Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un café sinon rien

Aller en bas 
AuteurMessage
S. Snape
Invité



MessageSujet: Un café sinon rien   Mer 10 Jan - 15:31

Severus vivait un drame à la table des professeurs...

Il s'était levé de mauvaise humeur, comme d'habitude... Très tôt, bien avant tout le monde, comme d'habitude... Et au bout de deux heures de rondes dans les couloirs endormis, il s'était décidé à faire une courte apparition dans la grande salle.

Il voulait avaler une tasse de café, comme tous les matins.


Or, il avait devant lui, une cafetière, vide. Asséchée de la moindre trace de ce breuvage miraculeux qui lui permettait de supporter les âneries de ses élèves pendant les trop longues heures qu'il aurait à passer avec eux.

Merlin... pas ça... Il venait de réaliser la catastrophe que c'était : il avait cours avec les Gryffondors... Avec Potter et Miss-Je-Sais-Tout ! La journée se terminerait soit par leur mort soit par son envoi à Sainte-Mangouste.

* C'est un complot... Ils vont avoir ma peau... *


Au lieu de boire son café noir comme un jus de chaussette, il avait devoir se contenter d'un jus de citrouille, infâme brouet indigeste par-dessus le marché. C'était coloré et sucré et ne lui apportait ce calme dont il avait besoin avant d'affronter les lutins grimaçants de ce collège.

Pour un peu, il commencerait à les voir bleus...


Il se remplit rageusement un verre de jus de citrouille. C'était orange et trouble... et ça possédait une odeur suspecte par-dessus le marché. Comment pouvait-on boire ça sans avoir la nausée ?


* Du jus de citrouille... On devrait classer cette substance parmi les poisons ! *
Revenir en haut Aller en bas
Julien V
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Mer 10 Jan - 15:54

Julien était en train de marcher dans le parc en direction du château comme il le faisait tout le matin avant même que le soleil ne se lève, afin de le voir dans toute sa splendeur, et comme tout les matin, il avait faim, désirant remplir sa pense.
Il arriva toujours vêtu d'une jean moulant noir ainsi que d'une chemise avec un col à poil, qu'il portait que le matin.

Il se dirigea vers la grand salle afin de s'accorder un petit dejeuner avant une autre journée de cours, pour lui ses élèves était calme, normal étant une professeur strict, pas autant que le professeur Rogue, mais strict quand même. A la table des professeur il aperçut sont ancien directeur de maison ainsi que son professeur de potion...que de souvenir. Il se dirigea vers la table des professeur avant de s'installer aux côtés du professeur grognon.

Il se servit du bacon ainsi que des oeufs, le problème c'est qu'il n'y avait pas de café, n'aimant pas commencer la journée sans café il sortit sa baguette magique. Il prononça une formule faisant apparaître un grand quantité de café dans une sorte théiere.


''Bonjour professeur Rogue'' Dit Julien courtoi malgré que sa voie soit neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Mer 10 Jan - 21:40

Le soleil venait de lever le voile de brume que l’aurore aimait déverser sur la terre humide de rosée.

Sibylle se dirigeait vers la table des professeurs pour prendre sa frugale substance matinale. Un régime léger était de mise pour ne pas interférer dans sa réceptivité aux signes et son éveil au monde.

De loin, elle remarqua que la place était déjà occupée par le sombre professeur Snape, qu’elle avait déjà croisé lors de réunions pédagogiques et lors de quelques repas bruyants. Elle le connaissait de vue, ne lui avait encore jamais parlé, mais elle ressentait quelques impressions qui la poussaient à mieux le connaître.

Avec lui, était attablé un jeune homme qu’elle n’avait encore jamais vu. Un nouvel enseignant, à n’en pas douter… Elle était curieuse de savoir de quelle matière.

Lorsqu’elle fut à distance raisonnable, elle adressa un bonjour aimable et prit place face aux deux hommes puisqu’ils étaient assis l’un à côté de l’autre.


Messieurs, je vous souhaite une agréable journée…

Elle tendit la main au professeur Snape.

Nous nous connaissons à peine… professeur Kères, enseignante en Arts divinatoires…

Elle regarda le jeune homme.

* Mmmm… un regard vif et perçant… un observateur, intéressant… une grande solitude… un désir de changer son destin ?... le rêve inavouable de transformer le monde ? *

Jeune homme…

Elle lui tendit la main à son tour mais…

… vous devez être le nouveau professeur de métamorph…

… dans son élan ému, Sibylle n’avait remarqué la cafetière, qu’elle reversa au même moment où sa main toucha celle du jeune professeur.

Elle poussa un petit cri mais il fut trop tard, le café s’était répandu sur sa belle chemise.


Ooohh… je…

Sibylle sortit un mouchoir de sa poche.

Merlin !!! Quelle maladresse !! Je suis confuse…

Elle fit le tour de la table et commença à tapoter la chemise avec son mouchoir.

Quelle impression vais-je faire ??

Elle fit un sourire confus aux deux hommes et surtout à Snape qui semblait mitigé entre une humeur à envoyer le diable aux enfers et une jubilation qui n’annonçait rien de bon…
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Jeu 11 Jan - 16:46

Peu après Severus eu droit à un compagnon à la grande table... Il était très jeune au demeurant, Severus étant plutôt habitué à la compagnie des vieux croûtons à cette table...

Il fit immédiatement étalage de ses connaissances, devant les quelques élèves maintenant présents dans la grande salle, le geste n'avait pas échappé aux curieux... Sans doute, dans leur dortoir ou dans les coins sombres essayeraient-ils de répéter le geste... Au risque de commettre un incident.


Severus lâcha un grinçant : On voit que vous êtes nouveau...

* Pourquoi faire usage de la magie quand il y a des êtres dans cette école dont c'est la fonction et qui allaient se retrouver bien chagrinés de voir qu'on faisait leur travail à leur place... Les elfes sont capables de se frapper avec la cafetière ! *


* Sans doute un Gryffondor... Pourtant il n'en a pas l'arrogance... Mais quelle importance ! *

Il répondit au professeur un grommellement indistinct qui devait être un bonjour. Il n'avait toujours pas eu son café après tout... Mais il n'était pas au bout de ses peines apparemment puisqu'une autre personne fit son apparition peu après, accompagnée de sortes de tintements et de tintements dus à ce qu'elle portait...

Le professeur de potions lui serra la main brièvement, à contre-coeur et avec un air profondément maussade... Elle se tourna heureusement rapidement vers son voisin.


Ooohh… je…

Merlin !!! Quelle maladresse !! Je suis confuse…


Severus eut un sourire narquois devant cette maladresse... Il en aurait presque eu envie de rire ! Si seulement il avait eu son café matinal...


* Finalement, la journée n'est pas si mauvaise... *


Un elfe de maison apparut, instinctivement pour réparer les dégâts causés à la si belle chemise du jeune professeur, ainsi qu'une belle cafetière emplie de café chaud et fumant...


Allons Mademoiselle Kéres, ne vous donnez pas tant de peine, bientôt cette tache ne sera plus distincte sur cette chemise...

* Et puis puisqu'il aime utiliser la magie, il pourrait parfaitement se débarrasser de cette tache tout seul... MMmm... ce café est délicieux ! *
Revenir en haut Aller en bas
Julien V
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Jeu 11 Jan - 20:27

[HJ Attention Severus, on peut être deux à jouer ce jeux...si j'ai envie je met le bouton Sarcastique sur ON ^^]

Julien était en train de manger tranquillement son bacon accompagné par ses oeufs en entendant un faible grognement comme réponse, son professeur n'avait pas l'air de le reconnaître mais il avait garder son caractère. Toujours froid et de mauvaise humeur. Il encaissa avec facilité la remarque du professeur à son égard n'en avait que faire, même si l'envie de répliquer le démanger, ayant toujorus apprécié ce professeur pour sa vivacité d'esprit et ses répliques cinglantes. Il était fier d'avoir un adversaire de taille à ses côtés, même si il restait de marbre.

Il allait répondre à son ancien professeur quand une personne assez agée faisant pas mal de bruit avec ses objets qui était d'un ridicule au yeux de Julien ne croyant absolument pas à la divination, mais respectant tout de même les personnes la pratiquant. Il ne broncha pas quand il reçut sur sa chemise noire, du cafè chaud...à la limite bouillant.

Afin de se débarasser de son agresseur il répliqua.

''Ce n'est rien gente dame, ne vous escusez point pour votre maladresse...'' Répondit Julien courtoi sans pour autant mettre une once d'émotion dans la voie, il vit rapidement un elfe de maison venir vers lui pour le nettoyer, mais il le menaca presque des yeux, n'aimant pas que des esclaves face des chose aussi futile pour lui. Il ressortit sa baguette en la pointant sur sa chemise.

''Recurvite'' Dit Julien à voix basse en faisant un lèger mouvement du poignet. La cafetière étant magique c'était à nouveau remplit une fois remit sur pied. Julien s'en servit une tasse, son café préféré, fait maison avec une recette venant droit d'Amérique.

''Alors professeur, êtes vous parvenus avec le temps à faire rentrée une once de savoir dans les cornichons qui serve de cerveau aux élèves?'' Demanda Julien en reprenant certain terme qu'il utiliser pendant sa scolarité, il posa cette question sans aucune arrogance, voulant juste avoir une conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Sam 20 Jan - 17:29

Soulagée par l’amabilité du jeune homme, Sibylle se rassit. Les elfes de maisons avaient géré la catastrophe dignement, tout était rentré dans l’ordre.

Severus se comportait comme à son habitude, Sibylle s’amusait de son caractère acariâtre et ne lui en tenait pas rigueur.


Dites-moi, Severus… je pense que depuis le temps que nous travaillons ensemble nous pouvons nous appeler par nos prénoms respectifs…

Elle lui fit un sourire enjoué.

Pourquoi m’attribuez-vous le titre de mademoiselle ? Ai-je l’air d’une jouvencelle ? Ou bien avez-vous besoin de lunettes ?

Elle jeta un regard au jeune homme, qui ne s’était pas présenté, pour le prendre à parti.

Vous avez peut-être voulu vous montrer charmant, je vous en suis reconnaissante, mais je trouve que madame me sied mieux… surtout après avoir été mariée trois fois…

Elle parlait d’un ton dégagé et chaleureux, tout en se servant de ce merveilleux café qui venait de réapparaître dans la cafetière.

''Alors professeur, êtes vous parvenus avec le temps à faire rentrée une once de savoir dans les cornichons qui serve de cerveau aux élèves?''

Sibylle suspendit le geste de sa tartine qui venait de faire trempette dans son café, regarda tour à tour les deux hommes. Severus était de marbre…

Elle explosa d’un rire léger.


Mon cher enfant ! Vous semblez avoir beaucoup d’humour ! Je suis certaine que vous appréciez, n’est-ce pas Severus !

Puis, voyant l’air sérieux du jeune homme qui aurait pu être le fils du professeur de potions et son petit fils à elle, elle le toisa d’un regard dubitatif et perçant.

Ou alors, vous avez une merveilleuse opinion de vous-même…

Elle écarquilla les yeux. Sibylle n’avait rien perdu de la gestuelle du jeune homme vis-à-vis du café et ensuite de l’elfe de maison…

A trop se regarder on devient malheureusement aveugle aux nuances du monde… Vous ne croyez pas ?

Elle fit un sourire bienveillant au très jeune homme.

Me donneriez-vous le privilège de connaître votre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Alban In
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Dim 21 Jan - 20:52

Alban était ravi d'avoir obtenu le poste de bibliothécaire, bien que ce ne soit pas réellement un exploit, étant donné que c'était écrit...

Avant d'aller prendre ses fonctions, il décida d'aller se prendre un petit café, dans la fameuse grande salle qui devait être surplombée de ce fameux plafond étoilé, connu jusque dans les ouvrages de la bibliothèque.

Lorsqu'il poussa la lourde porte, il aperçut quatre très grandes tablées vide surplombées des inévitables couleurs représentant les quatre maisons de Poudlard.

Au fond, il aperçut cependant ce qu'il cherchait : une table composée de professeurs... Il traversa la salle à grandes enjambées et, se plantant devant la table il gratifia les professeurs présents d'un petit sourire doublé d'un regard plein d'interet purement scientifique :


*...intéressants specimens...cheveux gras, col droit, pas de doute, Severus Snape, le mangemort...une vieille bique fripée à l'air sympathique et complétement distraite...Sibylle Kerès....*

Puis son regard s'arrêta sur le dernier professeur et son sourire s'élargit :

*...une créature presque parfaite aux cheveux argentés, que j'ai déjà eu le bonheur de rencontrer, mais malheureusement pas d'achever...Julien Vogel...*

A l'adresse de tous, Alban jeta :

- Bonjour Messieurs-Dames, pardonnez-moi, puis-je me joindre à vous...?

Il fit un petit salut et murmura :

- Alban Inferno, votre dévoué bibliothécaire en passe de prendre ses fonctions...
Revenir en haut Aller en bas
Julien V
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Mar 23 Jan - 23:10

Julien venait de se servir une tasse de thé en attendant la réponse du professeur qui venait d'avoir une attitude tel qu'il l'avait prévue, ignorante comme si il se moquait royalement de se qui l'entourait dans la salle.
Il écouta le professeur de divination à son égard, regardant droit devant, fixant un point invisible dans la salle en buvant gorgée après gorgée son café qui le rendait de bonne humeur pendant ses cours.

''Je n'ai guère besoin de lunette gente dame, cependant je ne vois en aucune manière pourquoi je devrais être charmant à votre égard, j'ai tout simplement des manière et de la courtoisie, rien de plus et si je puis me permettre je ne vous ai pas donnais pas donné le titre de demoiselle'' Répondit Julien au remarqua de la vielle dame.

Il écouta la suite du petit monologue de cette personne avec une question qui le fit rire intérieurement.


''Etant donné la matière que vous enseigner, j'aurais penser que vous ariez put le prédire, à moins que tout cela ne soit que sornette'' Dit Julien avec un sourire sarcasrique avant de rajouter rapidement.

''Je ne mes pas en doute vos compétenses professeur....Julien, Julien Vogel, j'ai été d'ailleurs un de vos élèves par le passé'' Rajouta Julien avant de voir une personne franchir le seuil de la porte, au debut il ne le reconnut pas, mais très vite, il devina de qui il s'agissait.

Celui qui l'avait interrompus dans une de ses promesses, il le trouvait mystérieux, même un peu trop. Il ne lui adressa qu'une faible regard ainsi que petit mouvement de tête disant bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Un café sinon rien   Ven 26 Jan - 12:55

Alors professeur, êtes vous parvenus avec le temps à faire rentrée une once de savoir dans les cornichons qui serve de cerveau aux élèves ?

Severus n'avait pas répondu à la question... La petite étincelle d'ironie contenue dans la phrase l'agaçait... Il préféra s'abstenir de répondre et se concentra sur son petit déjeuner, mâchant consciencieusement chaque bouchée de son maigre repas, humant l'arôme du café "bien de chez nous" (HJ : café anglais = beurk XD).

Il ne releva pas non plus la tentative de "détente d'atmosphère" de Sibylle... Sa réponse aurait été digne d'un grossier merle... Et puis, elle semblait avoir un désir ardent de faire connaissance avec le jeunot...


* Grand bien lui fasse... * Lui n'avait envie de rien... Sauf d'émigrer sur une île déserte loin de toute présence humaine, de sourire gracieux et surtout... de bonbons au citron... Seule une personne lui manquerait... Mais il était peu probable qu'elle lui manque plus qu'elle ne lui manquait déjà.

Quelqu'un entra...

* Tiens encore un nouveau... Que peut-il bien se passer dans la tête de Dumbledore pour engager ainsi des gamins qui devaient encore sucer leur pouce il y a moins d'un an... *

Severus répondit à son salut, par un coup d'oeil noir et indifférent... Mais néanmoins amusé : le dialogue entre la grand-mère et le gamin paraissait prometteur... Il repoussa son assiette et attendit la suite des événements, le regard plongé dans le vague et les oreilles aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un café sinon rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un café sinon rien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Rez-de-Chaussée :: Grande Salle :: Table des professeurs-
Sauter vers: