Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réfléxion près du feu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Luna Fow
Invité



MessageSujet: Réfléxion près du feu.   Ven 29 Déc - 14:48

Luna venait enfin de finir les cours, elle marchait dans les couloirs, plus rapidement que d'habitude, pour tout dire elle était préssé de retourné dans sa salle commune. Elle bouscula plusieur élèves aux passages et les regarda de son regard glacial, comme si c'était leur faute. Elle continua de marcher, arrivant enfin au cachot, son pas se ralentie alors.
Elle rentra dans sa salle commune ,et s'installa sur un fauteil bien moilleux, et le plus près du feu possible. Elle jeta un regard dans son sac, sachant qu'une tonne de devoirs l'attendait, mais elle n'en avait pour le moment aucune envie.
Un hibou vient se poser sur son épaule, elle le reconnu pour être celui de l'orphelinant où elle avait grandit. ELle attrapa la lettre qu'il tenait, et il s'envola. Luna la dégraffa, et la lu rapidement, il n'y avait vraiment rien d'intéressant, on lui souhaitait juste de bonne fêtes.

"Pff pathétique."

Elle jeta alors la lettre au feu.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Ste
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Ven 19 Jan - 22:45

Lily entra dans la salle commune des Serpentards. Elle s'assit sur un des fauteuils et contempla le feu, sans trop regarder autours d'elle. Elle avait recu une lettre de son père.

Citation :
Chère Lily,
je suis content que tu ais été envoyée a Serpentard.
S'il te plaît, je sais que ça fait des années que je te dis ça, mais j'aimerais que l'on parle de ta mère, tu n'en parles jamais et ça m'inquiete.
Quoi qu'il en soit, je t'aime
Papa

Lily prit un parchemin et une plume dans son sac et écrit:

Citation :
Papa,
Je ne veux pas parler de maman, et tu le sais très bien. Je sais aussi pourquoi tu veux que j'en parle: tu veux que je te raconte son assassinat, tout simplement. Mais ce n'est pas parce que j'y ai assister que je comprends pourquoi on l'a tuée, et même si je le saurais, je ne le dirais pas car je n'ai pas envie d'en parler essaie de comprendre!!!
Lily

Lily était très énervée et elle contempla a nouveau le feu en chantonnant et en oubliant la fille assise sur un fauteuil tout pres:

Citation :
Aujourd’hui j’ai 15 ans,
Paraît que tout va bien dans ma vie…
En vrai je fais semblant, mais je m’accroche et je respire.
Je fais partit de ces jeunes perdus, souriant par politesse,
Entourés mais pourtant si solitaire...
15 ans de vie, 30 ans de larmes
Versées dans le noir quand le silence blessait mon âme.
Plutôt banal pour une gosse de mon âge,
Le cœur balafré de rage
J’aimerais pouvoir vivre en marge,
Cette vie de merde n’a que le goût d’un somnifère mais je me dois de les rendre fier eux qui me croient si solitaire.
Si vous saviez seule dans ma chambre comme je souffre,
J’ai le mal de l’ado en manque à bout de souffle...
Eux ils sont fort, moi je ne suis rien
Rien qu’à mon mentor, face à l’adulte je le sais bien mais raper c’est pas un jeune qui peut paraître à l’abris,
Car vos mots le pousseront à mettre un terme à sa vie…


Refrain :

Je veux…
Je veux partir pour mieux revenir
Et devenir quelqu’un, quelqu’un de bien parce que je reviens de loin…
Je veux…
Je veux partir pour mieux revenir ... et devenir quelqu’un…


Au nom des jeunes incompris qui luttent contre eux même,
au nom de ceux qui savent combien nos vies sont malsaines.
Toujours sourire et faire semblant de s’aimer,
Mais dans le fond on se déteste on aimerais pouvoir céder.
Pourquoi l’adulte ne sait pas ce que je sais,
Pourquoi me prend il pour une môme quand il croit me renseigner.
Pourquoi m’empêcher de grandir avec mon temps,
Pourquoi me faire croire que la vie n’est qu’une suite de bon temps.
Ne vois tu pas sur mon visage comme j’ai mal,
Comme je ne te crois pas quand tu me parles d’espoir.
Ne vois tu pas cette ambition qui me ronge,
cette envie de faire parti de ceux qui ont marqué le monde.
Selon vous je vois trop haut, j’ai des envies démesurées,
Arrêtez de voir trop bas, ne chercher pas à nous tuer,
Laissez moi libre sur terre et dans ma tête vous êtes fait donc ne faites pas de moi ce que vous êtes.

(Refrain)

Hôpital d’Orsay, 1995,
J’étains en train d’agoniser,
Moi je n’ai pas osé le flingue.
Tout en douceur j’ai gobé mes cachets,
En douceur je partais me cacher tout la haut...
Mélanie, petite fille fière et bonne élève
a tenté de fuir la vie à coup de somnifères sur les lèvres...
Mélanie, si forte aux yeux des gens, marquée à vie par son trop plein d’intelligence...
Les jeunes comme moi savent que nous ne sommes pas comme eux,
Peut être que l’on en sait trop,
Peut être que l’on ne vaut pas mieux,
Mais ce qui est sur c’est qu’on voudrais devenir quelqu’un, quelqu’un de bien parce que nous repartons de rien,
Et peut être qu’un jour on pourra regarder nos mères et leur dire pardon de ne pas avoir su te rendre fière.

PS : Ce que j’ai fait s’appelle une T.S.
Pour certains un S.O.S, pour d’autres une preuve de faiblesse ...
Revenir en haut Aller en bas
Luna Fow
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Sam 20 Jan - 18:05

Luna regarda une jeune serpebtard, sans doute une nouvelle, entrer dans la salle, celle ci semblait dans ses pensées, elle alla s'asseoir sur l'un des fauteils, et lit une lettre, elle se leva ensuite et chanta ou plutôt murmura, à la fin de ce "concert privée", luna prit la parole.

"C'était plutôt pas mal."

Sa voix était plutôt neutre denué d'émotion quelquoque.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Ste
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Sam 20 Jan - 22:14

-Merci, dit Lily qui comme a son habitude ne souriait pas (et ce, depuis la mort de sa mère, elle avait bizarrement pas esquisé le moindre sourire, même si cela faisait plusieurs années)

puis elle hésita, et ajouta:

-Je m'appelle Lily, je suis en première année, et toi?

C'était rare qu'elle parlait avec les gens, sauf en cours, elle n'était pas une fille sociable. D'ailleurs, qui voudrais engager la conversation avec une fille qui ne voulait pas parler, qui avait un regard froid et qui n'avait pas ris ni souris depuis des années?

Elle regarda la serpentarde et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Fow
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Dim 21 Jan - 18:21

Luna avait reposé ses yeux sur le feu, regardant avec attention les flammes danser. La jeune serpentard avait murmurer un rapide merci, et avait enchainer sur sa présentation. Premiere année ? Luna avait vut juste.

"Je me nomme Luna Fowler. "

Luna n'avait pas donnée son année, elle n'en voyait pas l'utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Ste
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Jeu 25 Jan - 20:41

-Ok. Et t'as quel âge? continua Lily sans sourire.

Ce n'était pas quelle voulait paraître méchante et ingrate en ne souriant pas a une conversation sympathique, mais elle n'avait ni souris ni rit depuis la mort de sa mère. Elle ne pouvait pas le faire et ne le voulait pas.
Elle parlait également peu et le fait qu'elle ait adressée la parole a Luna était presque un miracle! Lily était une fille solitaire, c'était comme ça, elle n'y pouvait rien, elle n'aimait pas se mêlé au gens, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Waku Wan
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Sam 31 Mar - 21:04

Waku passait par là, après une brève flanerie près du Lac, une très brève où elle eu le temps d'apercevoir le soleil qui commencait de se coucher... Elle traversa les couloirs à grand pas, avec toujours cet air moqueur et fier typique des Serpentards. Elle heurta un petit Serdaigle apeuré qui partit en cria en voyant son expression furieuse.
Après quelques minutes de breve satisfaction ( les Serpentards adorent faire peur aux plus petits... ), elle poussa la vieille porte des cachots, menant à sa Salle Commune.
Elle passa sa tête à l'exterieur le temps d'apercevoir quelques personnes et la referma. Elle sortit un miroir de son sac, - qu'elle avait toujours sur elle, d'ailleurs, - et procéda à quelques coups de main avec la vaine intention de se coiffer.
Après quelques minutes de recoiffage derrière la porte, Waku se décida de l'ouvrir, et se demanda vers qui aller. Waku n'était pas du genre à se faire des amis, mais elle aimait bien rencontrer des personnes rien que pour les énerver.
Elle prit donc le temps de regarder autour d'elle et vit deux jeunes Serpentards particulierement solitaires, et une autre ne souriant jamais. Elle se dirigea vers elle et annonca d'une voix aigu mais typiquement Serpentarde :


'' Salut. ''
Revenir en haut Aller en bas
Albus Du
Invité



MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   Dim 1 Avr - 16:04

HJ : Je crains que vous n'obteniez aucune réponse, les personnes ayant posté dans ce topic étant inactives depuis deux mois...

Je vous conseille de poster ailleurs et si vous le souhaitez j'effacerai ce post.

A.D.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réfléxion près du feu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réfléxion près du feu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Xion " Le coeur... est fait de lumière! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Cachots :: Salle Commune de Serpentard-
Sauter vers: