Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mauvaise journée

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginny We
Invité



MessageSujet: Mauvaise journée   Ven 26 Jan - 22:50

HJ : ce topic est libre à quiconque voudrait y répondre, ce serait avec grand plaisir, néanmoins je réserve la première réponse à Harry Potter, merci d'avance ^__^




Flotte, flotte, flotte, Ginny regardait d'un air semi rêveur ses longs cheveux roux onduler dans l'eau chaude. Elle prit alors une bouffée d'air, coupa sa respiration, puis plongea sa tête dans l'eau du bain, y restant quelques secondes. Puis elle remonta à la surface, et dans un souffle fort qui se transformait en inspiration profonde, la jeune fille tentait de hâper l'air pour emplir de nouveau ses poumons d'oxygène. Elle passa ses mains sur son visage les yeux fermés et la tête en arrière pour ramener ses cheveux de telle sorte qu'ils ne lui gêneraient plus. Effectivement la salle de bain des préfets n'avaient rien à voir avec ceux des simples élèves de l'école, et bien qu'elle n'avait pas le droit de s'y trouver, Ginny s'y complaisait et prit tout son temps pour se languir dans l'eau. Mais une voix aiguë et peu agréable lui parvint jusqu'aux oreilles, et la jeune russe dut se frotter les yeux pour chasser l'eau ruisselant sur son visage, avant de poser ses yeux sur son interlocutrice. Surprise de voir une telle personne en face d'elle, Tania laissa échapper un petit cri d'étonnement et recula quelque peu.

||Ginny|| Mimi ? Mais qu'est-ce que...

||Mimi Geignarde || Je ne veux pas jouer les rabats joies mais tu n'avais pas un rendez-vous quelque part ?

||Ginny|| Mince !

La jeune fille se hâta d'attraper la serviette couleur azur qui se trouvait non loin d'elle, s'en enveloppa, et s'habilla avec une agitation telle qu'elle faillit glisser sur le sol, tandis que Mimi Geignarde pouffait de rire. Ce fantôme avait sans doute du entendre la conversation que Ginny avait eu avec une de ses amies peu avant d'entrer dans la salle de bain, dans laquelle elle rageait contre Rusard qui lui avait donné une heure de retenue pour une faute qu'elle n'avait pas commise.

Vingt minutes plus tard, les cheveux pas tout à fait secs, Ginny se tenait devant le bureau du concierge, toquant contre la porte, maugréant sa mauvaise foi. La Gryffondor s'était retrouvée avec une heure de retenue à nettoyer à la main les cages des Escargots baveux de Bulgarie, alors que la seule faute qu'elle avait faite avait été d'être la dernière parmi toute une troupe d'élève à rentrer dans le grand hall. Ce jour-ci malheureusement pour elle, il avait plu à torrents au dehors, transformant la cour du chateau en un joyeux marécage. Et Rusard ne put que voir avec colère et indignation les élèves souiller de leurs chaussures sales le grand hall du château. De plus en plus coléreux au fur et à mesure qu'il voyait les élèves entrer, il finit par imploser et attrapa l'un d'eux par le bras. Bam, manque de chance comme toujours, cela tomba sur Ginny. Et elle avait beau s'indigner comme elle le pouvait ou hurler à l'injustice, la Gryffondor avait eu le choix entre faire perdre des points à sa maison ou se résigner à prendre cette heure de colle en ce vendredi soir.

Ginny toqua de nouveau, mais toujours personne. Elle posa alors sa main sur la poignée de métal, tentant d'ouvrir la porte mais celle-ci était bel et bien fermée à clef. Un élève qui passait aux alentours,Poufsouffle d'après le blason épinglé sur sa cape, s'arrêta près de Ginny.

|| Elève de Poufsouffle || Tu dois voir Rusard ? Je viens de le voir dans le hall. Mais je serai toi j'attendrai une autre fois, déjà que d'habitude on peut pas dire qu'il soit du genre souriant, mais là vu la tête qu'il fait, on dirait qu'un oeuf de dragon lui est resté coincé au travers de la gorge.

La Gryffondor jeta un rapide coup d'oeil à sa montre. 18h36... Record d'imponctualité battue. Elle avait déjà bien plus qu'une demi-heure de retard, et à présent il fallait qu'elle déambule à travers tout le château afin de retrouver Rusard. Ginny aurait certes pu retourner dans les dortoirs communs du moment, ou bien aller dîner dès maintenant dans la Grande Salle, mais elle ne voulait pas laisser le plaisir à Rusard de lui dire qu'elle ne s'était volontairement pas présentée pour son heure de retenue. Après avoir adressé un remerciement au Poufsouffle, Ginny commença à courir dans les couloirs en direction du Grand Hall. Le sol était glissant, et c'était dangereusement qu'elle prenait à toute allure les tournants des allées de pierre. Ce fut essouflée qu'elle arriva en haut des marches monumentales qui donnaient sur le hall, avant de laisser vagabonder son regard en contre bas. La respiration haletante, Ginny aperçut d'un premier coup d'oeil le concierge qui maugréait contre un élève en possession d'une boite à flegme. La jeune fille reprit son souffle et descendit les marches à pas rapides, avant de se poster devant le concierge.

||Ginny|| Ginny Weasley. Je devais venir pour la retenue de 18h. J'ai eu...un peu de retard.

Sur les mots "un peu", Rusard darda son regard sur une horloge aposée au dessus de l'immense porte d'entrée, ce qui fit tourner les yeux de jais de Ginny également vers celle-ci. 18h48. Elle reposa son regard sur Rusard avec une expression du visage qui semblait dire "oui et alors?" Le concierge rétorqua d'une voix coulante :

||Rusard || Une heure de retard Miss Weasley... donc...

||Ginny|| Nan, à vrai dire, seulement 48 minutes... 49...

|| Rusard || ... donc je rajouterai une heure de retenue pour demain. Et je reporte cette heure-ci à demain également.

N'appréciant pas le fait de se faire couper la parole par une élève, il joua avec la réponse de Ginny et répondit :

||Rusard||Trois ... Trois heures de retenue. Une de plus pour insolence.

Indignée par le fait qu'on lui avait ainsi ajouté deux heures de plus, Ginny ouvrit la bouche tel un poisson hors de l'eau, mais la referma aussitot. La Gryffondor bouillonait mais ne rajouta rien, de peur qu'il ne lui rajoute des heures qui lui prendraient tout son week end. Dans un sourire satisfait, Rusard tourna les talons afin de quitter le grand hall. Ginny resta plantée là, presque outrée, avant de se retourner avec colère.

||Ginny|| Le jour où il aimera les élèves, Rogue gambadera dans un champ de fleurs avec un bouquet de pâquerettes à la main.....Pardon.

Ginny dans sa mauvaise humeur, avait heurter quelqu'un au passage, et ce fut avec un brin de colère dans la voix qu'elle s'excusa. Prise soudain de remords, la Gryffondor s'arrêta puis se tourna vers la personne qu'elle avait involontairement bousculée.

||Ginny|| Excuse-moi... Mauvaise journée pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise journée   Sam 27 Jan - 12:02

Du vent, de la neige, un froid glacial, du calme et de la solitude, voilà quels étaient les compagnons de Harry alors qu'il se trouvait près d'une des tours du Stade de Quidditch, sur son Eclair de Feu, immobile. Il laissait ses yeux parcourir l'immensité du terrain de long en large, comme s'il claculait quelque chose, ce qui était, en fait, le cas. N'importe qui passant par là aurait pû croire qu'il cherchait à être seul tout là-haut, mais, bien que c'était une des raison, il y était surtout pour travailler. En effet, il tenait dans sa main un petit carnet avec une plume, et s'appliquait à noter tout ce qui lui passait apr la tête en matière de Quidditch. Il était à la recherche de nouvelles techniques et de nouvelles feintes, afin de pouvoir gagner la Coupe cette année. Il était hors de question que les Serpentard gagnent, d'autant plus que c'était son rival le capitaine, alias Drago, et ce serait une humiliation horrible de s'incliner face à lui.

Déterminé, il rangea son carnet et sa plume dans sa poche, rabaissa ses lunettes protectrices ressemblant à celles d'un pilote d'avion moldu de l'époque, saisit le manche de son balai et se pencha en avant pour faire une accélération des plus brutales. Il en avait assez trouvé pour aujourd'hui, et le temps ne permettait pas vraiment de tester ses figures. Il fonça vers le château en décrivant une légère courbe, tentant d'ignorer les multiples pics glacés qui venaient se heurter à ses joues rouges et douloureuses. Il n'y voyait pas bien, même pas du tout en fait, à cause de cet épais brouillard qui refusait de lâcher Poudlard depuis quelques temps. Il arriva rapidement au château et attérit en dérapant un peu sur la neige devant la Grande Porte. Il n'attendit pas une seconde de plus pour l'ouvrir afin d'entrer dans le hall, laissant aussi pénétrer un courant d'air horriblement froid accompagné d'un petit nombre de flocons. Il s'empressa alors de refermer la porte, puis enleva ses lunettes qu'il laissa pendouiller autour de son cou, et se pencha un peu en avant pour secouer ses cheveux, qui étaient pourtant déjà assez en bataille, mais qui étaient trempés. Il se releva en passant sa main au travers, comme l'aurait fait son père, et posa alors enfin son regard sur le Hall presque vide.

Ce mauvais temps avait pour effet de convaincre les élèves de rester dans leur salle commune devant la cheminée ou de mijoter dans un bon bain chaud plein de bulle, ce qui n'était pas du tout une mauvaise idée en soi. D'ailleurs, c'est ce qu'il allait faire, il l'avait bien mérité après tout. Mais ses yeux ne purent ignorer les magnifiques reflets rouge qui dansaient sur la longue chevelure d'une élève qu'il ne connaissait que trop bien. Ginny Weasley, il n'y avait aucun doute, il l'aurait reconnu entre toutes, et ça le fit sourire. Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu, seulement voilà, elle était visiblement en prise avec cet abruti de Rusard. Son Eclair de Feu dans la main, il s'avança vers eux. Connaissant le concierge, il avait sûrement trouvé un moyen de l'accuser à tort rien que par sadisme. Il entendit quelques mots au fur et à mesure qu'il se rapprochait, comme "retard" ou "une heure de plus", et ça ne put que confirmer ses pensées.

Il fronça les sourcils. Il eut alors dans l'idée de trouver une excuse à son amie pour son retard, quitte à partager sa punition avec elle, mais il n'en eut pas le temps car le concierge avait déjà déserté. Alors qu'il arrivait derrière elle, il s'apprêtait à lui lancer un petit "salut" mais celle-ci se retourna et lui rentra dedans en maugréant contre Rogue. Un peu surpris il lui attrapa les bras par réflexe une seconde après la collision, comme s'il avait eu peur qu'elle ne tombe, avant de se mettre à rire en la lâchant en suivant.


"Je crois que ce jour n'est pas prêt d'arriver !" lui dit-il avec un sourire. Mais visiblement, la jeune fille était on ne peut plus de mauvaise humeur.

||Ginny|| Excuse-moi... Mauvaise journée pour moi

"Y a pas de mal t'en fais pas, mais dis-moi, qu'est-ce que Rusard t'a encore dit pour te mettre dans cet état ?" lui demanda-t-il d'une voix calme par peur qu'elle ne s'énerve contre lui. Il savait par expérience qu'un rien pouvait faire enflammer une personne en colère... Et il redoutait beaucoup le sortilège de Chauve-Furies que la jeune Gryffondor s'était fait un plaisir de maîtriser avec talent.

[HJ : J'espère que ça te convient, sinon dis-le moi si tu veux que je change un truc ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Ginny We
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise journée   Sam 27 Jan - 13:11



HJ : mais non au contraire j'aime beaucoup ^^



Ginny secoua légèrement la tête, émergeant de ses pensées. Elle avait parlé à Harry d'une voix un peu froide sur le coup, bien malgré elle. A croire que la colère chez les Weasley ne présageait jamais rien de bon, pas étonnant, il suffisait de voir leur mère s'énerver véritablement, et on avait la colère personnifiée en face de soit. Ginny n'était pas si différente, heureusement elle reprit vite son calme, haussant les sourcils sous l'effet d'un léger étonnement de voir Harry en face d'elle. Celui-ci lui souriait, à vrai dire la réflexion de la rouquine sur le professeur Rogue aurait pu être un spectacle fort intéressant mais peu réalisable. Ginny se dégagea d'un air détaché de Harry, qui par réflexe l'avait rattrapée dans la collision, puis fit un pas en arrière avant de rejeter ses longs cheveux en arrière. Enfin, la Gryffondor lui rendit son sourire, avant de jeter un coup d'oeil en arrière.

|| Ginny ||
Trois heures de retenue avec ce troll pour avoir osé sali le couloir. Et une heure de retard à son heure de colle, ça n'aide pas...

La rouquine haussa les épaules, avant de reposer ses yeux sur Harry. Celui-ci avait encore l'air frigorifié, pas étonnant au vu du froid mordant qui régnait dehors. Il suffisait de jeter un oeil aux élèves qui rentraient dans le grand hall, la tête enfouie dans leurs écharpes, les joues rougies et la machoire claquante, pour se rendre compte que ce n'était pas l'époque d'aller se baigner dans le lac noir. Le jeune garçon avait d'ailleurs son balai à la main, ses lunettes de protection autour de son cou, et Ginny ne put s'empêcher de croiser les bras, le regardant d'un air réprobateur.

|| Ginny ||
Du Quidditch ? De ce temps là ? C'est plus une pneumonie que tu veux attraper à cette allure là, c'est une dragonite...

Bien sûr Ginny avait beau dire ou faire, elle n'empêcherait jamais Harry de se rendre à un entrainement de Quidditch. Elle même était une passionée, mais de là à jouer les stalagmites dehors. La jeune fille poussa un soupir, par moments elle se faisait peur elle même, son attitude réprobateur ressemblait fort à celui d'Hermione de temps à autres. La rouquine fouilla dans son sac, la tête légèrement levée et se pinçant les lèvres. Enfin elle la trouva... Lorsqu'elle ressortit sa main, une boite de chocogrenouille se tenait dans sa paume, qu'elle tendit à Harry.

|| Ginny ||
C'est pas grand chose et ça ne vaut pas une bonne soupe de potiron pour te réchauffer, mais au moins ça va te redonner des forces... Du Quidditch de ce temps là, non mais vraiment...

Elle ne pouvait pas non plus lui en vouloir. Après tout Ginny connaissait les motivations de Harry, et elle non plus ne voulait pas laisser la coupe à Drago. Les yeux de Ginny se posèrent sur le petit carnet qui dépassait de la poche de son ami, et elle ne put s'empêcher de lui demander avec curiosité :

|| Ginny ||
Qu'est-ce que c'est ? C'est pour le Quidditch ? Tu n'as vraiment pas envie de perdre Harry...

Ginny lui offrit un regard compatissant et plus doux. Harry donnait visiblement tout ce qu'il avait pour son équipe... Encore heureux que Ron n'en faisait plus partie... pour le moment. Le regard réprobateur se mua en des yeux plus chaleureux et un sourire complice.

|| Ginny ||
Tu devrais aller te réchauffer plutot que de rester là. Regarde ça , t'as encore du givre dans les cheveux.

La jeune fille étouffa un rire en se pinçant les lèvres, puis se mit sur la pointe des pieds afin de se trouver à la hauteur de Harry. L'espace d'un instant, Ginny alla pour lui enlever les quelques flocons de neige qui restaient dans ses cheveux en bataille, mais elle se ravisa et reprit une position normale.
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise journée   Sam 27 Jan - 19:23

Harry ignora l'air surpris que la jeune fille afficha en le voyant, air surpris qui ne dura qu'une f'raction de seconde pour redevenir une mine renforgnée. Elle s'écarta de lui et rejeta ses cheveux derrière ses épaules, ce qu'Harry ne put s'empêcher de regarder avec un peu de fascination. Il était rare de voir d'aussi beau cheveux, roux qui plus est, et aussi longs. En plus, ça lui allait plus que bien, s'accordant parfaitement avec son teint et la finesse de on visage. Harry ne serait en rien étonné d'apprendre soudainement qu'elle avait du succes auprès de la gente masculine de Poudlard. De plus, son caractère Weasleyien (^^) faisait d'elle un fille à forte personnalité, et non pas une de ces filles gnan-gnan. Ron devait certainement veiller au grain comme un parfait grand frère protecteur, enfin il l'espérait. Cette pensée le perturba quelque peu mais il ne le montra pas. Ce n'était pas ses affaires après tout. Il renforça son sourire lorsqu'elle consentit enfin à faire de même. Elle lui expliqua ensuite la raison de sa mauvaise humeur, bien évidemment en rapport avec Rusard, qui avait abusé de son autorité, pour ne pas changer. Mais ça n'avait aps l'air de la déranger plus que ça vu son haussement d'épaules. Encore un trait de caractère digne de la famille Weasley.

"Si tu veux, jepeux aller lui dire que c'est de ma faute si tu es en retard, peut-être qu'il réduira ta "peine carcérale" pour me la donner à moi... J'ai rien à faire de spécial en ce moment "ironisa-t-il même s'il le pensait vraiment. Il était toujours prêt à aider ses amis, et si Ginny pouvait n'avoir que la moitié de sa retenue en prenant son autre moitié pour lui, il n'hésiterait pas une seule seconde. Cependant, il oublia bien tout ça lorsque la jeune fille prit une position qui aurait pû faire fuir Ron à toutes jambes : celle d'Hermione. Bras croisés, regard accusateur... Harry ne put s'empêcher de rougir légèrement lorsqu'elle lui reprocha son irresponsabilité, bien que ça ne se vit pas vu que ses joues étaient déjà rouges à cause du froid. Il ne répondit rien, de toute façon, elle avait raison, même si pour Harry, rien ne pouvait arrêter le Quiddicth. Le Quidditch, c'était sacré, et les filles ne pouvaient comprendre ça. Du moins, Hermione ne le pouvait aps, Ginny oui, elle faisait partie de l'équipe, et était excellente d'ailleurs.

Comme preuve de sa compréhension envers son fanatisme pour le Quidditch, elle farfouilla dans son sac pour en resortir une boîte à l'odeur alléchante, remplie de chocogrenouilles. Elle la lui tendit, et il ne se fit pas prier deux fois pour se servir en prenant bien garde de ne pas laisser s'échapper la grenouille chocolatée.


"Merci beaucoup, mais avoues que tu peux comprendre ça hein, l'ivresse du Quidditch, tu es toi-même une accro..." lui répondit-il en souriant d'un air taquin. Puis il enchaîna alors que la jeune fille, toujours observatrice, désignait son carnet dépassant négligemment de sa poche.

"Oui, c'est pour l'équipe, j'essaie de trouver de nouvelles techniques d'attaques, si Serpentard gagne, je fugue en France..." plaisanta-t-il pour confirmer sa motivation à remporter la coupe cette année. Il était Capitaine, il n'avait pas le droit à l'erreur, il devait prouver qu'il était tout à fait capable de diriger une équipe. Il constata avec grand plaisir que la jeune Gryffondor quittait petit à petit son air ronchon au profit de son habituelle humeur joviale.

|| Ginny || Tu devrais aller te réchauffer plutot que de rester là. Regarde ça , t'as encore du givre dans les cheveux. lui conseilla-t-elle en riant alors qu'elle amorçait un mouvement vers lui, qu'elle stoppa bien avant comme si ça la gênait un peu de se rapprocher de lui. Il se rappela alors de sa deuxième année, et du fait qu'elle était amoureuse de lui. Ca, il ne pouvait pas l'oublier, c'était impossible, le fameux poème de la Saint Valentin résonnerait toujours dans sa tête comme un écho lointain. Il était très loin de lui en vouloir, bien au contraire. Tiens, ça lui fit penser que c'était bientôt la Saint-Valentin justement. Encore une fête qu'il ne fêterait pas. Il détourna son regard quelques secondes, un peu gêné, avant de s'enlever lui-même le givre qui s'était formé sur ses mèches en bataille. Il avait vraiment rougi cette fois, et ça s'était sûrement vu, car c'était le genre de situation qui avait le don de le mettre mal-à-l'aise. Mais après tout, il y avait de fortes chances pour qu'elle soit passé à autre chose...

"T'inquiètes pas pour moi, ça va aller, merci, j'ai plus très froid maintenant... Mais tu sais Ginny, tu devrais faire attention, tu ressembles de plus en plus à Hermione, ça devient très inquiétant..." fit-il d'un air rieur pour oublier le moment de gêne précédent. C'était le genre de remarque qui pouvait faire très peur ! Sûr que cet esprit de mère-poule envers lui était typiquement Hermionien, mais ça ne pouvait que lui faire plaisir, surtout venant de la part de Ginny. Dire que normalement, c'était lui qui avait pris pour habitude de la protéger comme Ron, comme un vériatble grand frère, peut-être même plus... Décidemment, c'était le monde à l'envers !
Revenir en haut Aller en bas
Ginny We
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise journée   Dim 28 Jan - 19:54

Harry faisant preuve de son habituel sens du sacrifice pour ses proches en signalant à Ginny qu'il partagerait volontiers la moitié de sa peine, la Gryffondor ne put s'empêcher de détourner la tête vers celui-ci avec un sourire de remerciement. Et ce même s'il avait dit avec une pointe d'ironie, Ginny ne doutait pas qu'il était sincère. Le tout petit problème qui se posait là, était que Rusard ne portait pas spécialement Harry dans son coeur, il n'avait d'ailleurs pas hésité à le porter responsable de la pétrification de Miss Teigne lors de sa deuxième année alors que Harry venait d'arriver sur les lieux du "crime".

|| Ginny || T'en fais pas Harry, ça va aller... Le seul souci c'est que j'avais rendez-vous avec Neuville demain soir...

D'un air distrait Ginny posait son regard sur les élèves qui déambulaient ça et là, entrant et sortant, et la jeune fille ne pouvait s'empêcher de se dire qu'ils avaient bien de la chance de vagabonder dans le Grand Hall ainsi sans se faire attraper par le concierge. Peu importait, elle les ferait, ces trois heures de retenue, quitte à reporter son "rendez-vous" avec Neuville, un tête à tête qui n'était qu'amical, car Neuville avait en effet seulement demandé de l'aide à Ginny afin de l'aider pour les cours de potion. Il avait été prévu qu'ils se retrouvent dans une salle de classe en ce samedi soir afin de travailler tranquillement la potion de la goutte du mort vivant. Distraite et semi rêveuse, Ginny ne développa pas ses dires, cherchant surtout une issue afin de décaler ce cours particulier de potions.

|| Ginny || Bah... S'il n'y a pas entrainement de Quidditch demain après midi, j'irai voir Neuville à ce moment là... Il y a entrainement demain ?

Ginny détourna les yeux vers Harry, ne sachant pas vraiment si elle désirait ou non avoir cet entrainement. Elle adorait le Quidditch, comme l'avait souligné Harry, mais d'un autre côté elle ne voulait pas se lever aux aurores afin d'aider Neuville en potions. Cruel dilemme... Ginny posa une main sur sa nuque, légèrement gênée, lorsque son ami souligna le fait qu'elle même était au moins une aussi grande accro au quidditch que lui. Il n'avait pas tord, d'ailleurs si Ginny ne s'était pas prélassée dans ce bain aussi longtemps, elle aurait sans doute profiter de ce terrain de quidditch déserté pour en faire une petite partie en solo.

|| Ginny || En France ? Essaie l'Egypte plutôt, comme ça si Drago te retrouve pour te narguer tu pourras toujours le momifier.

La jeune fille commença à marcher vers les immenses marches d'escalier, évitant au passage la masse d'élèves qui commençait à affluer afin d'aller se remplir l'estomac. Elle n'avait pas remarqué les joues rougissantes de Harry, le confondant naïvement avec le froid qui lui mordait encore la peau malgré la chaleur du Grand Hall. Mais lorsque Harry lui évoqua le fait que Ginny ressemblait de plus en plus à Hermione, celle-ci s'arrêta net et se retourna vers son ami.

|| Ginny || Aïe ... Promis la prochaine fois je ne te ferai pas la morale.

Elle haussa les épaules dans un sourire, de toutes évidences elle était mal placée pour le faire, elle qui forçait le placard à balais de la famille afin de faire quelques parties de Quidditch qui lui étaient interdites lorsqu'elle était plus jeune. Un groupe de jeunes filles passa alors à côté des deux camarades, ignorant totalement Ginny mais faisant de grands sourires à Harry, suivis de gloussements lorsqu'elles eurent passé leur chemin. Ginny les fixa d'un air blasé et exaspéré, avant de reposer son regard sur Harry d'un air compatissant, comme s'il devait affronter le plus horrible des dragons.

|| Ginny || Tu devrais engager des gardes du corps, parce qu'avec la St Valentin qui arrive tu vas te retrouver avec toutes tes groupies sur le dos.

Ginny haussa les sourcils d'un air qui semblait dire "j'aimerai pas être à ta place", surtout quand on savait que la plupart des filles de cet âge étaient superficielles et tentaient de s'accaparer le plus populaire cavalier pour la St Valentin. Quant à elle même, étant autrefois adepte de cette fête particulière, d'ailleurs le souvenir cuisant de son atroce poème envoyé à Harry quelques années avant lui restait à l'esprit, elle attendait la St Valentin avec beaucoup moins d'impatience et d'excitation. Ginny soupira en voyant un autre troupeau de filles se pavaner dans le Grand Hall, avant de les fusiller du regard lorsque celles-ci adressaient à Harry un sourire appuyé.

|| Ginny || Je suis certaine que Ron ne doit pas être loin à suivre du regard ce genre de filles en attendant désespérement un signe, dit-elle en esquissant un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise journée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise journée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» Une très mauvaise journée...
» - Mauvaise Journée - [PV Kenza]
» Mauvaise journée... (Pv Evan Grant)
» Une tres mauvaise journée ... ft Plumia et Elpheus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Rez-de-Chaussée :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: