Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au bord du lac

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jiao S.
Invité



MessageSujet: Au bord du lac   Dim 10 Déc - 17:37

C'était un dimanche après-midi , ou la fraicheur et le vent reignait dans Poudlard , une jeune femme était couchée dans un lit , elle semblait être faible et fatiguée . Elle tremblais tout en dormant et toutes expressions ce deviner sur son visage . Elle se reiveilla d'un coup , en sursaut . Elle se leva alors de son lit en soupirant , encore un de ses maudits cauchemards , pensa la jeune fille se nommant Jiao . Une jeune asiatique était sous la douche chantais un chant chinois , bien tranquillement . Peux après , elle s'habillais et se coiffa ( de la même façon que l'avatar ) . Elle sortie enfin du batiment qu'étais Poudlard et marcha d'un pas rapide , la tête haute , vers le lac , elle avais envie de découvrir la bête qui s'y cachais , mais elle était assez peureuse . Elle frissona avant d'arriver au lac , et de s'assoir contre un arbre ou la moitier des fleurs étaient tomber . Elle sortie de son sac à main une pomme qu'elle croqua à pleine dent en s'asseyant en indiens . Elle mangea la pomme tranquillement et jeta le reste dans le lac , un truck noir surgis et l'avala d'un seul coup . Jiao avait les yeux ecarquillais , elle l'avais vu . Ca ne ressemblais pas à une tête mais à une patte , une grosse patte , elle avais les yeux écarquillers , elle était encore sonnée et choquée . Elle n'avait jamais vu ca dans un lac ! C'était assez bizarre , elle se frotta les yeux pour être sur qu'elle ne dormais pas encore . Après cettre frottait les yeux , elle constata qu'elle ne dormais pas ! Elle laissa donc échapais un mot de stupesfaction , les yeux de nouveau ecarquillais .

- Waw ...


Dernière édition par Albus Dumbledore le Mer 20 Déc - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 10 Déc - 19:32

Ca faisait un moment qu'Ivan contemplait les reflets lumineux qui scintillaient à la surface du lac. Il s'était choisi un arbre, encore embellit de quelques fleurs mourantes, et avait grimpé sur une branche, pas très haute, son but était juste d'observer le spectacle de la nature, pas de se cacher dans les cîmes.

Il aperçut la jeune fille arriver de loin, mais resta silencieux. Il était curieux de voir le chemin qu'elle allait emprunter. A sa grande surprise, elle s'assit juste en dessous de la branche où il se trouvait.

Il retint un petit rire amusé.

La jeune fille sortit une pomme de son sac et la croqua. Sans même l'avoir finie, elle la jeta dans l'eau du lac.

Et là ! Incroyable mais vrai ! Une espèce d'énorme patte surgit de l'eau et attrapa la pomme avant qu'elle ne touche la surface.

Ivan savait que le lac était peuplé de nombreuse créatures, mais il savait aussi qu'elle se montraient rarement... Peut-être y avait-il moyen d'attirer celle-ci... juste comme ça, par curiosité !

Il se laissa basculer en arrière, dans le vide. Au lieu de tomber, il resta pendu par les jambes à sa branche, la tête à l'envers.

Son visage arriva juste au dessus de celui de la jeune fille. Ses cheveux châtains lui retombaient légèrement sur le visage.


Salut !

Il lui sourit.

T'en as d'autres des appats ? j'aimerais juste voir un peu mieux à quoi ressemble cette chose... pas toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jiao S.
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 10 Déc - 20:32

La jeune Jiao avait encore les yeux ecarquillais pendant un bon moment, avant de lever les yeux au ciel et avec stupefaction elle vit une chose, ou plutôt quelqu'un, elle hurla alors de peur. Puis elle reconnu que c'était un élève, elle souffla alors et lui lança un regard noir, il lui avait fais une peur bleue ! Elle souffla un bon coup et regarda la personne de... Bas en haut. Elle sourit gentiment quand il lui dit salut, avec un certain entoushiasme, il lui demanda si elle n'avais pas d'autre appat, elle fouilla dans son sac et y trouva deux autres pommes. La jeune Jiao lui dit alors en parlant japonais, cela signifiait salut. Elle rejoignit ses deux mains et fit la traditionnelle révérence , avant de lui donner une pomme et dans prendre une autre puis de la croquer à pleine dent, avant de dire la bouche pleine, bien que ce n'était pas son habitude, elle n'était pas si dégoutante, mais elle n'avais pas fini son quatre heure et avait compté manger ses deux autres pommes, manque de pot, elle n'en mangerait qu'une ! A première vue, le jeune homme portait le blason de serdaigle, il était donc dans la même maison que Jiao, et il était assez charmant , elle lui répondit alors .

- Kon nichiwa , jeune étranger !

[ Excuse je ne suis pas trop habituée au long rp >_< ]
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 10 Déc - 22:10

La jeune fille employa un langage charmant qu'il ne comprit pas et lui fit une révérence élégante qui le fit sourire.

Elle sortit ensuite une pomme qu'elle croqua avec goumandise et lui en tendit une autre. Elle avait l'air si gentil !


"- Kon nichiwa , jeune étranger ! "

Ivan sourit de toutes ses dents et sauta à terre après avoir fait une petite roulade dans les airs. Il atterrit devant elle.

Kon nichiwa, jeune fille !

Il prit la pomme qu'elle lui tendait et croqua lui aussi à pleines dents. Puisqu'elle parlait la bouche pleine pourquoi s'en priver !

Merchi ! Tu viens du Chapon ?

Puis il se mit à rire joyeusement. Il avala.

Moi c'est Ivan ! T'es dans la même maison que moi on dirait !

Il se retourna vers le lac, ses yeux brillaient de curiosité.

T'es d'accord pour retenter l'expérience ?

Il se doutait que oui, sinon elle ne lui aurait pas donné une pomme. Alors, sans attendre sa réponse, il jeta le fruit au loin, de toutes ses forces, le plus loins possible. Au même moment, un bras surgit de l'eau, c'était un bras gris et énorme... et au bout de ce bras un corps humoïde avec autour du cou des cordes ornées de cailloux...

La créature attrapa la pomme au vol et se retourna vers les deux Serdaigles. Ses yeux étaient d'un jaune vif et perçant.

Ivan en resta bouche bée, pétrifié, transpercé par ce regard.

C'est alors que s'éleva dans les airs un cri perçant qui les pénétra jusqu'à l'âme.


[ Pas grave du tout !! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Jiao S.
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Lun 11 Déc - 19:47

Jiao sourie amicalement au jeune homme , contente qu'elle ai trouvais une personne à qui parlais , de ca propre maison en plus . Elle avala et croqua un autre bout de pomme avant d'avaler de nouveau et de sourire au jeune homme qui lui avait dit " Salut " à son tour .

Elle ne connaisais pas le jeune homme mais il avait l'air vraiment sympathique , elle espérais devenir amie avec lui , comme ca , elle aurais quelqu'un pour l'écouter , ce serais tellement géniale et assez divertisant ! Elle décida de lui répondre en souriant .


- Hmmm je ne chais pas vraiment !

Il lança la pomme dans l'eau mais avant que Jiao ne puisse faire de même , une tête énorme et une patte énorme elle aussi sortie de l'eau . Et attrapa la pomme en fixant les deux jeunes gens avec de grands yeux jaunes . Jiao laisser échapper un mot .

- Magnifique ...

Avant d'être transperçée par un cris perçant , elle se boucha les oreilles du mieux qu'elle pouvait , avant de relevais la tête et de voir la créature tout près du bord du lac , mais ne pouvant pas s'approcher plus que cela , elle resta la et les fixa en sortant ses grandes pattes de l'eau ... Avant de repousser son cris perçant et ...
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mar 12 Déc - 21:49

Le cri perdurait. Il s’élevait puissamment dans les air faisant trembler l’arbre près deux, le sol et leurs cœurs. L’être de l’eau ne les quittait pas du regard tandis que le son qui s’échappait de sa bouche difforme devenait de plus en plus strident. Il se boucha les oreilles et regarda la jeune fille qui faisait la même chose que lui en grimaçant de douleur.



Soudain, il s’arrêta de hurler et les fixa en silence. Ce fut comme le calme qui précède la tempête. L’instant d’après, la créature se jetait littéralement sur eux à une vitesse prodigieuse.

Ivan resta un moment saisi d’effroi, sans bouger.

Lorsque la bête n’était plus qu’à quelques mètres, il réagit. Il se jeta sur sa camarade et la plaqua au sol dans le but de la protéger.

Seulement, ils étaient trop près de la rive… L’être de l’eau s’appuya, se hissa presque en dehors du lac, saisit la jeune fille par la cheville et commença à l’attirer vers l’eau.

Ivan hurla de stupeur. Instinctivement, il s’accrocha à elle, et tira de toutes ses forces pour la retenir.

Il arracha la pomme que la jeune fille tenait toujours et la jeta de toutes ses forces à la tête de l’Etre de l’eau qui s’accrochait obstinément à sa jambe. Malgré le coup et la surprise, la créature ne lâcha pas prise, au contraire, elle sembla rentrer dans une rage bestiale.


Lâche-la espèce de monstre !!!!

Ivan tirait de toutes ses forces, mais il ne savait combien de temps il allait tenir…
Revenir en haut Aller en bas
Jiao S.
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 13 Déc - 11:14

La jeune fille était bloquer sur place , émerveiller par cette bête si rare ! Eviter de la regardais dans les yeux , c'était ce qu'il fallait faire , non ? Alors Jiao recula légèrement de peur , mais elle n'aurais pas du bouger , Ivan se jeta à elle pour la plaquer au sol tandis que la bête l'attrapa par la cheville ! Jiao commençait à glisser vers l'eau quand une main l'aggripa et elle vut la pomme arriver sur la tête du monstre . Elle saisis l'ocation pour , avec son autre pied , lui envoyer deux coups de pieds dans la tête . De façon à ce qu'elle lache prise , la bête hurla car Jiao l'avait toucher au nez , elle lacha Jiao pour se frotter le nez , et Jiao se releva en reculant pour aller se cacher dans les bras de Ivan . Puis elle sortie sa baguette magique et pointa la bête avant de s'écriait .

- Reducto !

La bête se retrouva à la taille d'un poisson rouge , Jiao s'approcha de l'eau et l'attrapa rapidemment avant de lever les yeux au ciel et de dire d'un air amusée .

- Idiote ! Bon , je vais te remettre à ta taille normale , à une condition , n'attaque plus jamais les élèves de se collège !

Jiao jeta la bête au loin tout en s'écriant en même temps " amplificatum " qui redonna la taille normale à la bête sauvage . Elle se retourna vers Ivan en lui souriant gentiment , elle avait beaucoup appréciais le geste qu'il avait fait pour la sauver , surtout que le monstre avait beaucoup plus de force que les deux élèves , elle trouvais qu'il avait fait preuve de courage , elle lui sourie donc pour lui annonçer ses remerciments .

- Merci beaucoup Ivan , sans toi je serais au fond de l'eau !
Revenir en haut Aller en bas
????
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 13 Déc - 12:52

[... Etre de l'eau...]

… Silence…

Les ondes diffuses de la chute du corps se diffusaient et s’amplifiaient à la surface de l’eau…

Dans ses profondeurs, Nïarkénïa, l’Etre de l’eau reprenait sa forme originelle… dans des remous aquatiques, sa longue queue écaillée déplaçait violemment l’eau autour d’elle…

Sa voix stridente s’éleva dans les abysses… frémissement dans le peuple sous-marin… éveil et impatience…

Ses longs cheveux verts dansants… son corps de sirène…

… Son regard jaune coléreux…

D’un va et viens de queue, elle s’éleva dans les airs… hurlement…

Rage… instinct animal…

Nïakénïa se saisit des deux enfants par leurs chevelures et les entraîna dans ses mondes engloutis…

… distorsion du son…

La créature approcha son visage des deux humains et déposa sur leurs lèvres un baiser salvateur…

… inspiration froide…
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 13 Déc - 18:01

Après un très court instant de calme, Ivan et la jeune fille dont il ne connaissait toujours pas le nom se relevèrent et cette dernière le remercia.

C’est rien ! J’ai agi sans réfléchir, c’était instinctif… mais en tous cas, c’est toi qui nous as sauvé !

A peine avait-il prononcé ces paroles qu’un extraordinaire bruit d’eau se fit entendre juste à côté d’eux. Ivan se retourna et eut à peine le temps de voir l’Etre de l’eau se jeter sur avant qu’il ne les attrape chacun d’une main par les cheveux. Il poussa un cri de surprise et fut bientôt immergé dans l’eau froide du lac.

Il ouvrit les yeux et vit que sa camarade se débattait tout autant que lui mais sans réussi à se libérer de l’emprise des griffes de la créature.


* On va mourir !!! On va mourir noyés !!! *

C’est alors que l’étrange sirène approcha son visage gris et vert du sien et déposa ses lèvres sur sa bouche. A ce moment il prit une inspiration qui le glaça de l’intérieur… Mais il put respirer !!!

Il cria et remarqua immédiatement que sa voix, bien qui déformée par l’eau sortait tout à fait compréhensible.


Tu nous emmènes où ? Mais que veux-tu ?? Lâche-nous !

L’Etre de l’eau ne répondit pas à ses questions et recommença l’opération avec la jeune fille qui sembla tout aussi surprise que lui.

Ils furent entraînés vers les profondeurs du lac… Ivan avait entendu parler d’un village peuplé d’êtres aquatiques au fond de ce lac…

Il arrêta de se débattre… Il avait lu dans les livres que les Etres de l’eau étaient des créatures très puissantes, pour se sortir de là, il faudrait employer autre chose que la force…
Revenir en haut Aller en bas
Jiao S.
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 13 Déc - 18:21

La jeune fille était amusée par le fait que Ivan dit qu'elle les avaits sauver , bien que c'était totalement faux . Elle entendis à nouveau un cris et tourna immédiatement la tête pour voir la créature sauter et attraper les deux adolescent par les cheveux, avait tellement mal , elle fut trainer au fond de l'eau avec Ivan avant de lui prendre la main pour la serrer .

Jiao décida d'ouvrir les yeux et de voir l'étrange bête embrassais Ivan , avec un léger dégout , elle le regardas ne pouvant rien faire , elle continuais à se debattre , mais quand elle vut que Ivan pouvait respirais elle ne dit rien et fronça les sourcils , puis quand l'étrange créature l'embrassa elle sentis son intérieur glaçer ... Mais elle put enfin respirer ! Elle était assez soulager et arrêta de se débatre .

Avant de se rendre contre que Ivan parlait et que ca voix était bien distinctif ! Elle avais assez peur et se laissais faire ne lachant toujours pas la main d'Ivan , bien trop peureuse pour la lacher ! Elle avais une boule au ventre à l'idée de se retrouver seule et perdue en plein millieu du lac . Jiao sentais qu'ils étaient entrainer vers les profondeurs du lac , avec une étrange peur , elle serra encore plus fortement la main de Ivan , elle laissa donc échapper un léger murmurement à peine distinctif .


- J'ai peur ...

Peut après , la petite fille ferma les yeux de peur , elle laissa coulais une larme de faiblesse sur ca joue . Jamais elle n'aurais du se fourrais dans de t'elle ennuits ! C'est bête devait être bien puissante, et Jiao ne l'ai avait jamais rencontrer dans son ancien collège ! C'était la première fois qu'elle avait affaire à se genre de créature . Elle réouvris les yeux et essayer de regarder derrière le dos de l'étrange créature , avant d'écarquillais les yeux , c'était belle et bien une sirène ! Mais elle était étrange ... Vraiment , étrange . Jiao n'en avait jamais vu de t'elle race , ou plutôt , elle n'avait jamais vu de sirène . Mais ces créatures était si magnifique que Jiao ne put s'empêcher de sourire d'un air rêveur . Elle aurais tant aimer être une sirène ! Ressentir toujours l'appelle de l'océan , nager au beau millieu des poissons et être libre ! C'est ce que la jeune fille avait toujours voulu . Elle tourna la tête vers son nouvel ami Ivan et lui sourie tristement , elle avais tellement peur de cette fameuse créature si magique !

- Que va t'elle faire de nous ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Jeu 14 Déc - 20:37

Ivan sentit la main de la jeune fille se glisser dans la sienne, il la regarda un instant, elle avait l’air terrifiée. Lui-même était mort de peur mais il réussi tout de même à lui faire un sourire qui se voulait réconfortant. Il serra la main dans la sienne et ne la lâcha pas, ce contact lui faisait du bien, il était la seule chose qui le rattachait encore à sa réalité.

Ils descendirent longtemps, toujours sous l’emprise de l’Etre de l’eau, lorsqu’au loin, ils aperçurent un grand rocher. La créature semblait les y entraîner. Lorsqu’ils furent plus près, ils purent remarquer qu’il était parsemé de tritons gravés dessus.

Ivan s’adressa à la jeune fille.


Je crois qu’elle nous emmène dans le village des sirènes… je ne sais pas ce qu’elle veut de nous… Ces Etres ne s’attaquent jamais aux humains, c’est pour ça que l’accès au lac n’est pas interdit aux élèves de Poudlard…

Le village…

Il était constitué de bâtisses de pierres délabrées, les murs étaient tous recouverts d’algues. Pas un être ne semblait y vivre tant il était calme… seul les algues valsaient au rythme de l’eau.

Ils arrivèrent sur une place, au centre du village. A son centre, une gigantesque statue taillée dans un roc y trônait. Elle représentait une magnifique sirène.

C’est alors que la créature qui les avait amenés lâcha enfin leurs cheuveux et se mit à crier d’une voix rauque.


"Murcus !!!!!!! Je t’amène deux humains !!!!!!!! "
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 20 Déc - 13:17

Il faisait un beau soleil, le temps était décidément clément en ce moment... Et quand on est frileuse, on profite du moindre rayon de soleil ! Et il y avait là cette magnifique surface d'eau reflétant cette lumière aux rayons bienfaisants...

* Pas de bol, il y a du soleil, mais il fait frooooiiid ! et en plus y'a du vent !!! Grrrr !!! *

* Mais bon, maintenant que je suis sortie, je vais pas rentrer non plus ! j'ai rien à faire dans mon dortoir à part compter... Compter... je peux même pas compter les mouches au plafond : il n'y en a plus à cette saison !!! *


Grognant entre ses dents, Lou traversa le parc, allant de zone de lumière en zone de lumière... Ses pas la portèrent vers le lac, tout sourire malgré tout. Au loin, une lumière mouvante lui indiqua qu'elle s'approchait du lac.

* Je m'approche pas de l'eau, mais j'adore l'observer !! *

Elle était encore loin, mais il y avait bien deux personnes près du lac... * Non, il y en a trois... Rhaaa, je ne vois pas très bien... *

Lou s'arrêta figée devant ce spectacle un peu incompréhensible... D'abord deux puis trois... Puis à nouveau deux...


Mais c'est quoi cette chose ???!! C'est un élève ou bien... ?

... puis plus rien.

Elle était trop loin... et c'était déjà trop tard... Elle courut tout de même là où étaient les deux malheureux il y avait à peine un instant ! Le parc était si grand, elle courait de toutes ses petites jambes, mais le lac ne se rapprochait que si lentement...


Elle ne cessa de courir que quand l'eau l'en empêcha, enfoncée qu'elle était dans le lac jusqu'aux genoux, ses larmes coulèrent toute seules, la culpabilité et l'horreur lui rongeant le coeur... Elle aurait voulu les suivre ! s'enfoncer avec eux pour les sauver !!! elle fit deux pas supplémentaires, suppliante, les yeux fouillant la surface hermétique du lac... Allait-il garder ses prisonniers ?

C'est affreux ! Ils vont mourir par ma faute parce que j'ai rien fait !!! Ils vont mourir !!!! C'est pas possible ! je veux pas !! Noooonn... Elle termina sa phrase dans un gémissement qui n'avait rien d'humain. Un cri d'alarme, mais aussi un appel à l'invisible...

Puis elle hurla à pleins poumons : AU SECOOOOOUUUUUURS !!!!

Ce fût le dernier cri qu'elle poussa à la surface de la terre car sans prévenir un bras marin garni de tentacules vint sournoisement s'enrouler autour de sa cheville et la traîna à sa suite dans les profondeurs glacées à une vitesse vertigineuse...

Lou hurla. Que pouvait-elle faire d'autre ? Elle allait mourir, noyée... Elle allait rejoindre ses camarades dans leur tombe d'algues vertes et brunes...

Mais quelle était donc cette lumière ?
Et depuis quand respirait-on sous l'eau ?


Tu veux rejoindre tes amis humains ? cela tombe bien... tu les verras...
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 30 Déc - 1:30

Kakashi profitait de ses deux heures de libre avant son prochain cours pour se reposer non loin des berges du lac. Il avait de nombreuses heures de sommeil à rattrapper, et une petit sieste ne faisait jamais de mal à personne. Il sentit son corps de relacher doucement. Il s'était appuyé contre le tronc d'un arbre, avait croisé ses bras sur son torse, avait toujours son masque et son bandeau sur l'oeil gauche. Il se sentait épuisé par plusieurs nuits blanches consécutives. Mais Morphée avait entendu ses prières et lui tendait amicalement la main...Enfin il sentait qu'il allait pouvoir dormir d'un sommeil réparateur, sans être perturbé de ses cauchemards incessants, peuplés de larmes et de cris...

AU SECOOOOOUUUUUURS !!!!

Kakashi sursauta. Ce cris...lui avait glacé le sang. Ce n'était pas les cris de chahus habituels qui résonnaient dans le parc, c'était un cris rempli de terreur...
Kakashi se leva d'un bond et se précipita en direction de l'endroit d'où provenait la voix...Mais il n'y avait rien, juste le lac, dont la noirceur et l'opacité était un peu atténuée par le beau soleil qui illuminait le ciel ce jour là.

*Que s'est-il passé...quelqu'un a crié, j'ai pas rêvé !*

Kakashi sentait qu'il fallait qu'il fasse quelque chose, mais quoi ?

*Calme-toi...calme-toi...calme-toi...*

Il observa la surface de l'eau, des ondes se propageaient en effet vers le bord...mais cela ne voulait rien dire : elles pourraient être dues à n'importe quoi... Soudain, plus que des remous, des bulles d'air étaient remontées à la suface !
Ne cherchant pas plus loin une explication rationnelle à tout cela, Kakashi avança dans l'eau...

*C'était une voix de fille, se dit-il, elle a dû tomber dans l'eau...ou alors...*


Kakashi était nouveau dans Poudlard, il ne savait rien des créatures peuplant le lac, mais il se demandait tout de même si quelque chose n'avait pas "forcé" la jeune fille à tomber dans l'eau...

*Et puis merde !*

Tetenbulle

Kakashi plongea dans l'eau glacée du lac...
Les rayons du soleil, transperçant la surface de l'eau et se perdant dans les profondeurs lui permettait d'y voir à peu près...du moins de distinguer des formes... Il nagea vers le fond, encore et encore...quand il la vit...
C'était en effet une jeune fille, qui se débattait vainement, tentant à tout prix de regagner la surface. Mais elle était entrainée vers le fond par...*gloups...qu'est-ce que c'est que ça*
Kakashi ne pouvait mettre de nom sur la créature qu'il apperçevait...Il nagea le plus vite possible...il se rapprochait de la jeune fille...encore un peu...encore...
Il parvint à lui saisir la main, qu'elle tendait désespérément vers la surface. Immédiatement, il se mis à nager vers la surface, essayant d'entrainer avec lui la jeune fille...Mais la créature était puissante, et ne semblait pas vouloir lâcher sa proie !

Reducto ! lança Kakashi avec sa baguette qu'il tenait de l'autre main...Mais sont sort se perdit dans les profondeurs...
Il décida de changer de tactique, et au lieu de résister à l'attraction de la bête, il se laissa entraîner par elle....ce qui lui permis de pouvoir mieux viser avec sa baguette magique :

Stupefix !

La bête ralentit. Elle n'était pas totalement immobilisée...mais ses membres donnaient l'impression d'avoir été touchés.
La jeune fille pu se dégager de son étreinte. Kakashi voulu aussitôt la ramener vers la surface, mais à sa grande surprise, elle lui résista ! Il la regarda d'un air interrogateur. Elle lui fit comprendre qu'ils devaient aller chercher quelque chose...ou quelqu'un !

Tetenbulle

Kakashi fit le sort sur la jeune fille pour qu'elle puisse respirer. Il trouvait extrêment courageux de sa part de refuser de se sauver pour quelqu'un d'autre...
Ils s'enfonçèrent donc un peu plus dans les profondeurs du lac...
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Lun 1 Jan - 20:17

Terrorisé, Ivan regardait autour de lui l’étrange village sous marin dans lequel il se trouvait. Jiao le tenait toujours par la main, ses longs cheveux noirs ondulant autour de son visage crispé.

C’est alors qu’un rideau d’algues dissimulant une ouverture de la bâtisse principale s’écarta.

Le spectacle qui s’offrit à leurs yeux fit fléchir les genoux d’Ivan. Une sirène, deux fois plus imposante que celle qui les avait kidnappé s’avança vers eux à vive allure. Son regard tétanisant témoignait de sa férocité et son sourire malveillant inspirait la sauvagerie.

Elle leur tourna autour pendant quelques secondes qui semblèrent au jeune homme une éternité. Puis elle leva les yeux et son sourire s’agrandit encore plus.

Ivan regarda dans la même direction que la créature et en fut sidéré. Deux autres élèves, un garçon et une fille se faisaient traîner par un autre être de l’eau. Ce dernier les lâcha aux côtés des premiers captifs.

Tous avaient l’air passablement apeurés, ce qui se comprend aisément. Ivan inspira profondément et se dit qu’il fallait absolument déjouer la panique s’ils voulaient s’en tirer vivants.


Ce sont des créatures de goût qui ne capturent que des Serdaigles on dirait…

Il tenta un sourire qui devait davantage ressembler à une grimace.

Je me demande ce qu'ils vont faire de nous...Je ne sais pas comment, mais il va falloir sortir d’ici…
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Lun 1 Jan - 22:39

Kakashi et la jeune fille qui était avec lui n'eurent pas à aller très loin...
*Ca alors !* pensa Kakashi en voyant non pas une mais deux autres personnes dans l'eau ! Ils les rejoignirent, mais d'immenses créatures de l'eau leur tournaient autour, comme s'ils voulaient les observer sous tous les angles.
Un garçon et une autre fille étaient sous l'eau...ils étaient 4, et à en juger par leurs blasons, tous étaient de Serdaigle...
*Qu'est-ce que c'est que cette conspiration...*

"Ca va ?" demanda Kakashi aux élèves qui étaient avec lui, et en particulier aux deux jeunes qu'ils avaient rejoins. Mais il n'était pas sûr qu'ils l'entendraient.
Une créature plus grosse que toutes les autres approcha d'eux. Elle ressemblait à une sirène...mais n'avait rien de charmant.
Kakashi avait toujours sa baguette à la main, mais il ne savait pas quoi faire, il n'avait jamais eu l'occasion de se battre dans l'eau...

"Qu'est-ce que vous voulez ? Laissez-nous partir..." demanda-il en espérant que les créatures l'entendent.

La plus imposante des créatures tourna sa tête vers lui. Kakashi retint son souffle, prêt à agir, même s'il ne savait pas trop comment. Mais la sirène ne lui répondit pas, elle se contenta d'agrandir encore son sourire maléfique.
Kakashi regarda autour de lui : une sorte de ville sousmarine s'étendait au fond du lac. Il n'aurait jamais soupçonné son existence en restant à la surface du lac.
La créature semblait vouloir les faire entrer dans une sorte de bâtisse recouverte d'algues et de coquillages. Ils entrèrent tous les quatre, se sachant que faire d'autre...
Kakashi se tourna vers le jeune homme, puis vers les jeunes filles :

"Qu'est-ce qu'elles veulent ? Comment va-t-on sortir d'ici ?"

Sa voix était ferme, la main qui tenait sa baguette ne tremblait pas, il donnait soudain une apparence d'assurance, lui qui était d'un naturel si timide et distant, si fragile... Mais à l'intérieur de lui, son sang bouillonnait : il avait peur, peur de ne rien pouvoir faire pour aider ces jeunes, peur de n'être pas à la hauteur...encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mar 2 Jan - 19:03

Elle ne connaissait aucun des Serdaigles qui étaient captifs... Alors que cela faisait longtemps qu'elle était dans cette école... Mais dans la situation présente, elle aurait été capturée avec Dumbledore lui-même que ça ne lui aurait rien fait ! Elle était morte de peur...

Elle était un peu plus "rassurée" par la présence d'un autre Serdaigle qui après qu'elle eut insisté accepte de l'accompagner dans les fonds du lac, vers les ténèbres glacées... Il était si courageux !

Jetés dans une prison de pierres recouvertes de coquillages... Lou avait une grande envie de s'évanouir !


Si on faisait une tentative de fuite, hein ? ça serait pas une bonne idée ? hein dites ?!! Sa voix était chargée de désespoir... Elle ne réalisait pas ce qui leur arrivait ! Elle tournait en tout sens dans la bâtisse, aussi vite que lui permettait ses mouvements ralentis par l'eau...

Il doit bien y avoir une faille dans ses grosses pierres ! on doit pouvoir en enlever une !!

Elle se jeta sur le Serdaigle qui l'avait accompagné, les yeux remplis de terreur sans nom : Hein ? Il doit y avoir un moyen de sortir d'ici !!! Il FAUT sortir d'ici !!!! Je ne veux pas mourir !!!

Puis, ce fût au tour du deuxième Serdaigle, le premier captif, de subir son assaut. Et toi ? tu vas rester les bras ballants comme ça ?? Fais quelque chose ! Remues toi !! PITIÉÉÉÉÉÉÉÉ !!!

De sa bouche s'échappaient de grosses bulles d'air... Alors qu'elle ne respirait que de l'eau... Ils étaient enfermés, au fin fond de l'eau.

Nous allons tous mourir ! Personne ne viendra nous chercher ici... Pourquoi suis-je venue en Angleterre ? j'ai horreur de l'eau !! Qu'est-ce que... qu'est-ce... Elle pleurait de grosses larmes, qui se perdaient dans l'eau salée aussitôt qu'elle leur donnait naissance...

Qu'est-ce qu'on a fait !!!

Je suis désolée...


Lou se alla se rouler en boule tout au fond de la bâtisse... Elle avait cherché une dernière lueur d'espoir dans le regard de l'autre fille, mais celle-ci semblait tellement absente que Lou ne put supporter son regard.

Pendant ce temps... La sirène qui avait emmené les premiers enfants revint vers eux et pointa sa lance à travers les barreaux :


Vous m'avez offensé en me jetant un sort ! Vous allez devoir payer !!! Vous n'avez rien à faire en ces eaux... Moi qui venait avec les meilleures intentions du monde... Un autre humain déjà a osé pénétrer ce territoire et nous prendre ce que nous avons de plus précieux !

Il leur offrit une grimace remplit de dents pointues...

Vous nous devez réparation... Récupérez cet objet au voleur...



HJ : à vous de décider quelle pourrait être leur quête...
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Jeu 4 Jan - 22:40

(hrp : hum...ouais...je me lance, mais si ça convient pas vous me dites ok? Chaud...)

Si on faisait une tentative de fuite, hein ? ça serait pas une bonne idée ? hein dites ?!! dit la jeune Serdaigle que Kakashi avait accompagnée.

Il ne répondit rien, trop occuper à observer d'un oeil vigilent les créatures qui les retenaient prisonniers.

*Bien sûr qu'il faut que l'on tente notre chance, nous sommes 4, on peut faire quelque chose...Mais j'aimerai quand même savroi exactement ce qu'elles nous veulent...* pensa Kakashi.

Mais sans prévenir, la jeune fille se jeta sur lui :

Hein ? Il doit y avoir un moyen de sortir d'ici !!! Il FAUT sortir d'ici !!!! Je ne veux pas mourir !!!

Kakashi, surprit de cet élan, ne su tout d'abord pas quoi faire. Puis il se tourna vers la jeune fille, lui prit les épaules et la regarda droit dans les yeux :

"Ca va aller, ok ? On est quatre ici, il y a moyen de faire quelque chose...De plus, on ne sait pas ce que ces créatures nous veulent, peut-être que leurs intentions ne sont pas si mauvaises que ce qu'on croit..."

Kakashi avait dit cela d'une voix ferme, non seulement pour rassurer la jeune fille mais aussi pour essayer de s'en convaincre lui même, car l'apparence des sirènes n'inspirait pas vraiment la sympathie, et leur attitude restait hostile.
Mais la jeune Serdaigle ne semblait pas calmée pour autant. Elle tourna un moment comme un lion en cage, s'adressant tour à tour à tous ceux qui était avec elle, puis elle finit par se calmer et se blotir dans un coin...
La plus grosse des créature s'avança à nouveau vers les quatre élèves :

Vous m'avez offensé en me jetant un sort ! Vous allez devoir payer !!! Vous n'avez rien à faire en ces eaux... Moi qui venait avec les meilleures intentions du monde... Un autre humain déjà a osé pénétrer ce territoire et nous prendre ce que nous avons de plus précieux !

*Hein ?* Kakashi ne comprenait pas grand chose aux propos de la créature.

Vous nous devez réparation... Récupérez cet objet au voleur...

"Quoi !" fit Kakashi, surpris d'avoir cette fois parlé à voix haute.
"Mais quel objet ? Que devons-nous faire ?"

Tout ce qu'il avait compris, c'était que les créatures ne les laisseraient repartir que si ils leur rendaient un service : récupérer un objet...Il regarda ses compagnons qui ne semblaient pas comprendre beaucoup plus que lui de quoi il s'agissait.
La créature souri, dévoilant ses dents pointues.

Un humain est venu, il y a deux ans de cela, il nous a volé notre bien, l'objet le plus important pour nous, peuple de l'eau...Nous l'avons poursuivit, mais il s'est réfugié dans une grotte, située au fond du lac. Là, il a caché l'objet à l'intérieur...mais il est MORT !

L'être de l'eau eut un rire franc et glacé, qui résonna contre les paroies de la bâtisse.

Car il y a une créature dans cette grotte, que nous, Sirènes, ne pouvons pas approcher sans perdre la raison. Nos oreilles si sensibles ne supportent pas son chant ! Alors c'est à vous d'aller récupérer notre bien...Sachez qu'habituellement, nous ne faisons aucun mal aux élèves de Poudlard, par respect notamment pour Dumbledore, qui nous traite dignement. Mais puisque la première agression vient de vous, nous exigeons ce service, si vous voulez regagner la surface.


Aucun des jeunes élèves ne trouva quelque chose à repondre à cela, ils étaient tous pétrifiés devant cet obstacle inconnu qui se dressait soudain devant eux : ils allaient devoir venir à bout d'une créature qu'ils ne connaissaient même pas...
Mais les Sirènes n'attendaient aucune réaction particulière de leur part, et sans se préocuper d'éventuelles questions, elles brandirent des tridents vers les jeunes gens et les obligèrent à sortir de la bâtisse de pierre. Là, elles les guidèrent vers le centre du lac et s'arrêtèrent devant l'entrée d'une grotte.
En effet, un faible son se fit entendre...qui déjà, même de l'extérieur de la grotte semblait gêner énormément les Sirènes. Mais elle n'avait aucun effet sur Kakashi, ni sur les autres Serdaigles d'ailleurs.

On reste devant l'entrée pour éviter que vous puissiez regagner la surface avant d'avoir récupérer l'objet. Mais on vous laisse néanmoins le choix : il faut qu'au moins une personne entre ! Si vous êtes trop peureux, laissez faire les autres...Combien d'entre vous oserez entrer ? Un, deux, trois...ou tous ?

(hrp : j'ai mon idée sur la bestiole, voici ma source d'inspiration :
http://www.abyda.net/galerie_dragon.html )
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Ven 5 Jan - 19:14

Ivan fut enfermé avec les autres dans la battisse étroite et sombre. Il regarda autour de lui avec stupeur et ne trouva pas les mots adéquats pour redonner courage à la jeune fille qui paniquait dans un coin.

La Sirène leur exposa la mission qu’ils devraient accomplir s’ils voulaient retrouver la liberté.


* Un objet à retrouver au fond d’une grotte ?... Je trouve ça plutôt étrange…*

Lorsqu’il entendit parler de la créature, son visage se décomposa… Ils allaient devoir s’enfoncer dans l’obscurité d’une grotte emplie d’eau ! Heureusement qu’il n’avait jamais été claustrophobe !

On les fit sortir à force de tritons. Ils s’éloignèrent du village et arrivèrent face au trou noir et béant qui était l’entrée de la grotte qu’ils allaient devoir pénétrer.

Il entendit une mélodie lointaine, une voix, tiraillée entre la douceur d’un chant féminin et l’agressivité un hurlement animal. Ivan sentit ses cheveux se dresser sur sa tête. Il regarda la réaction des sirènes qui avaient toutes des visages tendus et qui pour certaines portaient leurs mains à leurs oreilles.


On reste devant l'entrée pour éviter que vous puissiez regagner la surface avant d'avoir récupérer l'objet. Mais on vous laisse néanmoins le choix : il faut qu'au moins une personne entre ! Si vous êtes trop peureux, laissez faire les autres...Combien d'entre vous oserez entrer ? Un, deux, trois...ou tous ?

Ivan regarda les trois autres. Jiao semblait tétanisée par la panique et ne répondait même plus aux questions qu’on lui posait. Il se douta qu’elle ne pourrait pas se défendre dans l’obscurité mieux valait qu’elle attende devant la grotte. Les deux autres… il n’en savait rien… mais si l’un d’entre eux devait y aller c’était bien lui qui était à l’origine de ce trouble, lui qui avait attiré l’attention de la créature.

Il inspira profondément pour se donner le courage du premier élan.


J’irai… c’est à moi de le faire…

Il sortit sa baguette et fit un sort d’apparition. Dans sa main apparut une bobine de fil.

Il la posa dans la main de Jiao et fit un sourire à l’absente.

Il attacha son corps et fit un nœud solide.


Tu seras celle qui nous reliera à la liberté…

Il regarda les deux autres en se demandant ce qu’ils comptaient faire.
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Ven 5 Jan - 20:29

J’irai… c’est à moi de le faire…

C'était l'autre jeune garçon du groupe qui avait pris la parole. Il fit apparaitre une bobine de fil qu'il tendit à l'une des deux jeune fille, lui confiant ainsi la clé du chemin de sa liberté. Il regarda ensuite tour à tour la seconde jeune fille, puis Kakashi...qui eut un sourire derrière son masque :

"Si tu crois que je vais te laisser partir tout seul, tu te trompe !"

Le garçon tout timide et tristounet qu'il était avait une attitude déterminée. Il était pour lui inconcevable de laisser ce garçon y aller seul, même si au fond de lui une main semblait serrer ses organes avec une poigne de fer...Excitation, peur, rage...il ne savait pas quel sentiment choisir, comme si son esprit et son corps bondissaient de l'un à l'autre sans interruption.
Il se mit aux côté du jeune homme, sans s'attacher au fil, puisqu'ils resteraient ensemble. Il regarda les jeunes filles, sans oser demander à la Serdaigle qu'il avait libéré si elle voulait venir...Elle était resté silencieuse, alors Kakashi se dit que si elle tenait vraiment à les accompagner, elles les suivraient de toute façon. Il ne voulait pas qu'elle croit qu'il lui forçait la main.
Il avait sa baguette dans sa main droite.

"Lumos"

*On va surement en avoir besoin là dedans...* pensa Kakashi en regardant dans l'entrée de la grotte...
Il regarda le jeune garçon :

"On y va ?" dit-il d'un ton faussement déterminé...

Ils s'avançèrent tout deux dans la grotte. Kakashi porta la main au bandeau qui lui recouvrait l'oeil gauche...un handicap de plus...pour l'instant du moins... Mais cela le rassurait aussi, d'un certain côté, il se sentait moins seul à l'intérieur de lui, avec un peu de...LUI.

"C'est sans doute pas vraiment le moment, mais...c'est quoi ton nom ? Moi c'est Kakashi."

Que faire pour se détendre...? Rien. Il allaient tous deux au devant d'une créature inconnue, qui pouvait être mortellement dangereuse pour eux...Avec un peu de chance, ce serait quelque chose munie de suffisemment d'intelligence pour comprendre une négociation...mais Kakashi en doutait...
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 6 Jan - 12:12

Lou se retrouva expulsée de la grotte, elle se fit violence assez facilement tout compte fait... Les pointes acérées de leurs armes étaient suffisamment persuasives pour qu'elle se colle aux autres jusqu'à la fameuse grotte où les deux garçons s'engouffrèrent...

* Mais ils nous laissent tout seuls !!! *


Complètement perdue
:

Et moi je fais quoi ?


Jiao s'était docilement laisser attacher et s'était assise à l'entrée de la grotte... Autour de l'entrée, les sirènes cerclaient comme des vautours au-dessus d'une charogne appétissante... Lou n'aimait pas du tout leurs regards... Sans parler de leurs dents...

Ses parents lui avaient toujours dit de se méfier de l'eau... Il y a des choses dangereuses dedans... Lou avait développé une phobie de tout ce qui est animaux marins... Surtout quand l'animal en question vous pointe un trident sous le nez !


Les deux garçons étaient partis depuis cinq minutes, leurs lumières avaient rapidement étaient avalées par l'obscurité... Mais ça lui semblait des heures ! Si elle avait pu elle se serait arrachée les cheveux...

Elle fit deux pas vers les ténèbres...
Il... Il y a quelqu'un ?? Evidemment, elle n'eut pas de réponse... Rhaaa !! Où sont-ils ?? Pourquoi leur faut-il autant de temps ??!!

SORTEZ DE LÀ !!!!


Un temps de flottement...


NE M'OBLIGEZ PAS À ALLER VOUS CHERCHER !!!!

Toujours pas de réponse...

Bon... Elle jeta un regard à Jiao, toujours assise, contemplant le trou béant d'un air complètement absent. N'ayant rien à espérer de ce côté là, Lou secoua sa baguette jusqu'à ce qu'elle accepte de rester allumée et de rentrer elle-même dans la grotte en courant plus ou moins, en gestes désordonnés de quelqu'un qui ne sait pas nager...

Elle se cognait aux parois, se débattait avec des choses invisibles qui semblaient vouloir la retenir sur place, mais sa lumière lui indiquait que ce n'était que des algues rouges... Le chemin descendait vers les entrailles de la terre...

J'aurais peut-être dû rester en haut...

Devant elle, il n'y avait que du noir, et derrière elle, on ne voyait plus rien. Elle continua son périple le coeur battant... Puis finalement un éclat de lumière brilla faiblement par intermittences.


IL Y A QUELQU'UN ??


Pour toute réponse, il y eut un sifflement rauque et une secousse qui se répercuta dans toute la grotte !


* Ohoh... *
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 7 Jan - 11:40

Le cœur d’Ivan battait à tout rompre. Il avait peur, mais ne voulait le montrer, dans le but d’apaiser les autres et de se donner lui-même de la consistance.

"Si tu crois que je vais te laisser partir tout seul, tu te trompe !"

L’autre garçon avait parlé. Il lui sourit instantanément. Savoir qu’il n’aurait pas à affronter l’obscurité d’un monde englouti seul, lui donna soudainement du véritable courage.

Il se tourna vers les sirènes et d’un ton qui se voulait du défi pour cacher la terreur, il leur cria.


Dites-nous au moins quel est l’objet que nous devons récupérer !

Alors, la plus grande et affreuse des sirènes s’approcha des enfants, toutes dents dehors entourées d’un sourire carnassier.

Soit…

Il sembla à Ivan que la créature le reniflait et il en eut un terrible frisson.

Il s’agit d’un objet que, depuis des siècles notre peuple vénère à l’égal d’un Dieu. C’est un objet qui nous fut offert par le directeur de Poudlard qui était en poste durant cette période reculée.

Elle tourna autour des quatre élèves, flottante comme une méduse.

Il s’agit d’un miroir… forgé dans le même reflet que celui qui se cache dans l’enceinte de votre école.

Ce miroir nous apporte la lumière du savoir, mais également la lumière du soleil, puisque par réflexion, nous arrivons ainsi à nous éclairer, grâce aux rayons qui filtrent à travers les eaux du lac.

Nous avons, au fil des générations créé tout un système de réflexion de la lumière grâce à une disposition savante des miroirs à travers notre village.

Depuis que notre pièce maîtresse nous a été dérobée, nous gisons dans l’obscurité…


Toutes les sirènes semblaient s’agiter dangereusement.

Un être humain nous a volé notre bien ! Un adulte ! C’est pourquoi c’est à des enfants que nous nous adressons aujourd’hui ! Pour qu’ils purifient la faute de L’Homme !!

Sa voix devint un sifflement.

Sans quoi, nos deux peuples entreront en guerre !!!!

Ivan sortit sa baguette à toute allure, fit apparaître une nouvelle bobine de fil dont il attacha son compagnon au poignet et la mit dans l’autre main de Jiao.

Il le prit ensuite par le bras et s’engouffrèrent dans la grotte en courant.

« Lumos », l’autre Serdaigle eut la présence d’esprit d’éclairer leurs pas. Ivan l’imita.

Puis il se présenta. Ivan se dit qu’il était ravi d’avoir cette compagnie, il se demanda s’il y serait arrivé seul.


Je m’appelle Ivan, je suis ravi de te connaître Kakashi, tu n’imagines pas à quel point !

Ils marchaient à tâtons depuis un bon moment, dans des couloirs qui se ressemblaient tous. Pierres, algues visqueuses, coquillages pointus et tranchants…

Et toujours ces mélopées qui devenaient oppressantes.

Le corridor dans lequel ils avançaient se rétrécissait au fur et à mesure de leur avancée. Ils furent bientôt obligés de se mettre l’un derrière l’autre.

Une voix lointaine leur parvint dans leur dos…


IL Y A QUELQU'UN ??

Le cri retentit et se percuta aux parois qui se mirent à trembler. Ivan et Kakashi s’immobilisèrent. Ils avaient reconnu la voix de leur camarade ! Ils se regardèrent un instant.

Puis un horrible grincement indescriptible rugit dans toutes les cavités de la grotte…

Ivan avait les jambes coupées. Que faire ? Continuer son chemin ? Fuir ? Ou bien retourner sur se pas et aller chercher la jeune fille… ou pire la sauver en cas de mauvaise rencontre…

Il avala sa salive.


Euh… Kakashi… Il faut y aller non ? mais comment la trouver ?

Il y avait trop de galeries comment savoir laquelle elle avait emprunté…

Il se mit à rebrousser chemin le plus vite possible en criant.


EEEEEEHHHHH !!! On est là !!! Bouge pas !!!!

Les sifflements augmentaient.

CRIE !!! DIS QUELQUE CHOOOOOSEE !!!!

……

COMMENT TU T’APPEEEEEELLLLLES ???
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 10 Jan - 11:11

Lou avait à peine finit de hurler que tout avait commencé à bouger, sans pour autant s'écrouler, heureusement.

* ça y est, c'est fini, elle va nous manger ! d'ailleurs, eux ils sont sans doute déjà morts !!! *


Un silence de mort dura quelques instants avant que :

CRIE !!! DIS QUELQUE CHOOOOOSEE !!!!

……


Si Lou avait été cardiaque, elle serait morte sur l'instant.

Elle aurait bien aimé crier : Venez me chercher, mais sa gorge avait fait un noeud qui l'empêchait de produire le moindre son : le sifflement n'avait rien de rassurant... Lou était persuadée que seule la bête avait pu siffler auparavant de manière aussi sournoise...

COMMENT TU T’APPEEEEEELLLLLES ???

* Mais à quoi ils pensent ?? c'est pas le moment des présentations !!! *

Mais au moins, cette question eut le mérite qu'elle comprenne que ses camarades n'étaient pas morts et aussi de lui dénouer la gorge et elle cria son nom aussi fort qu'elle put.

JE M'APPELLE LOU !!!

Son nom résonna comme un sanglot désespéré... Ses jambes retrouvèrent leur motricité en même temps que sa baguette s'éteignait !

* NAAAAANNNNN !!! *

Et elle fit connaissance, une fois de plus avec une paroi, heureusement couverte d'algues.

Et ça sifflait toujours... Au loin elle voyait une lueur tremblotante, quelque chose venait, mais quoi ? Dans son esprit, ce ne pouvait être que les flammes de la bête... Elle avait crié tant et si fort qu'elle l'avait attiré hors de son trou...

Je ne suis pas comestible !!!! Le poisson est meilleur pour la santé, c'est plein de phosphore !!!


S'arrachant à la douceur des algues, elle rampa plus ou moins un peu plus loin, avec l'idée de faire un croche-patte à la bestiole cracheuse de flammes qui venait vers elle avec l'intention avouée d'en faire son casse-croûte.
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Jeu 11 Jan - 23:29

Kakashi et Ivan avaient fait demi tour, pour aller à la rencontre de Lou...puisque c'était ainsi qu'elle s'apellait, d'après les différents hurlements qu'ils avaient pu entendre...
Cherchant à taton dans l'eau, malgré la lueur de leur baguette qui ne les aidait pas vraiment en réalité, ils avançaient à petits pas...
Kakashi aperçu une forme bouger. Il eut un sursaut dans un premier temps, puis se rendit compte que cette forme était humaine et s'avança vers elle.

"Lou ? C'est nous n'ai pas peur..."

Mais la jeune fille semblait ne rien entendre, tant elle était paniquée. Kakashi la saisie fermement en lui plaquant sa main sur la bouche...C'est un peu rude, certes, mais il ne fallait plus perdre de temps. Il mit Lou face à lui pour qu'elle voit qu'il n'y avait aucun monstre dans les parages...enfin, en tout cas dans les parages immédiats...puis il enleva sa main dont il posa l'index sur ses propres lèvres.

"Chut, on y va doucement, ok ?"

Il défit le fil que était attaché à son poignet et le noua solidement à celui de Lou. Puis, la tenant toujours pas la main, il fit un signe à Ivan, lui indiquant qu'ils pouvaient se remettre en route.
Ils nagèrent difficilement, tantot emmêlés dans les algues, tantot égratignés pas les coquillages incrustés au mur...Evidemment, leurs gestes étaient maladroits dans l'eau...

*Et l'on va droit vers une créature dont c'est l'élement...* se dit Kakashi.
*On va être drôlement désavantagés...*

Il atteingnirent enfin le bout du tunel...et là, un étrange spectacle s'offrit à eux...Ils s'arrêtairent juste avant la sortie du tunel, et virent un grand espace, en demie lune, toujours remplis d'eau...
Mais Kakashi leva les yeux...*Oh, la surface ! ...Hein ?! Comment est-ce possible ?*
En réalité, les paroies du fond de la grotte en demie lune ne faisaient qu'environ 5 à 6 mètres de haut...et le niveau de l'eau également ! Il y avait donc une immense poche d'air dans cette grotte !
Kakashi regarda les moindre recoin de ce qu'il pouvait voir...autrement dit esentiellement ce qu'il y avait sous l'eau...

*Pas de miroir en vue* pensa-t-il *mais pas de bestiole non plus !*

Tant mieux, en effet, si elle avait été sous l'eau, elle les aurait entendu venir de très loin, vu la propagation du son dans l'eau...
Kakashi observa le haut des paroies de pierre...des rochers, endores des rochers, pointus, saillants, bleu avec des écailles nacrées...
*Aaaaahhhhh, un bout de...queue ?*
Kakashi s'était retenu à temps pour ne pas sortir le moindre son ! Il plissa son oeil pour mieux y voir...mais s'était difficile, la bête étant hors de l'eau il ne voyait qu'un vague contour...il lui fallait...
Kakashi, d'un geste discret, se mettant dos aux deux autres, saisis le bas de son bandeau qu'il souleva à peine, juste assez pour avoir ses deux yeux...Il y voyait déjà mieux...mais finalement, il le regretta presque...car la forme du monstre en question lui était famillière...Ses jambes flanchèrent durant quelques dixièmes de seconde...
*Un dragon des lacs...dragon d'Azur...mauvaise idée ça...*
Kakashi baissa de nouveau son bandeau sur son oeil.

Le chant parvenait toujours à leur oreille, presque agréable maintenant qu'il l'entendait plus clairement...quoiqu'un peu trop aiguë. Kakashi réfléchissait à toute vitesse...
*Bon, on est dans l'eau, il ne nous entend pas et ne nous voit pas non plus pour l'instant, c'est le moment d'établir un plan...*
Il regarda partout autour de lui...puis il regarda Ivan, puis Lou...et son regard s'arrêta sur le poignet de Lou...
*Non, impossible ! Ca ne marchera jamais...enfin...si, peut-être bien...*
Discrètement, Kakahsi fit signe à ses deux camarades de regarder en direction du dragon...espérant que Lou n'ai pas de réaction trop violente...
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 13 Jan - 10:56

"Lou ? C'est nous n'ai pas peur..."

* Il me touche, je le mords ! *

Après tout c'était peut-être le dragon déguisé !! Il pouvait très bien avoir pris des cours de métamorphose à Hogwarts lui aussi !

Mais elle l'aurait voulu qu'elle ne l'aurait pas pu parce qu'il lui enleva tout moyen de mordre, Heureusement pour lui d'ailleurs parce qu'elle avait plein de petites dents pointues !

"Chut, on y va doucement, ok ?"

Elle hocha péniblement la tête, tétanisée par la trouille et le fait que si la grotte avait tremblé c'est que quelque chose la faisait trembler ! Et elle ne voulait pas voir ce quelque chose !! Et le Serdaigle l'aurait déjà mangé si ça avait été lui le dragon...

Du moins ça paraissait logique...

* Je veux sortir ! Je veux sortir ! Je veux sortir !!! *

Puis ils arrivèrent au bout du tunnel, Lou toujours pendue au bout du bras du Serdaigle, se laissant traîner comme une poupée, les yeux exorbités devant le fait qu'ils étaient en train de sortir de l'eau, mais il y avait une grande voûte de pierre au-dessus de leur tête...

Mais il y avait peut-être une sortie ! Il fallait sortir de l'eau et démonter cette voûte !!! Lou voulait absolument gagner la surface et avaler de l'air plutôt que cette eau salée ! Si ça continuait elle allait faire une crise d'aquaraphobie et le petit morceau de son cerveau qu'elle pouvait encore gouverner lui disait qu'elle devait sortir sinon elle allait la faire cette crise...

Elle se libéra du poignet de Kakashi et put sortir la tête hors de l'eau, mais fût retenue par quelque chose.


C'est quoi cette ficelle que j'ai au poignet ?!!!

Hééééé !!!

Le dragon est attaché à mon poignet !!!! Il m'a attaché pour que je ne puiss pas m'enfuir !!! Lâche-moi sale bête !!!!

Et elle tira de toutes ses forces sur son poignet ! Mais la ficelle ne voulait pas casser et le dragon-déguisé-en-Serdaigle ne voulait pas qu'elle reste visible à la surface de l'eau ! Il allait l'entraîner au fond de l'eau pour la dévorer !!!
Revenir en haut Aller en bas
Ivan Tah
Invité



MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 20 Jan - 16:08

Lorsqu’ils eurent récupéré Lou qui ne semblait pas au meilleur de sa forme, ils reprirent leur chemin, se dirigeant au son qui leur parvenait aux oreilles. Ils nagèrent un bon moment s’enfonçant dans le ventre de la terre, se frayant un chemin parmi les algues, dans des tunnels peu rassurants et tous semblables les uns aux autres.

Ils arrivèrent finalement dans ce qui semblait être une caverne, heureux de ménager un tant soit peu leur claustrophobie. A leur grande surprise, ils se retrouvèrent à l’air, pas vraiment libre, mais leurs poumons furent soulagés de revenir un instant à ce dont ils avaient toujours étés habitués.

La lumière de leurs baguettes éclairait partiellement les parois circulaires. Ivan repéra plusieurs issues sombres et béantes parmi les rochers. Puis, il dirigea sa baguette au hasard et découvrit… quelque chose d’étrange… ce n’étaient pas des coquillages… c’était immobile… c’était long…

Ivan pointa la chose avec sa baguette et, par curiosité, appuya légèrement pour tâter la consistance de la chose… c’était quelque peu mou…

Le chant qui les berçait depuis leur entrée s’arrêta.

Il eut soudainement une sueur froide.

La chose se mit à frémir !!!

Ses jambes se dérobèrent ! Il avait bien deviné ! C’était vivant !!

Alors, l’intégralité de la caverne se mit à trembler. Ils en perdirent l’équilibre. Ivan se rattrapa à la paroi tandis qu’ils reculaient tous les trois, les yeux exorbités par ce que leur raison refusait de comprendre.

Devant eux, était entrain de se dresser un énorme dragon…

Ils furent bientôt accolés au mur.

Le dragon secoua la tête dans toute sa splendeur, une de ses pattes bougea et passa à quelques mètres d’eux. Ses griffes étaient de leur taille.

Lentement, la créature se retourna et leur fit face leur montrant des crocs de la taille d’un bras.

Un grognement d’outre-tombe retentit comme la menace d’une fin prochaine.

Mais un jet de lumière attira son attention.

Le haut de la caverne était ouvert… un puit de lumière… et juste en dessous… cette lumière était captée par une surface resplendissante dans l’obscurité.


Le miroir !

Les mots s’échappèrent de la bouche du garçon.

POURQUOI VENIR ME TROUBLER DANS LA CONTEMPLATION DE MA PROPRE IMAGE, HUMAINS ???

Ivan déglutit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord du lac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord du lac
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Toi et moi au bord de l'eau, romantique.. OU PAS! - Pv Terra
» Un journal de bord ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Lac-
Sauter vers: