Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dark thougts in my mind...

Aller en bas 
AuteurMessage
Neklea J
Invité



MessageSujet: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 17:37

Neklea avait quitté la chaleur du château en plein milieu de la nuit pour affronter les raffales meurtrières du vent...

Comme à son habitude, elle avait revêtu son habit de tristesse... Les yeux mi-clos pour ne pas offrir ses prunelles aux griffes acérées du vent, sa longue cape de voyage noire flottant derrière elle, Neklea avançait entre les arbres majestueux de la sombre forêt, son visage pâle figé tel un masque, et ses pas faisant craquer de temps à autre quelque défunte branche...

Bravant les interdits et les éléments déchaînés, Neklea avait pris possession de cette forêt, de son royaume, et ses pieds nus la guidaient dans les entrailles du mal, du sale...

Parfois, elle stoppait sa marche pour caresser un arbre, compagnon muet mais bien présent, la conduisant sans mot dire sur ce chemin funèbre...

Le vent s'engouffrait jusque sous les pores de sa peau glacée, créant un gouffre sans fond dans son être meurtri...

Lorsque Neklea fut avancée si loin dans la forêt que ni les rayons de la lune, ni les raffales ne pouvaient plus l'atteindre, la jeune femme s'assit à même le sol, ses pieds nus posés sur la terre humide et pourtant encore tiède.

Là, loin de tout et de tous, elle pensa...
Sa mission l'attendait, elle ne pourrait y couper court.
Et rien ne l'empêcherait de mener à bien cette étrange tâche...

Des bruits etouffés ornaient les alentours d'un lourd manteau de doutes, cachant en leur sein quelque créature nocture et sanguinaire, mais Neklea ne bougea pas.

S'il était question de sang, elle serait la reine en ce territoire...
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 20:50

Le renard s'y était glissé, se faufilant entres les fourrés, masse argentée silencieuse, il avait quitté les deux autres, ceux qui faillirent servir de gibier, ceux qu'il avait, en quelque sorte guidé.
L'animal les avait fui, dissimulant sa nature, ignorant ses blessures, il courrait d'un pas moins alerte qu'à l'accoutumé.

De grosses branches entremêlées apparurent, la présence d'un sycomore pouvait détonner, mais la forêt luxurieuse n'en était pas à la première bizarerie.
La bête en aurait jappé de bonheur, trop longtemps il avait retenu l'humain en lui, il se devait de recouvrer sa forme originelle, il se devait d'être de ce corps las et fragile, l'âme prisonnière.
L'arbre le protégeait des attentions blaffardes d'une lune peureuse, et quand celle-ci osa y perdre un rayon, ce fut pour découvrir un visage d'une pâleur presque aussi immortelle que la sienne, une pâleur nuancé de quelques sanglantes empreintes.

Les doigts de l'androgyne se perdirent dans sa chevelure, il venait d'y arracher un Nième témoin de sa déconfiture, un Nième présent du mastodonte araignée croisé précedement.

"Et à voir le reste, ce n'est pas tout ce qu'elle m'a légué!"
Nepenthès s'esclaffa amèrement.
Quelle idée d'aller à l'aide de deux inconscients?
Quelle idée de l'être tout autant?

*Me voilà bien amôché*

L'être aux ambiguités affichées, se lova un peu plus au creux de cet arbre, et d'une main adroite, y dénicha une cape qui avait été cachée bien avant son excursion (et sa rencontre avec l'accromentule), avant de s'en couvrir, il raccomoda ce qu'il pouvait de ses hardes sanguinolantes.
L'habit l'entourant enfin de sa réconfortante douceur, il se risqua à l'extérieur, avec la ferme attention de retourner à ses pénates et de ne plus en bouger.


*Trop d'aventures tue l'aventurier!*

Névé marcha précautioneusement vers le nid désiré, il en était fort éloigné, car seul la distance le dispensait des regards, ses yeux sombres tombirent alors sur une forme recroquevillée. Nepenthès se transie, se dissimulant hâtivement derrière l'une de ses lourdes racines.

*Qu'est ce encore?
Vers quel tourment cette forêt capricieuse va t-elle me mener?*

*Est ce une de ses créatures? Est ce une de ses fées empoisonnées?
Ou bien, simplement un être en mauvaise posture?
Névé mon grand, tu ne vas pas ENCORE partir pour l'échaufourrée désastreuse?
Et quel monstre m'attendra cette fois?
Je n'ai déjà plus la force de me vêtir du renard, l'aurais-je de me défendre?*
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 22:27

Neklea s'était engouffrée dans les méandres de ses pensées, si profondément qu'elle n'entendit d'abord rien.

Puis un léger bruissement la ramena à la réalité...
Neklea se releva d'un bond, tous les sens en alerte, et brandit sa baguette magique en direction du bruit...

Cette fois-ci, ce n'était pas un animal, ou quelque créature étrange, mais bel et bien un humain, elle le sentait...

Neklea murmura alors Lumos !, et découvrit la source de ce craquement sonore.
Il s'agissait d'un élève de Gryffondor qui l'avait toujours intriguée...

Ne sachant pas si elle devait ranger sa baguette ou non, la jeune femme se contenta de rester là où elle était, fixant dans les yeux le Gryffondor d'un oeil incertain, sa baguette toujours pointée sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 22:45

L'adolescent n'avait pas eu le temps d'esquisser un mouvement (ni même de prendre une décision quant à la finalité de la probable créature!), il se vit éblouie d'une lumière vengeresque.
Son premier reflexe fut de tendre la main, protégeant son visage lacéré de l'aveuglement qu'elle lui causait.
Un flot de questions defferlèrent, y avait-il danger, fallait-il courir et fuir?

*Pas avec une baguette menaçante*
Et puis, peu à peu (la lumière fut!), ses yeux saphir s'acclimatèrent de l'incandescant, et à l'androgyne de recconnaître...

*Par tout les saints, ce n'est pas elle qui est en mauvaise posture, c'est moi!
Mais que fiche le professeur de magie noire ici?
Et pourquoi justement tomber sur elle?
Ma maison est déjà en banque-route de par les exploits d'Arthur et Potter, il ne faut absolument pas l'enfoncer d'avantage!
Et comment expliquer ma présence en un endroit supposé interdit?
Névé mon grand, cette superbe jeune femme est ici bien plus dangeureuse que l'accromentule que tu as affronté tout à l'heure...*


Les lésions de son visages devenaient plus évidentes ainsi éclairées, elles étaient encore vives et parsemés toutes les parties visibles de son corps, Népenthès clignait toujours des yeux,

"De grâce, Belle Dame, ayez pitié des yeux fragiles d'un malheureux rôdeur"

A nouvelles rencontre, nouvelle jongle, nouveau masque, pâre toi d'une protection convaincante, ô l'ange aux demis-âmes, de celle qui ne te t'amènera pas aux tourment et trépas, que seule la passion sait susciter.
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 23:08

L'adolescent se protégea de la lumière crue de sa baguette magique, puis sembla reconnaître Neklea...

Son visage était meurtri, et il semblait revenir de loin...


De grâce, Belle Dame, ayez pitié des yeux fragiles d'un malheureux rôdeur...

Neklea rétorqua d'une voix ironique :

- De grâce, Bel Adolescent, ne croyez pas m'avoir avec votre petit jeu d'enfant triste...

Neklea abaissa tout de même sa baguette magique et fixa un instant le visage de son interlocuteur... Ainsi, c'était lui que tous surnommaient, plus ou moins méchamment, "L'Androgyne"... Neklea ne put s'empêcher de sourire...

En réalité, depuis son premier cours, auquel le Gryffondor avait assisté, Neklea s'était largement interrogée à son sujet... Cet être dégageait une aura particulière, sauvage et charmeuse à la fois...

La jeune femme arrêta de dévisager le jeune adolescent, ne voulant pas le mettre mal à l'aise, et lui dit d'une voix ferme :


- Je me demande ce que vous faites ici, mais je ne vous poserai pas de questions quant à cela, n'ayant moi-même aucune légitimité à me trouver en ces lieux... J'oserais simplement vous demander comment vous vous êtes fait ces entailles...
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Mer 3 Jan - 23:51

Népenthès jouait-il si mal le pierrot?
Il avait pourtant tout les atours necessaires, et nul besoin de voiler son regard.
Celui-ci restait amer d'une dernière vision, une ancienne chimère que l'androgyne préfèrait oublier, s'ennivrant la pensée de jeux intrépides et de trépidants charmes.

Et justement, la forêt l'avait pour une fois gâté d'un caprice généreux, dont il se sentirait probablement avide d'y goûter.

*Surtout s'il y a danger...*

Soupirant longuement, soulagé de ne pas être responsable de l'effondrement Gryffons, Nepenthès se delesta quelque peu de sa reserve légendaire, ignorant délibérement l'ironie des quelques phrases (après tout, il devenait coutumier de celle-ci, sa derniere rencontre avec Malfoy l'y avait rôdé):

Il souria, enjôleur:

"Oh ça?" désigna-t-il, de ses multiples contusions
"De modeste tribut à l'enchanteuse Nature.
Vous devez probablement savoir ce que c'est, que de flirter à l'aventure, se laissant entrâiner par la vigueur d'un mystère, d'une traînée de folie, d'une valse sans répit.
Et parfois, on en paie le prix.
Et les lianes elles aussi se veulent de participer à la danse..."


Il se pencha légèrement, les yeux brillants à la lueur mélancolique que tentait de démentir la grimace d'un sourire,

"Ces lieux sont le sancturaires des tourments, et donc le reccueil des tempête, comme la tombe des innocents."


Et d'un murmure,
"Comme s'il fallait être souillé, pour y respirer..."


Il reprit,
"La forêt sait être accueillante pour ses futures proies, ne craignez vous pas d'être avalée?
Il serait malheureux qu'une reine de beauté y perde sa couronne."
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Jeu 4 Jan - 0:03

Neklea sourit aux dires du Gryffondor et ne poussa pas plus loin ses interrogations. Après tout, il était libre de conserver le mystère...

Neklea rangea sa baguette magique. Elle n'éprouvait aucune crainte vis à vis de cet étrange être, et ne souhaitait pas paraître sur la défensive...


"La forêt sait être accueillante pour ses futures proies, ne craignez vous pas d'être avalée?
Il serait malheureux qu'une reine de beauté y perde sa couronne."


Neklea gratifia l'adolescent d'un sourire chaleureux et répondit :

- La forêt a été le témoin de mes longues nuits d'errance en son sein, et jamais elle ne s'est retournée contre moi... Elle est une de ces entités maternelles qui savent accueillir les âmes perdues et les doutes de chacun...
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Jeu 4 Jan - 4:45

L'androgyne n'était plus considéré comme probable prédateur, et l'atmosphère s'en trouva rassénée.
Beaucoup d'interrogations s'entrechoquaient.

*Chacun ses raisons et ses secrets que cette muraille d'arbre couvre d'une obscurité bienfaitrice et revèlera au grand jour, dans un temps prochain, car rien n'est jamais figé...*

Il conserva un sourire débonnaire sous une attitude flegmatique contrastant devant l'intensités de certaines de ses blessures.
Mais le Gryffon n'en avait cure, pour le moment, et les aiguilles piquantes d'un froid nocturne lui garantissait une accalmie passagère sur de futurs souffrances promises...
On ne combat pas impunément contre des seigneurs Arachnides.

La pénombre les avait replongé dans une étrange intimité, situation qui demeurait familière à l'aventurier.
Après tout, se retrouver aux côtés d'Eminences aux auras barriolées de venin lui était habituel.
Peut-être était-il un peu trop joueur, et il finirait sûrement par le payer un jour, de son inconscience et surtout de sa vie.
De son innocence?
Non, celle-ci avait déjà été souillée par le flux de la violence enragée.

"Alors elle vous a accepté comme l'une des siennes, suscpetible d'être dévoré ou de se servir à son tour, dans l'ordre naturel de ses lois, ce que la magie ne peut entraver.
Si l'humain et le sorcier l'accepte, son coeur devient harmonieux."

"A errer, on cherche toujours ce fil auquel se raccrocher, sans idée d'abord, puis avec desespoir, la finesse d'un trait qui lacherait Damoclès sur une veine palpitante. Le fil de la vie, le fil du rasoir.
Est ce ainsi que certains la trouve par moment, barbante? Augmentant l'effet capillaire, car le moins provoque l'adrénaline d'un trop à perdre?
L'humain est un fou étrange."

Lorsque l'on croise un peu trop souvent la Dame des Nuits Eternelles, le rapport à l'insousciance s'amenuise, est ce une soudaine maturité dans ses yeux?
Ou fut-elle toujours présente, masquée d'un visage charmeur? Le jeune Gryffon était épuisé, mais s'enfuir aurait enchaîné bien trop de mystères et donc d'explorations.
Et de rajouter d'un regard pénétrant:

"Et vous, avez-vous trouvé le bout de ce fil?"
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Jeu 4 Jan - 22:43

Le jeune Gryffondor semblait exténué, mais n'osait, ou ne voulait pas, se retirer. Il posa alors une question qui fit sourire Neklea... :

"Et vous, avez-vous trouvé le bout de ce fil?"

Neklea fixa l'adolescent de ses grands yeux noirs et, un petit sourire sarcastique aux lèvres, elle répondit enfin :

- Quel fil ? A-t-on besoin de croire en ce fil pour continuer à vivre ? Ou n'est-ce qu'une invention des esprits faibles pour continuer à avancer sur ce chemin ardu ?

Neklea s'interrompit un instant, son regard toujours dardé sur Nepenthès, et reprit :

- Un fil peut se trouver, mais jamais il ne peut nous guider jusqu'au bout. Car, comme vous l'avez souligné, un fil est fragile, et peut se briser pour bien peu de choses...

- Et vous, avez-vous trouvé le bout de votre fil ?
Revenir en haut Aller en bas
Nepenthè
Invité



MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   Ven 5 Jan - 13:53

L'orgueil.
L'orgueil s'arrange toujours de simuler une force qui n'est qu'apparât, accessoir brillant d'un joyau inexistant.
Aussi se drâpe-ton dans une fierté protectrice, qui nous elève (en tout cas à nos yeux) loin des sphères du commun.
D'être un plus, plutôt qu'un égal.
Du désir de dominer, ou de le croire, plutôt que de ressembler et s'astreindre à l'uniformité.

Les fiers sont aveugles de leurs faiblesses, ils nient ce qui pourrait les faire chuter, préfèrant grandir les probables défaillances d'autruis.
A voir la paille dans l'oeil du voisin, on ne s'apperçoit pas de sa poutre.

Mais qu'importe ses géants peu magnanime, qu'importe leur désir divin de surplomber, après tout.
L'humain n'est qu'un prédateur qui se veut différent et agit dans la norme des siens.

L'androgyne souria sensiblement, répondant à l'acerbe du regard par la mélancolie:


"Il m'ensserre justement la gorge.
Certains fils, resistent à la mort pour subir la vie.
Et les faibles tentent de le briser, les forts, parfois, arrivent à le dénouer, d'autres subissent, avant de s'ettouffer."


Il haussa imperceptiblement les épaules:

"Demoiselle de l'Obscur, je vous laisse à vos errances, les miennes me hèlent déjà, comme les chiens de l'enfer rappellent à leurs âmes leur puériles inexistances."

Il se courba légèrement, une main sur le coeur, en signe de salut distingué mais théatrâle:

"Je vous salue ma Mie, que vos nuits soient belles, je confie nos rencontre au destin, aux chemins hasardeux, au détour d'un arbre, d'une racine, d'une chimère.
Ou un cour laborieux, qui sait?"


Il sourit une dernière fois, rabbatit sa cape, repartant d'un pas cadencé au rythme de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dark thougts in my mind...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dark thougts in my mind...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Forêt Interdite-
Sauter vers: