Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la divination par le professeur Kères (cours n°1)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sibylle
Invité



MessageSujet: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 16:10

Le temps était venu pour Sibylle de reprendre l’enseignement. Après une longue période d’absence, pour des raisons on ne peut plus opaques et mystérieuses, Sibylle était réapparue lorsque tout portait à croire qu’on ne la reverrait plus.

Elle était une très vieille amie du professeur Dumbledore, ils avaient vécu, travaillé et lutté côte à côte durant de longues années ce qui avait forgé entre eux une confiance et un respect mutuel. Seul le directeur connaissait les raisons de son absence, ainsi que celles de son retour, c’est pourquoi le poste lui avait été réservé.

Malgré son âge avancé, Sibylle n’en restait pas moins une femme dynamique et svelte. Elle avait perdu l’usage d’un œil dans l’un de ses combats contre les forces du mal, mais celui qui lui restait était vif et perçant… rien ne lui échappait.

Et puis elle avait son troisième œil, pour compenser, qui lui permettait de voir ce qui est souvent invisible pour ceux qui ne savent pas capter les ondes avec leur âme.

Elle ouvrit donc la trappe par laquelle ses élèves devraient bientôt s’introduire. Des effluves d’encens s’en échappèrent, jouant avec les rayons de lumière qui s’introduirent dans la pièce tamisée. Des voiles violets et pourpres aux fenêtres filtraient l’entrée d’un soleil pâle, projetant dans la salle une ambiance mystique et mystérieuse.

Aux murs, des objets étranges trônaient dans des étagères plus ou moins désordonnées… des plumes, des tasses, des boules de cristal de tous formats, des pendules, des flacons, d’innombrables parchemins… Dans le fond de la classe de nombreux portraits suivaient Sibylle du regard mais leurs yeux semblaient la fixer au-delà du visible, la traverser, elle et les secrets de l’existence.

La pièce la plus haute de la tour Nord de Poudlard qui lui était réservée était ronde. Une musique de fond faite de bruits de gongs aléatoires et de clochettes ne s’éteignait jamais mais sans jamais se répéter. Les tables étaient également rondes et pouvaient accueillir chacune quatre élèves. Elles étaient disposées en cercle autour d’une étrange mandala aux écritures indéchiffrables pour les élèves.

En son centre, elle y disposa un guéridon assez haut, drapé d’un tissu violet, et sur un socle en cuivre gravé de hiéroglyphes, une splendide boule de cristal étincelait.

Lorsque tous les détails pour accueillir ses élèves furent prêts, elle se dirigea vers le fond de la pièce et comme à son habitude, s’assit sur sa chaise à bascule en tournant résolument le dos à la salle. Sibylle aimait ressentir les gens avant de les voir…


Elle commença à se balancer très lentement, tout en ouvrant chaque parcelle de son corps et de son esprit aux élèves qu’elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 16:25

Et c'était parti pour deux heures de divination !

Toujours est-il que le Serdaigle avait décidé d'y aller. Et puis, un peu de de sport ne ferait pas de mal. Il fallait escalader la Tour avant d'arriver à la salle de classe.

Enfin, il arriva tout là haut, essouflé. Au moins, à force d'exercice, plus aucune marche ne lui ferait peur après tout ça !

Mais l'épreuve n'était pas terminée. Il fallait maintenant escalader une
échelle. On se serait presque cru dans une tâche du tournoi des Trois Sorciers !
Il ne fut pas sans surprise de voir la salle de divination. En effet, elle ne ressemblait pas aux autres salles de classe. Elle était d'une rondeur parfaite, les tables rondes, tout était rond et cette musique de fond était...carrée.

Antoine salua timidement l'étrange professeur, avec son oeil en moins.

- Bonjour Professeur...

Il n'y avait que lui dans la salle. Il alla donc s'assoir à une table et attendait les autres élèves en regardant discretement ce professeur étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 16:26

Raphaël s'était levé du pied gauche ce matin-là, et lorsqu'il consulta son emploi du temps, son humeur empira.
Il haïssait la divination, et ce pour une bonne centaine de raisons. C'est donc à contre-coeur qu'il se dirigea vers la tour Nord, traînant les pieds et apostrophant tous ceux qu'il croisait sur son passage...

Une fois arrivé sous la trappe qui menait à la salle de cours, Raphaël soupira longuement, puis grimpa lentement à l'échelle.

Il pénétra alors dans la salle de classe. L'atmosphère était oppressante, et les encens qui brûlaient lui soulevaient le coeur.
Les rideaux avaient été tirés, et seules quelques bougies éclairaient la pièce.

Jetant un regard autour de lui, Raphaël ne vit d'abord pas le professeur, et il alla s'installer à une des tables, dans un coin sombre de la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 16:48

Harry, qui venait de finir de manger, s'était directement dirigé vers la Tour Nord sans faire de détour, seul, son sac en bandoulière et l'air un peu abattu. Tout allait de travers en ce moment, et ce n'était certainement pas la divination qui allait lui remonter le moral. Il entama la montée des nombreuses marches de la Tour non sans rechigner. Il se demandait pourquoi est-ce qu'il avait pris divination, alors qu'il était nul et qu'il détestait ça. L'année prochaine, c'était sûr, il arrêterait. Tout en continuant son ascencion, il se perdit dans ses pensées, essayant de prévoir le déroulement du cour.

*Je me demande dans combien de temps je vais mourir d'après elle, sûrement dans la nuit en m'étouffant avec mon oreillet, ou peut-être pendant l'entraînement de Quidditch...On verra bien, de toute façon, je devrais déjà être mort et enterré depuis un certain temps vu le nombre de prédictions macabres qu'on m'a fait...Je me demande si elle aurait pu prévoir mon accident pendant le cours de potions...Là au moins, pour une fois, ça m'aurait servi !*

Il gratta le bandage qui le démangeait, toujours là depuis l'accident. Il s'en serait bien passé, et du nez cassé aussi, mais il devait faire avec. Il arriva enfin au sommet, ou presque, car il restait l'échelle à escalader, et là se posa devant un petit problème. Comment allait-il réussir à monter avec son bandage ? A peine effleurait-il sa main que ça lui faisait atrocement mal... Il posa son sac, et commença à cogiter sur la question, sentant les délicats parfums de la salle qui s'échappaient de la trappe envahir ses narines. Il commença à faire les cent pas. Heureusement qu'il était parti en avance, comme ça il lui restait un peu de temps pour trouver avant le début du cours. Puis il eut enfin une idée, stupide et risquée, mais une idée, inspirée du Tournoi des Trois sorciers, où ça lui avait sauvé la vie alors qu'il allait se noyer dans le Lac Noir. Il remit son sac sur son épaule, sortit sa baguette et se plaça au bas de l'échelle, juste en-dessous de la trappe, qu'il observa en tenant nerveusement sa baguette.

*Si je me loupe, je suis bon pour repartir à l'infirmerie...*

En effet, s'il se loupait, il se prendrais soit les bords de la trappe sur la tête, soit il retomberait trop brutalement pour pouvoir retser intact. Soufflant un bon coup, il tendit sa baguette vers le haut, voyant le plafond de la salle, et se concentra avant de dire :

"Ascentio !"

Immédiatement, il sentit une force invisible lui tirer le bras d'un coup sec pour le faire décoller tout droit vers l'ouverture, par laquelle il passa miraculeusement sans problèmes et sans toucher aucun des rebords. Il attérit sur le placher sur ses deux pieds, en un saut parfait, les cheveux légèrement ébourrifés et le coeur soulagé. Il avait réussi. Sans en demander plus, il alla s'assoir sur un pouf dans un des coins de la salle, joliment décorée et bercée par une musique de fond, comme d'habitude.
Il déposa son sac sur la table ronde pouvant accueilli au moins quatre personnes, et s'affala dans le creu du pouf, fatigué, l'air triste et loin d'etre motivé. Il ne chercha même pas où était le professeur, de toute manière cachée dans son fauteuil de dos à eux.


Dernière édition par le Sam 16 Déc - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 17:18

Arthur se réveilla de bonne heure pour aller déjeuner ce matin là. Il descendit dans la grande salle qui était presque vide. Apperament, les élèves n’étaient pas pressés de se rendre au cours de divination. Arthur non plus n’était pas très enthousiaste à cette idée. La divination lui faisait trop penser à la voyance. Il avait connu ca lorsqu’il était chez les moldus. Les voyants étaient la plupart du temps des charlatans qui profitaient du désarrois de leurs clients pour s’enrichir.

Ce matin là Arthur était très fatigué et il failli s’endormir trois fois durant son petit déjeuner. Il avait pris son sac avec lui pour ne pas devoir remonter aux dortoirs. Après son petit déjeuner, il fonça vers la tour de divination. Il arrive face aux escaliers et se mit à les gravir le plus rapidement possible. Arriver en haut il était exténué. Il chercha l’échelle qui menait à la salle de classe mais il ne vit qu’une porte. Il se dirigea sur la porte où il lut :

« Classe d’astronomie »

Il s’était trompé de tour ! Arthur se mit à courir le plus vite qu’il put. Il descendit l’escalier tel une bombe et parcouru les couloirs à une telle vitesse que toutes les personnes des portraits le regardèrent passer. Il arriva enfin devant les escaliers qui menaient à la tour. Il les gravit en hâte et arriva devant l’échelle qui menait à la classe.

Il y avait seulement trois élèves dans la classe. Un serdaigle et deux gryffondors dont un qu’Arthur reconnu pour être le capitaine de l’équipe de quidditch de Gryffondor. La salle de classe était très belle mais sentait un peu trop l’encens à son goût. Le professeur se tenait devant les élèves. Arthur lanca un
« Bonjour » poli et se dirigea vers le fond de la classe. Il lanca à l’intention de Harry :
« Est-ce qu cette place est libre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 17:39

* Mmm... divination... C'est quoi ça... *

Il chercha une définition dans un dictionnaire obligeamment à portée de main et chercha le mot inconnu... Après en avoir lu la définition, fort courte, il se rendit à la salle de cours en traînant les pieds. Devant lui il y avait un Gryffondor, il en reconnaissait l'uniforme. * Parfait, je n'ai qu'à le suivre... *

Mais au bout de quelques minutes, il se demanda si l'élève ne le menait pas en bateau... * C'est quoi cette trappe ??? *

C'est casse-gueule ce truc ! je rentre pas par là !!!

Mais le Gryffondor devant lui, rentra par la trappe, il ne l'avait pas entendu ou alors il n'avait pas envie de lui répondre.


* Super, je fais comment moi ? *

Deux Serdaigles passèrent en riant à côté de lui, mais elles elles descendaient... Du coup, il se sentit l'âme du lion et escalada cette échelle de corde en un record sans récolter de bosse au passage. Il réajusta cette maudit cravate, ébouriffa ses cheveux et en mâchant son piercing se dirigea vers le deuxième rang sur la gauche.

* ça c'est amusant, il n'y a que des mecs dans ce cours !!! *
Le cours de magie noire où il était allé n'était composé que de filles quasiment, ça faisait un choc...

* Par contre, la prof, elle, elle a pris un coup de vieux... *
Il ne voyait d'elle que ses cheveux gris, mais ça faisait pour lui un âge avancé.

* La politesse Vlad !!! *

Euh... Bonjour Madame !!!


* Ouais cool, comme ça je me ferai pas traiter de malpoli après !!! * Il se félicitait déjà intérieurement lorsqu'il vit, bien plus haut dans les gradins, son capitaine de Quidditch et un autre membre de l'équipe. Il leur fit un signe de la main en guise de bonjour et retourna son regard sur les cheveux gris...

* En tout cas, elle lésine pas sur le parfum, je vais ressortir tout parfumé moi, c'est chouette... *
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 17:50

Harry, dont les paupières se fermaient toutes seule pour l'entraîner au pays des rêves, ou plutôt des cauchemards en ce moment, se réveilla malgré lui lorsqu'Arthur, un membre de son équipe, lui demanda si la place à côté de lui était vide. Il lui sourit, se redressant sur son pouf pour s'accouder à la table. Depuis qu'il était là, il n'avait pas arrêté de déprimer en repensant à tous ses problèmes.

"Oui oui, vas-y tu peux t'assoir. Alors ? Comment ça va ? Prêt pour deux heures d'ennui et de prédictions morbides ?" plaisanta Harry, heureux d'avoir un prétexte en la personne d'Arthur pour ne pas se noyer dans ses sombres pensées.
Pour l'instant, il n'y avait pas grand monde dans la salle parfumée, et le professeur n'avait toujours pas fait son apparition. Non pas que ça inquiétait Harry, mais il se demandait où elle pouvait bien être. Il reporta son attention sur Arthur, qui prenait place près de lui. Bon, au moins, il ne serait pas seul à supporter ces deux heures soporifiques, et il restait toujorus deux places de libres. N'importe qui pouvait venir, il s'en fichait, tant que ça n'était pas des Serpentard agressifs.
Il aperçu Vlad un peu plus loin, qui lui fit signe de la main, et Harry s'empressa de lui renvoyer son bonjour avec un sourire.


[HJ : désolé petit post mais pas beaucoup d'inspiration... No ]
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 17:58

Arthur s’assit à côté de Harry et demanda:
« C’est si horrible que ça ? »

Puis il remarqua le bras de harry. Il se rappela sa mésaventure les jours où il était arrivé en retard. Harry avait fait explosé sa potion de confusion. Il demanda à Harry :

« Ton bras va mieux ? »

Puis il vit d’autres élèves arrivés dont le gardien de l’équipe de Quidditch de Gryffondor. Ce dernier les salua par un signe de main. Arthur lui répondit par un même signe. Puis il observa le professeur qui semblait plonger dans l’art de disposer les feuilles de thé dans une tasse en porcelaine.

Il remarqua que, comme lui, personne ne semblait très heureux d’assister à ce cours. La divination devait être la matière la plus ennuyeuse de l’école après l’histoire de la magie.
Arthur observa la classe en attendant le début du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 18:12

Lou s'installa au premier dans la salle de divination, elle fit un large sourire en direction du professeur assis dans son fauteuil. Elle avait été un peu intimidée quand elle était rentrée dans la salle de cours... Les têtes qu'elle avait vu lors du cours d'introduction n'étaient pas là...

* A part la prof bien sûr ! *


Elle lui lança un joyeux bonjour avant de descendre joyeusement les marches pour s'installer tout devant. Elle sortit rapidement sa plume blanche et de tout aussi feuilles blanches...


Elle regarda quand même autour d'elle, histoire de voir le visage de tous ces inconnus... * Inconnus ? Non ! Il y a Harry Potter ! Mais je doute qu'il me reconnaisse... * Et Lou retourna vers sa tasse de café, encore vide...

* Ah ! j'ai hâte que cela commence... *


Les volutes d'encens volaient lentement autour des élèves... L'atmosphère était agréable, on se sentait bien dans cet univers clos, si près du ciel... * C'est peut-être parce que je suis le plus loin possible des cachots que je me sens bien ici... *

* Au moins pas de Snape ici... *
pensa-t-elle en commençant à dessiner les contours de son premier mouton dans ce qui devait être une marge...
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 19:25

Toujours de dos, les yeux ouverts et fixés sur un point invisible du mur auquel elle faisait face, Sibylle perçut l’arrivée de son premier élève.

*… un esprit curieux et impatient mais plein de retenue… *

Elle entendit son salut mais ne répondit pas, elle ne bougea d’ailleurs pas d’une paupière, un vague sourire flottait sur ses lèvres. Peu de temps après, un caractère bien différent fit son entrée.

* Un tempérament beaucoup plus extraverti… Tiens, les deux élèves ne se connaissent pas…*

Elle avait remarqué qu’ils ne s’étaient pas salués et que le nouvel arrivant avait prit place dans un coin sombre.

Lorsque le troisième participant fit son entrée, Sibylle s’en amusa.


*… Tiens donc ! Un petit rusé, audacieux de surcroît qui trouve le moyen de gravir les étapes sans se fatiguer… Je ne l’ai pas entendu grimper à l’échelle…intéressant… Il s’agit de Potter… Il est bien sûr de lui… et semble bien las d’être ici… amusant… *

Le professeur paraissait être une statue de cire entreposée dans le fond de la salle… Rien ne laissait deviner que ce petit corps était doté d’un semblant de vie.

* Mmm... Celui-ci doit bien s’entendre avec Harry Potter… quelle assurance chez ces jeunes gens… de fortes personnalités !... et voilà… qui se ressemble s’assemble…*

Fit son entrée un troisième Gryffondor. Sibylle inspira profondément pour essayer de recevoir à nouveau quelques unes des ondes qui émanaient de lui.

* Un grand cœur… pas de doute… et de l’humour… Tiens… un secret ?...*

Mais Sibylle ne désira pas en savoir plus… Elle savait respecter l’intimité d’autrui.

Finalement, ce fut une jeune fille qui pénétra la salle de classe. Le professeur se souvint de cette élève qui avait fourni une réponse très complète sur les différents types de divination lors d’un de se cours l’année précédente. Elle fut heureuse de la revoir.


* Melle Soren est une bouffée d’air pur…*

Rien n’aurait pu déconcentrer Sibylle Kères en ce moment là. Elle aimait découvrir ces âmes, s’y attarder avec attention, les accueillir avec leurs désirs, leurs cicatrices et leurs doutes et leur apporter ce que chacun voudrait bien prendre de son enseignement.

Elle attendit patiemment, le cœur en paix, que d’autres élèves se manifestent.
Revenir en haut Aller en bas
kimberly
Invité



MessageSujet: premier cour de divination   Sam 16 Déc - 20:04

Kimberly marcha dans le couloir qui menait a la tour nord . Quan elle arriva devant l'echelle ,Kim sentit l'odeur degoutante qui venait de la classe...
elle soupira un bon coup et commenca a grimper.
Arrivant dans la classe sombre et calme et baleya la classe du regard

*Je crois que harry va mieux... mais vaut mieux pas le derangé maintenant... Il doit avoir trop de fille a ses pieds pour que une nouvelle de l'ecole vienne lui parlé... de tout facon qu'est ce que j'irai lui dire? *
elle le regarda dans les yeux mais tourna tout de suite la tete.
elle baissa sa tete gènée puis
elle regarda dans la classe et remarqua un garcon de sergaile qui etait assis tout seul ...
elle se dirigea vers lui puis dit avec un petit sourir


- heu... la place est libre a coté de toi ? je peu m'assoir?

elle la regarda dans les yeux tout en etant un peu géné...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 21:30

Un éclat de voix se fit entendre vers la table des Poufsouffles, alors qu’elle dégustait une barre de chocolat importé d’un pays chocolaté, une élève contemplait son horaire de la journée.

-La divination! Fantastique!

Elle paraissait légèrement à cran ce matin, elle s’était levée, certes tôt, mais ce n’avait jamais été une corvée pour elle de le faire, or, elle semblait lasse de certaines choses, énervées par d’autres et par ces abrutis d’élèves de deuxième année qui s’amusaient à se lancer de la nourriture sur la figure. Constance jetant un ultime regard désespéré sur son toast et sur sa barre de chocolat à peine entamée, se dégagea lourdement du banc. Après avoir passé les 2 jambes au dessus, elle se leva et avant de se diriger vers la sortie de la grande salle, se retourna vers les « petits garnements » de sa maison. Elle s’interposa entre 2 membres du groupe et les regardant chacun à leur tour, sourit puis leur dit :

-Vous savez ce qui vous attend au cours du professeur Snape ? Non ?

Elle émit un petit rire cristallin puis continua :

-Eh bien… Vous le saurez bientôt, par contre, je pense que vous allez regretter d’avoir jeté cette nourriture sur votre partenaire…

Elle se releva et leur déroba la gazette du sorcier, puis prit sa marche vers la sortie de la salle, se plongeant dans une lecture des articles de Rita Skeeter. Passant la porte, elle se rappela de la présence de cette dernière à Poudlard, elle avait même un bureau non loin de cet étage, elle décidait d’aller y jeter un coup d’œil prochainement… L’article principal concernait, sans étonnement, le sorcier que Rita Skeeter et d’autres sorciers devaient porter actuellement dans leur cœur, à savoir : Harry Potter. Constance relut plusieurs fois le titre, de peur d’avoir mal lu.

*Quoi Harry Potter ? La nouvelle effigie de cette fabricante de torchon qu’est Rita Skeeter ?*

Elle émit un petit rire en pensant à la réaction qu’il avait du avoir lors de la découverte du contenu de son journal préféré. Constance était étonnement proche du blâme, oui ce Harry Potter n’avait pas beaucoup de chance pour le moment, elle se demandait même s’il en avait déjà eu.

*Mais sur quelle nostalgie peut-il bien se baser ?*

« Le chemin de la raison », elle relit plusieurs fois ces quelques mots, assez sidérée par cette tentative de philosophie. Le chemin de la raison, il le trouverait lors de sa mort, cette dernière qui ne devrait pas tarder avec ces tentatives de meurtres venant de tous les côtés. Elle s’arrêta un instant se questionnant sur sa progression dans le château. Oui, elle oubliait presque ce cours, elle allait d’ailleurs presque se tromper de chemin mais non, elle était toujours en route pour ce cours qui s’annonçait intéressant… A vrai dire, Constance n’y connaissait rien à la divination, elle croyait aux probabilités, à la Science, à d’autres choses aussi, et puis oui, elle croyait à son avenir tracé… Mais, quelle sorte de vivant pouvait prévoir son avenir ? Elle arrêta ses songes se secouant la tête et se rappela des épisodes plus récents que ceux qui feraient tort à son futur. L’infirmerie et puis…

-Caïn…

Soupira-t-elle les yeux baissés sur l’article de la gazette. Elle se sentait bête, oui c’était le mot depuis l’incident à l’infirmerie, elle avait dépassé certaines limites en attaquant l’infirmière, elle avait été cause de beaucoup de choses… Elle était désolée…

Elle arriva devant l’échelle qui la mènerait au cours, elle posa les mains sur les échelons et poussa sur ses jambes qui semblaient avoir difficile à présent, à porter le reste de son corps. Pourtant, elle parvint en haut et se relevant, elle sentit une odeur d’encens.


*Dans quel genre d’ambiance veut-elle nous plonger ?*

Elle parcourra la salle du regard cherchant une table vide, elle n’était pas vraiment d’humeur à aller s’égarer dans une discussion de pré-cours. Au fond de cette classe, le professeur, se balançant frénétiquement sur sa chaise, provoquant un grincement déjà irritant pour les oreilles de Constance. Mais bon, ce n’était pas le moment de s’attarder sur le moindre petit détail qui pourrait donner envie à Constance de sortir de ce cours. Elle avait bien loupé le cours de potions, il était peut-être grand temps de se calmer. Pourtant, avant d’aller s’isoler dans un coin de la pièce sur une table prévue pour 4 personnes, elle se dirigea vers la table d’ Harry Potter. Elle l’observa durant quelques instants et puis présentant l’article sur lui, elle commenta :

-Très joli, cet article…

Elle regarda le garçon qui était assis à côté de lui et qui semblait précisément en pleine conversation. Il était amoché, le nez couvert d’un pansement tandis que les bras bandés, Constance se rappela les douleurs qui à présent lui étaient inexistantes. Elle ajouta :

-Bon écoute, Potter, désolée pour le nez et …pour le bras aussi… et en fait, pour toutes les embrouilles que j’ai pu t’apporté … Je sais qu’il y en a pas mal… Alors,

Elle resta calée quelques instants, puis, décida d’aller s’installer le plus loin de tous les autres élèves. Cette fois, elle ne ferait pas bêtises…Elle s’assit sur l’un des poufs de la table et déposant son sac à côté d’elle, commença une observation de la salle.

*Caïn … Il n’est pas là…Viendra-t-il ? *

Elle ignorait même s’il avait lui aussi pris la divination comme option. Elle espérait juste son arrivée, le guettant par la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 21:44

C’est le visage sombre qu’Hermione entra, tête la première, dans la salle de classe où allait se dérouler le cours de divination, l’un des seuls cours qui n’attirait pas vraiment son attention. Pour elle, la divination n'était qu'un étalage de devinettes floues et incertaines. Du moins, c'est l'impression que lui en avait laissé leur ancienne professeur, cette vieille Trelawney. Peut-être en serait-il autrement aujourd'hui bien qu'Hermione avait déjà une opinion bien forgée sur la matière.

- Bonjour professeur, lança t-elle d'un ton neutre en passant près de la chaise à bascule sur laquelle était installée la vieille femme, le regard rivé droit sur le mur de la pièce, dos à sa classe.

* Tiens, on dirait qu'elle essaye de décoder les taches sur le mur. Etrange....*

Se retenant pour ne pas soupirer à tout va, la jeune fille rejoignit le fond de la classe, croisant au passage la Poufsouffle qu’elle avait rencontrée récemment lors de leur escapade vers la salle du miroir du riséd. Elle ne lui adressa pas un sourire en croisant son regard, Harry lui ayant raconté l’épisode malheureux en compagnie de cette folle. Elle pressa la pas et alla s’installer sur un pouf voisin de celui d’Harry et d’un autre Gryffondor qu’elle connaissait de vue.

- Salut !marmonna-t-elle simplement à l’adresse des deux garçons, déjà irritée à l’idée de ce qu’ils allaient entendre. Harry et Ron, bien que détestant également ce cour,s parvenaient quand même à le tourner en dérision et en rire. Cela n'était pas son cas en revanche puisque tout ce que ce stupide cours lui apportait c’était de la mauvaise humeur Tournant la tête, elle remarqua enfin la Gazette qu'Harry tenait en mains

- Ca dit quoi? demanda-t-elle machinalement

(hj: on va dire qu'Hermy suit ce cours ici )
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 16 Déc - 23:34

Plusieurs élèves inconnus remplir la salle. Inconnus, sauf Harry Potter.

*C'est un cours pour Gryffondor ou quoi?*

En effet, il n'y avait que des Gryffondor qui rentrait. Antoine commençait à s'ennuyer, le professeur ne semblait pas décidé à commencer son cours se disait-il lorsque une tête dépassa de la trappe.

*Enfin quelqu'un de Serdaigle* se dit-il en mettant sa tête dans ses bras*

Il se releva lorsqu'une voix lui demanda :

- heu... la place est libre a coté de toi ? Je peu m'asseoir?

C'était une Pouffsouffle. Il fut surpris de cette question, personne n’avait jamais été à côté de lui, et ça lui était égal. Il préférait travailler en solo mais il se dit qu'il pourrait faire un effort aujourd'hui, que ce n'était peut-être pas si mal de travailler à deux. De plus, la fille semblait gênée, par conséquent, il ne pouvait répondre non.

- Bien sur que tu peux t'asseoir... Répondit-il en évitant le regard de la jeune Pouffsouffle par timidité. Il regardait les autres élèves sortir de la trappe, essoufflés après toute cette marche.

- Alors, tu aimes la divination? Demanda-t-il à la jeune Pouffsouffle pour engager la conversation et pour ne pas s'ennuyer à mourir en attendant que le professeur ne démarre son cours.
Revenir en haut Aller en bas
kimberly
Invité



MessageSujet: premier cour de divination   Dim 17 Déc - 0:47

Kim venait d'avoir la permission d'aller a coter du garcon de serdaigle...
elle s'asseilla sur un gros pouf moilleux et deposa ses affaires.
Kim etait crevé apres cette matinée agitées au cour de potion...
*je deteste le cour de potion.... non je ne deteste pas le cour de potion... je deteste le prof... oui!!! ses sa!!! je deteste le professeur Snape! je le deteste... je le deteste...*Elle balaya la classe du regar en regardant les personnes qui discutait puis tourna son regar vers la trappe ...
Enfet elle voudrait que Ivan arrive... Kim voulais le voir!
Elle retourna la tete vers lui quand il lui posa une question .
Elle repondi avec un sourire :

- je m'appelle Kimberly mais Kim sa va aussi!
elle attendi quelque seconde qu'il puisse enregistrés son prenom puis repondi a sa question.
-en verité je deteste se cour mais je ne savais pas quoi prendre comme option alor...
Apres avoir repondi elle baissa la tete pour prendre son livre dans son sac qui etait a coté du pouf.
Elle se redressa apres avoir prit son livre tout au fon du sac.
Elle enleva son pul mais elle se senti rougir quand elle compris qu'on voyait un peu son ventre... Pendant une seconde elle savait que son le jeune garcon de serdaigle avait vu son nombril...
Elle remi son t-schirt en se sentant rougir mais reussi a un peu sourir puis elle osa dire:

-et toi tu aimes la divination?
Elle avait di sa d'une petite voi genée mais amicale... et ouvrit son livre a la premiere page!
elle fi une grimace en voyant tout ses dessins qui avait l'air idio .
elle leva les sourcis et souflant un bon coup.
Elle referma son livre d'un coup et regarda le jeune garcon en attendant sa reponse...


Dernière édition par le Lun 18 Déc - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Dim 17 Déc - 1:26

Lorsqu'Arthur lui demanda si c'était si horrible que ça, Harry s'exaspéra mais sans hurler pour ne pas se faire remarquer et ne pas troubler la tranquilité du lieu :

"Si c'est si terrible ? Bien sûr que ça l'est ! Enfin, tout dépend de si tu as une "bonne aura" ou si tu es dépourvu de prédispositions à la Divination... En général, tu es censé mourir en moyenne 3 à 5 fois en sortant d'un seul cours. Et oui, mon bras va mieux merci, même si c'est encore douloureux au touché..."

Ca lui rappelait le jour où Hermione s'était vexée quand le professeur lui avait officiellement annoncé qu'elle n'était pas douée pour cette matière. Ca avait touché son égo de première de la classe, ça c'était sûr, et pour la première fois, elle avait quitté le cours sans en attendre la fin. Son admiration à ce moment-là envers elle était impossible à décrire. Il sourit à cette pensée, puis remarqua l'arrivée de la jeune Serdaigle qu'il avait rencontré à la bibliothèque lorsqu'Hermione avait là aussi encore fait des siennes. Il lui fit bonjour d'un signe de la main, avant d'apercevoir juste après Constance, la cause de la plupart de ses blessures, ou du moins, de son nez fracturé. Il n'arrivait pas à se décider s'il devait la considérer comme une amie, ou rester neutre. Elle était restée spécialement pour lui à l'infirmerie, quitte à pétrifier l'infirmière qui l'avait jetée dehors, et elle s'était occupée de lui. Mais elle était aussi la cause du coup de poing qu'il avait reçu par son petit ami, croyant qu'Harry la draguait. Souvenir plutôt douloureux... Il l'a vit venir vers sa table avec une chose dans la main qui lui fit perdre le peu de bonne humeur qu'il avait tenté de garder en vain.

*C'est pas vrai...Ca a fait le tour du collège en plus, j'arrive pas à croire qu'il y en ai qui lisent ça...Bon, de toute façon, je suis immunisé maintenant, ma réputation a touché le fond, impossible de descendre plus bas.*

-Très joli, cet article... lui dit-elle en balançant le torchon de Rita Skeeter devant le nez sur la table. Harry ne le regarda même pas, sachant par coeur ce qu'il y avait écrit dessus. Il était même allé dire le fond de sa pensée à la journaliste en suivant. Un bon coup de gueule qui l'avait bien défoulé... Mais qui n'avait pas effacé pour autant sa nouvelle réputation d'enfant perturbé en manque de reconnaissance avec pathologie suicidaire et incapable de faire face à Voldemort. Il ne répondit rien, déjà assez de mauvaise humeur, sentant le regard de la Poufsouffle sur lui malgré ses tentatives à ne pas vouloir la regarder en face.

-Bon écoute, Potter, désolée pour le nez et …pour le bras aussi… et en fait, pour toutes les embrouilles que j’ai pu t’apporté … Je sais qu’il y en a pas mal…

*Ca c'est sûr, il y en a pas mal...*

Il détestait qu'on ai pitié de lui, tout ce qu'il voulait, c'était un peu de paix, mais il devait bien avouer que les excuses de la jeune fille lui faisaient vraiment plaisir. Ne se sentant pas beaucoup différent d'elle, ça le touchait, même s'il évitait de le montrer.

"N'en parlons plus, c'est déjà oublié de toute façon..."

Il mentait légèrement. Il avait toujours cette rancoeur au creu de l'estomac envers Cain. Il savait que ce n'était pas bien, et que ce n'était pas digne d'un Gryffondor, mais il avait envie de vengance. Il s'était senti humilié, en plus devant une fille. Mais bon, il chassa très vite ce sentiment, il avait vécu bien pire qu'un petit coup de poing...

*De toute façon, j'ai failli aller à Serpentard alors, digne d'un Gryffondor ou pas, quelle importance ?*

Elle les quitta pour aller prendre place un peu plus loin, alors qu'Hermione faisait son entrée. Si Harry était de mauvaise humeur, ce n'était rien à côté d'elle, qui avait l'air au bord de la tolérance envers la Divination. Il la salua à son tour, mais s'arrêta là, car, la connaissant par coeur, il savait que, dans cet état-là, il était dangereux de lui adresser la parole. Il valait mieux attendre qu'elle commence à parler, pour être sûr de ne pas prendre de trop gros risques. Bien que rares, les colères d'Hermione étaient légendaires à Poudlard...

- Ca dit quoi? lui demanda-t-elle enfin en désignant du regard la Gazette du Sorcier qu'Harry prenait plaisir à tordre dans tous les sens. Il stoppa son geste en fixant son ami d'un regard noir. Mais ce n'était pas contre elle ce regard, mais contre le journal.

-Rien d'intéressant... mentit-il en applatissant le journal sur la table face cachée d'un mouvement négligé. Il n'avait aucunement envie que son amie lise l'article que cette cafardeuse de Rita Skeeter avait pondu sur son état mental. C'était le meilleur moyen pour soit la mettre en colère, soit pour qu'elle s'appitoie sur lui, ce qu'il détestait. Il fit mine de regarder vers le milieu de la salle, fuyant les yeux de son amie, avant de changer de sujet :

"Tu as une idée de ce que tu vas lui prévoir comme mort atroce aujourd'hui ? Moi j'ai pensé à me rompre le cou en tombant dans le Grand Escalier, je pense que j'aurais au moins la moyenne avec ça..." ironisa-t-il d'un air morbide et sarcastique.

*Mais où est donc le professeur par Merlin ?*
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Dim 17 Déc - 11:25

Sibylle souriait intérieurement. Ses yeux n’étaient plus que deux minces traits fixés sur l’immensité de ce qu’ils ne voyaient pas. C’était toute son âme qui captait différents petits détails sur ce qui se tramait dans son dos.

Deux jeunes filles pénétrèrent dans la pièce. La première semblait très timide et effacée.


* Une très jeune fille désireuse de se faire des amis et de se trouver…*

La seconde, pour sa part, paraissait déjà bien plus mûre, dotée d’une grande assurance au niveau relationnel…

*Un caractère intéressant… Stable et réfléchie… mais aussi imprévisible émotionnellement… Un esprit ouvert sur les autres et sur le monde… ce qui facilite déjà la moitié du travail…*

Elle alla s’asseoir un peu plus loin de ceux qui semblaient être ses amis.

*… Il doit y avoir une raison…*

Le sourire de Sibylle s’agrandit.

Une dernière élève fit irruption dans la salle. Le professeur en arrêta son balancement. Cette dernière jeune fille était une tornade ! La vieille femme projeta son esprit sur elle avec attention.


* Cette demoiselle est un nœud d’ondes négatives… sa fierté a été blessée… Rationalité très fine… perspicacité… volonté… Elle s’approche d’Harry Potter… Je crois savoir de qui il s’agit !... Je vais avoir du mal à la convaincre qu’elle possède des qualités notables pour la divination…*

Sibylle Kères se redressa sur son fauteuil à bascule et sans tourner le dos à ses élèves, elle entreprit d’une voix rauque, apaisante et assez grave pour sa petite carrure.

Bonjour à tous… et soyez les bienvenus…

Avant de commencer je tiens à préciser à Monsieur Potter qu’il ne va pas s’étouffer cette nuit avec son oreiller, qu’il n’aura pas d’accident lors de son entraînement de quidditch et qu’il n’est pas prêt de mourir… Vous ne vous romprez pas le cou dans le grand Escalier, mais peut-être bien que oui, si vous descendez mon échelle de la même manière que vous l’avez montée…

Elle fit un pause, toujours immobile comme une effigie de marbre.

Par contre, le coup qu’il s’est pris sur le nez était à prévoir… si je puis me permettre… N’êtes-vous pas de mon avis Mademoiselle Sylla ?

Elle refit une longue pose pour bien souligner l’effet que ses propos pouvaient avoir sur ses élèves.

Elle se leva, mais ne fit pas encore face à son assistance. C’était une petite femme menue d’un mètre cinquante, et pourtant, elle dégageait une grande force.


Quant à vous, Mademoiselle Granger… J’espère de tout cœur que vous ouvrirez votre esprit et que votre préjugé, dont j’imagine les causes et que je comprends, ne vous empêchera pas d’acquérir ce que vous pourrez tirer de mon cours… D’ailleurs je vous serais reconnaissante de porter votre attention sur autre chose que le journal que monsieur Potter aura l’amabilité de ranger.

Elle attendit que ce dernier obtempère.

Puis, lentement, elle se retourna.

Elle fixa un long moment chacun des adolescents qui se trouvaient en face d’elle. Attentivement, elle s’imprégnait maintenant de leurs traits physiques, après avoir apprécié les contours de leur âme. Son œil vivant absorbait tous les éléments du palpable, tandis que l’autre, aveugle tel celui de Tirésias, voyait bien au-delà.

Elle s’avança parmi les rangs, avec un sourire pour chacun. Elle portait de longs colliers fait de pierres en tous genres qui étaient des amulettes et qui provoquaient un cliquetis musical à chaque fois qu’elle bougeait.


Vous devez certainement vous demander quelle était cette mise en scène de départ… et surtout comment j’ai vu qui vous étiez et comment j’ai deviné certaines de vos pensées, de vos craintes ou de vos actes…

Mais c’est parce que je suis voyante !!! Que je possède le troisième œil et que rien n’a aucun secret pour moi !!!!

Elle avait ouvert les bras vers le ciel et resta dans cette position de béatitude pendant quelques secondes, tout en éclatant de rire.

Elle les baissa subitement. Son visage était devenu des plus sérieux.


Et bien non !! Ce n’est pas grâce à ça !

Elle regarda les élèves droit dans les yeux.

Tout d’abord, j’ai entraîné durement mes oreilles pour avoir l’ouïe très fine. Le bruit du papier journal, nerveusement froissé, m'agaçait depuis un bon moment...

Elle fit un sourire à Harry Potter.

J’entends la majorité de vos chuchotements…

Et ensuite, j’observe…

Quand vous êtes entré, je n’ai pas entendu le bruit caractéristique de mon échelle, j’en ai DEVINE que vous êtes monté grâce à un sort…

Votre voix nasillarde m’a permis de DEVINER que vous aviez quelque chose sur votre nez… les propos de Melle Sylla m'ont aidé à DEVINER (en partie) de quel genre d’aventure il s’agit… De plus cette dernière ne s’est pas assise à vos côtés ce qui me pousse à croire que votre dernier cours a été mouvementé…


Elle balaya la salle du regard.

Quelqu’un veut-il savoir ce que chacun de ses gestes m’a permis de DEVINER ?

Je vous ai donc observé… très attentivement… mais ce n’était que la deuxième étape.


Elle s’avança au centre de la salle où était tracé au sol l’imposant mandala. Elle posa une main sur la magnifique boule de cristal.

La première étape… la plus longue… la plus ardue… a été d’éplucher vos dossiers scolaires un à un pour y dégotter le plus infime des détails qui m’aidera à vous faire avancer…

Elle caressa la boule de sa main toute fripée.

Alors ce que j’apprécierais c’est que vous me disiez… honnêtement bien sûr... le temps n’est plus aux faux semblants… ce que vous pensez de la divination et, selon vous, quelles sont les qualités à développer pour accéder à ce savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Dim 17 Déc - 12:15

Lou avait fini de dessiner son mouton quand la prof de divination se retourna et leur souhaita la bienvenue. Lou l'écouta tranquillement expliquer à Potter que la mort ne l'attendrait pas à la sortie du cours tout en dessinant un deuxième mouton...

Mais elle releva la tête à la mention du nez cassé :
* Comment ça nez cassé ?? * Et en effet, elle vit que le garçon aux lunettes de la bibliothèque est décoré de plusieurs bandages ! * Qui a fait ça ??? Forcément un Serpentard... *

N’êtes-vous pas de mon avis Mademoiselle Sylla ?


Lou se retourna à nouveau pour fixer l'impudente qui avait osé malmener ce pauvre garçon ! * Du jaune... * Stupeur !! * Non seulement ce n'est pas un Serpentard, mais en plus c'est UNE Poufsouffle !! *

* C'est pas possible... Il doit y avoir une explication rationnelle !! Elle a l'air normale cette fille... * Pour ne pas se faire engueuler, Lou retourna sa tête vers le professeur qui devait avoir perdu la sienne...

* Bizarre, mais là elle me fait penser à ces folles que l'on voit dans les rues et qui sous prétexte de vous dire l'avenir ne veulent que vous arnaquer ! * Lou avait peur tout d'un coup : * C'est quoi cette attitude de prêtresse qui a mangé des champignons hallucinogènes ? * Mais à son grand soulagement, elle reprit une attitude normale... et Lou recommença à respirer.

* Ce que je pense de la divination ? A part répondre que je veux savoir ce que c'est dans la pratique ! * Mais personne d'autre ne semblait avoir envie de lever la main pour répondre alors Lou se dévoua et leva la main bien haut avant de commencer à répondre.

Pour ce qui est des qualités à développer, je ne sais pas Madame... Mais le plus honnêtement du monde, j'aimerai bien en savoir plus sur la divination dans la pratique. Je ne sais pas quoi en penser réellement pour le moment, je n'en connais que la théorie. Et celle-ci donne envie d'en savoir plus ! Car à supposer que la théorie et la pratique concordent, le pouvoir de la divination serait absolument fantastique !!!

A condition évidemment que celle-ci n'annonce pas ma mort prochaine ! Elle s'était permis cette petite boutade, et elle espérait que celle-ci serait bien prise.

Elle n'osa pas ajouter qu'elle aurait aimé en savoir plus sur ce que la prof avait deviné de ses gestes... Après tout, elle était déjà venue au cours d'introduction, même si c'était il y a longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Dim 17 Déc - 13:06

Constance, alors qu’elle épiait cette même trappe depuis un certain nombre de minutes, entendit une voix inconnue faire son apparition. Elle sortit de ses songes en un instant et tourna les yeux vers l’origine de la voix. Qu’allait-on bien pouvoir raconter sur le sujet « divination » ? Constance toisa le professeur, puisqu’elle était assise, Constance n’avait pu constater sa petitesse mais à présent, elle pouvait mieux contempler la petite taille et la hardiesse que semblait posséder cette étrange dame. Son introduction fut assez étrange, originale… Elle commença par des prédictions qui concernaient « Harry Potter »…

*Quoi de plus normal ?*

Pensa-t-elle par réflexe. Les regards se tournèrent vers le garçon préposé. Elle semblait savoir des choses, c’était ça la divination la véritable divination ? Constance regardait toujours si indifféremment la scène jusqu’à ce que en parlant de la blessure du garçon, le professeur la désigne. Constance se sentit soudainement rétrécir, et de peur de disparaître sous terre, elle se redressa quelque peu. Ce professeur semblait être bien au courant, espionne ou voyante ? « Voyante », ça lui rappelait les foires moldues, on y disait la bonne aventure, Constance avait d’ailleurs plusieurs fois tenté le coup, par jeu et à chaque fois, on lui avait dit qu’elle ferait de grande chose. Constance ne voyait toujours pas de « grandes choses » apparaître sous ses yeux. Elle était toujours Constance Sylla, 3eme du nom …

*… Attendons avant je juger…*

Constance se releva de plus belle et s’avança sur la table, la tête posée sur ses mains entrecroisées, elle commençait être intéressé par la présentation de ce cours. C’était assez mythique, le professeur se donna d’abord des airs de devins puis, revint sur terre, avec un ton justement assez terre-à-terre. Constance émit un petit rire amusée, ce cours paraissait déjà beaucoup plus intéressant que ce qu’elle croyait en y venant. Le professeur dégagea immédiatement la possibilité de voyance des têtes des élèves en présentant la perspicacité et l’observation. Constance arqua ses sourcils, ça n’avait pas été plus compliqué que ça. Et ça démontrait bien sûr comme il était facile de créer l’illusion… Constance écouta son discours tout à fait intéressant…

*Vais-je devenir attentive ?*

Elle sourit à cette nouvelle idée, attentive en classe, elle ne pensait pas voir ce jour arriver… L’aversion envers les cours lui avait toujours procuré une fatigue, et à la fois une excitation qu’elle ne parvenait pas à rester en place dans un cours. Mais ce cours-ci, semblait différent…La bonne oreille, un outil merveilleux l’ouïe disait –elle… Et, bien sûr, elle avait parfaitement raison. Constance aimait voir cette logique agir, pour une fois, on présentait un subterfuge… La logique devait être la première des propriétés de prédictions… Elle donna des exemples citant à nouveau son nom, chose à laquelle Constance tendit l’oreille un peu plus ardemment, cette femme semblait intéressée par ce qu’elle enseignait et plutôt dynamique dans son genre, pour l’âge qu’elle devait avoir. Constance se lança même dans une certaine admiration à son égard, elle n’était pas du genre à s’intéresser au professeur, cependant, si on pouvait lui apprendre plus, de l’utile au-delà de la futilité, elle agréait. Ensuite, elle parla de leur dossier…

*Quoi, sommes nous étudiés ? Je devrais faire attention avec mes beaux antécédents*

Ironisa-t-elle en soupirant. Si on l’avait étudié, il y avait de bonnes raisons de croire qu’on s’était fait des préjugés sur son compte.

*Et qu’importe pourvu qu’on ait l’ivresse !*

Une fille dont elle ne connaissait pas l’identité et qui s’était tournée vers elle pendant quelques instants, prit la parole, répondant à la demande du professeur… Constance pensa pendant que cette dernière répondait, que tant qu’elle était intéressée, il valait peut-être mieux qu’elle aussi réponde. Elle toisa le contenu de la pièce. Puis, après que la Serdaigle ait fini de prendre la parole, Constance s’imposa. Avec zèle, elle leva le bras et murmurant :

-Puis-je ?

Elle commença sans même qu’on lui ait donné à elle aussi l’autorisation.

-Professeur, je n’ai à vrai dire vraiment jamais cru en la divination… Vous venez de nous présenter un aspect de logistique et de perspicacité, alors que pour certaines personnes quand on parle de deviner, on tire un peu au flan… Comment pourrions nous croire à la divination si pour beaucoup, elle est si proche du terme « deviner »… ? Je crois aux faits, chose capitales vous venez de nous en présenter, mais juger la divination, alors que cela me parait tout à fait lointain est difficile à faire… Donnez nous un avenir sur lequel nous appuyer c’est comme tracé un seul avenir, une seule droite, comme si nos choix étaient déjà écrits sur un livre… Si je dois parler de mon cas dans la divination, je présenterai mon état ou esprit comme trop amer à agréer des possibilités de prédictions… Mais non fermé, je précise, je pense qu’il y a moyen de vouloir en savoir plus…

Elle se tut et assise de la même manière, tourna les yeux vers le reste de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Dim 17 Déc - 15:17

Arthur regarda d’autres élèves arriver. Il n’en connaissait aucun sauf une fille de gryffondor qu’il connaissait de vue. Il lui adressa un Bonjour poli et regarda le professeur qui s’était levé. Elle se mit à faire un long discours sur sa capacité a écouté le moindre chuchotement et a décrire sa mémoire exceptionnelle qui lui avait permis de retenir leurs dossier scolaire. Arthur se dit :

*Avec cette prof on ne pourra plus chuchoter au fond de la classe…*

La prof se mit alors a décrire les aspects de la divination et demanda aux élèves ce qu’était pour eux cet art. Arthur réfléchi un instant et avant qu’il ait pu lever le bras une élève de serdaigle lança :

«Pour ce qui est des qualités à développer, je ne sais pas Madame... Mais le plus honnêtement du monde, j'aimerai bien en savoir plus sur la divination dans la pratique. Je ne sais pas quoi en penser réellement pour le moment, je n'en connais que la théorie. Et celle-ci donne envie d'en savoir plus ! Car à supposer que la théorie et la pratique concordent, le pouvoir de la divination serait absolument fantastique !!!

A condition évidemment que celle-ci n'annonce pas ma mort prochaine ! »

Arthur réfléchis et se dit que cette élève rejoignait sa longueur d’onde sur un point c’est que la divination pouvait être fantastique si la théorie et la pratique concordaient. Puis une élève de Pouffsouffle leva le bras et dit :

« Professeur, je n’ai à vrai dire vraiment jamais cru en la divination… Vous venez de nous présenter un aspect de logistique et de perspicacité, alors que pour certaines personnes quand on parle de deviner, on tire un peu au flan… Comment pourrions nous croire à la divination si pour beaucoup, elle est si proche du terme « deviner »… ? Je crois aux faits, chose capitales vous venez de nous en présenter, mais juger la divination, alors que cela me parait tout à fait lointain est difficile à faire… Donnez nous un avenir sur lequel nous appuyer c’est comme tracé un seul avenir, une seule droite, comme si nos choix étaient déjà écrits sur un livre… Si je dois parler de mon cas dans la divination, je présenterai mon état ou esprit comme trop amer à agréer des possibilités de prédictions… Mais non fermé, je précise, je pense qu’il y a moyen de vouloir en savoir plus… »

L’élève avait parlé sans même être interrogée mais ce qu’elle avait dit avait le mérite d’être intéressant et bien argumenté. Voyant qu’aucun élève ne daignait répondre, Arthur leva le bras timidement et dit :


« J’ai vécu trop longtemps chez les moldus pour avoir une opinion positive de la divination. Chez les moldus la plupart, si pas la totalité des voyants sont des escrocs qui profite des gens. Je trouve que l’art divinatoire ressemble assez fortement à la voyance c’est pour cette raison que je me permet de faire le lien entre les deux. »

Arthur continua avec plus d’assurance et dit :


« En revanche votre discours m’a montré que l’art divinatoire était également un grand travail d’observation. Je suis assez séduit par cette aspect qui est de deviné sur base d’observation. Néanmoins je crois que la précision n’est pas super si on se base sur le présent et le passé pour prédire l’avenir. Et même si cet art était au point, je crois que le destin n’est pas là pour être dévoilé. Je crois que nous risquerions de perdre ou de trop gagner en confiance si nous venions à être au courant de notre destinée. Ce qui, selon moi, aurait pour effet de déstabiliser le futur. »

Après s’être prononcé, Arthur se rassit et attendit d’autres réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Lun 18 Déc - 19:10

Lavali tanguait joyeusement dans les couloirs, faisant de grands gestes avec les bras afin que l'on s'écarte de sa trajectoire.
A la main, une grande feuille de papier, couverte d'une écriture aussi incompréhensible qu'agréable à l'oeil.
Seulement, Lavali, elle, n'avait pas l'air de la trouver agréable, cette écriture. Mais cela tenait peut être du contenu, et non du contenant.


-"Ah ! Froideur, suppplique et enfin menace ! Que vous êtes peu inventifs !"

Lavali éclata de rire, faisant sursauter deux première année.

-"Et surtout stupides ! Depuis le temps, vous devriez savoir que cela n'a strictement aucun effet sur moi !"

Prenant à la fois une pause et le papier à deux mains, Lavali le plia et fit une magnifique fleur de la lettre. D'un sort, elle colora la fleur en jaune. C'était un sort qu'elle maîtrisait parfaitement.

*Lav'...ton cours a commencé...cesse de t'amuser...*
**Toi, tu veux vraiment ma mort !*

Se résignant à suivre les conseils, toujours avisés à son grand désespoir, de son hermine, Lavali arrêtat un élève qui lui disait vaguement quelque chose. CE qui ne signifiait strictement rien, avec la mémoire qu'elle se trainait, elle ne se serait pas recconue devant un miroir.

Toujours est-il qu'elle demanda de son habituel ton joyeux :


-"Le cour de divination, c'est bien ici, n'est-ce pas !"

L'élève eut à peine le temps d'aquiescer que Lavali s'était remise à rire.

-"A la lumière de ce que je viens de dire, je crois que je pourrais me passer du cours ! Mais Chor me le repprocherait..."

Lavali, alors qu'elle allait enfin pénétrer dans la salle, s'apperçut qu'elle tenait toujours sa fleur en papier. Dans un grand rire, elle la glissa dans les cheveux de l'élève.

Puis, entrant dans la salle, elle lançat un joyeux


-"Bonjour ! Oui, très bon jour !"

Avant de se laisser tomber dans une chaise au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Lun 18 Déc - 21:34

A peine le dernier qui souhaitait intervenir eut-il dit son dernier mot, qu’une jeune fille fit irruption dans la salle de classe. Sibylle se tourna lentement vers elle et la fixa longuement. Elle l’observa en silence jusqu’à ce qu’elle se soit assise.

Quelle entrée mademoiselle Shah ! Je vous souhaite la bienvenue dans ce cours qui venait à peine de commencer… Je vous souhaite également le très bon jour… Que pourrais-je vous souhaiter encore si se n’est un peu plus de plomb dans l’aile, puisque vous semblez ne pas en maquer dans la cervelle ?…

Elle lui sourit d’un air bienveillant.

Revenons donc au sujet qui nous préoccupe…

Mademoiselle Soren, je suis ravie que vous ayez une attirance pour les arts divinatoires et je vous assure que nous nous lancerons dans la pratique pas plus tard qu’aujourd’hui.


Elle s’approcha d’elle dans un cliquetis de pierreries. Elle la regarda droit dans les yeux, son regard chaleureux s’aventurant quelque peu dans l’esprit de la jeune fille.

Lorsque vous vous êtes installée, vous avez pris une place de choix. Vous avez sorti immédiatement vos plumes et vos parchemins dans une attitude propice au travail. Preuve que vous êtes une élève appliquée et volontaire. Vous vous êtes imprégnée des effluves d’encens ce qui m’a donné la preuve que vous étiez heureuse de revenir dans cette pièce.

Par contre, ce que vous griffonniez sur votre parchemin dévoilait votre impatience et votre volonté de vous évader de l’instant présent. Quant à la curiosité qui vous a envahie lorsque nous avons évoqué les mésaventures de Monsieur Potter et l’attitude que ce sentiment a provoquée, elles sont la conséquence d’un manque de concentration évident.


Elle sourit.

J’espère que j’ai assouvi votre curiosité quand à ce que j’ai pu constater sur votre comportement…

Bien… continuons…

Personne n’a évoqué la qualité que j’espérais vous entendre citer. Elle est à la base de toute observation et de toute réflexion… et elle se travaille…Si quelqu’un a une idée, qu’il n’hésite pas à le faire savoir.

Sinon…

Mademoiselle Sylla et monsieur Barnw ont soulevé un point essentiel dans la maîtrise des arts divinatoires… c’est le point que je vous ai démontré à l’instant, l’observation. Nous verrons au fil de nos séances, que chaque geste, chaque parole, chaque infime parcelle du monde qui nous entoure, est un symbole latent qui ne demande qu’à être décrypté.

Ils ont également soulevé un point dont j’aimerais que nous nous entretenions…


Elle marqua une pause pour bien détacher de son discours la question qui allait suivre.

En supposant que l’avenir soit déchiffrable grâce aux traces que nous laissons derrière nous dans le passé, grâce aux signes révélateurs qui affluent dans le présent… est-il sain, pour l’Homme d’entrevoir ce qui l’attend ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Lun 18 Déc - 22:14

Après avoir donné son opinion sur la divination, Arthur se rassit. C’est à ce moment là qu’une serpentare entrat dans la classe. La Serpentare lança un bonjour le moins discret du monde et alla s’asseoir sur un pouf. Ensuite la prof de divination prit la parole en remerciant le bonjour de la nouvelle arrivante. Elle remercia d’abord la serdaigle pour son intervention et ensuite elle remercia la Pouffsouffle et Arthur d’avoir relevé un point important qu’est l’observation.

Arthur observa quelque peu la salle et se rendit compte que la plupart des élèves semblaient être intéressés par ce cours et par ce que disait la prof. Ce n’était pas ce qu’on lui avait dit dans la grande salle. Les ragots colportaient que le cours de divinations était le plus barbant après le cours d’histoire de la magie. Mais ce n’était pas le pire. Le pire, d’après ce qu’avait entendu Arthur c’était les prévisions de morts qui étaient de plus en plus nombreuses à chaque cours.

Arthur fut donc saisi que la plupart des élèves semblaient passionnés par les propos du professeur. Puis le professeur demanda :


« En supposant que l’avenir soit déchiffrable grâce aux traces que nous laissons derrière nous dans le passé, grâce aux signes révélateurs qui affluent dans le présent… est-il sain, pour l’Homme d’entrevoir ce qui l’attend ? »

Arthur leva le bras et dit :

« Madame, je pense effectivement que l’avenir est déchiffrable la preuve en est que vous êtes devant nous pour donner un cours de divination. Mais je pense que si l’avenir vient à être connu de personne que l’on pourrait qualifiées de non digne de confiance, celui-ci pourrait être utilisé à de mauvaises fins. »



Arthur regarda les autres élèves qui s’étaient à présent tournés ver lui et continua :



« Je pense également comme je l’ai dit tout à l’heure qu’il pourrait être modifié si on venait à mal interpréter les signes qu’il nous laisse. Pour finir j’aimerais dire que je pense que cet art devrait être pratiqué seulement par les personnes dignes de confiance. Maintenant la question est de savoir qui pourrait bien interpréter ces signes dans l’intérêt de tous."

Une fois fini sa réponse, Arthur se rassit et regarda la classe pour voir si un autre élève allait répondre. Puis il se tourna vers le professeur en quête d’une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Lun 18 Déc - 23:05

L'ascenssion de la tour n'était pas aisée et sa jambe douloureuse.

"Damné Moldu!"

Continuant néanmoins son périble, Népenthès gravit les dernières marches, découvrant un élève hagard, encore engourdi de sa précèdente rencontre.
L'esprit provocant, Névé (ou Népenthès mais,a près tout, ce n'est que deux désignations différentes pour la même personne) s'interrogea sur la marche à suivre.

Esquissant un sourire charmeur vers l'élève, Névé lui dérobant la fleur en effleurant délibérément sa joue.

Ignorant volontairement l'effet, l'androgyne considèra l'échelle craintivement, puis, prenant son courage en main, elle l'escalada péniblement.


*Le cour de divination, Mère, tu rirais du cynisme de ce moment*

Après tout, ce cour renouait ironiquement avec ses racines, la préméditation, elle detestait ça, c'était un simple prognostique qui lui arracha une moitié d'elle, un simple choix.
Mauvais, le choix.

Se sachant en retard, elle entreprît de ne pas se faire remarquer d'avantage, ouvrant discrètement la trappe, saluant du regard la matronne de ces lieux, elle se dirigea d'un port altier vers une place libre sans prêtter une grande attention aux autres, prise dans ses propres reflexions , alors qu'un elève prenait la parole.

A son écoute, Nevé fronça les sourcils, triturant la fleur qu'elle venait de cueillir l'instant précèdent.
Revenir en haut Aller en bas
kimberly
Invité



MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   Sam 23 Déc - 19:53

Voyant que son voisin ne rpondait pas mais revassait. alle tourna la tete pour regarder le debi du cour.
Le professeur de divination avait poser une questions au cour duquel plusieur eleve repondait .
Elle avait pousuivi son cour puis elle posa a nouveau une question aux eleve:
En supposant que l’avenir soit déchiffrable grâce aux traces que nous laissons derrière nous dans le passé, grâce aux signes révélateurs qui affluent dans le présent… est-il sain, pour l’Homme d’entrevoir ce qui l’attend ?
Kim ouvrit grand les yeux... elle n'en savais rien
* qu'est ce que je pourais savoir sur sa...*
elle regarda les autres leves en guise d'une reponse interressant
* pour vu que les autres repondent ou bien je vais m'endormir*
[i]elle croisa les bras et s'installa a l'aise
* de toute faconj'en ai rien a foutre!*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la divination par le professeur Kères (cours n°1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la divination par le professeur Kères (cours n°1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Tour de Divination: Bureau du Professeur Knowles
» Présentation d'un professeur (en cours)
» Règlement du cours de divination
» Programme des cours de Divination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Tour Nord :: Salle de classe du Cours de Divination-
Sauter vers: