Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'appel de la forêt

Aller en bas 
AuteurMessage
Hécate E
Invité



MessageSujet: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:38

Catalina ne pensait pas, elle courait vers la forêt interdite. Elle était irrésistiblement attirée par un appel charnel, inexplicable.

Il faisait jour, mais pourtant personne ne fit attention à elle. Quand elle arriva enfin à la lisière de la forêt, elle s'arrêta pour reprendre son souffle. Elle observa l'endroit qui devenait immédiatement sombre (il semblait y faire tout le temps nuit noire)... et n'eut aucune crainte.

Au contraire, lorsqu'elle traversa le premier rideau d'arbres, elle se sentit en sécurité. Elle laissa ses pas la guider, ils paraissaient connaître le chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:41

D'ombre en ombre, d'arbre en arbre, Catalina avançait vers ce qui semblait être inévitable.
Combien de temps s'égara t-elle ? Où était-elle ? Où allait-elle ? Vers qui ou quoi marchait-elle ? Tant de questions qu'elle ne se posait pas.
Un magnétisme inconnu l'attirait irrésistiblement vers ce qui semblait être devenu son destin.


*Catalina... Catalina... écoute-moi...
...
Grand-mère...
...
Ecoute-moi... Je fais un immense effort pour te parler... Je suis si fatiguée... Tu es en grand danger... Tu ne sais pas vers quoi tu t'avances... Fais demi-tour tant qu'il en est temps !
...
Je ne peux pas grand-mère, c'est mon chemin.
...
Deux dangers que tu ne peux maîtriser s'approchent de toi comme des fléaux... Un homme et une bête...
...
Catalina, l'honneur de la famille repose sur toi... et ma confiance est entre tes mains...
Je suis si fatiguée...
...
Grand-mère je t'aime... Mais ce qui a été fait ne peut être défait... Je t'aime tant...*

Elle arriva dans ce qui semblait être le coeur de la forêt interdite... ou une arène infernale... Elle ressentit brusquement que des centaines d'êtres l'observaient et le poids de leurs regards carnassiers pesaient sur elle comme une tombe...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:45

Immobile, l'esprit de Catalina était entièrement soumis à une force incontrôlable qui l'avait possédée pendant le cours de magie noire. Elle savait que l'araignée s'était, d'une certaine manière, introduite en elle...

Elle restait là, debout, attendant un verdict que d'étranges créatures allaient prononcer. Tout était d'un calme menaçant mais pourtant, Catalina ressentait des centaines de présences. Une légère brise vint carresser la cîme des arbres qui paraissait si loin...

Brusquement, la terre se réveilla et sembla prendre vie comme la marée qui se met à monter. Des araignées sortirent de chaque trou, plus une parcelle de terre ne restait vide de leurs milliers de pâtes grouillantes. Elle se jetaient sur la proie qui s'offrait d'elle même...

Catalina contemplait le terrifiant spectacle comme si elle ne devait y participer, toujours debout, les bras le long du corps elle murmura :


Aragog...

Elle avait entendu ce nom résonner dans sa tête... Elle hurla.

Aragooooooooog !!!!...

La marée montante d'araignées s'immobilisa et un frisson la parcourut.

Juste en face de Catalina se produisait quelque chose d'étrange, les bêtes lui ouvraient un large passage qui se perdait derrière un monticule...

Elle comprit l'invitation à s'avancer dans ce couloir de la mort... et ne put y ressister.

Une voix inhumaine prit place dans son esprit.


*Viens à moi Catalina... Puisque tu as donné la douleur dans le plaisir... Puisque ton plaisir s'est changé en douleur et que le partage entre toi et une des miennes s'est fait dans la communion, viens à moi...*

Catalina avançait, hypnotisée par ces mot, vers une araignée géante qui agitait toute ses pattes dans une visible jouissance.

Catalina ne fut plus qu'à un mètre d'Aragog, complètement offerte.


*Tu as volontairement mélé ton esprit avec celui d'une araignée... Qu'il en soit de même pour ton corps...*

Disant ces mots, il l'enserra dans ses pattes velues. La jeune femme perdit conscience et Aragog, longuement, se pencha sur elle lui injectant un terrible venin.

La scène fut offerte à des milliers de bêtes immobiles.

Quand Aragog relâcha Catalina celle-ci s'écroula par terre comme vidée de toute vie.

Elle voyagea pourtant dans de lointaines contrées...

Quelquefois, quand l'immersion est trop profonde, on ne distingue plus si l'on respire...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:46

Quelquefois, quand l'immersion est trop profonde, on ne distingue plus si l'on respire...

Typhons tourbillonants, cyclones dévoastateurs...dont l'oeil repose en paix..., trombes et tornades, ouragans, siroccos de la soif...

...Vents qui s'évanouissent et rendent fous... Spirales insaisissables...

...Courants magnétiques qui nous ramènent dans le chaos primaire d'avant la création...


Catalina quitta son corps meurtri et fit le plus grand des voyages, flottant dans la brûme, luttant contre l'insurrection sterile des vagues...

*...Les hommes sont des animaux chasseurs et piégeurs, déployant toutes sortes de ruses et s'empêtrant souvent dans leurs propres pièges...*

Délivrée des contraintes de ce monde, se livrer à la méditation... le vent est la liberté vers l'au-delà...

*Anansi est l'araignée des légendes humaines les plus anciennes... Elle est le médiateur entre le ciel et la terre, entre l'humain et l'animal... Tu seras ce médiateur... Anansi...*

Dans l'orbite du crâne décharné, les courants d'air...


Dernière édition par le Mar 16 Mai - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anansi
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:48

circulent librement...
..............................................................................................................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Anansi
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:48

Orgie de pattes et de corps, folie de fils tendus, de passages, d'intersections... Croisements de pièges minutieusements tissés...

L'attente savoureuse de la proie juteuse, le frémissement annonçant le festin, l'approche lassive et savoureuse vers ce corps déjà mort... mais pas encore...

Enfoncer les crochets venimeux dans un craquement de plaisir...s' enfoncer encore dans la mollesse du corps.

Qui pourra nous libérer de ce labyrinthe infernal ?

Tisser sa toile inlassablement comme on traverse des fenêtres dans la ville, comme on déambule dans des rues perdues dans l'attente d'une nourriture nouvelle...

Pendre à un fil, immobile, circuler entre ciel et terre... tirer ce fil de son propre corps comme les pensées s'étiolent avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Anansi
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:49

"Le temps c'est la toile dont je suis à la fois l'araignée et la mouche." [Jacques Lesourne]



Presque aveugle... Quand les nuits et les jours se suivent dans une inconsistante similitude, l'espace et le temps changent de dimension...
Revenir en haut Aller en bas
Anansi
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:50

Une voix résonna dans l'esprit de l'araignée... des mots... un sens...
Anansi devina la grandeur de son père et ses pédipalpes vinrent tâter le bas de ses pattes.


*Anansi, les hommes vénèrent et haîssent l'araignée. Il te porteront dans leur temples ou il n'auront d'autre but que de te tuer...

Mais l'araignée est toujours un être de passage... Apprends les croyances des hommes...
Dans les peuples d'Asie, l'araignée symbolise l'âme libérée du corps pendant le sommeil... d'autres peuples nous assimilent aux dieux. Pour les Aztèques, nous sommes des dieux des Enfers... Les Colombiens pensent que nous transportons à travers le fleuve, l'âme des morts qui s'y rendent...

Mais surtout les Indiens Navajos vénèrent l'araignée entant que mère de tous les Dieux...

Anansi, nous inspirons aussi peur et dégoût, car nous lions nos proies d'un liant mortel, car nous sommes des animaux chasseurs et piégeurs et que les hommes voient souvent en nous leurs semblables...

Anansi être de passage, ton destin est de tisser des liens entre deux univers qui se côtoient sans se connaître... Tu es prête, vas maintenant...*

Anansi fut prise d'un frisson gigantesque, elle sentit son corps se contracter, puis se détendre, toutes ses pattes contractées, étirées... elle sentit son esprit se révolter puis s'enfuir dans les airs comme une feuille s'envole quand vient la rafale...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   Mar 16 Mai - 22:53

*Il fait froid...*

Catalina sentit tout d'abord la carresse du vent dans ses cheveux, c'était comme une promesse tendrement murmurée...

*J'ai si froid...*

Elle ouvrit les yeux et prit conscience lentement que la cîme des arbres laissait passer des bribes de lumière dorée.

Soudain tout lui revint à l'esprit comme on reçoit une giffle en pleine figure.
Elle se redressa brusquement et laissa échapper un cri.

Frénétiquement elle se mit à palper ses membres, ses bras, ses mains, son visage, ses jambes.

Elle se leva, rapidement elle se retourna de tous les côtés... Seule...

Instinctivement, elle se mit à courir vers l'extérieur de la forêt, pour vérifier que le monde était toujours réel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appel de la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appel de la forêt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Forêt Interdite-
Sauter vers: