Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !

Aller en bas 
AuteurMessage
S. Snape
Invité



MessageSujet: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Mer 10 Jan - 16:45

N.B. : Ceci est un topic délire autorisé, mais je vous prierai (et moi avec -__-) de rester correct, les viols de prof, même en rêves ne sont pas autorisés ! (désolé Wink)
Et si les admins veulent me censurer parce que ce que je dis n'est pas correct, je leur en serai gréé : je ne veux choquer personne...
Sinon, la rigolade est de rigueur ^^

-----------------------------------------------------------------------------------

D'abord il n'y eut rien, rien que le noir, épais et silencieux... Puis il reprit conscience dans les cachots. Il était 18 heures, il avait donné ses derniers cours de la journée, et il avait mal à la tête... * C'est sans doute dû à la fatigue. * D'un geste il ordonna à un chiffon d'effacer le tableau avant d'aller se rasseoir sur sa chaise en bois, face à la classe qui se devait d'être vide.

Sauf qu'il ne put rester assis sur sa chaise plus d'une seconde, car elle était glaciale ! et en face de lui, il y avait plusieurs élèves.


Qu'est-ce que vous faites encore là ??

Il avait mal à la tête... et il avait froid ! Très froid, même... Ce n'était pas normal. Et puis, les élèves devant lui... eux aussi avaient quelque chose d'anormal... Leurs yeux semblaient être prêts à leur jaillir de la tête... Et puis, comment étaient-ils habillés ??

Il eut un passage à vide, pendant lequel, il se rassit sur sa chaise, toujours aussi glaciale... et posa ses mains sur ses genoux.

* ... genoux... * En moins de temps qu'il n'en faut pour dire Quidditch, il réalisa qu'il ne portait quasiment pas de vêtements, en tout cas, pas jusqu'aux genoux. Et quelque chose le gênait derrière lui qu'il identifia comme étant un :

* Un pompom... *

Tout blanc et duveteux, aussi doux que du poil de lapin...

"N'oublie jamais que ton bien le plus précieux est ta petite queue de coton, tu dois toujours veiller à ce qu'elle soit blanche et soyeuse !"

Finalement, il ne put se lever, mieux valait rester derrière ce grand bureau noir protecteur ! Dans un réflexe protecteur, il croisa les jambes. Maintenant, il comprenait pourquoi les autres là avaient un air bizarre : il lui manquait beaucoup de vêtements ! Où étaient ces épaisses couches de tissus protectrices ? Il en avait besoin pour asseoir son autorité !!

Il perçut le regard maintenant familier de Melle Sylla... Un regard où se mêlait l'ironie et d'autres choses indéchiffrables... A côté d'elle, Melle Shah... Et d'autres dont il ne put croiser le regard... La boule de poils se retrouva libérée, puisqu'il avait rouvert sa grande main. Et comme attirée par un aimant, elle retrouva sa place, là où il l'avait été dénicher...

Un flacon traînait sur sa table, dans son souvenir, c'était censé lui remettre les idées en place. Il n'avait qu'à avaler la substance et tout allait aller mieux. Ses vêtements allaient réapparaître et les hallucinations disparaître !

* Depuis quand cette potion était-elle jaune ?? *

Mais un feulement rigoureusement animal lui fit oublier la couleur de la potion (normalement bleue) et il l'avala, cul-sec, sans sourciller, même si elle lui faisait horriblement penser à Dumbledore.

Et il se sentit soudainement beaucoup beaucoup mieux... Bon, il ne voyait pas la vie en rose, mais tout de même, la vie était belle, elle valait le coup d'être vécue et les élèves de cette école étaient tous merveilleux ! Surtout Melle Sylla et ses yeux aussi beaux que des perles... Il n'avait plus froid, la chaleur irradiait même autour de lui !

Plus rien ne le gênait, tout était absolument normal ! Il avait une queue de lapin qui lui collait au fondement ? C'était normal ! Il avait aussi des oreilles de lapin sur la tête ? et alors ? ça allait très bien avec la queue... Evidemment, il manquait un peu de fourrure, mais quelle importance ?

L'important dans la vie était de s'amuser... et de manger du chocolat !

Il se redressa un peu, nullement gêné par sa "condition" et prit la parole d'une voix douce et suave :


Mes chers élèves, nous nous sommes réunis en ce jour merveilleux pour en apprendre davantage sur cette magnifique matière qu'est le chocolat ! Je suis enchanté - hihi - de faire ce cours avec vous !

Voici vos chaudrons, veuillez, je vous prie, les remplir de chocolat afin de le faire fondre à petit feu et laissez les arômes ainsi dégagés vous envahir le cerveau... Nous atteindrons ensemble le Nirvana, si nous respectons assez la divinité du chocolat !!

Mais attention, le chocolat se traite avec douceur et respect, ne soyez pas brutal avec lui, sinon il pourrait bien se retourner contre vous et vous éclabousser... Je ne voudrai pas que vous vous brûliez !
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Mer 10 Jan - 18:59

~~ Hantant les beaux rêves du professeur Snape ~~

Le chapeau melon sur la tête, les bottes de cuirs aux pieds, faisant tournicoter un parapluie grenouille sur son épaule, avec une veste de détective sur ces mêmes épaules, l’élève de « Pouffffff » se délassait devant le bureau du professeur « lapin malin » chantonnant et attendant les consignes…Le professeur se leva laissant apparaître son habituelle tenue qui lui allait si bien. Constance Sylla brillante élève et modeste chocolatière fit luire ses yeux encore plus qu’à l’habitude et se plaça derrière un chaudron comme demandé. Tout en écoutant l’avant-propos du cours, elle enleva l’emballage à sa sucette et l’entama…

-C’est pour m’ouvrir l’appétit bien sûr !

Elle sortit sa baguette magique de sa poche – joli bout de plastique disproportionné, surmonté d’une étoile en papier coloriée négligemment- puis désignant un objet au hasard après avoir tapé 3 fois dessus, tourner 2 fois sur elle-même et en lechouillant 1 fois sa sucette, elle se prononça :

-Hocus Pocus !

L’objet devint beau papillon qui se mit à voler, Constance poussa des cris d’exclamations c’était magnifique, elle se mit à le suivre comme une petite fille en essayant de l’attraper… sans bien sûr parvenir à ses fins, elle s’arrêta pour reprendre son écoute en cours… Il fallait faire le chocolat bien sûr !

-Ohhhh wouieuhh ! oui !

Elle frappa dans les mains toute excitée et se mit à sourire béatement tendant 2 oreilles – au moins- à l’écoute du professeur lapin-malin.

-Ahhh non on sera tout doux avec le chocolat proummis !

Répondait-elle en caressant les bords du chaudron avec délectation. Elle fit comme demandé remplissant le chaudron, allumant un petit feu inspirant avec envie les arômes exotiques du chocolat…

-La déesse CACAO ne sera pas déçue ! De même que la grande prêtresse !

Dit-elle en désignant une autre élève présente en classe.
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Jeu 11 Jan - 17:32

Ouiiii ! Merci de votre enthousiasme !! Il applaudit son auditoire. Bravo c'était un magnifique papillon !!

Ouiiii ! il faut être doux avec le chocolat ! Autant qu'avec un pompom en fourrure de lapin !!


Ah oui, j'oubliais le plus important : les bonbons au citron !!! J'en ai apporté tout plein !!!

Il prit un air tout triste et écrasa une larme qui naissait au coin de l'oeil :

Quel dommage que nous soyons si peu... J'aurais tellement aimé les faire partager !! Le citron, c'est beau et c'est bon ! C'est délicieux au goût et excellent pour la peau !!! Et je ne vous parle pas de ses bienfaits pour les cheveux !!! Mes cheveux sont brillants et éclatants de santé !

Il leur offrit un sourire aussi éclatant qu'un flash au magnésium et daigna enfin sortir de derrière son bureau... Montrant enfin son magnifique tablier noué à la taille... Tablier noir - évidemment - avec la représentation d'un lapin blanc, dans la ceinture duquel (le tablier) il avait glissé des sucres d'orges blancs rayés de rouge.



Vous aimez les lapins Melle Sylla ? Attention ! Ouvrez bien les yeux !!!


Il prit délicatement le chapeau melon qui trônait fièrement sur la tête de Constance et il y jeta un sucre d'orge !

Secur geord !!! en lipan tois géchan !!!!

Et avec son magnifique sourire digne du professeur Lockhart en sortant un magnifique lapin tout blanc, tout meugnon !!! Tellement meugnon avec son petit museau frémissant et ses grands yeux timides qu'on a immédiatement envie de le câliner...

Le lapin fut déposé sur la table à côté d'un chaudron empli de chocolat fumant... Il avait de grands yeux verts, des lunettes rondes et une toute petite tache de poils noirs au-dessus de l'oeil droit.

Tiens prends un bonbon au citron mon lapin !! A moins que tu ne préfères une truffe au chocolat ?? Ou un sucre d'orge peut-être ??

Il déposa le tout devant le lapin blanc, à qui il ne manquait que la montre gousset...

Les enfants ! Que diriez-vous d'ajouter des smarties au chaudron ? ou des noisettes... des amandes... Enfin... c'est VOUS le maître de cette potion ! Vous ajoutez ce TOUT que VOUS voulez !!!

TOUT, tant que la déesse cacao ne se met pas en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Jeu 11 Jan - 18:14

A peine fut-il extirpé du chapeau qu'Harry le Lapereau sentit qu'on lui tirait sur les oreilles pour le déposer sur une table où se trouvait un chaudron rempli d'une substance aux arômes délicieux. Seulement il était encore petit, tout mignon et innocent en apparence, et lorsqu'il posa ses grands yeux vert sur l'espèce de créature diforme aux grandes oreilles, qui devait sûrement avoir traîné près de Tchernobyl pendant un moment, il eut d'abord très peur, mais comprit en voyant le pompom que c'était sûrement son...père ! En plus il voulu le nourrir, donc ça ne pouvait être que ça ! Et oui, avec son esprit déductif surdéveloppé, il n'y avait plus aucun doute dans l'esprit de Harry Le Lapereau. Tout content et tout fou-fou, grâce à ses cuisses d'athlète en herbe, il bondit toutes dents dehors et mordit dans le pompom pour ne plus le lâcher, restant accroché au derrière de Snape le Play-boy. Pendu dans le vide, il fut balloté dans tous les sens par les mouvements de son "papa", avant de perdre prise et de faire un vol plané tout droit dans le chaudron qu'il avait vu tout à l'heure.

Cela fit un gros PLOUF en éclaboussant une drôle de jeune fille habillée encore plus étrangement que son "papa", et Harry le Lapereau se retrouva en plein dans le chocolat bouillant. Il ne refit pas de suite surface, et on aurait pû croire qu'il allait mourir par brûlure, mais pas du tout ! Car c'était un Lapereau radioactif comme son père, et anti-thermostat, ce qui lui permettait de ne pas craindre la chaleur. De plus, c'était un Lapereau parlant... Il réapparut alors et se mit à faire des ronds dans le chocolat en nageant le crowl comme un professionnel. Il envoya plein de chocolat sur son "papa" sans s'en rendre compte avec ses puissantes pattes arrières. Le problème, c'est qu'avec ses lunettes maculées de cacao fondu, il ne voyait plus rien et se prit tous les rebords du chaudron avant de décider de faire l'étoile de mer pour se reposer. Il se laissa donc flotter sur le dos les pattes étendues, léchant le chocolat sur ses lunettes avec gourmandise.

Bien heureux dans son bassin improvisé dont il n'avait aucunement l'intention de sortir, il se mit à faire une fontaine de chocolat avec sa bouche en le crachant vers le haut, toujours sur le dos, battant simplement des oreilles pour avancer vitesse croisière en décrivant des cercles...
Revenir en haut Aller en bas
Carolyne
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Sam 13 Jan - 15:37

Carolyne Madden était juste à côté de la porte quand elle vit le lapin sortir du chapeau. Elle eu un grand rire et serra plus fort contre elle sa peluche dansante. En le voyant nager dans le chaudron, la jeune fille se leva et s'avança vers ce dernier. Malgré sa robe de blanche neige et ses bottes de bucheron, elle réussit à s'approcher d'une démarche enfantine. C'est qu'elles étaient lourdes ses bottes. La jeune fille ne tenta pas de toucher le lapin, mais bougeait la tête dans le sens qu'il se promenait. Lentement, la Serpentard porta son attention vers Severus "Play boy" Snape et lui fit un énorme sourire. Elle lui prit la main et se décida à l'entrainer avec elle vers son chaudron. Elle tendit sa peluche dansante au professeur et se mit à mettre plein de chose dans son chaudron. Reprenant sa peluche, la jeune fille le regarda avec un petit sourire timide.
"Je peux vraiment mettre tout dans mon chocolat ?"

Quand elle eu la confirmation, elle le tira vers elle et lui donna finalement une poussée pour qu'il finisse à son tour dans le chaudron. Elle se mit à chantonner en répétant qu'elle devait bien mélanger le tout pour faire un merveilleux chocolat !



Image de la peluche (Nahhh pas frapper !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Lavali S
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Sam 13 Jan - 21:39

Qu'est-ce qu'elle fout dans les rêves de Snape ? Ce prof est malaaaade !

________________________


Lavali, toujours égale à elle même, sautillait partout, en criant.

-"Le jour de la rédemption par le chocolat est arrivééééééé !"

Habillée toute en jaune (enfin habillée, elle était en bikini, hein), et une cravache à la main, elle menait son monde à la baguette.

-"Le chocolat est beau ! Le chocolat est pur ! Le chocolat ne vous aime paaaas ! Même si vous l'aimeeeez !"

Remplissant un énorme chaudron de chocolat, elle rajouta un bonbon au citron.

-"J'ai deux amouuuuuurs, le jaune et l'chocolaaaaaaat !"

Ce jour était son soir ! La grande prêtresse du chocolat se révélait enfin, omnipotente et omnisciente ! Tout le monde était en son pouvoir mouhahahahahahaha...Les enfers comme le ciel ne faisaient que lui obéiiiiir !
Elle controlait le mooooonde ! Elle était la princesse déchue du chocolat ! Celle qui avait été reconstituée à partir de l'essence divine du chocolat (mais en mieux et en jaune, hein, faut pas pousser).
La bataille contre son ennemi ultime, l'aspartame, ne faisait que commencer ! (avec sa chance ça allait prendre 7 ans). Mais même si elle mourrait, elle revivrait dans les carrés de chocolats, car elle avait ses fidèles !


__________________


Oui, oui, oui, Lav' a des pulsions Choresques.
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Mar 16 Jan - 18:12

Oh ! tu es un vilain lapin Harry ! je vais te donner la fessée ! mais à force de se contorsionner pour attraper les oreilles de Harry, celui-ci atterrit dans le chaudron de Melle Sylla.

Merlin ! le pauvre petit va se noyer !!! Il va falloir lui faire du bouche-à-bouche !!!! Je me dévouerai, je suis seul responsable !!!

Mais le lapin semblait en parfaite santé et Severus reçut quelques offrandes chocolatés en pleine figure et sur son beau corps blanc pas si maigrichon que ça non mais d'abord hein ! Et apparemment il devait être comestible parce que la dernière arrivée le mit dans son chaudron duquel il sortit immédiatement ! il ne tenait pas à finir fondu dans du chocolat !

Il se regarda un moment... Il était intégralement recouvert de chocolat brillant... Tout... Même son beau tablier !!! Son beau lapin... on ne le voyait plus...

Vous êtes une petite farceuse hein Melle Madden ! ça tombe bien, moi aussi !

Et dans sa main droite apparut une gigantesque tarte à la crème fouettée.

Bon appétit !

Et il lui étala la tarte dans la figure avec un grand sourire, laissant la crème lui dégouliner dans le visage et sur ses... vêtements, on va dire. Il fit un prélèvement de crème du bout du doigt et goûta : Mmm... elle est sucrée.

-"J'ai deux amouuuuuurs, le jaune et l'chocolaaaaaaat !"

* Au fait... On m'a déjà aspergé tout à l'heure... *
Le professeur retourna sa bonne humeur vers le chaudron de Constance qui n'avait pas bougé. Le coupable y prenait du bon temps comme un bienheureux...

Severus s'inclina respectueusement devant cette noble représentante du chocolat en bikini jaune avant de lui adresser la parole :

Pardonnez-moi Madame la déesse, mais j'ai une punition à distribuer ! Ne vous mettez pas en colère, ça ne prendra qu'un instant.

Il dirigea vers le lapin flotteur deux yeux blancs lançant des éclairs et d'une voix d'outre-tombe prononça la sentence :

Harry, tu as été très vilain, je vais devoir te donner la fesée ! Mais crois-moi ça me fera plus de mal à moi qu'à toi ! * uhuh *

Et soudainement tout changea, la salle de classe se transforma en un sombre bois lugubre et Severus en zombie vert aux doigts pustuleux. Il saisit le lapin aux grands yeux innocents par la peau du cou et lui donna la fessée sur ses genoux.

Voilà mon chou, ça t'apprendra à faire des bêtises !

Et dans un claquement de doigts, tout redevint normal - enfin, comme avant - Severus retrouva son sourire digne d'une pub pour dentifrice, son tablier - ouf - et Harry sa forme normale... c'est-à-dire... humaine... Avec le petit détail supplémentaire : le tablier avec un lapin play-boy !
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Jeu 18 Jan - 20:08

Tout allait bien pour Harry Le Lapereau, qui nageait tranquilement en cercles dans son chaudron avec ses grandes oreilles. On aurait dit des rames c'était tellement artistique, d'autant plus qu'il prenait plaisir à souffler dans le chocolat fondu pour faire de jolies bulles marrons, parfaites et alléchantes. Puis malheureusement, une vision cauchemardesque mit fin à son petit bonheur du tournicoti-tournicoton...

Merlin ! le pauvre petit va se noyer !!! Il va falloir lui faire du bouche-à-bouche !!!! Je me dévouerai, je suis seul responsable !!!

Bouche à bouche ?! HORREUR ! Immédiatement, Harry prit sa respiration et plongea dans le chocolat pour se cacher, ne souhaitant pas que cette "chose" se réalise. C'était son père tout de même ! Ca n'aurait pas été le cas, il aurait accepté avec plaisir (XD) mais là, il ne fallait pas poussé ! Il ne ressortit que bien plus tard, étant un lapin radioactif, il pouvait rester en apnée très longtemps ! Seulement, à peine sortit-il son petit museau tout mimi qu'il fut attrapé par la peau du coup pour recevoir une fessée mémorable par un zombie. Et il se transforma en...en Harry Potter version humain, enfin presque, car il portait un magnifique tablier play-boy comme son ex-papa ! Tout content de ce cadeau génial, il se mit à sauter partout, comme il l'aurait fait sous sa forme "lapinale", puis saisit Snape comme un danseur pour se mettre à tourner, tourner, et tourner encore en chantant - faux - :

"Lalala la la ! la la...LAAAAAAA !!! GLOIRE AU CHOCOLAAAAAAAAAAAAT !! MANGEONS-LE AVEC JOOOOOOIE !!! LALALALAAAAAAAA !!"

Et il dansait et dansait encore entre les tables avec un sourire stupide en emportant Snape, fier de son tablier qu'il avait en commun avec lui. Puis soudain, il s'arrêta d'un coup, une idée lui ayant traversé l'esprit, une idée géniale bien sûr ! Tenant toujours Snape par la taille et par la main, il le regarda en penchant la tête, comme s'il réfléchissait, et lui demanda le plus sérieusement du monde dans ce genre de situation :

"J'adore tes cheveux ! Je peux te faire une coiffure originale dis ? Allez dis oui s'teuplaaaaaaaaît !"

En plus, il avait déjà le tablier pour se protéger des cheveux coupés qui pourraient tomber et tout et tout ! Et Harry avait déjà une super vue de la coiffure qu'il voulait lui faire ! Il ne manquait que le consentement de l'heureux élu.
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Ven 19 Jan - 17:00

-Eh ! Mon chapeau melon !

Constance grimaça tentant de saisir le chapeau qu’elle portait à l’instant pour en faire sortir « un joli lapin tout cracra ! »… Constance finit alors par taper dans les mains, surexcitées et en reprenant son chapeau par continuer à observer le spectacle -relevant le chapeau qui lui tombait devant les yeux-. Le lapin, lui aussi semblait surexcité, aussi décida-t-il de se baigner dans le chaudron de la Poufsouffle.

-Le professeur a dit qu’on pouvait mettre ce qu’on voulait ! Il a intérêt à travailler pour les cloches alors, ça ne donnerait pas un bon chocolat sinon…

Mais le professeur lapin-malin enleva le lapin du chaudron pour lui donner une bonne correction. Constance stupéfaite par la scène, c’était très méchant, le gentil lapin de méritait pas ça, le monde de Constance chocolatée était plein de couleurs et de jolies choses, de bonnes intentions et de tendres « Amitiés ». Constance s’attrista beaucoup à cette vue, les deux phénomènes étaient assez pervers…Il fallait les purifier…

-Abracadabra !

Et le décor changea à nouveau… Avec un grand chaudron, dedans, déjà une grande quantité de chocolat et de bonnes choses, à côté, une longue échelle- le chaudron étant trop haut pour l’élève-, elle grimpa dessus et observa les 2 lapins assis dedans. Constance portait des peintures de guerres, tracées à l’aide d’un marqueur, probablement. Elle émit un petit rire et alluma un grand feu en dessous, elle se mit à danser autour d’un chaudron en chantant toute sortes de chansons chocolatières. Les lapins allaient enfin être éduqués comme il le fallait bien, Constance était contente et même ravie !

[Ca vous apprendra hihi ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Ven 19 Jan - 17:43

La valse donnée par son assistant au culte rendu à la déesse chocolat lui donna le tournis... Le jeune homme ne savait pas comment guider une demoiselle sur la piste de danse... S'il s'était senti mieux, il lui aurait volontiers donné des cours à l'instant ! Une robe en dentelle lui irait comme un gant ! A condition que le lapin play-boy soit bien présent sur la robe.

Oui oui, bien sûr, je rêve d'avoir de longs cheveux noirs !!! ça ira très bien avec la robe que je projette de mettre !

Mais tout à coup ?? Que se passait-il ?? Merlin avait-il décidé de les rappeler à lui ??

Le professeur de potions s'était transformé en lapin !!! Noir évidemment... Ne perdons pas les bonnes habitudes ! Mais sa jolie petite queue touffue, elle, était blanche comme un flocon de neige... comme une touche de chantilly sur une montagne de glace au chocolat noir...

Mais bizarrement, il avait plutôt envie de carottes.


* Pourquoi je n'ai pas pied ??? *

L'instinct de survie était très grand chez Sevylapin ! A l'aide de ses grandes oreilles comme pagaies, il rejoignit le bord du graaaand chaudron et y prit appui de ses si mignonnes pattes noires... Il tournait son blanc pompom - son dos quoi - à son camarade de bain.

Le lapin noir regarda par dessus bord le chef guerrier qui dansait autour du chaudron... Elle tournait et tournait... A lui donner le tournis, mais le chaudron était grand et elle disparaissait régulièrement de son champ visuel.


Mais au bout d'un temps il en eut marre de la voir courir comme ça et les flammes commençaient à lécher les parois extérieures du chaudron avec un peu trop de convoitise...

Hé !!!

Vous là en bas !!!


Mais Constance disparut de sa vue sans avoir répondu...

Il l'interpella ainsi pendant trois tours... puis finalement :


Hey ! What's up Doc' ?

Et il croqua dans la carotte en chocolat qu'il venait de sortir de sa poche.



(HJ : allez fais-nous rôtir ^^)
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Dim 21 Jan - 12:45

Mais le nouveau décor comprenait quelqu'un de plus... Il avait cet air sournois qui le caractérisait tant, une lueur malsaine dans le regard et de longs cheveux blond... Devant lui, des chaudrons... des lapins... des êtres de sexe féminin... Ses préférés... ainsi qu'un morceau de choix...

Je vous laisse à votre mascarade chocolatée gentes
Damoiselles... Ne vous laissez pas attendrir par la vision d'une si
petite fourrure quand vous avez la toison d'or à portée demain...


Et entre ses dents serrées, le sombre personnage entièrement vêtu de noir laissa échapper :

Votre tenue est un appel à la luxure ma chère...


Cette phrase s'adressait bien évidemment à Melle Sylla... Le Grand Blond contourna la table, accordant une caresse à Blanche-Neige avant de quasiment se jeter sur sa proie... Magnétique.... Il prit le temps de la contempler... de la sentir... L'odeur de ses cheveux... La veine palpitante de sa gorge blanche...

Ses oreilles...

Il lui croqua doucement, tendrement mais rapidement son oreille gauche... Si fine et tendre sous ses crocs... Elle avait ce goût qu'il aimait tant... Indéfinissable, mais délicieux... avant de se rassasier d'une gorgée de son sang... noir et lourd aux précieux accents de noisettes... Elle avait des lèvres couleur de cerise mûre...

Mais la déesse chocolat était impitoyable et sonna du cor !!!

Et le spectacle ridicule de ces deux lapins pataugeant dans une marmite de chocolat le fit ricaner... Il avait goûté sa proie, il allait pouvoir lui rendre sa liberté...


Votre sang fût délicieux Melle, j'espère le goûter à nouveau dans un futur proche...

Il traça les mots "Lucius was here" sur un tableau qui traînait par là et disparut sur un cheval noir au loin... très loin... totalement hors d'atteinte...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Sam 27 Jan - 12:01

Le petit lapin, tout noir, tout Rintintin, l’interpella d’une carotte… Constance allait lui dérober mais un étrange acteur fit fureur sur scène. Elle le détailla, lui et son accoutrement d’un noir éteint et d’un manque de jovialité qui devait être fatale, de jour en jours pour ses pauvres nerfs. De longs cheveux blonds, un merveilleux contraste se présentait là entre l’omnipotent du sombre et du visage pâle.

*Mais quelles insinuations, il est parfaitement lucratif mon accoutrement…*

Mais il était plutôt près le visage pâle, et même, elle en était surprise, il lui mordit l’oreille, elle hoqueta. Puis, sans même prendre le temps d’en dire plus, il inséra ses crocs dans sa gorge, chose qui, la fit à la fois défaillir et gémir… Il la lâcha après avoir goûté à son sang… Constance chocolatée se redressa du mieux qu’elle pouvait…

*Ce n’est pas une faute de goût mais tout de même…Les pulsions vampiresques ne me supportent pas visiblement et par mon sang empoisonné, il devrait tomber…*

Mais rien ne se fit, et il les quitta, Constance fit une courbette en signe d’au revoir et le regarda s’en aller à cheval, sur un cheval plus noir que son accoutrement… Et elle put reprendre ses occupations malgré l’interruption du Monsieur. Elle tourna la tête vers les lapins, et plus précisément vers le lapin malin qui devait commencer à sentir les flammes lui chatouiller la moustache. Elle s’approcha et saisit le lapin en prenant garde de ne pas se brûler les doigts. Et tout en caressant l’animal, elle sortit le second, ses bras chargés, elle les déposa là et attendit que lumière blanche se montre.

*quelle nouvelle scène ? Quel nouveau mystère, une seule réponse, la fabrication du chocolat !*

[bon, j’étais pas fort inspirée, à vous de trouver une nouvelle scène pour la continuité du délire chocolaté !]
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Mar 6 Fév - 18:52

[Désolé pour ce retard monstre -_-]

Il avait accepté de se laisser coiffer ! Quel bonheur ! Seulement voilà, Harry n'en eut pas le temps car le décor changea subitement et il se retrouva à nouveau changé en lapin, mais cette fois, avec un compagnon de jeu, ou plutôt, un compagnon avec qui faire trempette dans un chaudron géant. Tout content, il se remit dans sa position aquatique préférée, c'est-à-dire, sur le dos en faisant l'étoile, son petit bidon dépassant de la surface comme une ligne de flotaison. Et là, horrible vision à nouveau, une jeune fille toute peinturlurée version rambo apparut dans son champ de vision pour observer les deux lapins d'un air qui ne disait rien de bon. Mais elle redisparut presqu'aussitôt, préparant sûrement un mauvais coup. Nullement inquiet par le fait que la température montait petit à petit, Harry tourna la tête vers son semblable de couleur noire, qui se tenait au rebours en appelant la guerrière du Chocolat. Une idée machiavélique en tête, le lapin à la cicatrice se remit à faire du surplace normalement, avant de s'immerger complètement dans le chocolat.

*Agent Double-Pompom, votre mission, si vous l'acceptez, consiste à éliminer la menace du pompom blanc. Cible à 1h, chargez les torpilles dentaires, parez à faire feu...* pensa-t-il alors qu'il faisait sortir une de ses oreilles du chocolat, qu'il courba façon téléscope de sous-marin en direction du lapin noir à pompom blanc, toujours de dos et inconscient du danger qui le menaçait. Puis, Harry se mit à remuer énergiquement son arrière-train sous le chocolat afin d'avancer, puis lorsqu'il arriva près de Snape, il ouvrit grand son petit museau et niaqua de toutes ses forces le pompom blanc de sa cible. Enfin, c'est ce qu'il cru faire mais il sentit une force plus puissante que lui le retenir au dernier moment, lorsque ses quenottes se trouvaient à peine à moins d'un centimètre de la touffe blanchâtre. Il se sentit soulevé tout comme sa cible et se retrouva dans les bras de la Gurrière du Chocolat, qui les caressa tout en les posant sur une table.

Harry maugréa alors qu'il voyait la queue blanche de sa cible intacte. Il avait échoué, c'était trop tard. Tant pis, prochaine cible, la guerrière du Cacao. Et oui, Harry était un espion de la Reine du Chocolat Blanc, ennemie du Chocolat Noir. Hop, il frémit du museau et des moustaches en pensant très fort à une nouvelle pièce. Instantanément, il y eu une lueur blanche aveuglante, et la Guerrière du Cacao se retrouva changée à son tour en lapin. Mais attention, par n'importe comment, c'était devenue un magnifique lapin-bélier (oreilles pendantes) rose-bonbon, avec la queue et le bout des oreilles blanche. Lapin-Snape, était quant à lui resté... ben Lapin-Snape. Mais là n'était pas le problème, pour eux tout du moins. Non, en fait, ils se trouavaient à présent tous les deux dans un labyrinthe aux murs de chocolat blanc tellement épais qu'essayer de le manger pour en sortir prendrait minimum deux jours.

Dans le labyrinthe, des tunnels, des cul-de-sac et surtout... des pièges ! Ah ah ! En guise de plafond, une vitre, afin de permettre à Harry, désormais avec des lunettes rondes encore plus grandes et plus épaisses, qui le faisaient loucher, et une blouse blanche de scientifique avec, bien évidemment, le sigle play-boy dessus.


"Mouahahahahahaha ! Petits lapins ! Vous allez voir ce que c'est que d'idolâtrer le mauvais chocolat !" s'exclama Harry-le-scientifique-bigleu avec un rire sadique, juste avant de s'étouffer à moitié et de respirer sa ventoline comme un vieux croulant. Il prit ensuite son carnet de note et mangea du chocolat (blanc) tout en observant la progression de ses cobayes, voyant triple à cause de ses lunettes version "cul-de-bouteille".

[J'avais pas vraiment d'inspi moi non plus, alors à vous d'inventer les pièges et la prochaine pièce ^^]
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Sam 10 Fév - 0:01

Lapin-Severus était vexé... La déesse n'avait pas répondu à son "What's up doc ?" Vexé, il prit son air le plus boudeur et enfonça bien ses pattes dans ses poches en fourrure de lapin...

Ce n'est pas bon de vexer un lapin... Surtout s'il s'appelle Severus Snape et qu'il est - rappelons-le - professeur de potions dans la prestigieuse école de Hogwarts... Vous savez, le bâtard graisseux des cachots ? Celui qui fait pleurer les Poufsouffles de première année...

* J'ai mal à la tête... *

Pendant le transport il eut un moment de flottement... Il ne sentait pas lui-même... Que faisait-il dans cette peau de lapin ? * Qu'est-ce que c'est que ce foutoir ??? * des voix lointaines semblaient l'appeler, même s'il ne voyait personne... On le tirait vers une surface invisible...

- Revenez à vous mon ami...

* Albus ??? *

Son mal de tête persistait... On essayait de lui arracher le crâne... Dans tout ce flou, il avait au moins identifié une voix : celle de son bien-aimé directeur...
* Et ses bonbons au citron ! * Seul Merlin sait pourquoi, mais le lapin Severus jugea qu'il se trouvait bien mieux là, dans sa peau de lapin, tenu par la peau du cou...

Et pendant tout ce temps... Il avait été totalement inconscient de ce qu'avait risqué son précieux panache blanc... Sa soyeuse queue 100 % lapin... Celui qui y toucherait risquait de se retrouver avec deux yeux au beurre noir, puis ficelé comme un rôti et jeté à deux lions affamés... Non, plutôt des serpents en fait ! Mais tout cela n'aura pas lieu puisqu'il se trouvait avec gentil-lapin-blanc dans un labyrinthe de chocolat blanc... mais doit-on regretter ce spectacle ?

Wouah ! c'est éblouissant tout ce blanc ! Uh ! C'est quoi cette vitre ??

Se retournant vers son compagnon :

Tiens c'est amusant, je n'avais pas remarqué que tu avais des oreilles aussi longues tout à l'heure !!! Puis son inconscient frappa à la porte de son cerveau : * Allô ici ton subconscient : le lapin à côté de toi n'est pas gentil-lapin-blanc, d'abord il n'a pas de lunettes et ensuite gentil-lapin-blanc est en fait un vilain vilain lapin... là c'est Constance Sylla, une de tes élèves... *

Merci à toi subconscient, c'est bien aimable à toi !


* Je t'en prie, ce fût un plaisir... *

Pas dérangé pour un penny, il s'adressa ensuite à sa voisine : Je crois que la déesse du Chocolat nous met à l'épreuve... A moins que l'on nous confonde avec des rats de laboratoire, en regardant vers le haut... Ah si j'avais un chaudron... je pourrai faire fondre tout ce chocolat... J'ai un creux... Pas toi ?

Puis, prit d'une inspiration subite, il sortit sa carotte magique - une autre, pas celle qu'il a croqué auparavant - et dans un mouvement solennel de celle-ci fit apparaître un chaudron et des flammes juste en dessous... Voilà ! Plus qu'a se servir !! Et il se jeta sur un mur en chocolat comme un lapin affamé qui n'a rien mangé depuis dix jours... Et que je grignote par ci et que je grignote par là...

Burp... c'était bon...


Rassasié, le lapin noir démolit un mur en chocolat blanc et en porta les morceaux dans le chaudron qui formèrent une masse blanche odorante en un rien de temps... Nous voici armés Constance ! Si un monstre du labyrinthe de ce cinglé - regard vers le haut - veut nous manger, il n'a qu'à bien se tenir... Je lui brûlerai les moustaches avec du chocolat brûlant...

Plus qu'à attendre le premier monstre...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Dim 11 Fév - 11:49

-Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!!

Cri du désespoir par Constance Sylla, meilleur élément des Poufsouffles, c’était cruel, sadique, la pauvre était aux bords des larmes. Elle avait, certes, un beau pelage rose, couleur « barbe à papa » et de belles oreilles qui retombaient sur le côté, elle avait beau être un superbe phénomène. Elle était encerclée de chocolat blanc !

-Blanc comme le chocolat blanc, blanc comme le chocolat qui est blanc, blanc comme le blanc chocolat ! NON c’est cruel !!!! Je crois que je deviens claustrophobe !

Le chocolat blanc sentait affreusement mauvais surtout après les expériences du professeur lapin-malin pour créer des armes… Certes, c’était courageux de sa part d’en manger mais tout de même, c’était du chocolat blanc ! Donné par un horrible petit lapin aux lunettes ! Ca ne pouvait être, scientifiquement parlant, comestible. Elle s’écroula, raide morte à terre, dans son rétablissement, elle aperçut même le petit sadique de l’étage plus haut, bien à l’aise sur sa bulle, à l’abri de son chocolat empoisonné… Elle se releva sur ses papattes et saisit la carotte magique du professeur lapin-malin pour la manger. Après s’être bien frotté le museau et réarrangé le pelage, elle tapota la tête du professeur :

-Désolée, il le fallait, c’était la carotte ou moi…

En bonne fonction de lapin-bélier et pour se faire pardonner, elle fonça tel un bélier dans un mur de chocolat blanc, le démolissant et passant à travers et continuant après avec le second puis avec le troisième. Après le 3ème, elle fut bien fatiguée, mais constata avec horreur qu’un immense renard en chocolat blanc se préparait à l’attaquer. Elle sauta dans un chapeau tout proche d’elle pour se cacher…

-‘Peut jamais être tranquille ici !

Elle commença à gémir puis, regarda si le renard y était.

*Si le renard y était, il nous mangerait, mais comme il y est pas, il nous mangera pas*

-AAAahhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Si, il y est !

Le renard l’avait repéré, il fallait se sortir de là. Elle se trémoussa quelques instants et puis sauta sur le renard d’un immense bond de super giga élève ultra douée en la matière de bond ! Battant tous les records, bien entendu. Elle lui mordit les oreilles de toutes se forces, se contaminant de cet écœurant renard blanc

*Dis donc, qu’est ce qu’on ne ferait pas pour la survie du monde entier ?*

[Désolée, pas génial du tout T.T]
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Dim 11 Fév - 14:58

Ma carotte... Elle a mangé ma carotte...

Ma petite carotte... Celle que je possède depuis toujours... Mon doudou...

S'il avait été du genre grincheux et albinos, ses yeux auraient virés au rouge, mais comme lapin-malin est un gentil lapin, mais un vrai lapin, un vrai, un dur, un tatoué ! Il n'en tiendrait pas rigueur au lapin-bélier... Si mignonnement rose !

* Elle risque d'être malade maintenant ! *

Son chaudron bouillonnait gentiment, mais il était embêté... Avec quoi allait-il envoyer son arme blanche sur un ennemi potentiel ? Il n'avait même plus sa carotte magique... Et pendant sa réflexion, lapin-bélier en avait profité pour faire un coup de calcaire (blanc) et de foncer dans le tas de chocolat...

* Elle fait une indigestion peut-être ? *

Mais elle finit par revenir, en bonne compagnie : le premier monstre : un renard polaire !

Ah le traître !! Il espère peut-être passer inaperçu avec sa fourrure ?? Tiens bon, on va le transformer en descente de lit !


Comme le lapin-bélier semblait maîtriser parfaitement la situation, il décida d'aller se construire l'arme dont il avait besoin. * Par les moustaches du lapin play-boy, cette fourrure sur pattes va voir de quel bois je me chauffe ! * Et il commença à sculpter une catapulte dans les débris de chocolat blanc que lapin-bélier avait gentiment casser en morceaux...

Pendant ce temps, lapin-bélier découvrait les joies du rodéo sur le renard blanc... * Heureusement que le plafond est haut, sinon elle se cognerait la tête sur la vitre... *

Ca y était : sa catapulte était prête, maintenant restait à retrouver les deux zouaves qui devaient gambader dans les blanches prairies de chocolat... Il se jeta donc à leur poursuite, tirant son chaudron d'une patte et poussant sa catapulte de l'autre et regardant l'heure à sa montre dans sa dernière main... * Merlin, je vais être en retard ! *

Après une longue course épuisante dans ces couloirs d'un blanc qui commençait à virer au jaune, il tomba sur une praline en chocolat noir, dur et brillant... Dans cette praline, il y avait une épée... Le glaive magique... (afin de remplacer la carotte)

La déesse en chocolat blanc nous envoie son arme suprême ! Abandonnant son chaudron de chocolat plus du tout bouillonnant et sa catapulte soigneusement ouvragée, il se jeta ventre à terre sur le glaive qu'il tira de la praline comme s'il s'était agi de beurre mou.

Il leva son glaive magique en criant :

Par le pouvoir du crâne ancestral !!! Je détiens la force toute puissante !

Mais au lieu de se transformer en Musclor, il se retransforma en vilain professeur des potions, l'homme le plus fort qui ait existé jusqu'ici et il commença à grandir grandir grandir !!!

Jusqu'à ce que...


AÏE !!!

... Jusqu'à ce qu'il atteigne la vitre du labyrinthe sur laquelle le lapin à lunettes se trouvait toujours. Et il arrêta de grandir parce que sinon il aurait eu des problèmes...

Potter !!! vous avez encore raté votre potion !!!! Cinquante points en moins pour Gryffondor !!!! Et qu'est-ce que c'est que ce truc ?? à l'adresse du renard polaire surmonté d'un lapin-bélier rose...

* J'ai toujours mal à la tête... *


Puis sans vraiment réfléchir, il attrapa le renard polaire par la queue, après avoir délicatement déposé sa cavalière sur le sol. Et le renard en chocolat blanc finit dans l'estomac du professeur de potions qui décréta qu'il avait assez fait pour le moment et qu'il ferait bien une sieste...


(HJ : on ne fait pas un concours non plus hein ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Ven 2 Mar - 18:59

Quelle folie que d'aimer du chocolat noir ! Le blanc était roi ! La pureté même de la vie gastronomique ! Ils avaient été pervertis ! Il fallait y remédier, il fallait les punir pour leur faiblesse ! Ha ! Se tenant en maître sur sa vitre, se prenant limite pour le Dieu des Lapin, Harry observa avec un sourire démoniaque la progression de ses deux cobayes traîtres à leur déesse du Chocolat Blanc. Il ne paniqua pas lorsque Lapin-Snape s'arma d'un d'un chaudron remplit de chocolat brulant. Par contre il explosa d'un rire d'asthmatique lorsqu'il vit le Lapin-BonbonRose foncer tête baissée dans les mur de chocolat.
Encore un petit peu plus loin... Encore... Oui ! Pile sur le renard blanc !


"Mouahahahahaha har hurm hurm !"

Sur sa vitre, le scientifique Harry suivait avec attention les aventures des deux compères, notant des choses importantes sur son petit carnet, comme par exemple la liste des course qu'il devait donner à sa femme en rentrant, les pronostics du prochain match du Tournoi des 6 Carottes d'Or, et surtout, ne pas oublier de payer cet escroc de dentiste... Grâce à tout ça, on pose trois et on retient un, on multiplie par la racine carotale de -66,on retranche la quantité de jus de carottes ajoutée elle-même aux litres de chocolats blancs fondus dans le chaudron de Lapin-Snape, et on trouve... et on trouve...

"Non ! Pas le glaive magique en chocolat noir ! Lâche-ça de suite ! C'est de la triche ! Vilain Lapin !" s'écria-t-il en voyant soudain Lapin-Snape s'armer de l'objet enchanté. Il se mit à sauter sur sa vitre comme un Lapin enragé ayant attrapé la maldie de la Carotte Folle, ne pouvant rien faire pour empêcher ça alors que Miss BonbonRose refaisait un tour de renard danseur comme s'il s'agissait d'un jeu de fête forraine.

"Impossible ! J'ai dû faire une erreur de calcul ! Mais je suis pourtant sûr que la racine carotale de -66 est 4 557 789 ! C'est toi ! Lapin-Bélier rose, qui a tout fait échouer ! J'ai oublié de rajouter ton degré de rosité et j'ai oublié de prendre en compte la longueur de tes oreilles ! Argh ! Ma vengeance sera terrible !" rugit Harry en avalant tout rond son carnet de notes. Il se mit en suivant à détaler comme un Lapin coursier, voyant son plan pour dominer le monde échouer, et surtout en voyant l'horrible Snape reprendre sa forme véritable et sa taille de géant ! Mais trop tard ! Le monstre aux cheveux gras atteint la vitre juste sous les pattes de Harry, qui sursauta et qui perdit ses lunettes rondes toutes belles et toutes mimi. Une énorme fissure se forma tandis que Snape avalait sans regrets le renard en chocolat blanc de Harry sous ses yeux consternés.

Ce dernier, ignorant la fissure, se remit à sauter comme un taré en sentant ses moustaches frémir de colère quant à son renard qu'il avait spécialement crée pour l'occasion. Et bien sûr, la vitre se brisa et il tomba... tomba et tomba encore, dans le noir complet...
Durant sa chute, il se retransforma en Harry Potter élève, normal quoi, sans fourrure et sans veste de scientifique fou... Et il disparut...


------------------------------


"Tu crois qu'il en a encore pour combien de temps à dormir ? Tu vas voir que ça va encore être de notre faute s'il s'est évanoui... Tu aurais dû le tuer avec le chandelier tant que tu le pouvais, ça nous aurait évité de devoir rester ici à le surveiller jusqu'à son réveil... Oh ! J'ai une idée, tu crois qu'il va se mettre à rire tout seul dans son sommeil si je lui chatouille le nez avec une plume ?" demanda Harry alors qu'il se trouvait adossé contre le rebords du lit adjacent à celui du professeur de potions, les bras croisés et l'air agacé. Bien évidemment, il parlait à Constance, la meurtrière ratée du passage secret. Lorsqu'il était revenu de la salle du miroir, il était retombé sur elle et sur Snape, inconscient au sol. Lui aurait bien aimé le laisser moisir sur les dalles humides du couloir, mais pour on ne sait quelle raison, la morale l'avait emporté, pour une fois...
Et les voilà, lui et elle, pris en flagrant délit d'attaque de professeur, à devoir surveiller leur victime et condamnés à prendre soin de lui jusqu'à son réveil en punition. Voyant le professeur très agité dans son sommeil, le jeune Gryffondor dit à nouveau d'un air interrogateur :


"Je me demande à quoi il rêve..."

[HJ : bon désolé pas trop d'inspi j'avais prévenu, pour ma part je sors du délire avant d'y laisser mon pompom, libre à vous de continuer ^^ Et vraiment désolé pour le retard ><]
Revenir en haut Aller en bas
S. Snape
Invité



MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   Mer 4 Avr - 15:17

A quoi rêvait le professeur de potions ? A des choses horribles qu'il allait jeter dans sa pensine sitôt que Pomfresh l'aurait détaché de ce lit ! Elle l'avait attaché pour qu'il ne tombe pas lui avait-elle dit, parce qu'il avait eu le sommeil très très agité.

* N'importe quoi, je suis le calme incarné ! *

Non seulement, ses rêves avaient été affreux rien que par la présence d'un certain élève qu'il ne pouvait supporter, mais en plus ce même élève avait assisté à son réveil !!! Ils étaient deux : Potter et Sylla... Bien que cette dernière se soit éclipsée le plus rapidement possible.

Dumbledore arriva peu après, tout heureux de voir son cher professeur de potions réveillé... Et bien sûr, il avait amené avec lui ses chers confrères ! Ils étaient tous là à le regarder, mais aucun n'avait la larme à l'oeil, aucun n'avait l'air heureux de constater son retour parmi eux... Sa paranoïa aiguë le laissa même penser qu'ils étaient déçus de le voir en vie.

Il leur donna un regard froid... Histoire qu'ils constatent qu'il n'avait pas changé d'un iota, malgré sa transformation traumatisante en lapin.


* Pas de chance pour eux, je suis coriace... *

Seule McGonagall semblait moins distante, mais Snape recula devant la main qu'elle avança vers lui, ce qui fait qu'elle retrouva son air pincé habituel. Après négociations, on le laissa sortir...

La journée se finissait bien : Gryffondor avait perdu beaucoup de points, moins que Snape ne l'aurait souhaité, mais l'accusation "tentative d'assassinat" avait été rejetée par le directeur, et l'assassinat raté s'était transformé en, "bavue accidentelle"... Ce n'était plus une dent que Snape avait contre le trio, mais deux, voir trois. Et des longues, bien aiguisés...

* Pourquoi Dumbledore passe son temps à protéger ce môme ! Je l'ai parfaitement entendu, il a parlé d'assassinat juste au moment où je me réveillais ! Pourquoi ce vieux fou a dit que je délirais ?? Comme si MOI je pouvais me tromper !!! *

L'arme du crime avait disparu... Miss Sylla aussi... Sans doute étaient-elles ensembles... Nul ne savait, mais Snape veillait, soyez-en sûr, il attendra son heure, sans l'ombre, comme toujours, mais quand il frappera, le trio ne s'en relèvera pas...


(HJ : Gniahahahahahahahaha ^^ Hem... désolé... ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lapin play-boy, les élèves et le chocolat !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Civet de lapin aux épices
» Les relations entre élèves de Beauxbâtons
» Panneau d'Affichage des élèves
» 05. The games we play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Troisième Etage :: Infirmerie-
Sauter vers: