raah mais arrête de la regarder...*

Il était plus grand qu'elle et pourtant il se sentit infiniment petit, il fit un pas en arrière en écoutant chacun de ses mots avec discernement et puis la tension se relâcha. Elle le pardonnait... Un jour de générosité... Cool. Tristan se sentait plus serein, les rumeurs qui couraient sur cette prof était totalement infondées. Il la suivit s'apprêtant à rejoindre une place assise en écoutant les paroles de Neklea.

*Alors comme ça ils étaient en train de voir l'Imperium... On m'a toujours répété que ce sortilège demandait une volonté hors du commun pour pouvoir y résister... C'est pas gagné...*
Ce fut a peu près à cet instant que Neklea le regarda avec insistance. Et que le visage du jeune homme resta totalement neutre... Alors que ses pensées s'affolait.
*Non... Non... Non mais me regardez pas comme ça... Je sens que ça va être pour moi. Rah pas moyen... Allez un volontaire là...*
Il regarda à gauche et à droite en se frottant les mains, refusant de croiser une fois de plus le regard de notre bien aimée généreuse professeur en magie noire. Puis après un long soupir il leva timidement la main à hauteur de visage avec l'horrible sensation qu'il allait vivre en enfer pendant plusieurs miutes.
*Dis toi que après y a l'Endoloris et l'Avada Kedavra, vaut mieux passer maintenant...*
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 11:34

Neklea eut une moue satisfaite lorsque Tristan leva la main... Lui souriant, elle lui fit un signe de la main afin qu'il s'avance jusqu'au bureau. Descendant de son bureau, Neklea regarda attentivement les élèves tandis que le jeune homme venait jusqu'à elle. Neklea se tourna vers lui et murmura, de façon à ce que personne d'autre que Tristan n'entende ce qu'elle disait :

- Vous cherchez à vous faire pardonner pour votre retard ? Ca va être difficile...

Un sourire amusé aux lèvres, la jeune femme brandit sa baguette magique sur Tristan et prononça Impero !. Concentrée sur le jeune homme, Neklea pensait de toutes ses forces :


* Saute sur le bureau ! *



HJ : A vous de décider si vous résistez ou non, M.Vedrfolnir...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Jeu 28 Déc - 11:50

Le poufsouffle se leva, il n'osa regarder aucun de ses camarades de classe, il ne savait pas ce qu'il lirait dans leurs yeux et ne voulait de toute façon pas le savoir. Lorsqu'il enleva son manteau il eu des pensées étranges, en réalité lui même se surpris de la profondeur des sentiments qui s'échappèrent de son être.

*Ils ont tous quelqu'un qui leur est cher, ils ont des amis, ils ont une réputation ici. L'humiliation les briserait, les rabaisserait... Ils ne le méritent pas. J'ai fais le bon choix...*

Il respira lentement en enlevant son manteau, essayant de plonger son être dans la sérénité en pensant à des choses rassurantes et rationelles...

*C'est une prof, elle ne va pas non plus être trop cruelle, elle risquerait d'en pâtir... Je pense qu'elle va juste en faire assez pour faire peur à ceux qui doivent selon elle craindre la magie noire, et assez pour aiguiller les enfants de serpentard vers la voie qui leur permettra d'assouvrir leurs ambitions...*

Il était, à l'intérieur de lui même, dubitatif sur ses pensées mais en tout cas cela lui permettait de ne pas songer à ce qu'il allait subir. Il déboutonna ses manches en descendant les marches pour etre plus à l'aise. Il arriva au niveau de Neklea et entendit ce qu'elle lui chuchota, une goutte de sueur perla au coin de son oeil droit... Ou bien était ce une larme...?
Le professeur de magie noire brandit sa baguette en clamant avec force le nom du sortilège impardonnable. Tristan resta un instant normal avant de prendre appui sur ses cuisses pour sauter sur le bureau, ses pieds frappant avec force le bois et faisant trembler les flammes des bougies qui reposait à proximité.


*Quelle force dans ses pensées. Je me suis senti complètement écrasé... C'est impressionant.*
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 12:03

Kakashi était arrivé dans la salle en même temps que la plupart des autres élèves, mais il s'était assis dans un coin, comme il le faisait d'habitude, et s'était fait oublié.

*Le cours de cette prof est vraiment intéressant* pensa-t-il. *Au moins c'est du concrèt...*

Kakashi avait déjà une bonne expérience en magie, contrairement à toutes les autres matières...
Le professeur leur donna un scorpion à chacun. Immédiatement, Kakashi se saisis de son dard de la main gauche et attrappa sa baquette de la droite. Puis il lâcha le scorpion qui n'avait qu'une idée en tête : partir.

Impero !

*ne bouge plus!* pensa Kakashi immédiatement après avoir prononcé le sort.
Le scorpion se figea sur place, comme un soldat attendant les ordres...
*Saute !*
Kakashi voulait lui faire faire des petits bonds, mais il ne devait pas s'y prendre comme il faut car le scorpion ne bougea pas...
Kakashi pointa avec conviction sa baguette vers lui.
*Saute !*
En même temps qu'il dirigeait ses pensés sur le scorpion, lui fit des mouvements avec sa baguette, comme pour lui montrer ce qu'il devait faire : il leva plusieurs fois et rapidement la pointe de sa baguette et...le scorpion fit trois bonds sur son bureau ! Trois petits bonds certes, mais c'était déjà pas mal.
A cet instant, il entendit un grincement juste derrière lui...il se retourna vivement et aperçu un jeune homme qui entrait dans la salle le plus discrètement possible. Pour éviter de signaler sa présence et de le faire repérer, Kakashi se remis face à son bureau et à son...
*Eh ! reviens ici toi !*
Kakashi rattrappa le scorpion qui avait profité se son moment d'inattention pour essayer de s'éclipser sur la chaise de sa voisine d'en face...Il le remis sur le bureau en le tenant par le dard. Mais il ne s'en occupait plus, car quelque chose de bien plus intéressant était en train de se produire...
Le jeune homme s'était fait repéré, et voilà que le professeur était en train de lui jeter le sort de l'imperium. Son visage était très concentré, elle devait lui avoir demandé de faire quelque chose...Kakashi regardait la scène les yeux grands ouverts.
Soudain, le jeune homme sauta sur le bureau à pieds joints...apparamment lui-même impressionné de ce qu'il vennait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 17:15

En hurlant à nouveau le sort sur le malheureux scorpion, il s'était emmêlé les pinceaux... ou alors les baguettes, même s'il n'en avait qu'une.

Et le scorpion avait changé de forme...

Il avait réussi à transformer son scorpion en verre à pied... Un verre en écaille... Avec deux pinces de scorpion qui bougeaient furieusement... Même transformé le scorpion cherchait toujours à le mordre !

C'est à peine s'il nota l'entrée du nouvel élève... Il tremblait encore de nervosité et pour rien au monde n'oserait dire à la prof qu'il avait complètement foiré... * Bon ben y'a qu'une explication : toi et la magie noire ça fait deux ! *

* Mais est-ce vraiment un tort ??!! *

Il retroussa ses manches et se débarrassa de sa cravate... * Aux diables l'uniforme, faut absolument que je planque ce scorpion avant de me faire choper !!! * Ses mains tremblaient à cause de l'énervement...

* On a déjà peu de points faudrait pas se faire enlever les derniers non plus ! * L'histoire des 50 points enlevés à Harry Potter avait le tour de l'école et Vlad n'avait pas aimé ça du tout... Son capitaine n'était-il pas un super héros ?

* Qu'est-ce qu'il fait debout le nouveau ??? * et puis la prof pointa sa baguette sur lui...

* Mais il a pêté les plombs celui-là ??? *

Le nouveau était sur le bureau...

Ses yeux roulaient de la prof à l'élève comme s'il suivait la balle d'un match de tennis moldu... Les deux se faisaient face à face, Vlad se demandait ce que la prof allait lui demander maintenant... Il lui avait fallu le temps, mais vu comme toute la classe était absorbée par les deux personnages, c'est que la prof l'avait mis sous imperium...

* Il aurait pu enlever ses godasses quand même, c'est pas propre comme ça ! Pourrait penser au suivant qui occupera ce bureau... *

Dans un délicat bruit léger, le verre à pinces de scorpion fit connaissance avec le sol de la salle de classe... il avait enfin atteint son but : s'enfuir du bureau de Vlad.
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 18:15

Neklea vit avec satisfaction que Tristan ne résistait pas, et il se jeta sur le bureau sans hésiter. Toujours aussi concentrée, Neklea demanda au Poufsouffle, par la pensée, de chanter l'hymne de l'école...

Le jeune homme se mit alors à chanter à pleins poumons en tapant dans ses mains en rythme, et Neklea entendit les élèves éclater de rire...

La jeune femme releva alors sa baguette magique et M.Vedrfolnir sembla interloqué, ne sachant apparemment pas ce qu'il faisait sur le bureau...

Neklea se retourna vers les jeunes gens toujours hilares, et, d'une voix légèrement rauque, demanda fortement :


- Amusant, n'est-ce pas ? Et je peux lui demander nimporte quoi... Il peut faire la roue, danser des claquettes, faire un strip-tease... ou même assassiner nimporte lequel d'entre vous... Il suffit d'une pensée... D'un mouvement de baguette... Et Tristan deviendra un meurtrier...

Les sourires s'effacèrent du visage des élèves et Neklea se retourna, satisfaite.
Elle marcha lentement autour de la salle, et, d'une voix plus légère, reprit :


- Voilà pourquoi connaître ce sortilège est vital... Vous pouvez maintenant reprendre votre exercice...
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 18:37

Névé avait suivi la scène d'un regard étrange, elle avait intimé l'ordre au scorpion de somnoler, rêvant de sa future liberté qu'elle lui avait promis, lui laissant à elle, tout loisir d'observer cette joyeuse cacophonie.

Le nouveau avait bien l'air empoté, et surtout gené à gesticuler lamentablement devant l'assistance hilare.
Nepenthès n'avait pas envie de rire, ce sort ne chatouillait aucune de ses humeurs zygomatique.
La liberté entravée de chaînes mentales la rendait rageuse.


*Maîtrise toi Névé, maîtrise toi, elle ne chercherait que ça, une manifestation un peu trop fébrile, la perte de contrôle pour assoir sa propre arrogance sur une nouvelle humilation*

*L'humain est ainsi, il écrase pour se sublimer, mais le sang d'une punaise ne viendrait-elle pas tacher les dorures d'une idôle?*


Névé eut un sourire sarcastique.
Et d'une manière innatendue, le verre qui se brise le fit sursauter.
Visiblement un élève de SA maison venait de commettre un nouvel impair.


*On est mal barré*
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Jeu 28 Déc - 18:40

*Le ridicule ne tue pas... Le ridicule ne tue pas...*
Le poufsouffle se répétait intérieurement ces mots alors que son visage prenait une teinte pourpre. Il frappait dans ces mains en dansant et en chantant, se déhanchant de manière grotesque. Après ça ses chances de trouver une cavalière pour le prochain bal était voué à l'échec. Merci mademoiselle Jones.
Le supplice ne dura pas, l'effet escompté par le professeur était arrivée à terme par les rires des élèves, et dans son bon jour elle ne trouva pas de raisons d'humilier d'avantage Tristan. Le jeune poufsouffle libéré du sortilège eu pour première réaction de baisser la tête, il était en sueur et fatigué, à l'intérieur sa volonté avait été dévasté. Son esprit imaginait maintenant le pire, alors qu'il entendait les paroles de Neklea.


*Un strip tease... Argh... Tuer quelqu'un... Non jamais... Je ne pourrais pas, même envoûté... Ce n'est pas possible, et pourtant... J'aurais peut être préféré l'Endoloris finalement...
Enfin ça aurait put être pire, elle ne m'a pas fais mangé d'asticots, je n'ai pas léché le sol, ni ses chaussures, et je n'ai imité ni la poule, ni le chien...
Je me demande si il existe un sortilège pour changer une personne... Changer ce qu'elle est.*
Il descendit du bureau et ses lèvres se pincèrent alors qu'il regarda Neklea Jones tourner autour de la salle en demandant aux élèves de reprendre leur exercice. Il hésita puis prenant conscience qu'il devait de toute manière lui demandr un scorpion pour son exercice il se décida à aller lui parler. Marchant d'un pas déterminé vers elle avec son visage neutre, les élèves auront pu penser pendant un instant qu'il n'avait que peu apprécié la plaisanterie et comptait bien le faire savoir à la prof. Mais... Non.


"Mademoiselle. Heu... Il me faudrait un scorpion pour l'exercice." - il croisa son regard avant de baisser les yeux en mordant sa lèvre inférieur puis les yeux rivés au sol, la tête légèrement inclinée, rajouta: "Et... je voulais vous demander quelque chose. Heu... Est ce qu'il existe un sortilège qui permet de changer réellement les gens? Je veux dire... Quand vous parlez de me faire assassiner quelqu'un, ce serait mon corps mais pas mon âme. Est ce qu'il serait possible de changer mon âme? Mon attitude? Mes envies? Possible de façonner une personne telle qu'on la désire...?"
Ces mots n'étaient audible que pour Neklea Jones et éventuellement pour des élèves qui possédant une ouïe développé auraient tendu l'oreille. Ce poufsouffle était en quelque sorte intriguant de par sa question car il était difficile de comprendre ses sentiments à son égard, il y avait de la crainte mais visiblement il y avait aussi l'envie de connaître un tel sortilège...
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 19:07

Essayer.
Encore et toujours, ne jamais s’arrêter.
Car le véritable échec, ce serait d’arrêter.

Faisant preuve d’assez de concentration jusqu’à l’instant coupable, haï et refoulé où débordait l’inconscient et où fuyait la raison, Honora vit la bête s’agiter, sentant venir le danger. D’abord enclin à résister et pris de faibles tremblements, le condamné choisit la fuite, quitte à tenter le grand saut et se transformer en funambule. Il rebroussa chemin, tourna sur lui-même et s’élança à nouveau jusqu’au bord du gouffre, les pinces en avant comme pris par la folie. L’impéruim aurait dû plonger son esprit dans un état second et non le rendre suicidaire !


*Tu n’échapperas pas aux lois de la pesanteur…* Ce pantin n’en faisait qu’à sa tête ! Autant lui donner directement l’ordre d’aller s’écraser sur le sol puisqu’il tenait tant à faire l’expérience du vide… La jeune Serdaigle usa du sort de stupéfixion histoire de calmer les ardeurs de ce scorpion survolté et prendre le temps de la réflexion. Visiblement l’essence des ténèbres n’était pas chose facile à contrôler et pour un première essai, ce n’était guère concluant. Soupirant, elle jeta un regard à l’assemblée impatiente et en majorité frustrée par l'acharnement de leur scorpion virtuose… aussi peu encourageant.

L’heure serait donc à la stratégie.
Divide et Impera. Le vieil adage porterait certainement ses fruits… Semer le trouble si ce n’est plus, affaiblir, prévenir les pièges tendus..., tenter une approche furtive puis conquérir, telle une partie de jeu d’échecs. Certes elle ne se tenait pas devant toute une armée d’insectes mais le principe demeurait intact. A quoi bon prolonger une partie alors que l’on pouvait y mettre un terme rapidement ? Le plaisir de jouer avec son adversaire comme un prédateur le ferait avec sa proie ; le risque au premier faux pas, de se retrouver soi même entre les mailles du filet… peut être…En réalité, c'était plus une perte de temps qu'autre chose, cela ne faisait que flatter l’ego du dominant jusqu’à la démesure...

Ceci dit dans le cas présent, et à défaut d’effet de surprise, les détours s’imposaient… il fallait donc trouver une parade à cet entêtement et forcer la maîtrise de ce sort… peu importe les moyens. Honora observa la bête encore statufiée, immobile soldat dans sa prison d’argile. Elle attendit que les effets se soient dissipés puis lui lança un simple sortilège de confusion. Désorienté, il s’agita dans tous les sens, claquant des pinces telles des tenailles prêtes à enserrer le premier assaillant. Parfait…


*Voyons la deuxième tentative… *

Trop confus pour s’attendre à quoique ce soit d’autre, et encore moins à perdre la possession de son esprit, l’insecte s’immobilisa sous l’emprise de l’imperium, le tout couronné d’une forte dose de concentration. Et c’était peu dire, puisqu’elle n’avait pas même prêté attention au retardataire en train de subir les foudres de son professeur…

... quoique maintenant qu'elle s'y attardait...


*Mmhh soit… mais il chante plutôt bien et ses questions sont pertinentes...*
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Jeu 28 Déc - 20:23

Arthur vit le professeur demandé quelqu'un pour essayer de résister au sortilège de l’imperium. Elle regarda la salle à la recherche de quelqu'un. Arthur se dit :


*Quel fils d’imbécile pourrait avoir envie de lever son bras si il sait qu’un professeur de magie noir pourra le contrôler. Il faut vraiment être ahuri pour se porter volontaire.*


A son plus grand étonnement, un élève leva son bras. Arthur regretta très vite ses pensées en espérant que personne dans cette classe ne maîtrisait la légilimancie. Il vit le professeur pointer sa baguette sur l’élève inconscient et prononcer la formule Impero qui permettait de le contrôler. Aussitôt l’élève sauta sur le bureau le plus proche.

La prof annonça ensuite qu’elle pouvait le maîtriser de n’importe quel façon. Aussi bien lui faire faire un streap tise –Un petit sourire se dessina sur les lèvre d’Arthur- que tuer un des élève –Son sourire se transforma en une grimace-.

Puis la prof donna l’ordre à tous les élèves de retourner à la torture de leur lézard. Arthur en avait plus qu’assez de ce cours avec des sorts qui ne lui servirait que s’il devenait mangemort ce qu’il ne désirait pas.

Il décida donc d’ouvrir le premier livre qu’il avait sous la main et de faire un mur improvisé devant lui. Ensuite il se coucha dans ses bras croisés. La classe de magie noire se mit à basculer laissant place à la grande salle.

Arthur était un fantôme et était assit à une sixième table avec Nick quasi sans tête. Ils mangeaient des aliments qui les traversaient instantanément. Puis un élève de Serpentard se leva et s’avança vers dumbledor. Il prononça Impero et le directeur monta sur la table et fit un streap tise.

C’était vraiment un rêve bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Ven 29 Déc - 19:01

Neklea avait recommencé sa ronde autour des élèves, s'attendant à devoir expliquer, démontrer, batailler, féliciter ou réprimander, lorsque M.Vedrfolnir vint vers elle pour lui demander un scorpion.

La jeune femme tendit la main vers la boîte de carton posée négligemment sur le bureau et en sortit un animal, qu'elle tendit au Poufsouffle. Ce dernier l'accepta mais ne repartit pas à sa place ; il avait des questions...


"Et... je voulais vous demander quelque chose. Heu... Est ce qu'il existe un sortilège qui permet de changer réellement les gens? Je veux dire... Quand vous parlez de me faire assassiner quelqu'un, ce serait mon corps mais pas mon âme. Est ce qu'il serait possible de changer mon âme? Mon attitude? Mes envies? Possible de façonner une personne telle qu'on la désire...?"

Neklea pencha la tête sur le côté, comme si elle réfléchissait intensément, puis, au bout de longues secondes de silence, elle répondit :

- Voyez-vous, M.Vedrfolnir, votre question soulève beaucoup de tabous et de secrets jalousement gardés, et je pense qu'il ne serait guère raisonnable de divulguer des informations sur ce sortilège à un élève. Je suis désolée, mais je ne peux rien vous dire de plus...

La professeur sourit à Tristan, puis reprit sa ronde autour des élèves.

Apparemment, les élèves commençaient à saisir le sens de l'exercice et certains parvinrent même à exécuter le sortilège de l'Imperium.

Neklea s'attarda quelques instants sur Miss Crowley. Visiblement, elle venait de jeter le sortilège de confusion sur son scorpion avant de tenter le Sortilège Impardonnable avec succès...


* Très ingénieux... * pensa Neklea, tout en continuant son chemin parmi les élèves...

Elle parvint alors devant un Gryffondor visiblement assoupi, et caché derrière ses livres ouverts.

S'approchant à pas de loup, Neklea frappa violemment sur la table, et l'élève se réveilla en sursaut. Retournant jusqu'à son bureau, Neklea leva la main pour faire signe aux élèves d'arrêter de s'exercer, puis sortit à nouveau un scorpion de la boîte en carton...


- Je vais maintenant vous montrer l'effet des deux autres Sortilèges Impardonnables, mais vous ne les reproduirez évidemment pas.

Neklea se tourna alors vers le jeune Gryffondor et ajouta :

- Quant à vous, M.Barnw, je retirerai 50 points à votre maison et vous aurez intérêt à savoir exécuter l'Imperium d'ici le prochain cours si vous ne voulez pas avoir de retenue.

Neklea posa le scorpion sur la table et pointa sa baguette sur lui ; se concentrant sur la douleur qu'elle souhaitait lui infliger, la jeune femme vit le scorpion se tortiller et tenter d'échapper à son emprise, mais cela ne lui était pas possible...

Neklea relâcha alors son emprise et le scorpion cessa de s'agiter.
Sans même jeter un coup d'oeil à ses élèves, Neklea lança alors un coup de baguette sur l'animal tout en pensant très fort Avada Kedavra !.
Un jet de lumière verte atteint le scorpion, qui fut secoué un instant d'un soubresaut, avant de s'immobiliser à jamais...

Neklea releva la tête et observa un instant la classe, avant de s'asseoir sur son bureau...


- Bien, je crois que le cours est maintenant terminé. Je vous ferai passer les devoirs et je vous rappelle que si vous ne le rendez pas à temps, vous serez sanctionnés...

La jeune femme commença alors à ranger ses affaires, puis passa entre les tables pour remettre les scorpions dans la boîte en carton...
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Ven 29 Déc - 19:19

Kakashi arrivait pas à détacher ses yeux du scorpion qui gisait à présent sur le bureau de son professeur...Elle avait osé effectuer le sortilège interdit le plus cruel, l'ultime Avada Kedavra. Il n'aurait jamais cru cela possible, mais elle l'avait fait, sans un once de peur, ou de culpabilité. Certes, ce n'était qu'un scorpion, mais quand même ! C'était un être vivant au même titre qu'un autre...
Mais Kakashi ne se fixa pas longtemps sur cette idée, après tout, il avait vu pire, malheureusement pour lui. Il se demanda néanmoins si cette chère enseignante sacrifiait chaque année un animal pour sa démonstration...
L'ambiance dans la salle s'était alourdie tout d'un coup, on entendait à peine quelques murmures.
Kakashi rendit son scorpion à son professeur, et se rendit compte qu'il était encore plus mal à l'aise qu'au début du cours en sa présence.
Il plia ensuite ses affaires et se dirigea vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Ven 29 Déc - 20:31

Il saisit le gros scoprion noir à la base de sa queue, là où ni les pinces, ni le dard, ne pourront l'atteindre. Puis il écouta la réponse de Neklea avec attention. Celle ci ne sembla pas affecté plus que ça l'élève qui décida d'aller s'asseoir à une place, sur la dernière rangée.

*Rien me dire de plus... Connait elle au moins une réponse à cette question? Après tout si un tel sortilège existait tout le monde serait au courant et les plus corrompus l'utiliseraient pour s'assurer la loyauté des autres. Il ne peut exister... A moins que... A moins que la cible soit volontaire, dans ce cas là il n'y aurait plus réellement de barrière, l'esprit lui même, l'âme elle même, accepterait le changement. Il faut que j'en apprenne plus, il faut que je réfléchisse à ça... Cette nuit j'irais fouiller dans les livres de la réserve.*

Il en aurait presque oublier le scorpion lorsque celui ci parvint à s'échapper. Tristan le rattrapa vite, et sortit sa baguette, il n'avait même pas encore eu le temps de s'essayer à ce sortilège impardonnable et si Neklea lui demandait de démontrer l'utilisation de l'Imperium au prochain cours il en serait incapable.
Malheureusement le cours semblait momentannément interrompu par une claque magistrale et une sanction de cinquante points. Puis par une démonstration d'Endoloris et Avada Kedavra qui fit frémir intérieurement le poufsouffle bien que son visage resta neutre. Ce fut le moment que choisit le professeur pour déclarer que le cours était fini ce qui n'arrangeait pas Tristan qui n'avait même pas encore eu le temps de s'exercer...
Tant bien que, même si les autres élèves quittaient la salle lui resterait là avec son scorpion jusqu'à ce qu'il réussisse le sortilège d'Imperium... ou que Mademoiselle Jones le vire...


"Impero"
Le scorpion ne bougea plus, puis détalla, avant de revenir dans les airs, suspendu par la queue, par la main de Tristan. Il n'avait pas réussi.
*Raah... C'est trop dur pour moi... Réfléchis un peu Tristan! Réfléchis! Pourquoi est ce que ça marche? Qu'est ce qui se passe?*
Il repensa à ce qu'il avait ressenti lorsqu'il avait été le cobaye de Neklea. Cette impression d'une présence qui s'immisce, la volonté qui s'impose et qui crie l'ordre, dévastant tout. Il comprenait qu'il devait être fort, implacable, il ne devait pas demander au scorpion de faire ce qu'il voulait, il devait lui imposer. Il reprit alors avec une volonté bien plus grande qui se ressenti jusque dans sa voix.

"Impero!"
Le scorpion fit claquer ses pinces vers la baguette de Tristan, avant de lui tourner le dos et de partir. Le jeune homme récupéra son scorpion et réfléchit, il s'imagina la scène avec un scorpion doué de parole.
-Saute!

-Que dalle! Cause toujours. Et je te fais claquer mes pinces au nez si t'es pas content.
-Mais saute j'ai dis!
-Mais va te faire foutre, je me casse, t'es trop un naze.

*Hum... Je crois que je comprends. Imperium... Empereur... Ca se ressemble... Majesté... Savoir s'imposer par la grandeur, il ne suffit pas d'ordonner il faut sublimer, il faut que l'on parvienne à être craint ou admiré. Parvenir à imposer sa présence à la victime du sortilège. Qui lui va se servir de sa volonté pour ne pas être écrasé... Impressioner ce scorpion, dévaster son esprit comme elle a dévasté le mien, dicter les ordres.*
Il prit une profonde inspiration, se redressant et gonflant son torse. Le timide poufsouffle changea totalement, ne serait ce que le fait de se tenir droit et redresser la tête révélait enfin ce qu'il était: un adulte. Comme un chef d'orchestre il commença à lever doucement sa baguette, l'autre main s'élevant pour maintenir un équilibre enchanteur. Son regard concentré fixait la cible avec grandeur, il s'en dégageait du mépris et du dédain. Comme un roi fixant un de ses incompétents sujet. Il ramena ses deux mains vers son visage dans un geste souple, la baguette cinglant sa face en deux avant qu'il ne l'abatte en direction du scorpion pour déclarer la sentence.

"Impero"
Cette fois ci sa voix avait été différente, mélodieuse, emplie d'assurance. Son visage restait sévère alors que le scorpion commença à aller vers la droite, puis vers la gauche... Puis encore vers la droite. Tourner sur soi même. Un pas en avant, un pas en arrière, à droite, puis à gauche, un tour sur soi même, changer de cavalière.
Oui il avait choisi la danse, il ne savait pas trop pourquoi. Il avait pensé au strip tease aussi mais le scorpion n'avait pas semblé comprendre...
Absorbé par le lien magique qui l'unissait à l'animal, Tristan ne faisait plus attention à ce qui se passait, peut être était il désormais tout seul dans la salle, peut être pas. Il était entièrement à ses pensées tout en dirigeant le scorpion. Des pensées orientées vers la magie noire, l'Imperium, l'Endoloris et l'Avada Kedavra, mais aussi sur un autre point.

*En toute logique le sortilège que je recherche serait grandement similaire à celui ci, mais il faudrait aller jusqu'à changer l'âme, sauf que celle ci doit certainement avoir une force de volonté propre... Bien sur. Suis je bête... L'instinct. Ca doit être cela qui nous immuniserait... Cette chose si étrange que l'éducation amenuise pour que l'on se borne à être des gens domptés. Il faudrait réveiller cet instinct ou au contraire le modifier, raaah je ne sais pas. Je me suis perdu... Réfléchis! Réfléchis!
Il ne faudrait pas imposer ou dévaster, il faudrait s'accorder à sa cible... Découvrir ce qu'elle est pour pouvoir mieux l'approcher, la séduire, et s'immiscer en elle, avant de pouvoir jouer sa propre mélodie et dompter l'âme même... Ou peut être bien...*
Il semblait pouvoir tenir comme ça pendant des années...


Dernière édition par le Sam 30 Déc - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Ven 29 Déc - 20:47

Arthur fut soudain réveillé dans son rêve. Il reprit ses esprits et regarda qui l’avait réveillé. C’était le professeur qui était responsable de ça. Elle se dirigea vers son bureau et retira 50 points à Gryffondor. Il n’en croyait pas ses oreilles. 50 points ! Pourtant il avait vu d’autres élèves gagner des points pour des choses bien pires.

La prof exécuta alors quelques sortilèges impardonnables sur un scorpion. Elle le tortura -Arthur fut choqué (sûrement à vie)- puis, elle le tua – (sûrement pour l’éternité)-. Puis elle ordonna la fin du cours.

Alors que les autres élèves se dirigeaient vers la sortie, Arthur jugea bon de sauver la mise. Il rangea ses affaires mais au lieux de suivre les autres «élèves, il se dirigea vers le bureau du professeur.
Alors que la prof se dirigeait vers les tables pour ranger les scorpions –pour ceux qui étaient toujours vivants- Arthur l’interrompit et dit :

"Excusez moi madame mais je crois qu’il faut que je répare mon erreur. Tout d’abord en vous présentant mes excuses pour mon assoupissement qui était seulement du à un grain de fatigue et non à votre cours, qui, soit dit en passant, est sûrement le plus intéressant de ceux donné dans ce château."



Puis il regarda les scorpions et dit à contre cœur :


"Puis je vous aider ? "
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   Sam 30 Déc - 23:29

Les élèves commencèrent à quitter la salle, tandis que Mr Vedrfolnir continuait à s'entraîner.

Neklea avait presque fini de ramasser les autres scorpions lorsque le Gryffondor assoupi vint à sa rencontre.


"Excusez moi madame mais je crois qu’il faut que je répare mon erreur. Tout d’abord en vous présentant mes excuses pour mon assoupissement qui était seulement du à un grain de fatigue et non à votre cours, qui, soit dit en passant, est sûrement le plus intéressant de ceux donné dans ce château."

Neklea se retourna, un scorpion toujours à la main, et fixa Arthur, un sourire amer aux lèvres.

- Désolée, Mr Barnw, mais je ne reviens jamais sur mes décisions. De plus, je ne tolère pas l'hyppocrisie, et, voyez-vous, je reconnais toujours un élève qui flatte le professeur dans le seul espoir de faire oublier les points qu'il a lamentablement perdus... En conclusion, votre maison perdra ses cinquante points, comme prévu.

Neklea posa le scorpion dans la boîte de carton et, sans même le regarder, dit à Arthur :

- Et je n'ai pas besoin d'aide, j'ai fini. A la semaine prochaine, Mr Barnw.

La jeune femme posa alors la boîte de carton sur le bureau et se retourna vers Tristan. La salle étant à présent vide, elle pouvait être directe... S'approchant du jeune homme, Neklea s'assit sur une table à côté du Poufsouffle et dit d'une voix neutre :

- Il n'existe aucun sortilège qui puisse exaucer votre requête, Mr Vedrfolnir... Mais... Il y a quelque chose... Longtemps après son départ de Hogwarts, Salazar Serpentard, l'un des fondateurs de l'école, a cru pouvoir trouver un sort de cette ampleur... Cependant, sa tentative a échoué, et il en est mort. Depuis cette date, personne n'a réussi à recréer un sortilège qui puisse être capable de changer l'âme d'une personne, malgré de nombreuses recherches et expériences en tous genres. On peut donc supposer qu'un tel sort puisse exister, mais, jusqu'à présent, une seule personne a pu en percer les secrets...

Neklea se releva, sourit à Tristan, puis se vêtit de sa cape de voyage. Arrivée à la porte, elle se retourna et dit d'une voix forte :

- Vous remettrez le scorpion dans la boîte et fermez la porte derrière vous, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Dim 31 Déc - 10:53

- Il n'existe aucun sortilège qui puisse exaucer votre requête, Mr Vedrfolnir... Mais... Il y a quelque chose... Longtemps après son départ de Hogwarts, Salazar Serpentard, l'un des fondateurs de l'école, a cru pouvoir trouver un sort de cette ampleur... Cependant, sa tentative a échoué, et il en est mort. Depuis cette date, personne n'a réussi à recréer un sortilège qui puisse être capable de changer l'âme d'une personne, malgré de nombreuses recherches et expériences en tous genres. On peut donc supposer qu'un tel sort puisse exister, mais, jusqu'à présent, une seule personne a pu en percer les secrets...

Le scorpion avait cessé de bouger. Tristan avait écouté attentivement les paroles de Neklea et restait maintenant pensif. Les muscles de son visage ne faisait signe d'aucun tresaillement, seul son esprit semblait prendre une apparence orageuse teinté de puissance.

*Salazar Serpentard... Le fondateur de la maison Serpentard."

Le scorpion reprit doucement le mouvement, s'échappant de la table, se laissant tomber sur le sol. Il entama un long périple dans la salle de classe. Grimpant sur des objets symbolisant pour lui l'everest. Il dépassait les livres, les bouteilles et fioles pour se diriger visiblement vers un objectif particulier. Cette boîte en carton où les siens se livraient déjà à un repos mérité. D'une dernière pensée Tristan fit grimper le scorpion dans la boîte puis mit fin au sortilège d'Imperium.
Il se sentait bizarre. Il constatait seulement maintenant qu'il avait utilisé un sortilège impardonnable et pourtant il ne comprenait pas vraiment sa faute... Il comprit l'attrait prodigué par la simplicité de la magie noire. Une magie offrant des possibilités quasi illimitées. C'est alors qu'il se promit intérieurement de faire attention à ce qu'il ferait par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier Cours de Magie Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier Cours de Magie Noire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Inscriptions au cours de magie noire [IMPORTANT POUR TOUS]
» _ Magie Noire [ Ombre ]
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Premier Etage :: Salle de classe du Cours de Magie Noire-
Sauter vers: