Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tentatives de suicide.

Aller en bas 
AuteurMessage
Julien V
Invité



MessageSujet: Tentatives de suicide.   Dim 14 Jan - 2:39

[HJ ceci est un DEFIS est un délire à cause d'une soiée arrosée entre Voldemort, Potter et moi, sur shoot-box hier soir à 1h du matin héhé, on sait vraiment éclater ^^]

Julien marchait lentement dans les couloirs du château, profitant du calme qui y régnait, il avait normalement cours à donner, mais il n'y allait même pas, préférant marcher tranquillement en réfléchissant à ce qu'il avait en tête et surtout à ce qu'il venait d'apprendre. Il n'arrivait pas à s'en passer, c'était devenu sa drogue cotidienne.

Sa carapace d'origine infranchissable avait une fissure, et une personne parvins à passer par cette fissure pour s'emparer de son coeur, lui faisant battre la chamade en sa présence, le rendant un peu mal à l'aise, le faisant hésiter sur ses geste, ne sachant pas trop quoi faire en sa présence. Julien était tomber amoureux de quelqu'un, c'était un sentiment nouveau pour lui, il n'en avait pas l'habitude et cela le render étrange.

Il n'arrêtait pas de visualiser son corps dans sa tête, qui le rendait dingue, sa douceur, sa joie de vivre, son caractère de merde mais qui faisait malgré tout son charme, intelligent et drôle avec ses amis, des courbes parfaites au yeux de Julien.

Ses cheveux noir de jais, était l'opposé de ceux de Julien. En plein cours Julien c'était presque noyer, dans son regard, ennivrant, il c'était presque noyé dans cet océan d'emeraude qui vous sudmerge et vous emporte. Depuis ce regard ne faisait que le hantait. Il se disait que peut être une personne l'aimerait, il se trouvait d'ailleurs pas mal, mais il n'avait jamais eut l'avis des autres sur ce théme.

Mais depuis quelques minutes, son coeur fragile était réduit en miette, à cause de cette personne, l'amour rend aveugle et cela Julien l'avait oublié, il était en train d'en payer les conséquence, il déguster ce qu'il avait essayer de semer. Il avait surpris une conversation de la personne qui disait n'aimait personne dans son genre et que quelqu'un d'autre était dans son viseur.

Julien marchait en direction des toilette garçon, il y parvint, ouvrant la porte avant de la verouiller derrière lui avec sa baguette magique. Il se dirigea vers le mur avant de s'y adosser et de ce laisser tomber par terre appuyer contre le mur, le regard dans le vide, ses pensées toute fixer sur une seule et unique personne.

Il sortit d'une de ses poches un couteau, prête à s'en servir pour mettre fin à ses jours n'ayant plus de raison de vivre, il aurait bien aimer rejoindre les mangemort, mais c'était promis dans le passé de ne pas les rejoindre. Et puis comme sa, en mettant fin à ses jours, il connaitrait enfin sa famille. Il serait pour une fois heureux.

Il s'apprêtait à couper ses veines au niveau des poignets quand une phrase dans sa tête lui revint en mémoire.
*Par amour ne met jamais fin à ta vie* Pensa Julien en se rappelant cette phrase qui résonnait dans sa tête, il était en train de mener un conflit intérieur pendant que les larmes était en train de couler le long de ses joues avant de finir leur courte existence entre ses deux lèvres.

L'une des deux partie venait de prendre le dessus sur l'autre, mettant le couteau sur son avant bras, il entailla, mais plus haut que à l'endroit des veine.


''Croit moi, tu m'appartiendra....demain ou dans 10 ans...tu m'appartiendras'' Dit Julien avec de la détermination dans le regard avec ce faisant une promesse à lui même, laissant le sang couler sur lui même, coupure qui n'était en rien mortel.


[HJ La personne concerné ce reconnaîtra MDR]
Revenir en haut Aller en bas
Alban In
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Dim 14 Jan - 21:06

[bien que n'étant pas la personne concernée, je m'incruste, desolé, j'espère que vous ne m'en voudrez pas, Professeur...]


Alban marchait calmement le long du couloir silencieux...Un vague sourire aux lèvres... Dumbledore l'avait accepté en temps que bibliothécaire..et c'était parfait ainsi, personne ne pouvait résister à son maître...Les petites querelles intestines ne pouvaient avoir de consèquence sur ce qui était écrit...

Alban passa à côté des toilettes et était sur le point de continuer son chemin, quand un flash le transperça...

Une personne à proximité était sur le point de mettre fin a ses jours...OR CE N'ETAIT PAS ECRIT !!!


*..on ne plaisante pas avec la liste !!!!..*

S'il y avait une chose qu'Alban Inferno ne supportait pas, c'était qu'on fasse son travail à sa place...Il haïssait les suicidés...Les suicidés étaient du travail en plus...Du travail particulièrement pénible, car rien n'était prévu pour eux....

Il devait agir, bien que ça le répugne... Il tourna les talons, et entra dans les toilettes...Il se dirigea vers la seule porte qui était fermée à clef...

Sans même sortir sa baguette, Il explosa la porte par la pensée....

Et il se trouva nez à nez avec un garçon à la peau claire et aux cheveux argentés, tels qu'il n'en avait jamais vu...Il resta la bouche entreouverte quelques secondes, puis, la lame brillante qu'il tenait entre les mains le fit revenir à lui...Alors il lui arracha le fin poignard des mains et le repoussa en arrière, le cognant légérement contre le mur...

Il plongea son regard violet dans le gris de ses yeux et resta un instant san rien dire...puis de sa voix d'outre-tombe, il rugit :


- Alors comme ça, on veut écrire sa propre hitoire...?

Il plissa les yeux...Cet inconnu-la, il allait le torturer ou bien...

Non, en tant que bibliothécaire, ce n'eut pas été très correct...


*..mais en tant qu'ange macabre...*

- Tu as de la chance...prend-garde, je t'ai à l'oeil...

Alban ne savait pas s'il s'adressait à un élève ou à un jeune professeur, mais pour lui, ça ne changeait rien....

Il lui fit un sourire étrange en coin, et disparut...
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Dim 14 Jan - 22:18

Dans le genre maladroit, tout en haut de la liste, on trouve Ron en première position. Etre aussi doué pour être maladroit, c'est impossible. Comment avait-il réussi à renverser son encrier sur Harry alors qu'Hermione les séparait en cours d'Histoire de la Magie ? Mystère et bave de dragon...mais il l'avait fait. Résultat des courses, un lac bleu marine magnifique sur la chemise d'Harry, qui débordait aussi un peu sur sa cravate rouge et or. Il avait dû attendre la fin du cours pour pouvoir aller nettoyer ça. Bien sûr, il aurait pû utiliser la Magie et le sortilège Recurvite, si seulement Ron n'avait pas réalisé son exploit avec de l'Encréternelle, impossible à enlever. Encore une preuve de son talent hors du commun...

Harry se dirigeait donc vers les toilettes des garçons du sixième étage, commençant déjà à dénouer sa cravate en maugréant contre la maladresse de son ami. Il balança son sac avec force contre le mur qui bordait l'entrée des toilettes et poussa rageusement la porte pour entrer. Il fit à peine un pas qu'il se stoppa dans son élan vers le lavabo, où un jeune homme aux cheveux blancs se trouvait déjà penché par dessus, dans un état étrange. C'était son professeur de métamorphose, il n'y avait pas à douter une seule seconde ne serait-ce que par sa couleur de cheveux alors qu'il était très jeune. Le jeune Gryffondor, hésitant, remarqua alors le couteau qui avait été apparemment balançé contre le mur à côté de lui et le ramassa. Que faisait un couteau ici ? Etait-il à lui ? Et pourquoi dans ce cas-là ? Julien Vogel étant de dos, il n'avait pas encore vu son avant-bras entaillé, et n'avait donc pas compris ce qu'il faisait réellement ici. En toute ignorence et innocence, il s'approcha doucement.


"Monsieur ? Pardonnez-moi mais...Est-ce que ce couteau est à..."

Il ne put finir sa phrase en voyant la coupure qui zébrait l'avant-bras du professeur, un peu plus haut que là où ça aurait pû être fatal. Harry eut un haut-le-coeur et en resta pétrifié quelques secondes avant de réagir et de lui demander d'un air inquiet, sans lâcher des yeux le filet de sang qui s'écoulait dans le lavabo :

"Professeur mais qu'est-ce qui vous a...enfin..."

Il préféra ne pas finir sa phrase, se rendant bien compte qu'il était en mauvaise position pour oser faire émettre l'hypothèse qu'il avait tenté de mettre fin à ses jours. Peut-être que ce n'était pas lui qui se l'avait fait ? Enfin bon...Qui d'autre aurait pu ? C'était louche, Harry n'était pas dupe, il était sûr qu'il venait de faire une tentative de suicide... Il reserra sa main sur le poignard en le gardant contre son torse, comme s'il avait peur qu'en le voyant, le professeur n'ai encore l'envie de recommencer. Il le dévisagea donc d'un regard incompréhensif mais légèrement compatissant, n'osant plus bouger. Ca lui faisait un choc de savoir que son professeur de métamorphose avait failli...enfin, il avait toujours été gentil avec lui, encourageant et sympa, il faisait partie des professeurs qu'Harry aimait le plus, et ce geste, il ne le comprenait pas...Il en vint alors à se demander ce qui l'avait poussé à en arriver là...

[HJ : je confirme, on s'est vraiment bien éclaté !! Moi je dis, vive les fantasmes loufoques ! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Julien V
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Dim 14 Jan - 22:44

Julien laissait son sang rouge sortir sa coupure qu'il venait de faire à son avant bras, heureusement il ne l'avait pas fait à certain endroit qui aurait été fatal, ayant trop fait sortir de son sang hors de son corps. Il l'observer luisant, brillant et très fonçait à cause de sa quantité avant de tomber sur son jean et de finir son parcourt sur le sol froid et en pierre. Au même moment il entendit la porte s'ouvrir et grace à ses sens de loup-garou il entendit les pas se diriger directement vers lui. Il ignorait qui c'était, mais il resta de marbre, malgré son regard hors du commun, Julien resta de marbre, n'ayant que faire de cette personne en cette instance.

Il regara le couteau voler à l'autre bout de la piece avec lenteur, prenant son temps, n'ayant rien d'autre à faire cet instant précis. Il écouta les phrase du jeune homme sans rien dire malgré qu'il est eut un regard étonnée à son égard. Il se dit à voix basse pour lui même.


''La mort n'est qu'une autre chemin, le début d'une grande aventure, je ne croit pas au destin, je suis au commande de ma propre vie....'' Chuchota Julien comme si il esperait que l'homme les entendent, même si il savait que se ne serait pas le cas.

Il laissa le temps s'écouler, restant là, cependant au bout d'un moment il entendit à nouveau des pas qui venait dans les toilette, il ne bougea pas, tournant toujours le dos. Cependant il ouvrit les yeux un peu plus en attendant cette voie, sa voie, angélique et douce, il était là derrière lui, il sentit son coeur s'emballé sans rien pouvoir y faire, il se parler à lui même intérieurement même si sur son visage on voyé de l'indifférence et aucune émotion. Il l'entendit se rapprocher, même si il était assez loin, il pouvez devinez toute ses courbes, sont corps, s'imaginant très bien chaque parcelle de ce corps. Il arrivait même à percevoir son souffle, doux et chaud.

Il sentait deux yeux emeraude ennivrant dans lesquel il sy perdrer la vie à force de les cotemplais, se noyant dans un océan d'emeraude. Il l'entendit se rapprocher et il s'inquieta de son état. Il eut un très léger sourire qui disparue aussitôt, il s'inquiètait pour lui.

Il se releva avant de faire face à son élève, à celui qui avait réussit à passer au travers de toute ses murailles de toute ses défense, dévoilant son visage, couvert de larmes, les yeux légérement rougi, la respiration légèrement saccadé par le coup, le bras dégoulinant de son propre sang.

Il se rapprocha de Harry doucement avant d'être assez proche de lui, il n'y avait aucun menace dans son regard, ni dans son visage, mais pour un raison que seul lui pouvait expliquer, il s'empara du couteau avec rapidité avant de le lancer à l'autre bout de la pièce, s'emparant au même moment de la chemise du Survivant au niveau du torse, en la tenant fermemant avec son poing et de faire reculer par la force le jeune homme, qui se retrouva plaquer contre le mur.

Son bras en sang tenait Harry Potter, tachant sa chemise encore plus mais avec une couleur rouge vif, leur cheveux se toucher, s'entremélant presque, leur corps se touchant par endroit, Julien avait plonger son regard dans celui qu'il aimait, se noyant déjà dans ses yeux ennivrant et remplie de joie de vivre malgré une grand tristesse qu'il pouvait comprendre, ayant presque lla même vie sauf qu'il n'avait pas Voldemort à ses trousse et qu'il n'était pas populaire.

Leur visage était proche, il arrivait à sentir son souffle chaud sur son visage, qui lui donnait des frissons qu'il controlait, et qui se repandait dans tout son corps, tel une décharge éléctrique. Dans cette position, il ne savait pas comment réagir, laissant ses yeux lire une histoire.


[hj on c'est vraiment éclater, MAIS VRAIMENT BIEN]
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Lun 15 Jan - 0:22

Alors que le Gryffondor attendait un peu tendu que le professeur réagisse, il commença à paniquer lorsqu'il le fit enfin mais pas vraiment de la manière qu'Harry espérait. Premièrement, le couteau lui fut arraché des mains avec une telle force qu'il ne put l'en empêcher, pris de vitesse, par surprise, et ensuite, c'est là que la peur commença à s'installer. Le jeune Gryffondor se sentit obligé de reculer par petits pas lorsque le professeur s'avança vers lui avec une expression indescriptible, jusqu'à ce que ce dernier ne le saisisse fermement par le col pour venir le plaquer contre le mur. Entrant assez brutalement en contact avec la paroi glacée du mur, le choc lui coupa quelques secondes la respiration. Son "agresseur" s'approcha alors vraiment près de lui, un peu trop au goût du Gryffondor d'ailleurs, qui ne savait pas du tout ce qui lui prenait. Il ne put rien faire, et ne voulait rien faire d'ailleurs, d'abord parce que c'était un professeur, et en suite parce qu'il ne savait pas quoi faire exactement dans cette situation. Il ne comprenait pas ce qui se passait, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, peut-être était-il drogué ? Somnanbule ? Skysophrène ? N'importe quoi qui pourrait être la cause de cette agressivité bizarre ! Mais Harry avait beau chercher, rien de ce qu'il ne trouvait n'était plausible, et le fait de soutenir malgré lui le regard figé du professeur provoqua en lui un certain malaise. Il n'arrivait pas à déchiffrer son regard, son sentiment, ni rien d'autre... C'était en partie ce pourquoi Harry commençait à avoir peur, d'autant plus piégé sans oser bouger.

Leur visage étaient proches, beaucoup trop proches, et Harry ne savait pas quoi faire. Craignant une autre folie ou attaque plus dangereuse, il céda à la panique en bondissant sur le côté, sa chemise se déchirant au niveau de l'emprise de son agresseur. Il tomba assez lourdement sur le flanc, s'accoudant sur le sol en regardant d'un air effrayé le dénommé Julien Vogel. Il tenait un bout de sa chemise dans ses mains, et le regardait toujours aussi étrangement, pire qu'un psycopathe, et Harry rampa vers le mur opposé eu jeune homme pour s'emparer du couteau et se relever prudemment en s'aidant du mur, brandissant maladroitement le couteau vers le professeur sans vraiment savoir pourquoi.


"Je ne vous veux pas de mal professeur...Mais j'ai l'impression que...que vous n'êtes pas dans votre état normal...Alors je vous en prie, n'approchez pas sinon je..."commença-t-il d'une main tremblante, conscient qu'il serait presque incapable de se servir de cette arme, surtout pas contre un professeur. Il avait l'air de tout sauf menaçant avec sa cravate dénouée et tâchée, et sa chemise sortant du pantalon par endroit avec un trou au milieu du torse. Il n'avait surtout aucune idée de ce qu'il allait faire, de ce qu'il devrait faire si ça tournait mal à nouveau. Sans compter qu'il ne faisait pas le poids contre quelqu'un de plus expérimenté que lui, car, même s'il avait déjà affronté des Mangemorts et autres ennemis soi-disant redoutables (^^), ça n'avait été que de la chance. La preuve en était qu'il n'avait rien compris lorsqu'il lui avait arraché le couteau des mains, il ne l'avait même pas vu venir ! Il espérait juste que ses menaces le tiendrait à distance, priant pour qu'il ne réessaie pas de s'en prendre à lui, et au reste de sa chemise...

[HJ : je sens qu'il y en a un de nous deux qui va finir à l'infirmerie...XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Julien V
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Mer 17 Jan - 12:00

Julien tenait toujours son élève pâr le col de sa chemise avec fermeter et argne, comme si sa vie en dépendait, comme si le fait de la tenir le maintenait en vie. Il semblait partir de son corps, partir dans un océan d'emeraude, quand soudain son rêve fut brisé par le mouvement de Potter ainsi que le déchirement du tissu. Tenant dans ses main un bout de la chemise du jeune homme.

Il regarda Harry qui semblait effrayé de la réaction de son professeur à son égard, sa chemise tachée et troué au milieu à cause de Julien,tenant bizarement un couteau dans l'une de ses mains en la pointant sur Juline comme si il croyait que son professeur allait le tuer.


*La peur rend parfois idiot* Pensa Julien en voyant le peu de logique dans la réaction de l'élève. Il mit sa main en sang dans l'une de ses poche avant d'en sortir une baguette magique qu'il pointa sur le beau jeune homme devanty lui. Il attendit que le temps s'écoule, comme pour l'éffrayer, le faire un peu souffrir comme lui souffre depuis qu'il sait.

D'un seul mouvement de baguette le couteau quitta la main de son propriètaire pour aller valser à l'autre bout des toilettes dans une cuvette qui se fit entendre par un bruit d'eau.


''Moi non plus Mr Potter...je ne vous veut aucun mal, bien au contraire'' Dit Julien d'une voix neutre, sans émotion.

Il se rapprocha doucement de sa proie, sa baguette toujours tendue en avant, sachant pertinement qu'il ne s'en servirait pas contre l'élue de son coeur.


''Réparo'' Dit Julien afin que sa chemise soit comme neuve, même si il y avait une tache d'encre couvert par du sang, son sang, celui de Julien.
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   Sam 20 Jan - 11:11

Harry ne savait pas vraiment quoi penser, et le duel de regard qui été engagé ne pouvait que le mettre encore plus mal-à-l'aise. Il venait de voir un de ses professeur se tailler le bras au-dessus d'un endroit mortel, il y avait de quoi se poser des questions. Si en plus on ajoutais le fait qu'il l'avait presque agressé même s'il n'y avait eut aucune violence dans ses mouvements, ça ne pouvait qu'amener à se dire qu'il y avait quelque chose de grave qui le tracassait, au point de vouloir en finir. Mais ce qui l'intriguait, c'était ces quelques secondes pendant lesquelles ils avaient été l'un contre l'autre, et où il avait pu lire au fond de ses yeux un certain sentiment qu'il ne voulait pas accepter, surtout de la part d'un professeur. Le Gryffondor posa alors ses yeux sur le couteau qui tremblait dans sa main, et se rendit compte qu'il était complètement stupide. Julien Vogel prit alors sa baguette et fit voler le poignard directement dans les toilettes. Il n'y eut aucune résistance, et Harry se sentit encore plus honteux lorsque le professeur le rassura sur ses intentions qui étaient tout sauf méchantes. Cependant, le doute prsista en croisant son regard mystérieux alors qu'il se rapprochait baguette tendue vers lui.

''Réparo''

En un clin d'oeil, sa chemise fut comme neuve, enfin presque, car il restait des tâches de sang. Mais le principal était qu'il n'avait plus cet énorme trou. Si le professeur avait des problèmes graves dans sa vie, il ne pouvait que le comprendre. Ca lui été aussi déjà arrivé de vouloir mourir, de vouloir mettre fin à toutes ces horribles choses qui étaient arrivées par sa faute, même s'il n'avait jamais osé ne serait-ce que prendre un couteau pour essayer, alors ce ne fut pas de la pitié qui put se lire dans ses yeux vert, mais de la compréhension. Il hésita un instant, avant de répondre toujours aussi mal-à-l'aise en se grattant nerveusement la nuque :

"M...Merci"

Il croisa à nouveau son regard, son regard qui cette fois, ne pouvait tromper personne, et dans le quel il se plongea corps et âme sans rien pouvoir y faire...

[HJ : bon ben voilà, j'ai fait une fin spéciale pour te permettre de faire ce que je t'ai proposé, si tu veux pas, ben tant pis, on continue comme ça...^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tentatives de suicide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tentatives de suicide.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un affreux suicide
» Sinon c'est du suicide?
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Poto kod pou mare gran manjè, pèp la chwazi suicide olie mouri grangou
» People do not die from suicide, they die from sadness ○ Rahel & Ether

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Sixième Etage :: Toilettes du Sixième Etage :: Toilettes des Garçons-
Sauter vers: