Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Esprit du vent....

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Esprit du vent....   Mer 3 Jan - 16:55

Longtemps il était resté silencieux, au coeur de sa grande bâtisse... En contemplation devant les abîmes de l'âme, sans espoir ni attente, sans désir ni envie... Il était assis en face de la fenêtre, ses yeux aux iris sanglants fixés dans l'infini de ce rectangle lumineux qui l'éclairait à peine... La lourde horloge faisait retentir inlassablement de son cliquetis le temps qui passe irremédiablement lentement...
Ses longues mèches noires caressaient sans un mouvement son visage blanc aux lèvres pulpeuses et entre ouvertes ..qui ne semblaient attendre que de recevoir un improbable baiser provenant des profondeurs des abysses infernales ou de la plus pure des passions...
Il battit un instant des cils, puis reprit son immobilisme statuaire parfait...Il n'était pas là, non, il était loin, par delà l'imagination des simples hommes...Son regard, malgré la fixité, semblait tendu vers des reflexions intenses et prenantes, ses pupilles se dilataient dans une concentration intense...

Parvenir à la clé...le sens du monde...il était tellement pris dans le sens de ses paroles..."celui qui comprendra le sens de ses paroles aura la vie eternelle..." Certes, la vie eternelle, il l'avait déjà..mais il y avait un deuxième sens, aux paroles du Christ....Oui, par delà les contrées obscures de cette conscience aux pouvoirs inégalés...il allait trouvé...Trouver la clé....


*...toute proche...*

Mais des vibrations raisonnèrent, étranges...innattendues...illogiques...et sa concentration baissa d'un coup...

Il se redressa sur son siège, ses pupîlles reprirent leur aspect initiales, il avait été troublé en pleine reflexion et maintenant rien n'y ferait...Ce n'était plus le moment.... Il jeta son esprit vers le trouble : quelque chose montait des entrailles de la terre...


*...étrange...*

Il fronça les sourcils...Qui donc pouvait dégager une telle force...à part un Dieu...?

Il passa négligemment une main dans ses cheveux noirs et hocha la tête, murmurant pour lui :


- Hadès........?....Qui nous envoies-tu, cette fois....?

Ses yeux félins contemplèrent un instant le plafond, puis, prit d'une subite envie, il se leva, étira son grand corps mince et enfila son grand manteau à col droit...

Sans plus de reflexions, il transplana dans la forêt... Il y règnait une nuit d'encre, froide et humide... Il enfouit ses mains dans ses poches et se mit à marcher... Le bois mort craquant doucement sous ses pas, alors que le vent s'engouffrait dans son manteau, et faisait danser ses cheveux autour de son beau visage triste...
A plusieurs reprises, il laissa glisser ses doigts sensuellement contre l'écorce des arbres qu'il rencontrait, mais sans jamais cesser d'avancer...

Il sentait le vent le caresser, frôler son corps meurtri, et créer comme une présence, celle qui lui manquait tant....

Alors, sans même qu'il ne s'en rende compte, ses pas empruntèrent un sentier qu'il avait déjà emprunté une fois, il y a si longtemps....Il sentit son coeur se serrer et saigner... Parfois, il regrettait ce temps, parfois....
Alors, il finit par l'apercevoir, la petite cabane du garde chasse, et tout lui revint en mémoire, l'attirant vers les précipices de la mélancolie....
Il s'approcha de la porte et caressa doucement le bois de chêne, comme il l'avait fait une fois déjà....puis il posa ses lèvres sur le bois, déposant un baiser furtif et innavouable comme une faiblesse...

Alors, levant les yeux vers le ciel étoilé et venteux, il poussa un grand cri, qui resonna longtemps dans la forêt aux mille esprits....
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: Esprit du vent....   Sam 6 Jan - 1:33

...une pointe tellement acerée....au fond de mon coeur et les larmes asséchées d'une âme frissonnante et blessée...dans un silence de mort, obscurcie par les lames éoliennes qui de leurs doigts glacés, viennent m'effleurer les tempes alors que je m'effondre au pied de la bâtisse abandonnée....

...Sentiras-tu le tremblement de mes mots courant à travers cette forêt à la fois complice et oppressante, alors que je cherche mon chemin parmi la noirceur des arbres aux silouettes éparses, parmi les sentiers sans odeur ni parfum...

...Craquement, enchantement de douleur enchevêtrés autour de mon corps souffrant, les épines dévorant ma chair, m'étouffant du lierre affamé et sauvage, alors que les Sylphides aux longues chevelures ambrées entâment leur ronde et guettent de leur yeux avides mon corps qui déjà cède à leurs diffus tourments...


...Les paupières closes, le coeur brûlant de fièvre vertigineuse, dans un dernier sursaut de volonté, je fuis, m'arrachant aux bois perdus qui tentent entre deux gémissements de me retenir parmi eux... "reste avec nous, toi qui a mal...reste avec nous, les créatures de la forêt....." Et l'esprit du vent souffle sa mélodie primordiale au creux de mon être, et de son doux et sauvage murmure m'enchaine à lui davantage...
" reste...oublie ta vie de renoncement...reviens à nous, toi qui n'est plus ni dieu ni homme....."

Alors, la dague répend le sang, gerbe triomphale, et d'une caresse de sa lame argentée, taille en cette douce complainte un refuge...Les gouttellettes distillent leur poême ensanglanté dans la froideur carmin qui ruissellent le long de mon bras nu et pâle...et nourrissent le sol qui s'abreuve de ce délicieux nectare...et les Sylphides, ses divines vampires, viennent de leur langue avide en récupérer tout le fruit...

" ...le sang a été versé, qu'il soit à nouveau répandu..."

Et devant mes yeux flous je devine dans mon sublime délire, les lèvres d'Hécate me vider de mon sang entre terreur et exstase...

" Souffle du vent, arrache-moi à elles...esprit du vent, viens moi en aide...."
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Esprit du vent....   Sam 6 Jan - 19:42

« …enchanteur des spectres,
…sauvage esprit, toi dont l’élan emplit l’espace,
Destructeur et sauveur, écoute, écoute moi !
…toi seul, indomptable
Ame farouche, sois
Mon âme ! sois moi-même, vent impétueux !... »

Percy Bysshe Shelley




Comment capturer le vent ? Pourquoi s’acharner à embrasser l’air des deux mains alors qu’il n’est que caresse aimante ? Pourquoi le chasser de ses bras impuissants alors qu’il est ouragan dévastateur ?


Hécate apparut derrière un arbre, dans le silence d’un soupir, elle fut là… Rien de plus simple que sa présence, rien de plus essentiel que son désir…

Son souffle était saccadé et s’évadait de ses lèvres entrouvertes dans une nuit froide comme l’obsidienne.

Devant la cabane, livide et solitaire, gisait un corps abandonné, meurtri…



Les vibrantes douleurs dans mon cœur plein d’effroi…


Vaporeuse, elle s’avança vers l’horizon, celui qui toujours s’échappe quand bien même on le poursuit. Et lorsque enfin elle l’atteignit, ses genoux flanchèrent sur la terre glacée, sur la terre imbibée…

Ses mains tremblantes s’enfoncèrent dans un mélange de boue et de sang, spectatrice impuissante aux yeux révoltés…

Elle porta ses mains souillées à son visage, sa bouche s’ouvrit dans un cri informulé, sa gorge stérile n’enfanta aucun son… La clepsydre elle-même suspendit sa mortelle litanie…

Elle retourna la terre, encore et encore, des ses doigts rougis et ensanglantés tandis qu’une pluie de larmes se mêlait au mélange qu’elle pétrissait.

Un éclair surgit de l’obscurité…

La dague ensanglantée gisait aux côtés du corps évanescent…

Elle la saisit de ses doigts corrompus et la fit remonter jusqu’à ses lèvres…

D’une main vacillante elle s’empara du bras tuméfié de son amour et le posa sur ses genoux.

Son avant bras pâle, tendu dans un geste inspiré et instinctif, s’immobilisa à quelques centimètres des lèvres de Tom.


Remember! Souviens-toi! Prodigue! Esto memor!


L’impulsion marqua la trajectoire de la lame, sa course palpitante déversant un flux tiède et épais.

Tes lèvres rouges comme le pêcher originel que jamais je ne regretterai…

La dague lui échappa des mains et se planta la glaise.

De sa main coupable elle saisit tendrement la blessure de son amant et lorsque leurs deux plaies se rencontrèrent enfin, les douleurs de son cœur purent s’échapper de son âme comme le vent emporte les messages de Dieu…

Le monde chavira, Hécate se blottit contre le corps froid et abandonné…

Elles pouvaient bien venir les Sylphides et leurs vents tumultueux…

…tant que leurs sangs se mêleraient dans une course aveugle et insensée, tant que les rafales de leur folie les pousseraient sur les rives d’un monde à leur image…
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: Esprit du vent....   Lun 8 Jan - 3:18

" Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides. ..."

[Baudelaire, mon divin maître...]



Souffle du vent, tu caresses mes paupières closes... et mon coeur, lentement, se remet à battre...
Sens-tu le parfum de ses cheveux d'or...Sens-tu l'odeur de sa nuque à la douceur impalpable...?

Mon envolée, ma déesse incarnée, combien de fois ai-je rêvé de ta présence...

Combien de fois mes appels inaudibles ont-il franchi les étangs et les vallées, pour te retrouver enfin, dans la pénombre d'une chapelle, agenouillée comme en prière, alors que je me cachais parmi la pierre...?



Il ouvrit lentement les yeux et ses bras l'enserrèrent avec une infinie douceur... Entre ses lèvres, un goût d'élixir, un goût de sang, métallique et enivrant, qui vibrait en lui comme celui du Nouveau Testament...

Etait-ce à nouveau un rêve, l'un de ses délires inéspérés..? Ses bras n'allaient-il pas se refermer sur le néant de cette terre boueuse et souillée, alors qu'il avait senti la présence d'un ange..?


- Hécate...Hécate, mon amour...

Rien ne saurait les séparer...Rien et il le savait, maintenant...C'était si évident... A travers son sourire, il était des paradis enchanteurs où l'accès ne leur était permis qu'à eux...

Personne ni sur terre et ni dans les cieux capables de les comprendre et qu'importe...

Se perdre dans l'amour de ses yeux alors que l'abîme les dévorent en son sein, mais les catharsis purificatrices ne seraient elles pas leurs complices... ?

Et ses lèvres ensanglantées cherchèrent comme des aimants les siennes si délicates et son corps meurtri oublia la souffrance, alors qu'une douce chaleur les étreignait ...

Et coexistent des mondes inconnus et secrets qui sont les leurs, car par delà le regard de Cat s'ouvre un univers étheré que d'aucun ne soupçonne à peine, alors que par delà le regard rouge de Tom, de douces abysses se creusent et leur fournissent un Eden sans cesse retrouvé...


*..Qu'y puis-je si je l'aime...Qu'y puis-je si son amour en retour chaque jour m'anéantit pour me reconstruire, plus fort...?...*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esprit du vent....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit du vent....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ?
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Forêt Interdite :: Cabane du Garde-Chasse-
Sauter vers: