Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'héritier de Serpentard...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Vol
Invité



MessageSujet: L'héritier de Serpentard...   Mer 7 Fév - 17:58

Comme jadis, il s'était glissé parmi les élèves, reprenant pour un temps l'apparence de ses 15 ans... Celle de Tom Jedusor...

Alors qu'il se glissait dans le hall, il eut un bref sourire amusé en contemplant son image dans les grands miroirs que contenait l'entrée.

Ses yeux étaient à nouveau verts, et il arborait comme autrefois la fameuse cravate aux couleurs de Serpentard... Il passa une main dans ses cheveux...C'est vrai qu'à cette époque, il les portait courts...Se voir ainsi avec 15 années de moins était troublant...mais il ne s'y laissa pas griser...

Aucun des élèves affairés ne porta son regard sur lui... Rien n'avait changé... Il avait habité 7 années ce chateau, il le connaissait comme sa poche...

Tout comme Harry Potter, il n'avait jamais eu un chez-lui où rentrer pendant les vacances...Aussi il passait Noel et Paques à Poudlard et ne retrouvait que l'été son orphelinat détesté.

Il emprunta les fameux escaliers et croisa le regard d'un laquais dans un tableau...Celui-ci après une seconde d'hésitation, les yeux exhorbités, s'apprêta à donner l'alerte, mais Tom fut plus rapide et le personnage se retrouva figé dans son cadre, pour l'éternité...

Arrivé au sixième étage, il tourna à gauche, empruntant un couloir mal éclairé, puis après avoir constaté son isolement le plus complet, il se faufila dans les toilettes des filles...

Alors qu'il se postait en face des lavabos, le fantôme d'une jeune fille à lunettes apparut :


- Hey !!!! Je te connais, toi !!! Tu es le garçon qui a....

Elle ne finit pas sa phrase...Tom avait plissé ses yeux verts et d'un sortilège informulé, avait renvoyé la jeune Sang-de-Bourbe, morte par sa faute il y a tant d'années, dans les conduits des toilettes qu'elle n'aurait jamais dû quitter...

Il murmura alors en fourchelangue :


- Je suis l'hériter de Serpentard...

Les lavabos laissèrent apparaître leur passage béant...Tom s'y laissa glisser...

Lorsqu'il atteint le sol, il se mit à suivre le long tunnel bordé de tête de serpent...De lointains souvenirs lui revinrent... lorsqu'il avait libéré le monstre...le basilic...

Il secoua la tête..Il était loin de tous ses enfantillages...Cependant, il savait que peut être, son lointain ailleul lui avait laissé un indice...Indice qu'il n'avait pas pu voir à sa première venue...et pour cause... Les circonstances étaient autres...

Il s'arrêta au milieu de l'imposante salle circulaire et resta silencieux...Par où devait-il commencer sa recherche...?

.... Pour la seconde fois, la Chambre des Secrets était ouverte...
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Jeu 8 Fév - 18:52

L'Histoire de la Magie, quelle matière ennuyeuse... A moitié affalé au bord de la table du fond, Harry luttait désespérement contre un sommeil qui s'avèrerait bientôt trop lourd pour ses pauvres paupières. Ron, lui, avait trouvé la technique, les mains devant les yeux, penché sur son bouquin, il feignait de le lire alors qu'en fait, il dormait. Comme confirmation, le livre était à l'envers.Harry soupira. Encore vingt minutes à tenir, il fallait résister...

Puis soudain, sans prévenir, une fine et horrible douleur au niveau du front s'empara de lui et se répandit dans tout son corps comme une vive décharge électrique, avant de disparaître aussi vite qu'elle avait frappé. Quand on porte une cicatrice en forme d'éclair sur le front et quand celle-ci vous "connecte" en liaison privée et sécurisée avec le plus grand Mage Noir de tous les temps, on ne peut croire à une coïncidence. Le jeune Gryffondor avait tout de même réussi à étouffer un cri de douleur qui aurait pu alerter toute la classe. Ron, pour toute réaction, s'était mis à ronfler légèrement. Harry lui, était à présent parfaitement droit sur sa chaise, très, très inquiet... Sa cicatrice, qu'il ne pouvait s'empêcher de toucher, semblait comme chauffée à blanc, et ça ne pouvait signifier qu'une seule chose : "Il" était ici. Ca n'était pas possible. Il s'interrogea, passa de la panique à l'autodérision par nervosité, jusqu'à ce que le professeur, croyant qu'il ne se sentait pas bien - ce qui était en quelque sorte le cas - ne lui autorise à aller au toilettes pour se rafraîchir...

Il longea le couloir, pensif, avant d'apercevoir un bout de cape noire s'éclipser dans les toilettes des filles, abandonnées. Etrange. Qu'allait faire un élève dans ces toilettes ? Alors qu'ils étaient abandonnés et qu'ils étaient hantés par Mimi Geignarde ? Peu étaient capables de supporter ce fantôme plus de deux minutes... Il n'en fallu pas plus au jeune Gryffondor pour pousser à son tour la porte des toilettes, qu'il referma prudemment sans un bruit, avant de scruter la pièce à la recherche de l'élève en question. Personne. Il fit quelques pas vers les lavabos et attendit un peu, constatant qu'une étrange atmosphère y régnait, un silence peu habituel, inquiétant.


*Mais où est Mimi Geignarde ?* se demanda-t-il, alors qu'il commençait à avoir un mauvais présentiment quant à son absence. D'habitude, elle lui sautait dessus dès qu'elle le voyait. Et où était ce garçon ? Harry fit le tour du lieu avant de revenir à son point de départ, c'est-à-dire, devant les lavabos. Personne. Mais on ne disparaît pas comme ça ! Il commença alors à envisager quelque chose, et tourna alors un des robinets à côté de lui afin de vérifier sa pensée. Rien. Il sentit son rythme cardiaque s'accélérer alors que certains souvenirs remontaient en surface. La dernière fois qu'ils n'avaient pas marchés, c'était à cause de l'ouverture récente de...

*Impossible*

Et pourtant... Mais pourquoi la réouvrir alors que le Basilic était mort ? Réponse évidente, il y avait toujours son Maître. Ici. Un frisson lui parcourut l'échine tandis qu'il s'écartait subitement des lavabos. Que devait-il faire ? Donner l'alerte ? Idée plus que stupide... Donc il ne restait plus qu'à... Il déglutit avec difficulté. Il avait peur, très peur. Dans les profondeurs de Poudlard, dans le légendaire lieu de culte de Salazar, il n'y avait pas de place pour un Gryffondor, et surtout pas pour lui. Mais l'art d'être courageux ne résidait-il pas dans le fait d'avoir peur sans le montrer ? Bien sûr que si, et c'est pour cette raison qu'Harry se ressaisit avant de finalement ouvrir l'Entrée grâce au Fourchelangue. Face au trou sombre et béant qui s'offrait à lui, il hésita. La dernière fois, il était remonté grâce à Fumsec, comment ferait-il cette fois ? Remonterait-il au moins ? Car ressortir n'était pas le plus important, non, c'était de se demander ce qu'il allait y trouver qui le mettait mal-à-l'aise.

*Peut-être que je n'y trouverais rien après tout...* pensa-t-il, faussement convaincu. Puis il prit son courage à deux mains, et sauta, baguette en main. Harry regretta immédiatement son choix d'être descendu ici. Mais qu'est-ce qu'il lui était passé par la tête encore ? Suivre un bout de cape qu'il n'était même plus sûr d'avoir vu, autant dire que son envie de faire ses preuves avait le don de développer son imagination. Mais le coup des robinets le maintenait dans le doute, et c'est pour ça qu'il décida tout de même d'aller au bout sa quête de la "vérité". De mémoire, il refit presque sans se tromper le chemin jusqu'au coeur de la Chambre. Et lorsqu'il arriva au début de l'allée aux têtes de Serpents, il stoppa sa marche alors qu'il apercevait une forme sombre au bout, près de l'immense statue de Salazar. Son allure fine et svelte, ses cheveux coiffés à l'ancienne, cette présence perturbante qui vous glaçait le sang... Même de dos, Harry avait, malgré sa forte envie de se tromper, reconnu le fameux Héritier de Serpentard en la personne de Tom Elvis Jedusor.

L'idée de fuir ne le traversa même pas. C'était clair maintenant, la confrontation était inévitable. L'avait-il vu ? Savait-il qu'il l'avait suivi ? Quoi qu'il en était, Harry reserra ses doigts sur sa baguette, déterminé à découvrir ce qui avait poussé le Mage Noir à revenir sur le lieu d'une de ses défaites... Refoulant sa peur, il s'avança d'un pas lent vers celui qui avait gâché sa vie, celui qui hantait chacune de ses nuits depuis toujours. Cette même personne qui avait repris sa forme d'adolescent pour un temps, sous les yeux aguerris des Serpents de pierre de la Chambre des Secrets...
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Ven 16 Fév - 11:02

La Chambre des secrets était silencieuse comme une tombe... Tom ferma les yeux, écoutant ce silence opaque...

Le basilic était mort... Il avait eu vent de la réouverture de la Chambre quelques années auparavant par l'un de ses Horcruxes...

Il rouvrit les yeux... L'utilité des Horcruxes étaient devenus caduques.
Il n'en avait plus besoin, il avait atteint son but...et pourtant, quelque chose d'autre l'attirait dans cet endroit...

Un haut lieu des Sangs-Purs...dont il ne faisait pas partie...et pourtant...l'Héritier c'était lui...

...l'Héritier de Salazar Serpentard...


*..Que m'as-tu caché cette fois, Salazar...?*

Il approcha des murs de la chambre et se mit à les observer avec attention...Quel pouvait être le signe...?....

Pourtant, il y avait quelque chose...Sa mère elle-même, Merope, le savait....mais elle semblait avoir emporté le Secret dans sa tombe...


*...le Secret...ainsi la Chambre n'avait sans doute pas comme première fonction celle qu'on lui prêta originairement....*

Son coeur battait...il était sûr qu'il se cachait quelque chose d'important dans cette pièce....

Alors, un léger bruit de respiration derrière lui trahit une présence....


Sans même se retourner, il savait...

Un seul être avait les capacitès pour arriver jusque là...

Une seule...

Il rompit le silence et murmura de sa voix grave, presque inaudible :


- ...Harry Potter...

Cela faisait bien longtemps qu'il avait renoncé à percer les subtilités de la Prophétie...et pourtant il semblait que le destin de cet enfant soit irremédiablement lié au sien...


Il se retourna lentement... pas de doute...ce même jeune homme...avec quelques années de plus... Il plongea ses yeux verts dans les siens qui lui renvoyèrent comme un reflet...

Mais ses iris semblaient si accusateurs, si blessés...

Alors Tom rompit le charme qui lui donnait l'apparence de ses 15 ans... En quelques secondes, les iris émeraudes redevinrent rouge sombre, alors que sa peau retrouvait sa pâleur diaphane... Ses longues mèches noires caressèrent à nouveau son visage....

Son expression avait perdu l'insolence de celle de ses 15 ans, il arborait à nouveau sur son beau visage la lassitude d'avoir mené à finalité tous les combats de l'inhumanité, toutes les transgressions du monde magique....

Alors, il murmura à l'adresse de Harry :


-...tu es là....

Un mélange indescriptible de haine et de joie faisait rage en lui...

Il s'approcha...Comment s'en empêcher...?...

...C'était écrit...ils étaient liés jusqu'à la mort...ils étaient les deux extrêmes d'une même condition... Comme aimanté, Tom se retrouva en face du jeune homme...

Il sourit...Ses yeux rouges brillaient d'un éclat aux lueurs étranges...

Sensation grisante...son double...si proche....si loin...le plus proche de lui, il voyait son propre pouvoir, encore naissant dans les prunelles aux iris verts et enragés d'Harry Potter...

Ce garçon.... Il pensait qu'il lui avait tout pris, alors qu'il lui avait tout donné....

Son sourire s'intensifia... Ses sentiments s'entremêlaient.... Il se sentait troublé....

Il approcha avec lenteur sa main du visage d'Harry et doucement, il lui ôta ses lunettes, les lançant au loin... Elles émirent un bruit de verre brisée en atteignant le sol...

Anéantie, cette dernière barrière entre eux...Ils n'en avaient pas besoin...

Tom ne lachait pas les yeux accusateurs qui le toisaient... Il s'enivrait de cette haine que le garçon lui portait...

Alors, laissant courir ses longs doigts sur le visage offert de son alter ego, il murmura en fourchelangue alors que le fin sourire sur ses lèvres s'agrandissait...:


-...Sois le Bienvenu dans la Chambre des Secrets....c'est un beau jour pour mourir...


++
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Mar 20 Fév - 16:31

Le coeur battant, Harry avançait doucement vers son destin, destin qu'il pouvait imaginer sans trop de difficultés. Destin qui lui faisait peur, mais il se garda de le montrer. Il s'arrêta, il l'avait rêvé, ce moment, oh oui, il avait rêvé qu'il mettait fin à toutes ses souffrances en resserrant ses mains sur la nuque fragile de son ennemi... Il le tuerait, même si cela devait lui coûtait la vie... Ce dernier se retourna lentement, et le dévisagea, tout comme le fit le jeune Gryffondor. Revoir l'adolescent qu'avait été Voldemort lui fit beaucoup plus de mal qu'il ne l'aurait cru. Ce visage, ces cheveux, ces yeux...

Il était comme devant un miroir, hormis les lunettes et le sourire d'une arrogance extrême qu'arborait son reflet. Mais ça ne changeait en rien la vérité, il lui ressemblait, tellement que s'en était plus que destabilisant, même blessant... Ce face à face fit définitivement disparaître le peu de peur qui avait subsisté en lui, et un horrible sentiment, indescriptible, s'empara du Gryffondor, se mêlant élégament à la haine qui emplissait déjà ses veines.

Alors, comme s'il avait compris, son double reprit sa véritable apparence, et là où Harry aurait dû être pétrifié d'effroi, il ne bougea pas. Il avait devant lui un homme à l'allure élancée, au visage blafard, affiné par des cheveux aussi noirs que les siens, aux yeux brillant d'une lueur rouge qui feraient fléchir n'importe qui, sauf lui. Un visage inhumain, mais pourtant si proche de celui de Tom Jedusor, si proche du sien...

Il parla, Harry ne répondit rien, et ne fit rien quand il s'approcha. Il pouvait lire dans ses yeux une excitation étrange et inquiétante, alors que lui ne ressentait qu'une haine profonde, pure. Il s'approcha encore, et le débarrassa délicatement de ses lunettes. Et là encore, Harry n'avait pas réagi, il avait juste fermé les yeux et crispé sa mâchoire, avant de les rouvrir doucement pour les replonger dans ceux de l'auteur de tous ses malheurs. Qu'importaient les lunettes, il n'en avait pas besoin pour lire dans les yeux rougeâtres de son reflet maléfique, il n'en avait pas besoin pour laisser les siens déverser toute la colère qu'ils retenaient depuis tant d'années.

Il voyait bien que son ennemi ne faisait que se satisfaire d'avantage de toute cette rage, et peut-être Harry aurait-il dû se souvenir à ce moment-là des paroles de Dumbledore, peut-être aurait-il dû se rappeler que la seule chose qui le différenciat de lui, que la seule chose qui lui permettrait de le battre, c'était l'Amour... Mais il ne le fit pas. Et alors que Voldemort, tout en lui parlant dans la Langue des Serpent, osait faire glisser ses longs doigts pâle sur son visage avec un sourire de plus en plus prononcé, Harry leva doucement sa baguette, avec un calme anormal, et la pointa sur le torse de l'Héritier en l'effleurant à peine, sans le quitter des yeux.

"...En effet...Et ce sera vous..."


Il lui avait répondu de la même manière, en Fourchelangue. Le sourire narquois de son ennemi l'insupportait plus que tout, et ses doigts n'arrivaient déjà plus à rester en place sur sa baguette. Il luttait contre l'envie de le tuer sur le champ, il sentait le feu ardent qui traversait chacune de ses cellules lui crier de le faire de suite avant de ne plus jamais pouvoir le faire. Il avait attendu 15 ans, et aujour'hui, attendre quelques minutes de plus lui paraissait insurmontable... Mais il ne ferait rien tant qu'il n'aurait pas eu de réponses.

Sans même s'en rendre compte, il continua à parler en Fourchelangue, d'une voix trahissant malgré lui son impatience meurtrière :

"Pourquoi êtes-vous revenu ici ...?"
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Jeu 22 Fév - 18:38

Il semblait si haineux, l'immaculé Harry Potter... Son coeur rongé par la haine, si prompt à donner des leçons...

Le léger sourire de Tom ne le quittait pas alors qu'Harry laissait libre court à sa rage... C'était ironique de voir ce que cherchait Harry Potter : tout comme lui depuis toujours, il cherchait des réponses... Des réponses sur la Vie... Des réponses sur la Mort...

Il murmura avec douceur :


- ..Si je suis revenu, c'est parce que je suis chez moi, ici...

Il était chez lui, certes...Cette Chambre était son héritage... mais pas seulement... son enfance s'était déroulée ici, à Poudlard... le seul endroit où il se sentait bien, jadis...

Ce chateau était SON chateau..et ce, depuis que les Quatre Fondateurs avaient choisi leur Héritier... Poufsouffle et Serdaigle si facilement éliminés, il n'avait survécu que cette lutte infinie et fratricide entre Godric Gryffondor et Salazar Serpentard... les frères ennemis... Courage contre Excellence...

Mais il ne s'agissait pas de ça, aujourd'hui...Les luttes manichéennes avaient disparues...C'était bien plus profond, bien plus entremêlé qu'une simple lutte fratricide...

Que dire d'un Héritier de Gryffondor parlant fourchelangue...
Et que dire d'un Héritier de Serpentard à la moitié du sang Impur...

Le bien était dans le mal...le mal lié au bien...Entrelacés dans une danse infernale, un affrontement destructeur et passionnel, au delà de la compréhension humaine...

Et chacun avait fait un pas vers l'autre...

Harry avait découvert le ressentiment et la haine...
Tom l'amour et la déraison...

Il reprit, tout en laissant glisser ses doigts minces le long du bras d'Harry...


- ...ce que tu veux savoir c'est "pourquoi"...

Il inspira profondément :

- ...."pourquoi toi"...Pourquoi j'ai tué tes parents, n'est ce pas..? C'est la question auquelle tu ne veux pas que je réponde par "c'est de la faute de la Prophétie"...

Maintenant, il passait sa main caressante sur le poignet tremblant d'Harry... Le courant passait entre eux comme s'ils n'avaient été crée que pour ce moment...

-...tu as raison...peu importe la Prophétie...Elle n'a jamais eu aucune valeur...ni pour moi...ni pour toi...

Les yeux de Tom rougeoyaient, plongeant leur iris empreint de folie dans ceux d'Harry...

-...depuis que j'ai touché Terre, je n'ai fais que subir un Destin écrit que je n'ai pas choisi... Ni mon Sang impur... Ni mon Destin tragique... Ni mes Pouvoirs Destructeurs... Et depuis, je ne cesse de réécrire sans répit ce Destin que j'ai refusé... J'ai refusé le destin lié à ma condition en tuant mon Père... J'ai tenté d'annihiler la Prophétie en tuant tes parents et en essayant de te tuer toi aussi, j'ai vaincu la Mort qu'on m'avait promis inéluctable... Sans cesse, je réécris ce Livre Maudit du Destin....

Ses yeux brillaient, il se sentait exalté de pouvoir enfin expliquer à quelqu'un de semblable à lui... Qui pouvait comprendre...?...Qui pouvait approcher ce que lui ressentait depuis toujours...? A part son double imparfait, qu'il avait lui-même créer...?

Sa main passa doucement sur la main d'Harry...et, rapide comme l'éclair se referma sur la baguette du jeune homme, lui arrachant...


- ..je ne peux pas te laisser faire ça... mais je dois te montrer...

Il la cassa et la lança au loin...puis dans un élan infini, il saisit le visage d'Harry et le rapprocha du sien...Il ferma les yeux et posa son front contre celui de son ennemi....et par ce contact improbable, il plongea dans la tête du jeune homme, lui transmettant des bribes d'images...

****



*....Un jeune garçon endormi sur une tombe...Il pleurait en murmurant "...Maman...Merope...reviens...".*

****



*....Du sang se répand, partout dans cette chambre, il se répend et colore chaque latte de parquet, chaque objet...

Point de sentiment de bonheur...Tom est secoué par un haut-le-coeur.... Pas de pureté, ses mains, son coeur, tout est souillé, il est souillé pour toujours et dans sa tête retentissent les cris deséspérés des âmes déchues :


" Fils paricide !!!! Soit maudit !!!!! Pour toujours et à jamais !!!! Fils paricide !!! Jamais tu ne trouveras la paix !!!!! Soit maudit !!!! Soit maudit...!!!!!"

Tom tombe à genou, dans le sang de son père....Sa vue se brouille...*


****



* ...Un jeune homme brun au regard vert hypnotique se tenait devant les lavabos...De sa voix grave et profonde, il s'écria en fourchelangue : " Ouvre-toi, je suis l'héritier que tu attendais depuis toujours...."

Pour la première fois depuis Serpentard, la Chambre des Secrets venaient d'être ouverte...*


****


*...Un homme à la sombre silhouette pênetra dans la petite maison qui semblait vide...Comme s'il savait, il se dirigea vers l'homme qui se trouvait là...Sans un mot, l'éclair vert jailli et l'homme tomba à terre... Voldemort continua vers la chambre à coucher;...Une jeune femme rousse l'imporait, tenant son bébé, dans ses bras...

Le Lord pensa * ...Desolé, Lily Potter, mais l'Histoire doit être réécrite...*

Un second éclat vert jailli de la baguette...le troisième allait suivre...*

****


*....Les lueurs éblouissantes des Horcruxes scellés à jamais rayonnaient tout autour de Tom.... Sur son visage, la beauté incandescente de l'eternelle jeunesse trahissait le sang nouveau qui coulait en lui...Enfin...Il avait franchit le dernier cap...:

L'Immortalité !
*



****


*-… Hécate...Cat……………..

Il la regarda passer ses doigts sur sa peau meurtrie dans une caresse, se noyant à nouveau dans son regard et l'inondant de baisers, alors que la douleur de la blessure, lancinante, se mêlait à son sentiment de sublime extase...

Tom la regarda, fasciné, plonger les doigts dans son propre sang et s'en marquer comme pour signifier par ce troublant rituel qu'elle lui appartenait corps et âme...

....son corps nu rehaussé de ce sang impur... sa beauté incandescente....

Il ferma les yeux un instant, gravant chacun de ses moments, chacune de ces images à jamais dans son esprit chaotique...*



****



*Sans même se retourner, il savait...

Un seul être avait les capacités pour arriver jusque là...

Une seule...

Il rompit le silence et murmura de sa voix grave, presque inaudible :


- ...Harry Potter...*

****



....Tom relacha doucement la pression de ses mains et se détendit...Il avait montré à Harry tout ce qui était important... Il garda les yeux fermés, le front appuyé contre le sien... Il ne voulait pas rompre le lien...pas encore....
Revenir en haut Aller en bas
Harry Po
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Sam 24 Fév - 14:53

Froids... Voilà ce qu'étaient les longs doigts squelettiques qui parcouraient son bras frissonnant. Il faisait tout pour le destabiliser, il finirait par y arriver, ce n'était qu'une question de temps... Mais Harry savait que s'il craquait maintenant, il gagnerait... Gagner... Comme dans un jeu...

Il se noya dans cette lueur rouge qu'il haïssait tant, comme absorbé par le récit de sa prope vie... Il comprenait, ils se comprenaient... Il appuya un peu plus la baguette sur le torse de son double au teint fantômatique, simple réaction d'une peur incontrôlée. La peur d'avoir compris trop brutalement, d'avoir compris qu'il était comme lui, que les choses qui les séparaient étaient si infimes qu'elles en étaient ridicules...

Il se sentit soudain perdu, abandonné, comme si la plus simple des vérités l'avait mis à nu devant sa conscience. Et puis que faisait-il là ? Pourquoi n'était-il pas en cours comme un élève normal ? La main blanche glissa sur son poignet... Il n'était qu'un gamin, qu'un simple adolescent qui n'était même pas sûr de revoir la lueur du jour... Qu'un gosse encore en uniforme scolaire... Désemparé, il crut devenir fou. Il n'avait que deux petits mots à prononcer, et tout serait fini...

Tout se passa très vit, il vit sa baguette être brisée d'un geste vif devant ses yeux, il se sentit défaillir. Harry voulut hurler, mais aucun son ne franchit ses lèvres. Il se laissa alors emporter dans un flot d'images tirées des souvenirs de son pire et meilleur ennemi...

Cependant il cria quand même, dans son esprit, dans celui de son jumeau, il hurla et hurla encore, impuissant face aux images qu'il recevait de ce lien, ce dernier pont qui avait réduit à néant les ultimes barrières entre eux. Il subit, et souffrit avec son jumeau, son frère déchu, oui, il souffrit... Tous ces sentiments... Ceux de Tom... Tom... Pourquoi continuer à l'appeler autrement que par son véritable nom ? Ce lien constituait la simple preuve que c'était inutile et que ça l'avait toujours été...

Puis soudain il se tut. Il voyait, il ressentait... La scène de ses hantises, à travers le regard du meurtrier. Il pouvait voir chaque détail... Et lorsque le premier rayon vert frappa son père, ses mains s'aggripèrent inconsciemment à celle que le Lord gardait fermement posées sur son viasge. S'il avait eut des ongles plus longs, il les aurait lacérées jusqu'au sang par désespoir... Comme un fauve en cage... Il voulait rompre le lien, il ne voulait pas voir la suite. Atroce torture psychique dont il était prisonnier... Voldemort...Aucun sentiment... Aucune pitié... Rien... C'était pire qu'inhumain... Un nouvel éclair vert... Les mains d'Harry céssèrent de bouger et se crispèrent sur les minces poignets de Tom... Une larme, ayant pris source au plus profond de son coeur, s'échappa alors de ses yeux clos...

Puis une bouffée d'air frais envahit son coeur meurtri. Un jeune homme, une jeune femme... Deux corps qui s'entremêlent et qui fusionnent... Une union scélée dans le sang, dans une passion infinie... Capable d'aimer... Lui... Inconcevable... C'était comme un rêve... Ses mains se détendirent tout comme celles du Lord. Il pouvait sentir son souffle sur sa peau, il pouvait sentir son coeur battre avec le sien en un seul et même muscle, leur torse collés comme un seul...

Et ce lien. Il n'était pas brisé, il avait vu, il avait ressenti, il avait souffert, il avait aimé... Bien au-delà de l'espace et du temps, dans un monde connu d'eux seuls dépassant les simples convictions humaines... Sans prévenir, Harry refit pression sur les poignets glacés de Tom. Il savait qu'il devait le faire... Il partagea alors à son tour les évènements clés de sa vie...


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


# Un homme rond comme un tonneau pousse brutalement un jeune garçon aux yeux vert dans un étroit placard poussiéreux sous un escalier et lui hurle dessus de sa voix rauque et grasse.
"Mon garçon, la magie, ça n'existe pas !"
La porte se ferme, tout devient noir...#


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


#Les Grandes Portes s'ouvrent et une foule d'élèves entre pour le première fois dans la Grande Salle pour la Cérémonie des Répartitions. Harry n'a que onze ans, et il vit déjà le plus beau moment de sa vie, il entre pour la permière fois dans le seul lieu où il sera chez lui, le seul endroit où il pourra avoir des amis, où il pourra être ce qu'il est sans craintes de représailles... C'est plus qu'un rêve qui s'ouvre devant lui...
Il s'assoit, on pose le Choixpeau sur sa tête, il écoute et appréhende...
"...Serpentard te guiderait sur le chemin de la Grandeur, ça ne fait aucun doute..."
Et pourtant...#


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


#C'est l'été, il fait chaud, très chaud. Harry se lève, et va, comme tous les matins depuis qu'il a quitté Poudlard, tracer une croix sur le calendrier improvisé accroché au mur de sa modeste chambre de Privet Drive. Chaque jour, chaque heure, chaque minute, le rapproche de la rentrée, de ce jour où il reverrait enfin ses amis et où il reviendrait chez lui. Il se dirige sans espoir vers la porte, qu'il tente d'ouvrir mais sans succes. Comme d'haitude, il est enfermé et il le sera jusqu'à la fin des vacances. Il est seul, et cette solitude dont il a fait son unique refuge, l'étouffe de plus en plus...#

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


#Les rayons de la Lune, malgré les nuages gris qui la cache, parviennent à éclairer le parc silencieux du château endormi. Harry a toutes les raisons d'être heureux ce soir...
-Je ne sais pas si tu le sais mais... Quand tu es né, ton père m'a demandé d'être ton parrain et... Enfin, ce n'est qu'une idée comme ça, je pense que tu préfèreras rester chez ton oncle et ta tante, mais si un jour tu as envie de venir habiter avec moi, je serais ravi de... devenir ton tuteur légal Harry...
Ce dernier sent son coeur bondir de joie dans sa poitrine.
-Vous voulez dire, habiter chez vous ?
-Oh bien sûr, je comprendrais que tu ne veuilles pas...
-Au contraire, j'adorerais venir vivre avec vous !
Deux sourires qui se rencontrent le temps d'une pensée joyeuse... Finis les étés cloîtré dans sa chambre à Privet Drive, finis tous les mauvais traitements de son oncle et sa tante, enfin chez lui, enfin avec un membre de sa famille, le dernier...
Un hurlement bestial brise le repos de la nuit, les nuages s'échappent pour dévoiler l'astre Lunaire, emportant avec eux cet espoir éphémère qui avait emplit son coeur l'espace d'un instant...#


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


#C'est impossible, ça n'a pas pû se produire, ça n'a pas pu arriver, pas comme ça, pas maintenant, non...
Mais les faits sont là, Harry ne peut ignorer la douleur qui s'échappe de son avant-bras sous forme de liquide rouge, un liquide rouge qu'il imagine à présent couler dans les veines du meurtrier face à lui, de cet homme qui n'en est même plus un, de cet être rejeté des Enfers...
Mais surtout, il ne peut ignorer le corps inerte qui git à ses pieds. Le corps de cet adolescent qui avait cru participer à un simple jeu pour la gloire, qui n'avait souhaité qu'à mériter la fierté de ses parents...
Ce garçon qui garde ses grands yeux ouverts fixés vers celui qui l'a tué, vers celui qui a voulu partager cette gloire avec lui... Harry a beau voir renaître devant lui ses pires cauchemards, ses plus troublantes angoisses, rien n'est pire que ce sentiment... Car cette nuit-là, il sait que ce n'est pas de l'horrible lueur rouge des yeux de son ennemi dont il se souviendra à jamais, ni de cette lame glacée qui lui entailla le bras, et encore moins de cette communauté de sorciers faibles et corrompus, non... Il sait que c'est de ce regard fixe et sans vie, tellement accusateur et innocent, qui lui reproche d'être encore en vie alors que lui, non, qui le hantera jusqu'à son dernier souffle...#


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


Harry mit fin brutalement à ce partage maudit qu'il ne pouvait plus supporter. Il ne pouvait pas aller plus loin, alors qu'il avait pourtant tant d'autres souvenirs... Trop de douleur, trop de souffrances... Si le Lord n'avait pas gardé ses mains contre sa peau, s'il n'avait gardé son corps serré contre le sien, il se serait écroulé. Il avait dépassé ses limites, il avait dépassé sa propre raison, il n'arrivait même plus à déterminer qui il était vraiment, à qui appartenaient tous ces souvenirs, Tom avait autant de raisons de souffrir que lui, si ce n'était plus... Tout se mélangeait, ce lien était trop puissant, il n'était pas prêt...

...Quelle chose étrange que de trouver du réconfort dans les bras de celui que l'on haït le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Dim 25 Fév - 1:10

Le coeur battant, les poignets ensserrés dans les mains d'Harry, Tom tressaillit... Il sentit un esprit penêtrer en lui avec à la fois candeur et violence ...

De nouvelles images l'envahissaient ...mais ces souvenirs ne lui appartenaient pas...c'était les instants gravés dans la mémoire de son jeune rival...

...C'était doux.... Point de froideur, point de fureur démente... Juste une infinie solitude... et de l'espoir...tellement d'espoir... et la Mort....

Comment Harry Potter faisait-il pour vivre dans tant d'espoir concernant la race humaine...? L'humanité ne valait rien... Ni Moldus, ni Sorciers, ni même ces Sangs Purs qui se berçaient d'illusions concernant leur importance...

Ces existences seraient balayées en un instant...toutes, sans exceptions...seuls les Dieux demeureraient dans leur infinie solitude et dans leur existence amère...

Que valait une vie parmi une infinité d'autres...?

L'âme d'Harry le torturait si profondément...Il souffrait pour tout ces morts...Et Tom avec lui...Il avait envie de hurler...De lui hurler combien c'était inutile....


*...Ils sont tous morts, autour de nous...L'homme nait seul...L'homme meurt seul....mais nous sommes au delà des hommes, Harry....*

Dans son coeur, tout se troublait...Violence, révolte et cette compassion que ressentait Harry et qui s'immiscait en lui... Tom luttait contre cette humanité....

*..Ils mourront tous... tu comprends..?..*

Puis il se vit, infligeant la mort à un jeune homme blond...Il entendit Harry hurler comme un dément...

Il voulait sortir de là... Il se débattait mentalement, mais Harry le retenait...Il lâcha le visage d'Harry mais ses bras agripèrent le corps d'Harry et le serrèrent compulsivement contre lui...


*...Nooonnnn !!!!!!!..*

Trop tard....la souffrance mentale d'Harry se répendit en lui avec violence....se propageant dans ses veines comme un poison douloureux....Se mêlant à ses propres souffrances...Brûlant son coeur et ses artères...

*...arrête...arrête...*

Mais les images se brouillèrent et le lien s'estompa...Tom échappa à l'emprise d'Harry et rouvrit les yeux, éloignant son front de celui du jeune homme...
Celui-ci avait rompu le lien et s'abandonnait dans ses bras... Il ne le lâcha pas...

Il contempla son visage...Ses yeux verts entrouverts semblaient fixer des abîmes improbables...Sans même s'en rendre compte, Tom laissa glisser une main dans ses cheveux noirs, puis effleura la cicatrice dont il était l'Auteur, comme une caresse...Alors de sa voix grave où perçaient les ombres de la tristesse infinie, il murmura :


- ...Oui..je t'ai fait tout ça, Harry...

...Je t'ai blessé plus que quiconque, j'ai transpersé ton coeur sans pitié, je t'ai pris ce que tu avais de plus cher...je t'ai fait saigner et j'ai regardé de mes yeux froids ton sang se répendre et ta douleur t'étouffer à t'en faire perdre la raison...... Je suis de ces gens qui détruisent tout sur leur passage, je suis de ceux qu'on hait de tout son Etre....


Tom resserra son étreinte...Harry semblait à la limite de l'évanouissement...

- ..mais je t'ai donné tout ce que j'avais, chacun de mes pouvoirs t'a été transmis...Tu es le Seul...le Seul qui soit mon Egal...Le Seul capable d'aller plus loin que moi... et ce Pouvoir, tu n'en as que faire....tu t'accroches à des espoirs si vains...

Il sentait que le corps d'Harry, à l'instar de son esprit, avait atteint ses dernières limites...

Il aurait pu le lacher sur le sol....Le regarder toucher le dallage humide et froid de la Chambre des Secrets avec indifférence...Lever sa baguette et prononcer deux mots...

Autrefois il l'aurait fait sans l'ombre d'une hésitation... il serait partit sans même un regard pour le corps étendu, destiné à disparaitre lentement..Destiné à demeurer à jamais dans la Chambre des Secrets...Seul....pour l'éternité...


- ..je suis là..

Mais il ne le fit pas... C'était lui..Il était Harry Potter... Ils ne faisaient qu'un....Pour les Siècles des Siècles...

Il souleva le corps d'Harry dans ses bras...Il sentait le souffle chaud du jeune homme dans son cou...Il frissonna...Le visage d'Harry était si proche...Il sentait son coeur battre tout contre le sien...c'était tellement troublant...associé à la douleur et la tristesse de leur souvenir mêlés qui faisaient toujours rage en lui... Mais il savait une chose...


*..Seul...*

Ils l'avaient toujours été... Parce qu'ils étaient incomplets... Mais il avait compris... L'affrontement...Cette lutte insensée...

Tom plongea son regard hypnotique dans celui d'Harry et murmura de sa voix grave presque inaudible :


- ...nous ne seront plus jamais seuls....nous ne sommes qu'un... ce soir, nous ne seront plus jamais séparés...
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vol
Invité



MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   Ven 11 Mai - 15:38

Il sentait l'esprit d'Harry lentemement défaillir...

Il sentait que le jeune homme arrivait au terme de son voyage...


- Aux confins de la Vie s'ouvre un nouveau voyage...

Il relacha un peu la pression...Le corps d'Harry Potter ne faisait plus aucune resistance...C'est à peine si une mince respiration s'échappait de son être moribond...

- Soit...Ainsi, c'est comme ça que tu t'en vas...Tu disparais dans l'éther...Tu as choisi de me laisser seul...

*..mais je t'ai promis....nous ne serons plus jamais seul...*

- ...mais tu ne seras plus jamais seul...

La main de Tom se ressera sur sa baguette...Il était temps de s'en servir...S'en servir avant que tout soit fini...

- Jamais plus tu ne pourras reprocher à Dieu...

....Eli Eli lema sabbactani...


Tom se mit à créer des filaments bleutés par l'action de sa baguette, alors qu'il proclamait en fourchelangue :

- Par ton alter égo, tu ne mourreras pas...Par moi, tu vivras éternellement... Je suis celui qui t'a tué...Je serai celui qui te fait vivre...

Maintenant...Vis par moi, Harry Potter.....


Les filaments semblèrent entourer les deux hommes, alors que certains d'entre eux pênetraient dans le corps d'Harry par sa poitrine... Le jeune homme sembla suffoquer un instant, puis les fils bleutés pênetrèrent à l'intérieur de Tom, qui poussa un cri et lacha sa baguette...

La douleur emplit son coeur, alors que le corps d'Harry semblait perdre toute consistance...

La vision de Tom devint flou, puis se fut le néant...


***



Etait ce des minutes...?..

Des heures...?

Ou plus encore...?

Quand il se réveilla, le Lord fut saisi par le froid silencieux qui régnait dans la Chambre des secrets...


*...Qu'est-il arrivé...?..*

Il se redressa doucement...A côté de lui gisait sa baguette....Et un peu plus loin, une autre baguette, semblable, et brisée en deux...

Il cherchait à se souvenir...Quelqu'un chose d'important c'était passé....Mais quoi...?

Pourquoi était-il venu réouvrir la Chambre...? Sa tête n'était que douleur, ses sens étaient troublés...


*..je suis venu parce que...mère...le Grimoire des Gaunt...*

Petits à petits les choses lui revenaient...mais une chose importante lui échappait encore...

Quand tout à coup, au plus profond de lui, il entendit une voix...


" ...maintenant, toi et moi, nous ne seront plus jamais seuls....Je suis en toi pour toujours..."

Le coeur de Tom se mit à battre plus vite... Il se souvenait...

Harry Potter...


*...Harry Potter a disparu pour toujours....mais moi...*


*...moi je sais où il est....*

Alors, lentement, Tom porta la main à son coeur....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'héritier de Serpentard...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'héritier de Serpentard...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A reprendre - Elève/Héritier] Albus Potter (Alex Evans) ~ 3e année à Serpentard
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Sixième Etage :: Toilettes du Sixième Etage :: Toilettes des Filles :: La chambre des secrets-
Sauter vers: