Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1er Cour d'Etude des Runes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Flora L.
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 14:19

Regardant toujours et encore ses chaussures, Flora attendait la réponse de sa cousine, bien que cela lui importait peu. Elle voulait surtout faire rapporter des points à Poufsouffle. Sa cousine lui dit alors après avoir salué le nouveau professeur :

-Oui, je sais, on me dit souvent que je devrais faire dans l’espionnage…

Elle émit un long soupir puis reprit à nouveau :

-Oh mais chère cousine quelle rabat-joie tu fais ! Je discutais avec le concierge, il m’a promis un os si j’étais gentille en classe…

Flora savait bien que ça n’était qu’une excuse bidon mais elle s’en moquait. Elle sortit alors ses livres et essaya de chercher autre chose à regarder que ses pieds. Regardant un peu partout dans la classe, elle vit alors arriver un élève. Rien d’exceptionnel chez lui, si ce n’est peut-être l’intimidation qu’il dégageait envers Flora. Constance, elle, ne semblait pas avoir remarqué…
Le garçon regarda d’abord la classe puis salua le professeur. Ensuite, à l’étonnement de Flora, il s’avança vers sa cousine et l’embrassa sur la joue, puis lui demanda :


-Tu connais cette jeune fille Constance ?

Apparemment, lui, semblait bien la connaître… Flora baissa alors les yeux (geste qu’elle fait toujours quand un inconnu s’approche et qu’il la gêne). Elle regardait une fois de plus es pieds pendant que l’autre s’installait à proximité et déballait ses affaires. Mais, soudain, un sentiment de stupidité l’envahit. Pourquoi devait-elle toujours paraître aussi ridicule quand un nouveau venu s’approchait ? Et puis de toute façon, elle était avec Constance qui veillait toujours sur elle. Si Constance avait confiance, alors pourquoi pas elle ? Si jamais il se passait quoi que ce soit de regrettable, Constance serait certainement là pour lancer des sorts dans tous les sens à ceux qui avaient fait du tort à elle et sa cousine.
Lorsqu’elle se décida enfin à lever les yeux, Flora dirigea son regard vers Constance en essayant de sourire. Mais elle vit avec effarement que sa cousine, elle, ne souriait plus du tout. Au contraire, elle la regardait avec des yeux noirs et Flora avait même l’impression qu’elle essayait de lancer des éclairs avec. Elle crut même un moment que Constance allait sortir sa baguette pour lui en lancer de véritables. Flora vit que les joues de Constances devenaient de plus en plus rouges. Mais qu’avait-elle ? Qu’est-ce que Flora lui avait (encore) fait ? Elle aurait bien voulut le savoir, mais n’allait certainement pas oser lui poser la question. Flora finit par croire alors qu’il s’agissait d’une blague montée par Constance et se força à sourire. Mais quand elle vit que la couleur de ses yeux et de ses joues ne changeait guère, Flora prit sérieusement peur et elle voulut partir et se diriger vers un autre banc, inoccupé. Mais Constance la prit par les épaules en les serrant douloureusement. Flora était prise au piège. Constance répondit alors au jeune garçon :


-Flora est ma cousine ! Et je suis persuadée qu’elle est enchantée de faire ta connaissance !

Flora dit alors au garçon :

- Enchantée de faire ta connaissance…

Mais elle ne pensa même pas à demander son nom au jeune homme. Oh ça n’était pas par impolitesse ou par méchanceté mais à vrai dire, elle pensait plutôt à autre chose comme : échapper aux bras meurtriers de Constance et s’en aller vers un autre banc. Heureusement Constance se décida enfin à la lâcher et Flora, qui était à présent au bord des larmes, peut ranger ses livres et s’en aller en vitesse sans que sa cousine et son ami aient peut dire quoi que ce soit. Elle se dirigea vers un banc assez loin de celui de Constance qui était libre, et se remit à regarder en silence, songeuse, ses lacets mal noués…
Revenir en haut Aller en bas
Izanagi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 17:07

Cain releva la tête distraitement vers la cousine de Constance et murmura d'une voix un peu absente :

- Enchanté...

Il tourna la tête vers sa droite et observa un garçon qu'il n'avait jamais vu. Pourtant il semblait bien faire partie de sa maison, vu les couleurs qu'il arborait. Il avait de drôles de cheveux argentés et une dégaine assez innattendu. Profitant de ce que le cours n'avait pas commencé, Cain murmura à l'adresse du garçon :

- Salut... Tu es aussi à Serdaigle, n'est ce pas ...?

Il constata alors que l'un des yeux de l'inconnu était recouvert d'une cicatrice...

*...étrange...*

Cain se sentait interessé par lui...
Revenir en haut Aller en bas
Mat Davi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 18:06

"Est-ce que tu as idée de ce que sont les runes ?"


Mat le regarda, souriat, pis s'asseya sur la chaise voisine libre.Quand Arthur lui demanda si il connaisait quelque chose sur les runes, il rigola avant de lui répondre:

-Euh...Non!!Du moins pas à ma connaissance...Et toi??

Il le regarda, l'air intérogateur.Il lut ce que le professeur avait mis au tableau, mais il passa le plus claire de son temps à déchiffrer les lettres ilisibles qu'il avait écris à savoir ce qui'l avait marqué.Il se retourna vers Arthur en attendant sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 21:46

Les bras croisés, la tête enfouie dans le précipice qui s’était formé entre ses deux bras, elle sentait déjà la lassitude la gagner. Elle entendit un bruit de déplacement de chaise, aussi décidait-elle de voir la cause de celui-ci. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant que la personne qui venait de changer de localisation n’était autre que sa cousine : Flora. Elle l’observa quelques instants oubliant le contenu de la salle, les élèves et le professeur, seule cette dernière semblait modifier son caractère. Elle s’était déplacée… Elle en avait probablement eu assez de supporter le caractère impertinent de Constance.

Cette jeune élève semblait assez perturbée, peut-être même triste derrière cette barrière de solitude, Constance la savait sensible mais pas à ce point, elle semblait même prête à pleurer, et pourquoi ? Ce fut si soudain, remords et accusations incessantes fusèrent en sa direction… Son égoïsme la perdait, elle sentait dés lors, une boule se former au fin fond de sa gorge lui permettant à peine de profiter de son système respiratoire. Elle avait blessé Flora ! Certes, son comportement ne changeait pas, toujours là à fixer son objectif préféré à savoir ses chaussures mais… Constance n’était pas une imbécile, aussi se rappelait elle de bons moments en sa compagnie et également avec…enfin…


*Oui, avec elle…*

Il n’en avait pas toujours été ainsi, il fut un temps où… Flora n’avait aucuns secrets pour ses cousines, confidentes sans aucuns rejets… Toujours à l’écoute…Elle se dressa brusquement un peu raide, pour changer, et avança vers sa cousine. Par culpabilité ou par pitié ? Probablement un peu des deux mais ça lui importait assez peu, elle avait été odieuse, elle s’en était rendue compte bien avant, mais elle n’avait pas réagi. Elle s’approcha de Flora et se plaçant devant elle, se tortillant légèrement les doigts, elle dit :

-Bon écoute Flora… Je suis désolée… Je le fais pas paraître, je sais, je n’’ai pas vraiment l’air d’une fille qui s’occupe des autres mais c’est peut-être ça le problème… Je tiens à te présenter mes excuses et te demande si tu ne veux pas revenir à côté de moi…

Elle tourna les yeux vers le reste de la classe, tous à leur préoccupations, regards indiscrets, fixation, écriture, conversation… Brèves contemplation vers le Serdaigle qui était venu la saluer antérieurement, lui aussi semblait avoir trouvé digne sujet d’intérêt. Elle réussit au bout de quelques instants à décrocher un sourire quelque peu compréhensif. Elle se savait bien désagréable, elle n’en avait pas vraiment bavé jusqu’à cet instant, mais elle allait peut-être enfin commencer à regretter…
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 23:00

- Salut... Tu es aussi à Serdaigle, n'est ce pas ...?

Kakashi sursauta, étonné qu'on lui adresse la parole... Un jeune homme brun se tenait non loin de lui.

"Euh...Salut, oui je suis à Serdaigle." lui répondit Kakashi. Puis, après avoir vu le blason cousu sur le revers de la veste posée sur le dossier de la chaise du jeune homme, il ajouta :

"Toi aussi, non ?"

Mais il avait remarqué que le jeune homme regardait avec un peu trop d'insistance son oeil gauche, comme l'avait fait un autre garçon aux cheveux rouges, qui paraissait sympathique à Kakashi (si ce n'est l'étrange regard qu'il lui avait porté...).Kakashi porta la main à son visage, toucha sa joue, et s'aperçu qu'une partie de sa cicatrice était visible...
*Et merde...*
Kakashi rabattit encore plus son bandeau sur son oeil, pour cacher compètement toute trace de son passé.
Il essaya de prendre un air dégagé, mais s'il savait pertinament que c'était un peu tard, et regarda son jeune camarade de maison...
Revenir en haut Aller en bas
Izanagi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Lun 1 Jan - 23:16

Cain se sentit un peu idiot, il semblait qu'il ai gené son voisin en le regardant. Pourtant son regard était bien innocent, juste prêt à découvrir enfin qui partageait sa maison.

Il répondit simplement :


- Oui, moi aussi...

il rebaissa la tête, il ne voulait pas plus dévisager le garçon qui semblait aussi timide que lui... Alors, l'air de rien, il laissa glisser sa man le long de sa chaise, puis ses doigts partir à la rencontre d'une autre main qu'il finit par rencontrer à sa gauche... Il la saisit entre ses doigts froids et se mit à les caresser avec douceur...

*...Mmhh, les mains de Constance....*

Fallait-il toujours qu'il s'émerveille de cette façon si puérile...
Il ferma les yeux à demi, lui donnant un air de félin, ses cheveux se rebroussèrent un peu dans son cou et il frisonna...

Déciément, ce n'était pas le moment d'avoir des émotions vis à vis de sa voisine de table...

Il rougit d'un coup puis baissa le nez dans son cahier sans pour autant lacher la fameuse main dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Flora L.
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 19:49

Flora était triste... Elle s'en voulait d'être aussi sensible. La plus-part des gens n'auraient pas réagi de cette manière; ils auraient plutôt demandé : "Mais Contanceeee! Qu'est-ce qui te prend?"
Flora, elle, était plutôt du genre à se laisser marcher sur les pieds. Après, seulement, venaient les remords...Elle aurait tant aimé changer...Mais elle essayait de garder à l'esprit que cette histoire n'était pas de sa faute... enfin... elle pensait. Constance avait parfois tendance à oublier qui Flora était... et qui Flora n'était pas...Mais Flora voulut chassez ces mauvaises pensées de sa tête. Elle en eut vite l'occasion car, déja, Constance se présentait devant elle. Flora crut un moment que sa cousine allait lui dire qu'elle était trop sensible, qu'elle devrait s'affirmer. Mais, au contaire, Constance lui présenta des excuses:



-Bon écoute Flora... Je suis désolée... Je le fais paraître, je sais, je n'ai pas l'air d'une fille qui s'occupe des autres mais c'est peut-être ça le problème... Je tiens à te présenter mes excuse et te demande si tu ne veut pas revenir à côté de moi...

Flora sourit. Mais pas un petit sourire satisfait. Un sourire presque de reconnaissance... envers quoi elle n'en savait rien mais envers quelque chose... Peut-être le fait que Constance soit toujours restée auprès d'elle. Avec, parfois des grognements sans doutes, mais bon. Ca lui importait beaucoup quand même.
Elle répondit:


-Oui... qu'est-ce que je pourrais faire d'autre à part... regarder mes chaussures qui ne sont pas si intéressantes que ça d'ailleurs...Et puis, il faut bien que quelqun veille sur toi pendant ce cours... Et monte la garde pendant que toi, tu prépares un mauvais coup...

Puis elle se leva, suivit Constance près de son banc et lui dit:

-Les disputes... Qu'est-ce que ça peut-être culcul la praline, quand on y pense...
Revenir en haut Aller en bas
Wodan
Invité



MessageSujet: ....   Mar 2 Jan - 20:59

(Ce post a été édité le 03/01/07 car sous la douche je me suis rappeller du poste de Kakashi qui demande si on peut être au cours sans rien savoir et j'ai omis dans mon premier poste de lui répondre. Je rectifie donc mon erreur, juste pour le style car ça n'influe pas sur le reste.)

"S'il vous plait, je viens suivre votre cours, mais je vous demanderais de m'excuser car je n'étudiais pas ici avant et je ne connais rien aux Runes...A vrai dire, je n'en connaissais même pas l'existence..."

L'élève qui semblait ennuyé à l'idée de ne pas être à la hauteur rencontra la moue approbatrice du professeur qui après quelques secondes d'un air dubitatif répondit en acquiesçant de la tête.

"Vous êtes ici pour apprendre... Et j'espère que même si vous n'apprenez rien sur les runes ce cours vous permettra d'obtenir d'autres choses... Des réflexions... Des regards... Des camarades...
Faîtes vous plaisir, et n'hésitez pas à poser des questions ou émettre des suggestions."

Il conclut par un petit sourire pincé avant d'inviter Kakashi à rejoindre les autres.

Le professeur avait salué chaque nouvel arrivant avec un sourire approbateur. Il regardait maintenant une salle pleine de couleurs et d'émotions, les uns et les autres allaient et venaient en discutant. Certains se retournaient d'autres mettaient leurs pieds sur les chaises avant de laisser des nouveaux s'asseoir. La salle avait pu paraître si vide, alors qu'elle était maintenant un tourbillon de sentiments, un endroit plein de vie.

Le sourire du professeur semblait s'élargir à chaque nouvel arrivant, et c'est le visage illuminé d'amour (après tout ils ne savaient pas que la majoirté venait dans l'obligation de faire gagner des points à leurs maisons) qu'il décida que le cour pouvait commencer.

Il se laissa tomber de son bureau, provoquant un bruit puissant mais insuffisant pour couvrir le bouraha général. Puis doucement il commença à marcher vers les premières rangées. Au début seuls quelque uns eurent le réflexe de se taire, puis les attentifs du premier rang apperçurent cette silhouette massive et avisèrent leurs voisins qui avaient le dos tournés. Le silence gagna la salle comme une onde, d'abord les premiers rangs puis les autres. Wodan ne disait rien, et c'était peut être ça le plus gênant; si bien que les plus bavards durent eux aussi se taire pour que le cours puisse commencer.

Le silence complet...
Wodan regarde ses élèves avec amour avant de prendre la parole d'une voix douce mais puissante qui emplit toute la salle.


"Bien. Le cours va commencer. Je vous demanderais d'être attentif, à ce que je dirais bien sur, ça c'est une évidence, mais aussi à ce que diront vos camarades.
Je vous solliciterait beaucoup. J'ai toujours été un grand feignant.
Ceci étant dit..."

Il se retourna, faisant dos à ses élèves et se dirigea vers la porte. Non il ne s'en allait pas, il ne faut pas rêver. Il la ferma et reprit place sur son bureau, assis, les jambes balantes, jouant avec un crayon.

"Quelqu'un - ou plusieurs - peut il me présenter ce qu'est l'étude des runes? Je sais que c'est une question assez abstraite, et je ne vous demande pas de 'bonnes' réponses."

Il donnera la parole aux uns et aux autres. Ils approuvera parfois en gardant un visage agréable mais jamais ne sourira, il ne voulait pas que les plus timides pensent qu'ils se moquent d'eux.


Dernière édition par le Mer 3 Jan - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 21:30

*Ce que sont les runes ?*
Evidemment, Kakashi n'en savait rien, il ne pouvait que supposer.
*Une langue ancienne ? Des symbôles ?*
Il sentait qu'il valait mieux qu'il se taise, il s'efforcerait de se documenter un peu plus pour le prochain cours...
Il jeta un oeil au reste de la classe. Certains s'étaient fait tout petits, d'autres levaient les yeux au ciel, le front plissé, réfléchissant à la quesiton...
Revenir en haut Aller en bas
Yann Ega
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 21:31

Yann etait en train de ranger ses affaires pour rejoindre la demoiselle dans le fond de la salle quand le professeur avait commencé a bougé.
Il hesita un instant puis redeballa ses affaires une a une en mogreant discretement.
Il soupira puis se concentra sur le cours qui commencait doucement.

Ah la question du professeur, il hesita puis leva la main


- Les runes, ca ne serait pas un alphabet? Avec lequel on peut pratiquer la divination?
Donc... Dans ce cours, on pourait etudier chaque lettre de cet alphabet et son sens dans la magie et la divination...


Yann semblait peu sur de lui et esperait ne pas avoir dit de betise...
Revenir en haut Aller en bas
Yali Sag
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 21:38

Yali qui etait resté a sa place ecouta la reponse de son voisin avec attention, puis il fronça les sourcils, semblant reflechir.
Il leva a son tour la main, plutot violement, ne semblant pas eprouver la moindre timiditée.


- Ha bon? moi je croyais que c'était des petits cailloux avec des signes bizarres dessus qu'on lance par terre pour predire l'aveniiir!
Fit il en ouvrant de grands yeux.

Il tourna la tête vers Yann, essayant de capter une reaction quelconque par raport a la reponse qu'il avait emise juste apres lui.
Revenir en haut Aller en bas
Draco Ma
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 22:33

Draco marmona d'un ton las en regardant le petit Gryffondor:

-Si c'est pour dire des conneries.

Draco lâcha sans en être sur:

-Alors..., des runes, ce sont des pierres ou l'ont a gravé des inscriptions que peu de gens savent lire(surtout les druides), c'est un alphabet mais tres ancien, les runes ont des facultés magiques tres puissantes pouvant causer le bien ou le mal.

Draco reflechit a ce qu'il venait de dire et reposa sa main sur son front.
*j'espere qu'il ne m'a pas entendu*

Draco vit dans la classe le serpentard qu'il avait deja rencontré, Yann Egann puis vit qu'il passait la majorité de son temps a parler avec un Gryffondor.
*Encore un qui n'a strictement rien compris, faudra que quelqu'un lui apprenne*
Draco reflechit.*Si ça doit être quelqu'un, ce quelqu'un ne sera pas appellé Draco Malfoy*

Draco regarda le professeur, a peine quelques secondes s'étaient ecoulé depuis l'instant ou il avait envoyé sa réponse.

*Oh et puis, si ce cour peut rapporter des points a ma maison, de plus ça peut eventuellement être interessant*

Draco regarda sa main, pour lire son avenir,...surement pas, pour regarder un copion,...a quoi bon, en fait, c'était seulement pour regarder la blessure qu'il s'était fait a la fôret interdite puis le Serpentard regarda Honora.


*Vaut mieux ne pas y penser*


Dernière édition par le Mar 2 Jan - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 22:50

Arthur regarda Mat et lui dit:

"Non aucune idée."

Puis il se tut car il remarqua que le silence s’était installé dans la classe. Le professeur circulait entre les bancs puis demanda à l’assemblé qui pouvait lui expliquer ce que sont les runes. Arthur lança un regard à Mat. Puis un élève répondit suivi d’un autre qu’il avait déjà vu dans le dortoir. Celui-ci avait bien souligné son dernier mot ce qui laissa échappé à Arthur un petit rire.

Puis un Serpentard laissa échapper un murmure que Arthur ne qualifierait sûrement pas de sympathique. Il se leva et dit :


-Alors..., des runes, ce sont des pierres ou l'ont a gravé des inscriptions que peu de gens savent lire(surtout les druides), c'est un alphabet mais très ancien, les runes ont des facultés magiques très puissantes pouvant causer le bien ou le mal

Arthur laissa échapper à voix basse :

"Oh monsieur sait répéter les leçons de son papounet bien ririche."

Puis il se leva et dit :

"-les runes sont les caractères de l’ancien alphabet de langue germanique orientaux et septentrionaux. Les runes sont gravées sur la pierre et le bois."

Il se rassit et repoussa au fond de son sac un livre appelé « Le Robert ». Une invention moldue assez pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Draco Ma
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 23:12

Draco entendit ce que dit le Gryffondor et marmona un peu plus fort:
-Oh mais le petit garçon sait répèter ce qu'il a lut dans les livres, comme c'est touchant, j'en pleurerais

Draco était assez près du Gryffondor pour voir le gros manuel inconnu aux yeux de Draco qu'il avait poussé dans son sac.

Il dit à celui-ci en marmonant:

-Oh mais je vois que tu as de la lecture pour ce cours, gegnial.

*Il a l'argent pour se l'acheter*

Draco fusilla du regard le Gryffondor et battit des lèvres pour dire:

-Tu vas payer longtemps ce que tu as dis.

Draco sortit sa baguette assez discrètement pour que le professeur ne voit pas le geste puis battit des lèvres pour lancer un sortilège en pointant sa baguette vers le sac ou plutôt le livre que le Gryffondor avait caché.
Le sortilège étant pour faire de la levitation, il sortit le livre du sac et le mit a terre assez pres de Draco
.

Draco rangea sa baguette puis prit un air desolé et se leva pour prendre le dictionnaire.
Il dit au Gryffondor:

-Tiens tu as fait tomber ton dictionnaire, regarde il est mit qu'il est a toi, tu vois sur l'étiquette.
Draco se dirrigea vers le professeur.

-Désolé professeur.
Draco se rassit, un sourir satisfait puis se sentit tout d'un coup en forme.


Dernière édition par le Mar 2 Jan - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alderik
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 23:18

Alderik arriva après le début du cours...On se demandait en général pourquoi il venait, puisqu'il n'y faisait jamais rien en général...

Il cria un détonnant :


- BONJOUUUURR !

Puis, il marcha entre les tables en prenant son temps pour choisir une place...

*..tiens, une tête blonde, Serpentard, on dirait ce vieux Lucius en moins ridé ? ^^ Depuis le temps que je voulais voir celui dont j'ai emprunté l'identité pour violer Hécate Eolas...*

Alderik faisait un sourire radieux...et s'assit à côté de Draco.

Il lui murmura :


- Salut, p'tite tête ! Content de faire ta connaissance ... j'aurais plein de trucs à te raconter, un jour, quand tu auras le temps...

Puis il sortit une boulette de papier de sa poche qui atterit malhencontreusement sur...un petit brun qui répondait au nom d'Arthur Barnw...

Al croisa les bras et se dit qu'il allait surement bientôt se rendormir en comptant les runes...
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mar 2 Jan - 23:30

Arthur entendit la remarque du serpentard. Puis il vit que celui-ci lui prenait son livre à l’aide d’un sort. Il sorti alors un autre livre de son sac, prêt à la jeté sur le futur malheureux fils de riche. Puis il reconnu la voix responsable de l’attentat de son premier cours de potion.

Il se ravisa alors lorsqu’il vit que celui-ci s’assit derrière lui. Puis il reçut une boulette en papier dont l’expéditeur ne lui était pas inconnu. Il regarda le prof et voyant que celui-ci avait le dos tourné, il prit son plus gros livre et le lança de toutes ses forces sur le responsable de cet infâme attenta.

Il pensa alors :

*désolé chers Gryffondors pour le futur score en négatif de notre sablier*

Puis, il se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 0:49

Kakashi avait écouté attentivement les remarques des autres élèves, en se disant qu'il était bien inculte...
*Ils semblent tous savoir de quoi il s'agit...je vais passer pour un demeuré, comme d'habitude*
Kakashi parlait peu, mais observait beaucoup. Il vit que le serpentard qui avait pris la parole en second s'était adressé au griffondor avec un air de défis...de la tension se ressentait entre les deux...et même entre les trois ! Car un autre Serpentard arrivé plus tardivement semblait s'en mêler, en lançant une boullette de papier sur le jeune griffondor...
Kakashi regardait la scène et ne pouvait s'empêcher de trouver les Serpentard prétentieux : ils remuaient bien trop d'air pour pas grand chose...Avoir montrer le dictionnaire au professeur était particulièrement stupide : si lui, Kakashi, était à la place du professeur, il féliciterait plutôt le Griffondor pour sa débrouillardise à trouver les informations partout, même dans des objets moldus, plutôt que de le sermoner. Mais après tout, ça allait certainement se calmer, et Kakashi voulait entendre la définition des Runes par le professeur, alors il se cala confortablement contre le dossier de sa chaise et attendit...
Mais le gros livre se retourna vite fait bien fait vers les Serpentard...jeté par le Griffondor.
*Ce cours promet d'être instructif...si ce n'est par son contenu, au moins pour apprendre de quoi sont fait les rapports entre maisons et entre élèves...*
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 5:22

Observant le manège auquel s’adonnait à présent le blondinet, Honora ne pu s’empêcher de soupirer. Et dire qu’elle était restée coincée dans l’antre du diable avec cette tête blonde farfelue, en voie d’extinction, seul héritier d’une riche famille notoire… Sieur Malfoy avait du souci à se faire…

Puis écoutant les tentatives de réponses apportées par chacun des élèves, entre deux lancés de dictionnaire, elle ne pu retenir un sourire. Il n'était pas rare que le potentiel des élèves de Poudlard soit sous estimé, surtout si l’on se référait aux biens aimés cours de potion… mais pour elle qui venait d'un pays où l'on privilégiait la connaissance, dont les arcanes profondes étaient même réservées aux plus nobles et avantagés... elle se ferait un plaisir de faire l'étalage de son savoir. Et comment résister à l’envie d’aller toujours plus loin sur le chemin de la connaissance? A ces petits instants de bonheur et d’angoisse nous faisant découvrir le monde et conquérir la vie malgré tout ? En repousser les limites était l'une des caractéristiques de l'ancienne lignée des Crowley… Son propre ancêtre en avait fait l’expérience, scellant un pacte avec la Faucheuse, celle-ci lui ôta la vie… Elle n’avait pas pour fonction de se préoccuper des dilemmes des mortels… seul comptait les terribles mots qui accéléreront leur chute vers l’abîme. Peu importe le pourquoi du comment…dès lors qu’une âme lui était donnée…

Honora s’attarda ensuite sur le professeur semblant toujours attendre qu'on lui fasse grâce d’un quelconque savoir en la matière… et entreprit donc d’apporter contribution. Ces longues heures de lecture délectables allaient finalement porter leurs fruits.


“Si vous permettez professeur… j’aurai aussi des précisions à donner... puisque le plus important a déjà été cité...” Son regard se posa vaguement sur quelques élèves au nom inconnu, exception faite de sa sainteté Malfoy, qui dans un doux élan de générosité et de politesse propre à sa condition, venait de ramasser le dictionnaire d’un Gryffon.

“Les premières runes seraient issues d’une série de symboles correspondant à l’alphabet germanique antique. Plusieurs légendes relatent le fait qu’elles furent découvertes par le dieu nordique Odin qui, dans sa quête de la connaissance, endura vaillamment un rituel sacrificiel pour en arriver à ses fins.”

Marquant une pose dans son discours, la jeune Serdaigle se concentra sur ce point, un vague sourire aux lèvres… le sacrifice. Une chose longuement pratiquée par bon nombre de civilisations anciennes. Parfois sans lieu d’être et poussée à l’excès, ce genre de rituel effrayait souvent, mêmes s’il restait toutefois bien méconnu des esprits profanes… le sien y compris. Ceci dit, elle se garderait d’énoncer certains détails disons… inutiles. Reprenant :

“A vrai dire, les témoignages historiques diverges à ce sujet, certains mages affirment que l’invention des runes daterait du 2ème siècle de notre ère…elles auraient été découvertes au Danemark par de simples mortels…

Bien que les inscriptions aient toute sorte d’usages n’impliquant pas l’acte magique, elles ont toujours été associées à la magie et au mystère… Certains peuples les utilisent encore comme instrument de divination, d’autres pour la protection d’anciens tombeaux afin d’en éloigner pilleurs et profanateurs. Ceci étant, leur utilisation à travers la conception d’amulettes est plus connue des sorciers.”


L’art divinatoire… commerce florissant du monde antique. Honora restait sceptique à ce sujet, le temps des augures et de l’oracle de Delphes bel et bien révolu… n’était pas devin professionnel qui veut. Encore aujourd’hui, on trouvait davantage de charlatans, diseurs de bonne aventure aimant se jouer de ceux qui couraient les consulter pour un oui ou pour un non…
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 11:38

Constance fut vite réconcilié avec sa cousine, et contente de son nouvel exploit sociable, elle put se rasseoir. Alors qu’elle se relançait dans une observation ou analyse envers le professeur, une froide sensation l’envahit par un seul contact. Sa main partit entraînée par une autre main, et sans même tourner les yeux pour découvrir l’origine des mouvements, elle sourit, ravie.

*Qui a osé prétendre que le cours d’étude des runes était ennuyeux ?*

Caïn, elle le reconnaissait, avait des manières qui était loin de la laisser indifférente, d’ailleurs, elle dut se forcer pour paraître naturel, chose difficile pour une hyperactive de premier ordre. Elle tourna légèrement la tête et laissa apparaître un sourire conquis. Il avait baissé la tête sur son livre, elle se contenta de le regarder quelques instants la main toujours piégée. Mais le professeur interrompit ses contemplations usuelles, sans libérer sa main, elle tourna la tête vers ce dernier. Il avait demandé le silence et visiblement personne ne lui avait encore accordé, ou peut-être même aperçu. Cependant, quand il avança dans la salle pour fermer la porte, on se tut dans l’assistance. Ses phrases furent simples et brèves, il voulait soulever les connaissances de l’ensemble des élèves en sa matière. Plusieurs élèves dévoilèrent au reste de la classe leur connaissance. Leurs définitions se rassemblaient plus ou moins chacune logiquement au même thème.

Il y en avait pour tous, Serpentard, Gryffondor, évidemment Serdaigle mais aucun Poufsouffle… Constance resta attentive sur la dernière des réponses qu’elle avait entendues. Une serdaigle avait parlé avec sagesse dévoilant une probable infime part de ses larges connaissances. La poufsouffle, cependant, resta calée sur un des dires de cette dernière, aussi décida-t-elle d’intervenir, elle ne savait pas grand-chose ou presque rien en la matière mais ses origines lui permettaient de déduire certaines choses. Sans lever la tête ou même le doigt, elle prit la parole :


-L’ennui dans votre logistique c’est que vous parlez d’une naissance d’alphabet là où il n’y avait rien avant, rappelons nous tout de même que les germaniques n’étaient pas en possession de l’écriture avant ce 2eme siècle. Puis parlons concrètement… une explication issue d’une trouvaille faite par un Dieu, ça reste purement fictionnel… Je puis rappeler que les grandes civilisations puisèrent leur langue auprès de leurs ancêtres, ainsi, je peux dire que le latin qui n’est pas une langue symbolique tire ses termes d’un alphabet, "les pictogrammes "qui était par contre lui, un alphabet symbolique. Je pense que c’est dû à une inspiration des grandes civilisations ou du moins à une inspiration des pictogrammes.

Elle s’arrêta quelques instants se souvenant de la signification du mot rune en indo-européen, rajouta :

-Rune signifie dans l’origine des langues, secrets. Ainsi, je peux également faire remarquer que le probable « k » de leur langue ressemble étrangement au kappa grec. Ce qui n’est pas valable uniquement pour cette lettre, on constate des similarités à peu près partout… Pourquoi vouloir toujours chercher une explication magique là où il y a peut-être une explication tout à fait logique ?

Elle s’arrêta toujours la tête baissée et finit :

-Bien sûr, ceci n’est que le fruit d’un humble avis…


Dernière édition par le Mer 3 Jan - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wodan
Invité



MessageSujet: ...   Mer 3 Jan - 12:45

Wodan écoutait chacun de ses élèves alors qu'un serpentard apparut en criant et s'installa avec un comportement totalement désinvolte. Le professeur avait simplement tourné la tête regardant, sans sourire, le parcours et les premiers gestes d'Alderik. Il se leva de son bureau et prit la parole avec un grand calme.

"Excusez moi de vous interrompre."

Il commença à marcher entre les bancs tout en parlant. Rien dans son attitude ne laissait présager ce qui allait venir.

"Je ne suis pas du genre à pénaliser une maison pour les actes d'un élève.
Je ne suis pas non plus du genre à pénaliser un élève en retard.
Et je m'accomode des élèves qui dorment, bien que cela soit une expérience douloureuse lorsque l'on est professeur.
Par contre, je refuserais catégoriquement des élèves qui manquent de respect à leurs camarades que ce soit en les coupant lorsqu'ils ont le courage de prendre la parole dans le cadre du cours ou en leur lançant des boulettes de papier sur la tête."

C'est au même moment que Alderik Parker put sentir un coup sur son crâne. Pourtant le professeur n'était pas juste derrière lui, sinon il se serait méfier, non il était plus loin à côté de la timide Kate Norton, et il venait de lancer son stylo sur le derrière du crâne de Parker. Et c'est au même moment que Arthur lança son livre moldu sur la tête du serpentard, celui ci venant de recevoir deux coups opposés à quelques secondes d'intervalle.

"Parker, vous avez peut être l'habitude de toujours gagner... Je ne vois que cela pour attester de votre comportement arrogant. Et bien aujourd'hui vous avez échoué, veuillez quitter ma salle de cours avant que je ne demande à la dizaine d'élèves ici présent de vous lancer leurs matériels à la tête pour que vous vous enfonciez littéralement dans le crâne le désagrément que cela entraîne.
Même si vous semblez ne pas courir beaucoup de risques, votre cerveau ayant sans doute déjà migré depuis longtemps, si toutefois vous en avez déjà eu un."

Il se tourna alors vers Draco et Arthur, un regard profond et implacable.

"Vous apprendrez à faire avec les uns et les autres. Ne croyez pas que les choses m'échappent, je vous regarde et vous écoute. Je vous laisse faire mais cela n'est pas sans conséquences. Ne cherchez pas justice vous même, vous vous brûlerez là où d'autres peuvent subir les coups à votre place et les... encaisser avec plus de facilité."

Il sourit - "Je disais donc que je n'enlève jamais de points pour les fautes d'un élève mais Draco Malfoy et Alderik Parker formant un groupe d'élèves de la même maison, je devrais les sanctionner de 20 points.
Pour cette fois, je ne le ferais pas."


Dernière édition par le Mer 3 Jan - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alderik
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 13:50

Alderik en retour de son imbécillité, reçut deux projectiles dans la tête, dont un percuta son nez, qui se mit à saigner…
Il se mit à gémir :


- Ahhh, mon nez !! Mon nez si parfait, si profondément identique à celui de mon grand frère chéri et adoré que j’aime !!!!!

Le sang goûtait de partout et Alderik ne pouvait retenir des éclats de rire consécutifs…Cependant, il sembla que le nouveau professeur, encore en mal de son autorité naissante, et c’était bien compréhensible pour un nouveau prof, se sente obligé de prouver à la classe particulièrement agitée qui était le chef…
Alderik le nez en sang, ne pouvait cependant s’empêcher de trouver ça tordant…malheureusement pour les points et pour sa maison… Il aurait peut être dû se contenter du merveilleux cours de potion, où quoi qu’il fasse, Snape n’ôtait pas de point aux Serpy…

Mais déjà, le méchant professeur tout pas beau le renvoyait se fumer une clope dans le couloir…


*..Mh, une clope…*

Qu’il alluma d’ailleurs dans le cours, et sortant du rang, il s’écria un grand sourire aux lèvres :

- L'alphabet runique.... que vous trouverez également sour le nom de Futhark, joli terme formé à partir du nom des six premières lettres de cet alphabet— était le code de vie céleste des scandinaves pour atteindre la noblesse terrestre ou Propriété Óðal. (C'est poétique, n'est ce pas..?) Il se trouve qu’il était également l'alphabet utilisé par les anciens peuples tels que les Angles et Nordiques .(sympathiques barbares) ^^

Il était aussi utilisé en divination , cours que nous affectionnons tous, et pensée à notre chère Sybille…(salut Sybille)

Au contraire des lettres de l'alphabet latin, les runes ont des sens intrinsèques. Le fait est, cependant, que l'alphabet latin est le fruit d'une longue et lente évolution, héritage des Étrusques, dont l'alphabet était lui-même fruit de l'héritage des Phéniciens ; tout alphabet ayant lui-même pour origine les pictogrammes, qui avaient, eux, une signification symbolique. Il est assez improbable que les peuples germaniques aient pu inventer un alphabet à partir de rien quelques millénaires après la naissance des premiers alphabets. Une pièce de monnaie étrusque représentant les attributs d'Athéna retrouvée dans le Valais en Suisse retrace assez bien le chemin qu'avait dû parcourir l'alphabet vers le Nord avant que les peuples nordiques ne l'adaptent à leurs propres langues.
Mais notez bien que je dis ça à titre indicatif…

Il reprit son souffle et tira une bouffée dans sa clope, puis reprit :

- Les racines indo-européennes du mot « rune », run, signifient « mystère » ou « secret » et ceci est plus visible dans l'un des dérivés raunen signifiant « murmurer » ou « parler en secret ». Autrement dit, une langue cryptée…comme on les aime...
En ce qui concerne son origine, il me plait de croire que l'alphabet runique fut créé par les locuteurs de dialectes de langues germaniques afin d'écrire leurs langues.
Cependant certains prétendent que les runes seraient entièrement issues de l'alphabet grec ou du latin , mais pour ma part, je considère (peut être à tort) que cet alphabet est un mélange aux origines diverses.
On peut en tout cas noter que quelques lettres ont une origine latine évidente, comme par exemple les runes pour /f/ et /r/, d'autres qui rappellent — au moins au niveau du format — l'alphabet alpin, par exemple le rune /h/. Il y a aussi des symboles qui peuvent être aussi bien latins que alpins, par exemple la rune /i/-rune.

Re-latte dans sa clope :

- Pour finir, bien entendu, cela va de soi qu’il me faut dire un mot de l’utilisation des runes : on les utilisait pour des inscriptions dans le bois, le métal, le cuir ou la pierre. Les runes consistaient principalement de marques verticales et diagonales, avec moins de marques horizontales ou courbées.
On date les runes entre l’an 200 avant et l’an 1 en général. Les runes primitives utilisent le même futhark de 24 runes. La plupart de ces inscriptions sont très courtes et incompréhensibles, et dans presque tous les cas il est difficile de les traduire et d'être certain de leur langue précise. La plupart des runes préservées sont en pierre, cependant quelques fragments existent en bois, écorce et os, et quelques-unes sur du parchemin, le plus fameux étant le Codex Runicus.(Qui me fait penser aux codex bibliques, pas vous ?)

On constate que plus tardivement les runes variaient d'un pays à l'autre.
Presque toutes les runes qui ont été déchiffrées furent utilisées pour écrire des langues germaniques, comme le vieux nordique, le norvégien, le suédois, le vieil anglais, et dans le cas de nombreuses runes anciennes, les langues semblent germaniques mais sont difficiles à identifier plus précisément. La seule utilisation de runes identifiée pour des langues non germaniques est probablement quelques inscriptions en latin écrites avec des runes anglaises, ou plutôt un mélange de lettres latines et de runes anglaises. Il est possible qu'il y ait quelques rares autres cas.
Les runes étaient plutôt généralement utilisées pour des inscriptions même si on en retrouve l’utilisation dans certaines parties de la Bible, ouvrage que j’affectionne tout particulièrement…
On considère que les runes tombent en désuétude autour de l'an mil sauf en Scandinavie où elles continuèrent à être utilisée pendant quelques autres siècles. Il y eut quelques renaissances au cours des siècles, le plus souvent par des gens voulant s'associer avec le passé d'une certaine manière, bref, je m'égare...

J.R.R. Tolkien, un auteur Moldu, s’en est inspiré, les remettant à la mode durant ce siècle . Les runes ont une valeur importante pour les adeptes de la religion Ásatrú, que je ne connais cependant pas assez pour pouvoir convenablement le developper ici…

Alderik se tut un instant, laissant planer un silence qui sembla durer une éternité, puis il murmura :

- J'ai lu ça dans un bouquin, une fois...à moins que ce ne soit sur le net...^^ (oui, c'est un truc Moldu, le net...)

Puis levant les yeux au ciel avec un sourire, il gloussa :

- Si seulement tu avais été là, Isidore…je pense que tu aurais apprécié….

Al fit une révérence en direction de l’assistance et en particulier du prof chauve et quitta les lieux en fumant sa clope…
Revenir en haut Aller en bas
Flora L.
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 14:46

Flora de plus en plus gênée de ne rien davoir sur les runes (mais vraiment rien) pensait qu'elle n'aurait peut-être pas dut aller à un cours où ses connaissances étaient nul. Elle regarda sa cousine pour voir si celle-ci pouvait lui être secourable dans ce cours où elle était totalement perdue:

- Dis, Constance, comment est-ce que tu s...

Mais elle remarqua que Constance se comportait bizarrement... Oh pas comme la dernière fois, non... mais elle souriait! Elle souriait sans raison d'ailleurs...

*Mais pourquoi, depuis que je suis à Poudlard, je ne comprends plus pourquoi est-ce qu'elle se comporte bizarrement?*

Mais elle n'allait pas passer ce cours à se poser des tas de question sur le sujete et elle essaya plutôt d'être attentive...
Une serdaigle venait déjà de donner une réponse de la plus grande précision...


* Et zut! Déjà qu'ils sont en avance sur nous...*

Mais heureusement pour la maison de Poufsouffle, Constance lança, elle aussi, non pas une définition, mais une remarque sur ce que la Serdaigle venait de dire à l'instant.

* Héhé...*

Puis, ce fut au tour du Serpentard qui venait de se prendre deux projectils d'affilée, de faire un long et theatrale discours sur les runes alors qu'il saignait abondamment du nez et qu'il venait de se faire renvoyer du cours par le professeur. Tout en sortant une cigarette qu'il alluma en casse sans gêne, il déballa tout ce qu'il savait sur les runes et signala, au passage, où il avait trouvétoutes ces informations...

* Encore un réflexe que je n'aurai jamais... Me renseigner avant d'aller au cours... Sûr que Constance a fait pareille avant de s'y rendre... A moins que cette info vienne de son savoir sur nos origine...*

Elle soupira. Elle n'avait rien à faire ici, à part écouter ce que les autres avaient à dire et à regarder cerains se prendre des choses dans la figure. Elle conta alors le nombre de personnes qui avaient déjà répondu.Elle en déduit que le professzeur attendait que les autres donnent une réponse. Elle tenta alors sa chance et leva le doigt:

- Euh, moi, je pense que ce sont des pierres sur lesquelles il y a des inscriptions qui servent à lancer des sorts...

Bref, rien de nouveaux.Mais au moins, elle avait dit quelque chose. Elle avait lancé ça au hasard et avait dit ce à quoi ça lui faisait pensrer quand elle entendait ce mot. Tanpis. Elle était certaine d'avoir dit une bêtise mais au moins... on ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas participer au cours...


Dernière édition par le Jeu 4 Jan - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Draco Ma
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 15:22

Draco regarda le professeur avec un air degouté.
Le professeur avait fait mension de ce qu'il devrait faire en temps normal ce qui était injuste en tout point enfin presque dans tous.
Draco et Arthur avait fait strictement la même chose, sauf a la difference que Draco s'était servi de la magie et que Arthur avait utilisé la force a mauvaise essient.


*Mais a quoi il pense ce prof*

Il dit tout haut:

-Et vous ne lui enlevez pas de points dut au coup de livre, Arthur l'a fait expres, l'acte de Alderik était totalement involontaire, peut-être qu'il visait...le petit Gryffondor.

Draco se rassit, de nouveau seul
.

*C'est bien charmant de nous epargné de la sanction, mais...*

Le serpentard recommença a ecouter les cours, toujours degouté, certe, mais dès qu'il en aurait l'occasion...

Il ne l'avait pas remarqué mais quelques élèves le devisageaient.
Draco mit la main dans sa veste pour y tirer sa baguette puis se rappella, que à la prochaine intervention, la maison en prendrait un coup.


Draco, ennuyé par l'agitation, recommença a regarder sa main, sa main, toujours sa main.

Enfin quand il fut "ennuyé" par sa main, il regarda Arthur, qui était a peine a quelques mètres.

Draco commença a remuer ses lèvres, peut-être pour des jurons, d'ailleurs, comment le professeur avait il put remarquer que Draco critiquait légèrement les autres élèves.

*Je ne l'ai pas dit si fort, pourtant*
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 16:07

*Voilà un humble avis qui mérite attention…*

Le silence se faisait à présent dans la salle toujours éclairée des pâles rayons de ce soleil d’hiver. Laissant son esprit s'égarer, Honora prit un temps de réflexion suite à l’intelligente remarque faite par une Poufsouffle assez discrète, située à quelques distances d’elle. Dans son discours, elle avait fait référence aux légendes, qui en soi, suggéraient une part fictive. De part le monde, toute civilisation possédait son lot de mythes, longtemps entretenues et contées à travers les époques. Serait-ce en partie justifier l'explication magique? Possible... Il était très probable que celle du dieu Odin servit cette exigence, ne fusse que pour conserver une part de mystère et inciter les plus croyants à suivre le principe de cet enseignement. Le panthéon des dieux de la mythologie scandinave ne faisait pas exception. Mais là n’était pas la question…

Certaines déductions apportées par la jeune préfète avaient également retenu son attention… Certes, les anciens peuples étaient très attachés à leurs origines et aux croyances de leurs propres ancêtres, quoi de plus normal, mais les influences restaient toujours possibles. Les Phéniciens eux-mêmes, se basèrent sur des signes de fragments d’argile probablement tirés de transformations successives du démotique de l’ancienne Egypte, simplification des hiéroglyphes, donc de pictogrammes. Honora ne pouvait guère se prétendre experte en ce domaine… Mais vu de cette façon, la logique s’appliquait et les dires de la Poufsouffle semblaient être véridiques…

Quant à devoir discourir sur les sources de toute explication magique… et le pourquoi de son utilisation... Honora lança un léger regard en direction de sa camarade mais se garda d’intervenir. Après tout, chaque élève se devait de conserver sa propre opinion, à défaut d’intérêt, ses répliques ne feraient qu’attiser davantage de curiosité.


*Et après la brillantissime tirade de Parker, qui oserait ?* songea t-elle avec une pointe de sarcasme en observant ledit concerné franchir la porte boisée. Toutefois, elle avait rarement eu l’occasion de l’apercevoir absorbé à la lecture intense d’un manuscrit sur les bancs de la bibliothèque… De source moldue mmh ?

*Surprise.*

Se replongeant elle-même dans les profondeurs nébuleuses de son esprit, ses pensées s’attardèrent à nouveau sur l’ultime question de la préfète… Tout au long de l’histoire, les hommes crurent en la magie et se tournèrent vers des forces invisibles et surnaturelles pour dominer leurs semblables ou déjouer les lois de la nature. Longtemps furent les peuples qui lorsque se présentait un phénomène inexpliqué et mystérieux, étaient disposés à croire l’impossible, l’associant à la magie. Encore aujourd’hui, l’étrange et l’inconnu sont parfois source de frayeur, aussi et surtout au sein de la communauté magique. Les runes et leurs écritures obscures n’avaient certainement pas été épargnées, si l’on en croit leur usage actuel et leur prétendue vertu prophétique…

*Soit, mais là aussi, les avis peuvent diverger…*

Soupirant, la jeune Serdaigle garda le silence et baissa les yeux. Elle aussi se surprenait parfois à imaginer qu’un être surnaturel allait apparaître, les entraîner dans un monde où rien ne s’arrête, où rien n’est chaleur ni lumière que le feu de la passion qui vous consume peu à peu… Peut être serait-ce dans un instant, une heure ou un siècle… la longue route de l'éternité s’écoulait sans que rien ne se produise...
Revenir en haut Aller en bas
Yali Sag
Invité



MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   Mer 3 Jan - 16:23

Yali etait consterné, la bouche legerement ouverte, il avait tenté de comprendre ce que racontait les quelques eleves qui avait pris la parole.
"Nan mais c'est quoi ces gars..." Songea t-il n'ayant evidemment rien suivit des explications.

C'est lorsque un eleve qui venait d'allumer une cigarette commenca une longue tirade sur le sujet que le jeune Gryffin lacha l'affaire.
Il decida de reporter son attention sur le professeur, attendant sa reaction.

"Vraiment trop cool ce prof" Se repeta t-il interieurement, souriant sans même s'en rendre compte "Il aurrait pu arracher plein de point a tout le monde avec tout ca!"

Il jeta un oeil au gars qui etait en train de quitter la classe et une chanssonette purement moldu lui vint en tête.
"Le tabac c'est tabou.. on en viendra tous a bout.."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er Cour d'Etude des Runes   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er Cour d'Etude des Runes
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Etude des Runes - Cours 1
» BUSE & ASPIC d'Etude des Runes
» Etude des Runes - Cours 2
» Inscriptions au cours d'Etude de Runes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Troisième Etage :: Salle de classe du Cours d'Etude des Runes-
Sauter vers: