Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liberté Adorée

Aller en bas 
AuteurMessage
Amye Mil
Invité



MessageSujet: Liberté Adorée   Lun 18 Déc - 18:11

Amye arriva enfin à gravir les dernières marches qui la séparaient du sommet. Haletante, la jeune fille s'arrêta enfin et leva les yeux vers ce ciel tant désiré. Une récompense bien méritée après tous les risques qu’elle avait prit pour se rendre jusqu’ici ! Cette sensation de liberté qu'elle éprouvait à présent était indéfinissable et l'émerveillait.

Le vent glacial vint lui fouetter le visage et la ramena sur terre. Comme invité par celui-ci, la demoiselle s'avançait jusqu'à la rambarde : Il faisait nuit et un magnifique ciel étoilé s'offrait à elle.
C'était la première fois que la jeune Poufsouffle s’autorisait une telle folie. Un grand bol d’air frais était certainement le meilleur remède contre l’angoisse, et la nervosité.

Au fond d’elle-même, la jeune fille ne savait pas pourquoi elle était venue seule… elle qui aimait se sentir entourée n’avait pas pris la peine de prévenir qui que ce soit. Il était trop tard pour regretter : la solitude ne lui allait pas si mal que cela en fin de compte.

Amye prit une profonde inspiration, beaucoup de choses se bousculaient dans sa tête. Elle avait comme l'impression d'étouffer sous le poids de toutes ces préoccupations qui l'encombraient et dont elle ne pouvait pourtant se séparer.

La jeune fille mit de côté ses problèmes, ils pouvaient attendre. Elle reporta son attention sur le ciel d'un noir d'encre qui semblait lui sourire. Jamais encore elle n'avait eu l'occasion d'observer les étoiles d'aussi près...
Elle resserra sa longue cape noire autour d'elle, il faisait frais et ses longs cheveux blonds volaient au vent.

Le silence était parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ....   Ven 29 Déc - 16:42

C'était maintenant devenue une habitude pour le poufsouffle de s'entraîner la nuit à voler sur son balais en faisant différents exercices pour espérer un jour devenir un jouer de quidditch d'exception. Il était le seul garçon poufsouffle ce qui facilitait ses excursions nocturnes.

C'est après une bonne heure de jonglage de balles entre les anneaux du terrain de quidditch que Tristan décida de rentrer, il faisait quelques figures aériennes lorsqu'il vit une silhouette en haut de la tour d'astronomie. Intrigué il s'approcha silencieusement par derrière, toujours en l'air et fit attention à ne pas se faire repérer. C'était visiblement un noctambule qui recherchait le calme ou bien était ce un comploteur malintentionné qu'il faudra espionner...
Non en fait c'était une fille, à l'apparence fragile et plutôt timide, il avait déjà eu l'occasion de la croiser. Le poufsouffle comptait pas l'importuné quand la balle qu'il avait glissé dans les pans de sa cape tomba juste devant les yeux d'Amye et rebondit. Tristan fondit et récupéra la balle avant de se laisser descendre sur la tour à quelques mètres de la fille.

*Voilà maintenant elle va croire que tu l'espionnes... Bien joué.*


"Heu... désolé. Elle m'a échappé..."
Revenir en haut Aller en bas
Amye Mil
Invité



MessageSujet: Re: Liberté Adorée   Jeu 4 Jan - 11:53

Un drôle de bruit vint interrompre la contemplation d'Amye. Quelque chose venait de tomber devant ses yeux. Intriguée, la demoiselle se pencha en avant....Rien.... Seul le vent vint lui fouetter le visage. L'obscurité ne lui permettait pas de distinguer quoi que ce soit.
La jeune fille méfiante, eut tout juste eut le temps de se redresser que déjà, un jeune homme sortit des ténèbres. Il chevauchait fièrement son balai, serrant contre lui une drôle de balle....

Presque aussitôt, Amye reconnut le jeune Poufsouffle qu'elle avait rencontré dans la Grande Salle lors du petit-déjeuner. Tout ne c'était pas vraiment déroulé comme prévu.... Ses cheveux en bataille ne permettant plus de douter de l'identité de l'élève. Celui-ci, gêné, se confondit en excuses la tête basse.

Cette drôle d'entrée en scène avait tout de spectaculaire. Prise au dépourvue, la jeune fille se mit à rire devant cette drôle de situation. La demoiselle savait que Tristan ne lui en voudrait pas, ils commençaient à bien se connaître tous les deux....

Laisse-moi deviner...Un amateur de Quidditch ? Non ?

Rassurée, La Poufsouffle invita son camarade à descendre de son balai.

Il est bien tard, je ne suis visiblement pas la seule à enfreindre le réglement.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Jeu 4 Jan - 12:33

Flottant sur son 'fidèle' destrier le poufsouffle regarda le sol en écoutant sa camarade de maison. Ses lèvres se pincèrent lorsqu'elle se mit à rire. Tristan descendit doucement de son balais, comme un petit enfant grondé, le visage baissé vers ses pieds. Son long manteau était happé par les vents donnant à sa silhouette un aspect inquietant sur cette haute tour, mais Amye savait qu'il n'en était rien. Elle savait qu'elle n'avait en face d'elle qu'un jeune homme timide bien trop âgé physiquement en comparaison de sa mentalité.

*Elle rit... La deuxième de la soirée... Tu dois vraiment être ridicule sur ce balais mon grand...* - il détourna le regard vers la droite, là où se trouvait la porte de la tour qui permettait d'accéder à l'intérieur et aux étages inférieurs. Le rappel à l'ordre sur les points de réglement refroidi le poufsouffle qui se dit qu'il avait tout intérêt à s'assurer que la nana en face de lui ne dirait rien de ses escapades.


"Heu... Oui. Je sais que c'est pas bien mais... heu... C'est le seul moment où je peux..." - levant les yeux vers le ciel étoilé, il ne finit pas sa réponse, ce regard suffisait à expliquer ce qu'il voulait dire à Amye. C'était le seul moment où il pouvait être seul, et être libre...

"Heu... Tu diras rien aux autres, hein?" - il la fixait avec un regard triste, un air de chien battu attendant la sentence de son maître. Ce garçon n'avait vraiment aucune assurance, alors qu'il ne fallait pas être prof pour comprendre que ni l'un ni l'autre ne pourrait dénoncer son camarade sous peine de subir lui aussi une punition.
Revenir en haut Aller en bas
Amye Mil
Invité



MessageSujet: Re: Liberté Adorée   Jeu 4 Jan - 15:44

Le garçon descendit de son balai, peu fier de lui. Cette réaction étonna Amye qui ne comprenait pas pourquoi il agissait ainsi. Il avait le regard fuyant, comme s’il était honteux d’être encore ici en sa présence. Il semblait ne pas savoir où se mettre, la tête basse il fixait résolument la porte derrière elle.

La jeune demoiselle n’avait pas l’intention de le déstabiliser bien au contraire ! Etait-ce un garçon si craintif ? Amye ne lui en voulait pas, peut-être était-elle trop spontanée ? Elle n’avait pas vraiment réfléchie avant de réagir ainsi…. Il était visiblement inutile d’en rajouter…

Excuse-moi, je….je ne voulais pas te faire peur. Je te comprends, pour moi aussi il est important de pouvoir m’aérer la tête. J’aime bien sortir le soir, même si pour cela je dois enfreindre quelques règles !

La poufsouffle un peu gênée se tut. Malgré cette parole rassurante d’Amye, Tristan ne semblait pas convaincu, au contraire, il avait le regard inquiet.

Tu ne devrais pas être aussi inquiet, le ciel est magnifique ce soir…Tu ne trouves pas ? Personne ne sera au courant de rien, je te le promets. Chacun devrait pouvoir aller et venir comme bon lui semble.

Si la jeune fille avait été à sa place, elle aurait sûrement réagit un peu pareil. Finalement, les deux élèves se ressemblaient assez.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Invité



MessageSujet: ...   Lun 8 Jan - 19:00

*Peur?*

Tristan de raffermit un peu en entendant les paroles de la jeune fille. Sa poitrine se gonfla très légèrement et il redressa ses épaules. Même sa tête semblait plus droite, bien que son regard n'allait pas plus haut que les sandalles jaunes de la poufsouffle (fashion pouffe mode).

*Elle croit que j'ai peur, mais pas du tout, elle me tombe sous le nez juste au mauvais moment, c'est tout... J'avais pas peur quand je me suis approché, et pas peur du tout quand la balle est tombée. Pourquoi elle dit que j'ai peur? Pour qui elle se prend à croire qu'elle peut dire que j'ai peur?*

Il releva les yeux prêt à en démordre avec la malpropre qui osait le traiter de peureux et il croisa son regard...
... Le silence, un moment gênant ... Il balbutie un entrelas de mots avant de s'éclaircir la voix.


"Oui le ciel est magnifique..." - mais il ne regardait pas le ciel.
L'atmosphère sembla se troubler un moment alors que la chaleur anima son corps, puis la descente, le silence, et l'hésitation. Il avait froid. Refermant les pans de son manteau sur son corps et croisant les bras devant son torse pour se protéger du vent, le poufsouffle recouvra du regard son sol adorée et laissa les murmures d'Eole reprendre le contrôle de la haute tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté Adorée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté Adorée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Tour d'Astronomie-
Sauter vers: