Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un tel bonheur

Aller en bas 
AuteurMessage
Mitchell
Invité



MessageSujet: Un tel bonheur   Sam 2 Déc - 11:10

On était samedi matin et Mitchell avait raté le petit déjeuner. En fait, elle avait aussi raté le dernier repas de la veille, soit le dîner. Son ventre emettait des plaintes plus que bruillantes. Sa tête tournait tellement que Mya Mitchell cru qu'elle allait s'évanouir . Seulement, il n'était pas dans ses habitudes de tomber dans les pommes à la moindre petite faim !

Abordant un debardeur noir et un jeans de la même couleur, elle avait revêti une veste verte, dont la capuche était remonté . Chaussant des " convers " vertes, elles aussi, la jeune fille qui arpentait les couloirs depuis un bon moment à la quête d'une paix qu'elle ne trouverait certainement jamais, tourna par de fois sur elle-même avant de rentrer dans ce qu'elle croyait être les toilettes. Loupé ! En fait, Mitchell s'en fichait eperdumment ! Sans même jeter un regard, ni a la bibliothécaire, ni au élèves, elle s'installa près d'une fenetre, son ventre grognant toujours.

Couchée, la tête sur son sac a dos, la jeunen fille fini par s'endormir et ne voulait être reveiller par rien ni personne. Surtout pas par sa faim grandissante.

Dormir... C'était un réel bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Dim 3 Déc - 13:47

Si on demandait à Vlad quel était le jour préféré de la semaine, il aurait répondu sans hésiter : Le samedi ! Oui, parce que le samedi il n'y avait pas de cours et il n'y en avait pas non plus le lendemain... Bref, le jour parfait... Celui où l'on peut se permettre de ne rien faire, sachant qu'il reste encore demain pour travailler...

* Sauf si l'on reçoit l'ordre maternel d'envoyer une lettre écrite en russe à sa grand-mère maternelle qui vit en Russie et que je n'ai même jamais vu... *


On a beau être Russe de naissance, quand on vit à Londres depuis l'âge d'un an, l'écriture russe n'est pas des plus faciles... C'est la raison pour laquelle Vlad était dans la bibliothèque, en train de se battre avec un dictionnaire anglais-russe...


* Et c'est pas de la tarte ! *


Mais l'autorité maternelle était telle qu'il obéissait bien gentiment...


* En plus, qu'est-ce qu'elle veut que je raconte à une grand-mère que je n'ai jamais vu !!! *

Non loin de lui, un bruit eut la bonté de le distraire de ses caractères russes... * Je rêve où il y a quelqu'un qui ronfle ?!! * Près de l'entrée, la bibliothécaire marquait des tampons dans les derniers ouvrages arrivés, mais ce n'était pas ce bruit là...

Puis il finit par comprendre que le bruit, très ténu, venait de près, très près.

* Ah ben elle est mignonne celle-là ! Elle dort dans la bibliothèque !! Dire que moi je suis venu ici pour ne pas dormir... J'espère pour elle que son sac est confortable... *

Et comme il regardait la jeune fille, il ne regardait pas ce qu'il faisait et il renversa son encrier au lieu de tremper sa plume dedans... L'encre pris un malin plaisir à aller se répandre sur la table, bien sûr, mais aussi sur sa feuille...


Et merde !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Dim 3 Déc - 14:51

Citation :
Et merde !!!!!

Mitchell se reveilla en sursaut ! Bordel ! On pouvait pas la laissé dormir en paix pour une fois ?

¤ Bah au moins, je me suis pas mise a baver.. ¤

Apres cette reflexion des plus inutiles, son regard se tourna vers celui qui l'avait reveiller . Mitchell eu la vague impression de l'avoir deja vu. Peut-etre l'avait-elle deja vu quelque part dans l'école. Apres l'avoir détailler de la tête au pieds, elle remarqua qu'il avait renversé son encre.

Il n'y avait personne dans cette bibliothèque mis a part eux, et Mitchell trouvait egoiste de ne pas l'aider. D'autres part, elle ne le connaissait même pas. Pourquoi donc perdre son temps ? Il avait la magie pour s'aider.

Mitchell ouvrit donc son sac, qui lui servait d'oreiller et en sortir un bouteille d'encre ainsi qu'une dizaine de feuilles qu'elle alla porter à la table de Vlad, s'assurant qu'ils ne toucheraient pas au dégat.


- Tu me remerçieras plus tard...


A ses mots, elle retourna a sa table, a elle, ferma son sac et alla s'installer ailleurs en esperant ne plus etre deranger. Son ventre se remit a grogner de plus belles.


¤ Fait pas chier, s'il te plait ! ¤


Mitchell se réinstalla le plus confortablement possible mais impossible de se rendormir ! Elle resta donc, immobile et le plus discrète possible.
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Lun 4 Déc - 22:03

Un encrier renversé... Une lettre péniblement écrite entièrement gâchée... * Tout ça parce que je regarde une fille dormir... Faut que je me fasse soigner *

Il resta longuement immobile devant le gâchis... Cela faisait deux heures qu'il bossait sur cette lettre et il allait lui falloir tout recommencer... Il en resta les bras ballants de désespoir devant l'ampleur de la tâche... * C'est pas que je n'aime pas travailler, mais un peu quand même ! *

* En plus, il n'y a pas de prof russophile dans cette école... Pfff.... *

Il était tellement plongé dans ses considérations qu'il ne réagit qu'en entendant le son mat de l'encrier que quelqu'un venait de poser sur sa table. Complètement hagard, il la regarda retourner à sa place et se réinstaller bien confortablement...


* Ah ben ça... *

* C'est cool, elle me prête ses affaires ! *

* Par contre, cette fois, j'ai pas intérêt à le renverser... *


Comme elle semblait s'être si bien réinstallée pour dormir, il fit bien attention à ne rien renverser et à ne faire aucun bruit... et reprit une nouvelle feuille blanche et ses caractères russes...
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Mar 5 Déc - 3:45

Seulement il aurait pu faire autant de bruit qu'il le desirait car quand le sommeil de Mitchell était troublé, il l'était vraiment !


¤ Eh puis Merde ! ¤


Elle se redressa brusquement et rouvrit son sac et en sorti un livre. Il s'agissait de Rose Madder de Stephen King, un auteur moldu que Mitchell avait commencer a lire recemment. Ce qu'elle appreciait chez lui était sans doute son sadisme évolué, sa manière de décrire les choses les plus morbides, sa vision complexe pour des situations pourtant si simple... Sa manière de faire redecouvrir la vie. Avec toute la laideur, la malchance et la douleur dont elle regorge ! Franchement, c'était et de loin un de ses auteurs préféré. Elle avait d'ailleurs vue quelques-un des films tirer que certains de ses bouquins et les avait plus aimé les uns que les autres ! Stephen King était son dada et Rose Madder son inspiration !


Du fait, qu'elle avait deja lu ce livre plus de quatres fois, Mitchell n'était pas tres concentrée jetait des coups d'oeils furtifs en direction de celui qui avait renversé plus tôt, son encre, sur ses feuilles .



¤ Pas tres tres malin, ca... ¤


Retournant a sa lecture, Mitchell se dit que ca devait etre dur pour lui de tout recommencer. Surtout que quand elle s'était lever, son regard était tombé sur les feuilles remplis, plutot nombreuses. D'ailleurs ce n'était pas anglais, ni en francais d'ailleurs !


¤ Peu importe ¤


Mitchell se concentra afin de reporter toute sa concentration sur son livre, remerciant le ciel que les grondements sonores de son ventre aient cessés.
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Mer 6 Déc - 18:46

Et Vlad donc écrivait... écrivait... Soupirait de temps en temps... tournait les pages de son dictionnaire et recommençait à écrire... Au bout de deux pages, il décida qu'il voyait double et qu'il finirait sa lettre un autre jour...

* Pourquoi finir aujourd'hui ce que je peux très bien finir demain !! *

Il rangea donc soigneusement ses deux pages laborieusement écrites dans un livre qui lui appartenait avant de mettre le dit-livre bien à l'abri dans son sac... Le dictionnaire reprit sa place en volant, tout en haut de l'étagère... Rappelons ici que Vlad est un paresseux... et que s'il ne s'agit pas de faire plaisir à quelqu'un d'autre, la paresse a toujours raison de lui. Et le sort de Wingardium Leviosa s'avère très pratique quand on a pas envie de se lever pour ranger un livre à sa place.

Un large sourire s'étala sur son visage pâle et il s'affala davantage sur le banc et ferma les yeux... Yeux qu'il rouvrit immédiatement après que son cerveau lui eut envoyé l'information primordiale que l'encrier qu'il avait utilisé n'était pas à lui et que sa propriétaire serait certainement plus que ravie de le revoir...

Il regarda l'encrier, puis la fille à qui il appartenait et commença à faire le mouvement...


* Non, si ça rate, c'est un coup à ce qu'elle se le prenne le contenu sur la tête... *


Il allait lui falloir se lever... C'était triste, mais c'était comme ça. Il se leva donc péniblement de son banc, empoigna fermement l'encrier et le déposa on ne peut plus délicatement sur la table de sa voisine.

Merci ! lui dit-il à voix basse... vu qu'elle était maintenant concentrée sur un livre, il n'allait pas la déranger. Le titre lui sauta aux yeux, mais en bon inculte des Moldus qu'il était, il ne réagit absolument pas... C'était inconnu et il n'avait pas la curiosité de savoir...

Il retourna donc occuper son banc encore chaud et sortit de quoi grignoter de sa poche... Il adorait les cacahouètes grillées et plus encore les faire craquer sous ses dents... Ne serait-ce que pour le plaisir de faire du bruit...


Mais il n'était pas le seul à faire du bruit, il lui semblait même entendre des bruits de pas entre deux craquements de cacahuètes...
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Jeu 7 Déc - 2:48

Citation :
Merci
, lui avait-il dit.


Mitchell aurait bien voulu lui repondre qu'il était le bienvenue, mais partit le jeune homme était partit trop rapidement. Mitchell trouvait cela d'une grande stupidité, de se lever pour aller lui repondre, donc elle resta bien confortablement assise sur sa chaise, plus ou moins confortable.


Quand elle avait lever les yeux sur le maladroit, Mitchell avait remarqué un percing a la lèvre, dont elle n'avait pas prit conscience en allant porter son encrier sur sa table. Maintenant, qu'elle l'avait vu, elle trouvait que cela lui allait comme un gant et se demanda quelle sensation, elle ressentirait en l'embrassant. Non pas, que la jeune poufsouffle voulait l'embrasser ! Seulement, avec un percing, ca ne devait pas etre de la tarte.


Rennoncant totalement a la lecture de son livre, elle suivit Vlad du regard. Mitchell était tellement heureuse ! Enfin quelqu'un qui respectait son espace vital. Elle voulait presque lever les mains au ciel pour remarcier Dieu tout puissant...


Mais le sentiment de bonheur et de liberté s'evanouit aussitot que Vlad se mit a manger. Elle avait reussi a oublier sa propre fin et il fallait qu'il la torture de la sorte ! Vraiment Mitchell n'avait pas de bol ! Malgré le craquements sonores des cacahuètes, qui la frustrait au plus au point, elle entendit des pas... Ils se rapprochaient. Mais bon ! La bibliothèque ne lui appartenait pas et tout le monde pouvait s'y ballader comme bon lui semblait ! Ce qui l'irritait c'était qu'on avait le droit d'y manger !



Le calme et la paix ! Cela se trouvait ou !?


¤ Il faut croire que s'est introuvable... ¤


Se lever pour trente seconde, cela ne causait aucun problème mais, si Mitchell se remettait a arpenter les couloirs, elle finirait par tomber. Vraiment, elle ne savait que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Lun 12 Fév - 21:41

* Bibliothèque bien aimée, remplie de livres au savoir infini, que ferais-je sans toi ? Je m'ennuierai certainement... Ou alors, je pense que j'aurais demandé à changer d'école... Après tous les écoles moldues ont aussi de très bonnes écoles, surtout ici en Angleterre... *

Mais elle savait bien que ses oncle et tante n'auraient jamais accepté qu'elle aille dans une école moldue, "ça serait du gâchis !", voilà sans doute ce qu'ils diraient... Pourtant l'idée de changer d'école pour quelques mois lui revenaient de temps en temps à l'esprit... Elle caressait cette idée comme on un secret précieux et fragile qu'on garde au fond de soi pour être sûr de le garder intact...

Elle avait encore une pile de livres à côté d'elle, mais ce n'était jamais suffisant ! Un livre la renvoyait toujours à un autre puis à un autre et à un autre... Elle était dans la bibliothèque depuis une bonne demi-heure et n'avait fait que s'asseoir pour mieux se relever peu de temps après... Elle se permettait même de siffloter doucement pendant ses allées et venues : la bibliothécaire était hors de vue, donc Lou se sentait hors de danger...

* Mais il paraît qu'il y a un nouveau bibliothécaire, j'espère qu'il est plus sympathique que la vieille chouette grincheuse de Mme Pince... Je lui glisserai bien du poil à gratter dans ses chaussettes à celle-là... *

Elle se leva une fois de plus, il lui fallait encore vérifier quelque chose dans un ouvrage qui ne se trouvait pas dans sa pile sur sa table de travail. Elle passa devant deux élèves, un Gryffondor et une Poufsouffle, bien calmes, si ce n'est que le Gryffondor était en train de manger, activité interdite dans ce lieu de travail et la préfète pris le pas sur la Serdaigle :


Il est interdit de manger ici, si j'étais toi, je rangerai vite fait bien fait ces cacahuètes dans tes poches avant de te faire jeter dehors par la bibliothécaire !

Puis, avec un petit sourire rêveur de celle qui a trouvé son bonheur parmi les rayons de la bibliothèque, elle s'en alla consulter son livre sur une table non loin, laissant les deux jeunes élèves à leur conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Un tel bonheur   Mar 27 Fév - 20:03

* Ouais je sais que c'est interdit et alors ? Les réglements c'est fait pour être ignoré !! Héhéhé... *

Il finit par sentir un regard pesant sur lui et il se rendit compte que Mitchell le regardait.


Aussitôt il fit disparaître le sachet de de cacahouètes au fond de son sac... Il tenait pas à se faire hacher menu menu...

A l'adresse de Mitchell :

Désolé, j'ai pas remarqué que ça faisait tant de bruit que ça ! Je recommencerai plus, promis !

Vlad n'avait aucunement l'intention de jouer au parasite, il essayait juste d'être gentil. Et il voulait aussi s'excuser de son comportement un peu beaucoup sans gêne...

Mais la fille semblait plus que tout n'avoir qu'une envie : qu'on la laisse tranquille... C'était écrit sur son visage. Alors tant pis. Il allait se barrer et elle aurait toute la paix du monde.

Inutile de rester lorsqu'on est indésirable...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tel bonheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tel bonheur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» La cuisine du bonheur
» Bonheur d'être grand-père
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres... [PV]
» Je partage mon bonheur ! lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Quatrième Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: