Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Jeu 18 Jan - 11:02

* Morgana !!! Où suis-je tombée ? *

Toute cette agitation c'était trop pour Lou qui en voyant l'exhibitionniste avait déjà commencé à fermer les yeux très forts pour être sûre de ne rien voir ! Et quant elle se hasarda à rouvrir les yeux un bref moment, ce fût pire que tout ce qu'elle avait imaginer !

Elle eut un haut-le-coeur, et fût à deux doigts de vomir...


AAAAAAAAAAAHHHHH ! Je ne veux pas voir ça !!!! Naaaannnn !!!!


Elle allait en être traumatisée à vie ! D'ailleurs elle l'était déjà. Honora voulait dormir ? Lou aurait aimé s'enfuit à toutes jambes !!! Mais la peur lui coupa les jambes.

Pour échapper à cette vision d'horreur, elle se réfugia sous la table en gémissant des propos incompréhensibles. Quiconque aurait la mauvaise idée d'aller la déloger se prendrait assurément un coup de dent aussi hargneux qu'un petit caniche...

Son seul espoir résidait dans le professeur... S'il était capable de faire preuve d'assez d'autorité que pour calmer cet énergumène... et... Isidore...
Revenir en haut Aller en bas
John Pal
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Jeu 18 Jan - 18:30

Le professeur intervint immédiatemment après avoir vut cet élève faire... ce qu'il avait fait.. mais trop tard, il n'était pas arrivé à temps. Il arrivait maintenant à son niveau...:

Jeune homme, veuillez remonter ce pantalon il lança un sortilège qui lui fit remonter le pantalon jusqu'au cou, laissant voir les yeux quelque peu surpris de l'élève prit en flagrant délit veuillez quitter la salle... le professeur attrapa l'élève par le bras, celui-ci ne veuillant pas le suivre....puis d'un ton ironique veuillez dire au revoir à votre cher public qui je l'espère à apprécier votre "spectacle", si l'on peut appeller ce que vous venez de "démontrer" comme ceci.... obligea l'éève à se plier pour saluer la foule... le mit à la porte et enfin, veuillez trouvez un motif pour le moment où vous dvrez justifier cette GROSSE perte de points qui comptabilise donc 80 POINTS de moins pour Serpentard et une RETENUE (20 janvier prochain) à laquelle vous viendrez. Voie un préfet et disant à celui-ci d'emmener ce garçon chez le directeur de sa maison.

Rentrant dans la classe, tous les ragards vers lui, va jusqu'à son bureau et reprend le cours normalement:

Alors, pourquoi diférencier les couleurs de la Magie est-il "absurde"? Une réponse ? Un exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Jeu 18 Jan - 20:39

*pourquoi différencier les couleurs de la Magie est-il "absurde", pourquoi différencier les couleurs de la Magie est-il "absurde"?*
Antoine se leva timidement et dit :

- Pour certains, la Magie Blanche ou Noire ne sert qu'à améliorer la concentration des pratiquants. La couleur de la Magie ne serait alors qu'une technique utile pour obtenir plus efficacement les objectifs qu'ils se sont fixés. Certains sorts classés en Magie noire pourraient donc par exemple être utilisée pour le bien, et d'autres de magie blanche pour le mal. En conclusion, certains Sorciers pourrait utiliser "la Magie Noire" pour faire le Bien autour d'eux, tout comme certains sorciers certains Sorciers pourrait utiliser "la Magie Blanche" pour faire du Mal.

Il se rassit en attendant la réponse du professeur.

-Mais peut-être que je me trompe...
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Ven 19 Jan - 15:03

Kakashi eut un léger sursaut quand Yali se secoua pour éviter qu'il ne s'endorme en plein cours...ce qui aurait certainement coûté les points qu'il avait fait gagner à sa maison...

"Hein ? fit-il d'un air endormi, ouvrant l'oeil juste à temps pour le spectacle..." Mais qu'est-ce qui nous fait lui ?" fit-il d'un ton las, en détournant les yeux et en reposant sa tête sur la table, comme si elle était dix fois trop lourde pour qu'il puisse la soutenir.
Il faillit baisser son bandeau également du côté droit pour être sûr de ne rien voir...mais cela l'aurait certainement endormis pour de bon, alors il n'en fit rien.

Un jeune garçon donna une réponse au professeur assez pertinante semblait-il...
*Ouais, pensa Kakashi, la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente en somme...*
Son éclair de lucidité et d'intelligence passé, il reprit la production de ses dessins dans la marge de ses notes...
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Ven 19 Jan - 16:26

Contrairement aux autres pénibles nuits, celle-ci était hantée de rêves tout aussi mystérieux qu’insolites. Mais était-ce vraiment la nuit ? Les paupières closes, des images étranges défilaient, mêlées puis remplacées par d’autres toutes aussi fantasmagoriques…

Qu’avait-elle suggéré à Lou… ? Ah oui… la cérémonie du thé.

Lapin blanc devenu aussi fou que Monsieur Chapelier dansait inlassablement autour d'une des tables de la Grande Salle décorée en conséquence, débitant toutes sortes d'histoires sans fin et de devinettes sans réponses. Le farfelu hystérique s’était fâché contre le temps, alors que ses invités prenaient le thé sans se soucier du cours de DFCM déjà bien commencé… Un cours ?

"Reprenez donc un peu de thé" proposa t-il au professeur."Je n'ai rien pris du tout,” répondit celui-ci, “je ne saurai donc reprendre de rien!". "Vous voulez dire que vous ne sauriez reprendre de quelque chose, ajouta le Chapelier. Quand il n'y a rien, ce n'est pas facile de reprendre”.(1) Le professeur non affecté par cette remarque, attrapa lapin blanc par les oreilles et la Grande salle céda place à une classe emplie de disciples impatients…

Un murmure suffoqué s'échappa des lèvres entrouvertes de la jeune fille emportée une seconde fois par les flots indécis de son océan nébuleux. La brume divine venait de lui effleurer le visage… Une chaleur lénifiante émanait de l'endroit où elle se trouvait. Où exactement ? Elle l'ignorait mais cela lui important peu, elle y était si bien…

L’ignorance était parfois une bénédiction…

Lapin blanc venait de mordre l’oreille en chocolat du professeur…

Et un cri déchira sa nuit.


AAAAAAAAAAAHHHHH ! Je ne veux pas voir ça !!!! Naaaannnn !!!!

Rouvrant brusquement les yeux, Honora s’extirpa de cette torpeur extravagante, fantastique et surtout inappropriée. Reprenant ses esprits, Merlin seul savait s’il était temps, elle se redressa et sa première pensée fut pour sa camarade Serdaigle qu’elle aperçut cloîtrée sous un bureau, l’air abasourdi, le teint blafard, les pupilles luisantes à l’affût du moindre geste.

Située elle aussi entre deux mondes…


“Lou…? Ne t’écartes pas de nous ! Viens plutôt me dessiner un mouton à ta façon...”

Pourquoi se cachait-elle dans les ténèbres… elle savait pourtant leur étreinte inévitable. Lorsqu’il faudrait les rejoindre, entrer en leur royaume sans pleurs et sans peur, ce ne serait que pour mieux retrouver la lumière… les deux faces d'une même réalité.

*Mais surprise par le sommeil, je n'ai pas mieux fait jusqu'ici...*

Son regard fut attiré par autre chose…

*Une fleur…* reposant sur la table sans se faire remarquer. Comment était-elle arrivée là… ?

Mystère…

Rouge sang … Deux regards, une étincelle, un feu immortel dans sa plus pure expression, dévorant et perpétuellement inassouvi. L’énergie et la puissance du premier, la brûlure et la blessure infligée par le second. La couleur qui enfanta le monde et celle qui finirait par le détruire.

Ses pétales rouges étaient mêlés d’ébène. Symbole du néant, associé à la nuit, à l’ignorance. Couleur de la cendre, elle inspirait le processus de combustion, prélude à la régénération et renfermait l'idée de résurrection. Les rites initiatiques de l’antiquité comportaient des épreuves nocturnes. Le postulant traversait une mort symbolique dans un lieu obscur, pour devenir une entité nouvelle et renaître à la vie spirituelle…

La fleur elle-même était sans épines… plaisir éphémère du pavot… Splendeur et fragilité de l'existence humaine, vanité des biens du monde, tout comme les délices parfumés d’un Eden perdu.

Cette leçon devenait intéressante…


*... originale et mémorable à en croire l'expression de Lou.*

Reportant son attention sur le monde environnant, Honora remarqua ensuite la brusque disparition du lapin blanc… enthousiaste jusqu’au bout dans son curieux festival.

Elle avait dû en manquer une étape importante...

Une réponse venait d’être donnée… Lou allait-elle refaire surface ?





(1) © Lewis Carroll pour son conte moldu...
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Ven 19 Jan - 18:40

ça y est la sentence était tombée... les Serpentards venaient de perdre plein de points !

* Chacun son tour, avec Snape, c'est les Gryffondors qui se font massacrer... Reste à espérer que les Serdaigles n'entrent dans la ligne de mire de personne... *

Bien sûr il avait été viré... N'importe qui l'aurait fait... enfin, elle aurait préféré se sauver de là surtout qu'Honora avait des réactions bizarres... Elle ne savait plus trop à qui se raccrocher...

Te dessiner un mouton ???


Un élève avait pris la parole, le cours reprenait ses droits, mais Lou restait bloquée par son trop-plein d'imagination - elle n'a rien vu - et maintenant elle voyait des moutons gambader devant ses yeux, tout frisés, tout mignons, mais avec des yeux rouges et avec un piercing dans le nez...

* Nan nan nan... pas de moutons... plus de moutons... ou alors un mouton noir... avec des yeux noirs... Snaaaaaaape... *

* Aaaaaarg >< *

En plus, elle était gelée...
Revenir en haut Aller en bas
Isidore
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Ven 19 Jan - 23:14

Ce cher Alderik jouait son rôle à ravir… en stripteaseuse enhardie, il haranguait la foule, il provoquait les applaudissements d’une foule… déchaînée et… souvent partagée mais charmée… toujours outrée mais séduite… excitée mais réticente !! Madame !!! Cachez ce sein que je ne saurais voir… mais venez donc voir par ici si j’y suis…

Isidore le regardait l’œil ému, le sourire figé. Son boxer léopard !! Un régal pour les mirettes ! Toute cette délicatesse décalée…


Espèce de petit sauvageon, mets nous en plein la vue !!

Al était toujours d’aussi agréable compagnie… mais il manquait encore le bouquet final de ce flamboyant feu d’artifices … la pièce majeure qui marquerait les mémoires !!

Le ****** d’Alderik ! Libre ! Sorti de sa cage ! Prêt à s’envoler d’yeux et yeux pour saluer le monde entier tellement il se voulait sociable !

Il riait aux larmes sans plus s’inquiéter d’autre chose que du bout d’Al rougit par trop émotions… et de nouveaux bijoux…

Un cri le fit sursauter. Lou n’avait pas l’air en grande forme… Il sourit de la voir si prude, si innocente, si fraîche…

Puis, elle disparut, frémissante sous la table. Son tremblement se répercutait sur la table et venait caresser son genou…


* Pauvre petite poupée… si fragile…*

Il ôta sa veste et, devinant le froid qui lui avait parcourut le corps, il la déposa sur se épaules.

Allez Loupiotte… prends cela pour un cours d’anatomie… donné par un énergumène digne d’entre dans le livre Guinness des records !

Il lui lança un regard complice et laissa sa main sur son dos, tandis qu’il jetait un coup d’œil ravi autour de lui.

La classe était dans en effervescence méritée, face à l’ange qui faisait don de son corps à la science.

Il se retourna et remarqua que sa jolie fleur s’était épanouie, déversant dans la salle des parfums d’Eden… Un simple éveil, un simple retour… aux allures de miracle…

Il sourit à sa muse de ce jour.


Bienvenue dans notre monde éphémère, passagère de rêves discontinus… aimante de chimères diurnes… détrousseuse d’utopies nocturnes…

Puis il éclata de rire.

Tu viens de rater le spectacle de la comédie humaine… mais je suis sûr que l’illusionniste de tes rêves n’a pas escamoté ton voyage…

Il se détourna pour écouter les réprimandes du nouveau professeur qui semblait quelque peu dépassé par tant de fougue et de jeunesse…

Que le reste du monde semblait ennuyeux et fade !… Seuls comptaient les rires du dément, le sourire de la Loupiotte (Quel surnom approprié !), les yeux à peine éclos de la veilleuse assoupie… et son esprit qui chevauchaient dans des délires que lui seul concevait déjà…
Revenir en haut Aller en bas
Yali Sag
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Sam 20 Jan - 18:47

Yali regarda le professeur jeter dehors le gars qui s'etait mis a poil, les yeux grands ouverts.
C'est vrai qu'apres tout, c'etait pas le genre de spectacle auquel on assistait tout les jours... Surtout dans un cour de defense contre les forces du mal!
A moins que ce genre de deballage fasse justement partit de la magie noire, censé vous detourner du droit chemiin!! rhaaalala, bien sur c'etait surement ca!
Mais alors la, tout le monde avait raté le test vu qu'a part l'enseignant personne n'avait bougé d'un petit doigt.

Enfin bon, peut importe, le garcon aux cheveux blanc s'etait fait virer et en plus de ca les serpentard avaient perdu un bon petit paquet de points...

"Ha bah.. ce sont des choses qui arrivent..." Songea Yali, se demandant si l'intervention savante d'un des eleves allait faire reapparaitre le calme dans le cour.

Tout en reflechissant (a tout sauf a la question sois dit en passant) le Gryffondor continuait de gribouiller sur la gomme de Yann, la decorant aux couleurs de sa propre maison.

"Hop la, un ptit lion héhé, avec des ailes, la classe... Je rajoute un petit peu (beaucoup, enormement) de rouge! Ca va surement lui plaire!"

Un sourire se dessina sur ses levres alors que sa concentration etait entierement tournée vers son chef d'oeuvre digne de.. digne de lui!
Revenir en haut Aller en bas
Yann Ega
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Dim 21 Jan - 1:40

80 POINTS! Ce gars avait fait perdre 80 POINTS a la maison... En un seul cours, en une seule fois.... Et en plus il traumatise tout le monde avec son... Sa... Ce... ...
Mais... Il peut pas se retenir... C'est affolant d'en etre a ce niveau...
Yann soupira, apres tout, c'etait pas si important. Quand on y pense objectivement, gagner ou perdre cette coupe, ca n'a aucun interet. Mais quand meme, ca fait mal au coeur de perdre a cause d'un seul gars... Gars qui d'ailleurs a du franchement manquer d'attention dans sa jeunesse pour en etre arrivé la!

Yann reporta son attention sur le cour, le professeur etait revenu a son bureau et continuait ses questions. Des questions de base mais pour lesquels il ne voyait aucun raport avec la matiere.
Il esperait un cour interressant, passionnant meme avec des descriptions de monstres et meme des monstres et des baguettes magiques ect... Mais la....
Yann souffla bruyament. C'est a ce moment la qu'il appercu sa gomme entre les mains de Yali. Elle avait completement changée, elle etait devenue rouge et un espece de gros truc orange etait dessiné en son centre. yann ne voyait pas tres bien ce qu'etait ce truc... D'autant plus que la gomme etait petite et le stylo de Yali assez epais.

Il soupira de nouveau et s'ecroula sur sa table, desesperé. Il vallait mieux ne plus penser pour le moment, en esperant que les yeux fermés, ce ne soit pas CETTE image qui lui revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Dim 21 Jan - 16:24

Arthur était sur le point de s’endormir lorsque, par chance, un cri le réveilla. Il voyait un serpentard, l’entrejambe à l’air, qui venait de perdre 80 points. Arthur estima qu’il le méritait bien pour le nombre de fois ou Snape avait martyrisé les Gryffondors à coup de retrait de points. Il s’apprêtait à se rendormir lorsqu’il se rappela sa mésaventure au cours de magie noire qui lui avait valu 50 points en moins.

Il se ressaisit alors et observa le professeur qui se remettait à peine de l’interruption de son cours par ce sauvage sans cervelle. Arthur entreprit alors de répondre au professeur. Il se leva et dit :




"Je pense monsieur que différencier les deux sortes de magies en leur attribuant une couleur n’est pas du tout absurde. Le noir représente pour moi le malheur et la souffrance… Exactement la même chose que la magie du même nom. Le blanc en revanche signifie la pureté et le bonheur. Ce qui correspond exactement à la magie qu’il qualifie. Tous les gens normalement constitué mentalement trouvent la magie blanche nettement meilleure. Hélas quelques énergumènes –Un regard en direction des Serpentards- continue à prôner la magie noire et à vanter ses effets. Malheureusement certaines personnes pensent qu’il n’est pas utile de rejeter cette forme de magie plus que désastreuse. Je pense ici à le direction de cet école qui continue d’accepter les cours de magie noire. J’ai assisté une fois à ce cours et j’ai décidé de ne plus m’y rendre car on nous enseigne des absurdités tellement énormes."



Puis, Arthur se rendit compte qu’il était occupé à tourner sa réponse en un exposé de son opinion personnelle. Il se rassit et s’excusa à voix base d’avoir ainsi exposé une opinion qui n’est peut être pas conforme à ce château. Il attendit alors une réaction du professeur espérant qu’elle soit positive.
Revenir en haut Aller en bas
John Pal
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Dim 21 Jan - 19:22

John, après avoir mit à la porte cet élève... perturpateur, continua son cours en espérant que le préfét l'avait bien ammené chez son directeur de maison. Malheureusement, il avait reçu un mot du directeur m. Albus Dumbledore, qui lui avait annoncé le suicide de l'élève en question, qui s'était pendu peu après dans sa salle commune. après plusieurs minutes de silence, il reprit son cours, un peu débousolé, et se promit d'aller voir le directeur pour en parler. Les élèves avaient l'air de s'ennuyer... ce n'était pas ce que le professeur désirait. C'est alors qu'il se promit de passer à la pratique, des duels, après avoir obtenu la réponse à sa question.

Un élève prit enfin la parole, un prénommé Arthur. Il disait en effet son opinion sur le sujet mis le professeur lui pardonna en pensant que la libre opinion est toujours en vigueur dans le pays ! Le professeur ajouta donc :


- D'accord, c'est ton point de vue... mais quand on y pense, si tu utilises de la magie qui est, ou plutôt que tu penses être blanche, c'est-à-dire pour le Bien, aura-t-elle une conséquence positve sur toutes les personnes ?

Non, par exemple si tu sauves une personne qui s'apprête à être tuée, la magie peut être dite Blance pour cette personne... mais Noire pour celle qui voulait le tuer ! en effet, les conséquences en sont négatievs pour cette personne...

Antoine, c'est très bien ! 10 points pour Serdaigle !

Bien, maintenant passons à la pratique ! Des duels ! Qui se proposent ?


Dernière édition par le Lun 22 Jan - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Dim 21 Jan - 20:36

Antoine était ravi, il venait de faire gagner dix points à Serdaigle.

Bien, maintenant passons à la pratique ! Des duels ! Qui se proposent ?

Le jeune Serdaigles voulait bien essayer, au cas où un jour il devait faire face à quelqu'un, autant s'entraîner. Surtout qu'il voulait bien apprendre des sorts. Cela auarait déjà pu lui être utile par le passé.

- Je suis volontaire, Monsieur ! Dit-il un peu fort.

Il se rassit et attendit la réponse du professeur.


Dernière édition par le Lun 22 Jan - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Dim 21 Jan - 21:13

En entendant le mot "duel", Kakashi se raidit...
*Oups...non pas moi....* pensa-t-il. *C'est pas trop ma journée aujourd'hui, je ne veux pas en plus me prendre un sort en pleine figure...*

Alors il s'avachi un peu plus sur son bureau en espérant que le professeur ne le voit pas, et l'oublie un peu... Pourtant, c'était stupide...il fallait bien qu'il travaille s'il voulait progresser...

*Attendons de voir...et après peut-être...* se dit-il.

Néanmoins, le cours devenait nettement plus intéressant qu'avec l'exibition du Serpentard...enfin...du moins du point de vue de Kakashi. Il attendait avec impatience de voir ce duel, et si le professeur allait leur apprendre quelque chose de nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 11:12

Lorsqu’il entendit parler de duel Arthur sortit immédiatement sa baguette pour participer. Puis il vit un Serdaigle se proposer ce qui le dissuada un peu vu leur réputation. Mais il se dit que ca serait un bon entraînement de combattre avec un serdaigle. Il se proposa immédiatement auprès du professeur pour participer.

Il avait vu une fois la salle de duels du château mais celle-ci semblait inoccupée. Ce serait sûrement une chouette expérience de faire un duel ici même durant le cours. Puis il regarda les autres élèves pour voir si quelqu'un d’autre se proposait. Puis, poussé par la curiosité il demanda :



"En quoi consiste un duel professeur ? Je n’ai jamais assisté à ce genre de combats et je me demandais si il n’y avait aucun risque."
Revenir en haut Aller en bas
John Pal
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 17:39

hors jeu : désolé Antoine, j'avaiaas oublié ta réponse, j'a irajouté une parole pour toi dans mon message précédent, regardes !

Le professeur vit tout de suite plusieurs propositions lui être adressées après sa propre proposition de duels. Un Serdaiglois et un Gryffondor se proposèrent... :

-Bien, le duel consiste à bien entendu contrôler votre capacité à vous défendre, voir si vous avez de bons reflexes, vous entraînez pour votre vie future... bien, Antoine et Arthur on y va ? Ou si vous préférez, attendre un peu...

Ne vouis inquiétez pas pour les risques, si un accident arrive je saurais le dissuader d'arrivé et si l'un de vous envoie un sort puissant je le contrerai, j'ai d'excellents réflexes... D'autres questions avant de commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 18:02

Isidore avait appuyé sur le bouton "Morale ON"... C'était une très mauvaise idée : sa remarque sur l'anatomie la fit bondir sous son bureau et cela lui valut de se cogner sur le plafond de son abri... Abri dont elle s'extirpa péniblement afin de gueuler à son voisin, debout et les poings sur les hanches :

Un cours d'anatomie !!!! Je n'appelle pas ça de l'anatomie mais de l'exhibitionnisme pur et dur !!! Alors que nous sommes dans une école !!! Je ne suis pas venue ici pour me rincer l'oeil !! Et si anatomie je dois apprendre, je veux la voir dans un livre avant de comparer à la pratique !!!!! Et un sujet de MON choix !!!

Après avoir gueulé, elle se rassit d'un bloc sur sa chaise qui n'avait pas mérité ça et se vautra sur son bureau....


Elle râla plus ou moins voix basse entre ses dents pendant dix minutes... Le temps que le professeur reprenne la main sur le cours, comme si rien ne s'était passé...


* Urg... *

D'autres questions avant de commencer ?


* Nan... Et surtout pas sur l'anatomie du corps d'adolescent de sexe mâle en pleine santé... *


L'image du corps d'Aldérik allait la hanter pendant encore fort longtemps... Le blanc qui était une couleur qu'elle affectionnait tellement... Ce blanc qu'elle aurait aimé voir répandu sur toute l'école et les alentours... Ce blanc allait rester associer à la peau du Serpentard...

* Bon... elle vient cette démonstration... ? *
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 18:02

- Antoine et Arthur on y va ? Ou si vous préférez, attendre un peu...

Antoine jeta un regard vers le jeune Gryffondor pour voir si il voulait commencer. De son côté, Antoine avait plus que hâte de débuter.


- Ne vous inquiétez pas pour les risques, si un accident arrive je saurais le dissuader d'arrivé et si l'un de vous envoie un sort puissant je le contrerai, j'ai d'excellents réflexes... D'autres questions avant de commencer ?

- En ce qui me concerne, je n'ai pas de question.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur B
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 18:18

Arthur vit que le Serdaigle était près et ajouta à son tour qu’il n’avait plus de question et qu’il était quelque peu rassuré par la réponse du professeur. Il saisi alors sa baguette et se leva. Mais il se rendit compte qu’il n’avait aucune idée de quel sort lancer à son adversaire. Il posa alors la question au professeur car il aurait l’air malin si il se retrouvait en plein milieu de la classe sans rien savoir faire.

Puis il regarda le reste de la classe qui avait l’air tous d’être impatient de voir le combat qui allait se dérouler devant leurs yeux. Il se mit dos aux élèves pour ne pas risquer de les blesser. Puis il regarda son adversaire qui avait l’air aussi impatient que lui de commencer le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Yali Sag
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Lun 22 Jan - 18:26

Yali avait laissé la gomme gribouillée de coté pour reporter toute son attention sur le cour.
Un duel se preparait apparemment et le Gryffondor ne voulait pas en rater une miette.

"De l'actionnn de l'actioon!" Chantonnait il interieurement, ne pouvant s'empecher de balancer ses jambes d'avant en arriere, trahissant son etat d'esprit.

Peut être qu'avec un tel exemple, il pourait apprendre de nouveaux sorts. Jusqu'ici, il n'avait enregistré que la formule de metamorphose et il fallait bien l'avouer, c'etait plutot reduit, surtout lorqu'il s'agissait de se defendre.

"Remarque que.. vu que je fais tout cramer avec ma baguette, même un sort de sechage de vetement pourrait faire l'affaire..." Songea t-il en soupirant, un sourire ironique sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
John Pal
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Mar 23 Jan - 17:33

Le professeur vit les ux élèves s'avancer. Ils se firent face. Le professeur se mit à l'écart, la baguette pointer au centre de la distance qui séparaient les deux élèves : comme cela, si l'un jetait un sort imprévu, involontaire ou néfaste sur son adversaire, le professeur pourrait le contrer et l'annulé.

Alors, vous utiliserez des sorts comme "Experlliamurs", "Rictusempra", "incarcerem"... j'attends de l'imagination du point de vue des sorts jetés mais des srots basiques, qui ne feront aucun mal à votre adversaire, compris ? Bien, commençons !

le professeur laissa les deux élèves sur la gande estrade installé au fond de la classe pour l'"occasion".
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Mar 23 Jan - 22:41

Apparemment Lou ne s’était pas encore décidée à lui faire de dessin…un petit gribouillage en bordure de marge, ça n’était quand même pas la mer à boire ! Elle aurait bénéficié d’une version originale créée par la main même de l’artiste, signature authentique, véritable objet de délectation à l’œil des profanes…

Délaissant la fleur mystérieuse, elle scruta l’assemblée d’élèves toujours éprise par la fantaisie du jour, lorsqu’une voix vint la saluer et surprendre cette curieuse contemplation. Elle ignorait pourtant tout de cet inconnu au visage d’Adonis et au sourire mirifique et démentiel…


Bienvenue dans notre monde éphémère, passagère de rêves discontinus… aimante de chimères diurnes… détrousseuse d’utopies nocturnes…

Et bien ! Quel charmant accueil, je considérerai peut être d’écourter mon errance aux pays des songes… à moins que ce ne soit encore un mirage idyllique. Mais vraiment, tous ces titres ne sont pas mérités.

Un sourire innocent vint redessiner le contour de ses lèvres.

Une comédie humaine dis-tu ? Tu possèdes sans doute des talents cachés mais je ne pensais pas ce genre de spectacle dispensé en cours à Poudlard… une scène assez exceptionnelle si j’en crois la façon dont l’artiste a été traité…

Bien qu’elle ne sache comment… *Soit, mieux vaut ne pas savoir même si c’est contraire à mon habitude…* Alderik lapin blanc avait tout de même réussi à laisser trace dans les esprits si ce n’est dans les cœurs…

Entre temps, Lou avait délaissé le dessous de table pour rejoindre les vivants et profiter pleinement du cours. La mine boudeuse, l’esprit probablement troublé par ces quelques souvenirs… De dos, elle ne pouvait aisément distinguer sa camarade, mais l’air morose qu’elle lui avait affiché en émergeant des limbes était amplement suffisant. Surtout amusant ! Et puis Lou finissait toujours par l’étonner, même prise en flagrant délit d’absence involontaire par Sa Seigneurie des cachots… Une brève rencontre au bord du lac l’avait attestée… elle rayonnait… une lueur scintillante… il fallait simplement connaître les profonds secrets capables de raviver la flamme.

Un rouge et or prit la parole de façon assez intéressante…


*Reste maintenant à relativiser tout ça…*

Certes le symbolisme en disait long sur les présumées ‘couleurs’ de la Magie. Cependant comme leur enseignant avait indiqué, certains sorciers s’accorderaient à dire qu’en réalité, la magie est unique et ne présente aucune nature différente. Ce qui diffère, ce sont les motivations et le contenu du sortilège utilisé et c'est uniquement ce contenu qui peut “changer la couleur” de la magie… Même les mages dotés d'une grande élévation spirituelle étaient parfois contraints d'effectuer des rituels “noirs” de pratiquer des sorts de ce genre, pour combattre les opérations négatives produites par les mêmes méthodes.

*Mmh... finalement, les devoirs de Magie Noire sont plus utiles qu'on ne le croit...*

Elle trouvait la vision d’Arthur un peu trop dualiste…

Tout comme le duel qui semblait se préparer entre ledit concerné et un élève Serdaigle…Les minutes suivantes, tous se retrouvèrent devant une longue plate forme de duel installée en fond de salle… Une nouvelle comédie ? Sans doute…mais pour l’instant, elle n'en serait que simple spectatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Mer 24 Jan - 16:42

Le professeur avait donné les instructions ainsi que les formules. Les autres élèves semblaient impatients de voir ce duel. Antoine n'était pas très rassuré, il n'était pas très doué pour les épreuves de rapidité, et dans les duels, c'était le plus rapide qui gagnait souvent.
Lui et Arthur étaient maintenant face à face. Antoine jeta un rapide coup d'oeil sur sa montre, puis sur les autres élèves, puis sur sa baguette dans sa main crispée, et enfin sur son adversaire.


*Il faut que tu te détendes, pense eu sort que tu vas jeter*

Le professeur était sur le côté, sa baguette pointée entre Antoine et le jeune Gryffondor, prêt a intercepter tout mauvais sort, ce qui rassurait un peu le Serdaigle. Toute la classe semblait attendre. Il fallait commencer, Antoine fit un signe avec la tête à son adversaire, pour le prévenir qu'il allait commencer. Le jeune Serdaigle n'était pas du genre à prendre en traître les gens. Il pointa sa baguette sur Arthur, et dit distinctement :

-...

*Mince c'est quoi les formules déjà?*

Il avait oublier les formules, sans doute à cause du trac. Il fallait qu'il s'en souvienne avant qu'Arthur ne se décide a lui jeter un sort.
Revenir en haut Aller en bas
John Pal
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Sam 27 Jan - 16:31

Le professeur prit donc place en pointant sa baguette entre les deux élèves. Il se lancèrent un message visuel pour s'assuer qu'eux deux étaent près. Puis, alors qu'ils allaient commencer, le Serdaiglois semblit plus... stressé, fustré... comme s'il avait oublié la formule qu'il voulait jeter...

Le professeur prit la résolution d'attendre. Peut-être le problème sera vite régler, peut-être qu'il se souviendra de sa formule, ou put-être encore que, dans le cas où cet héstation serait une esquive, qu'elle lui profite.
Revenir en haut Aller en bas
Yann Ega
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Sam 27 Jan - 19:38

Yann avait relevé la tete au mot "duel" jamais il n'aurait pu pensé qu'une chose pareille arrive dans un cours de ce genre... Neanmoins, tout son interet etait revenu au galop et il observait, scrutait presque, les reactions des divers protagonistes de cette affaire.
Il ne faisait que regarder, jamais Ô grand jamais il n'aurait souhaité participer!
Il ne connaissait encore que peu de sort, pas de specialité... Quel aurait ete l'interet de se faire humilier volontairement et en publique... Malgré tout, deux eleves se proposerent rapidement donnant a la situation de plus en plus d'atrait.

Ils se placerent au fond de la salle, sous les yeux des eleves retournés pour mieux les voir et se preparerent mentalement.
Le professeur donna ses instructions et s'eloigna legerement puis, se fut le silence.

Encore le silence et l'innactivité

Innactivité qui commencait a se faire longue.

Peut etre qu'encore un peu de patience...
Revenir en haut Aller en bas
Isidore
Invité



MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   Sam 27 Jan - 22:14

La contemplation l’avait accaparé. Autour de lui une certaine agitation régnait, mais il n’en recevait que de lointains échos. Il était trop absorbé par les troubles pensées qui faisaient lutte en son esprit.

*… un mirage idyllique…*

Toute cette poésie n’était pas pour lui déplaire et, s’il eut été capable de s’émouvoir ou de s’éprendre, il eut pu croire qu’il avait été touché en plein cœur… mais il était Isidore… et cela était tout bonnement impensable !

Ce n’est que lorsqu’il remarqua que tous s’étaient levés et qu’il ne restait personne autour de lui qu’il prit conscience qu’il s’était quelque peu laissé déborder…

Tous les élèves s’étaient assemblés au fond de la salle et assistaient visiblement à un nouveau spectacle. Il avait décidément décroché au point de n’avoir la moindre idée de ce qui se tramait.

La belle endormie avait disparut. S’il n'y avait eut la fleur de pavot abandonnée sur sa table, il aurait pu croire qu’il avait rêvé son existence… ou que la fleur était le mirage idyllique de la jeune fille que son désir avait créée…

Il quitta son siège et s’approcha de l’amas de personnes silencieuses et attentives aux évènements. Il semblait qu’un duel se préparait entre deux élèves qu’il connaissait de vue et qui pour l’heure faisaient piètre mine.

Lou avait également disparu et il se sentait complètement étranger à la situation.


* Bien ! Je pense que le moment est idéalement choisi pour faire une sortie discrète… l’air frais me secouera…*

Mais inconsciemment, ses yeux plongèrent dans une sombre chevelure qui irradiait une lumière aussi délirante que les ténèbres de son cœur.

Un sourire fendit son visage dont la peau translucide était rehaussée de l’obsidienne que déversait son regard…

Elle n’était pas un mirage et il avait failli l’oublier…

Il se fraya un chemin entre les obstacles humains qui se trouvaient entre elle et lui, et se plaça juste derrière dos. Elle ne sembla pas le remarquer.

Il approcha son visage de la chevelure et, sans même la frôler, il imagina qu’il y plongeait le visage et qu’il s’y perdait… déjà ses effluves le transportaient vers d’autres azurs, indolent face aux courants dont il se sentait devenir l’esclave…

…l’esclave de ses pulsions qu’il redécouvrait à chaque fois avec surprise et un petit air de « ce n’est pas moi, c’est impossible »…

Il s’écarta légèrement, repris contenance en effaçant ce sourire béat et irresponsable, puis susurra, avec émotion.


Tu m’as laissé… gisant… au seuil de ton domaine d’où je n’ai pu entrevoir qu’une esquisse de ce que tu portes en toi…

Il repris profondément sa respiration comme si les mots lui coûtaient.

… et je pressens déjà que je caresserai longtemps les quelques ombres que dans mon âme tu viens de laisser choir…

Il laissa passer un temps, sans bouger, ferma les yeux et jubilait presque…

Je ne sais si je dois t'en remercier…ou bien...

Il fit un pas en arrière, porta son regard vers le duel qui venait de commencer et laissa traîner un sourire indéchiffrable et distant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours de DCFM : introduction et étude de la psycho..
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Duels et test de niveau ? Premier cours de DCFM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Premier Etage :: Salle de classe du Cours de Défense contre les Forces du Mal-
Sauter vers: