Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°1

Aller en bas 
AuteurMessage
Filius F
Invité



MessageSujet: Cours n°1   Mar 27 Fév - 10:40

Le professeur Filius Flitwick entra dans sa salle de cours. Il se dirigea vers son bureau qu'il ne pouvait malheureusement atteindre de sa petite taille. Il escala donc une pile de livre et put donc monter sur celui-ci afin de surveiller sa salle de classe.

Il prit sa baguette et tapota le tableau noir avec celle ci. Aussitôt des mots brillèrent sur celui-ci :

Cours de sortilèges
Numéro 1
Wingardium Leviosa
Flitwick savait, par expèrence que les cours de ce style là étaient les plus préférés des élèves...

Il attendit alors de longues minutes sans qu'aucun bruit ne se fasse entendre, à part un ou deux cris dans le château, quelques étages plus bas.

**Peeves doit encore faire des bêtises !!**

Soudain, la cloche sonna, indiquant le début du cours. Filius se tint prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mar 27 Fév - 22:39

Lou arriva en sautillant au cours de sortilèges ! Elle avait une belle baguette et trouvait qu'elle ne s'en servait pas assez à son goût ! Ce cours était donc le bienvenue !

La cloche allait sonner, il fallait qu'elle se dépêche pour ne pas arriver en retard !

En chemin, elle croisa Peeves qui était en train de martyriser des élèves de première année.
* Les pauvres... Mais bon, au bout de quelques mois, ils s'habitueront je pense... * Elle même n'aimait pas trop le fantôme, mais elle avait cessé d'en avoir peur depuis un bon bout de temps. Elle se serait bien arrêtée pour lui dire d'aller voir ailleurs, mais là son cours était la chose la plus importante à ses yeux...

Armée de sa baguette, de quelques feuilles de parchemins et d'une plume toute neuve qu'elle s'était achetée le week-end dernier, Lou entra dans la salle de cours, déjà occupée par Monsieur Flitwick.

Elle salua le professeur bien poliment et monta dans les gradins occuper une place au milieu. De là, elle aurait une bonne vue et pourrait entendre tout ce qu'on dirait.


Un éternel sourire flottait sur ses lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Filius F
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mar 27 Fév - 23:10


Filius attendait déjà depuis un bon bout de temps, entendant des cris dans les étages inférieurs. Apparemment Peeves ne s'était pas calmé. Filius se dit que la prochaine fois qu'il verrait son collègue, enseignant de Défense contre les Forces du Mal, il lui conseillerait d'apprendre un sortilège pour se débarrasser des spectres à ses élèves.


**Ces pauvres chérubins ! Obligés de supporter cet être rempli de méchanceté... Mais peut-être que ce n'est pas sa faute...**

Mais il n'eut pas le temps de réfléchir davantage. La porte s'ouvrit et une jeune fille, apparemment très enthousiaste de venir en cours et très poli salua Flitwick. En tout cas elle venait de faire bonne impression envers le professeur.

Celui ci lui fit un sourire. Il consulta sa liste de classe, avec les photos magiques individuelles de chaque élève.

Bien le bonjour Miss Soren. Je suis très heureux de vous accueillir dans mon cours de sortilèges. Et je suis aussi très heureux de voir qu'apparemment vous montrez beaucoup d'enthousiasme à aller en cours !

Puis soudain il prit un air plus triste.

J'espère que vous n'avez pas rencontrer Peeves sur le chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mar 27 Fév - 23:53

Lou sortit de sa rêverie, surprise que le professeur lui adresse la parole ! A ses paroles, elle ne fit que sourire davantage ! Lou adorait aller à l'école, elle adorait les cours et en apprendre toujours et toujours plus, il était donc normal qu'elle était heureuse d'être là !

Mais après ce qu'il lui demanda prêtait moins à rire.

Oh si, je l'ai rencontré, il était en train de torturer deux élèves de première année ! Il m'a laissé tranquille vu qu'il avait déjà des victimes sous la main... Mais je ne crois pas qu'ils souffraient vraiment, ils avaient juste un peu peur...


Vous savez comment il est...

Et puis il y a de fortes chances pour qu'un professeur passe par là ! Après tout, c'était le moment où les élèves changent de cours et il y aurait forcément une autorité qui ferait son devoir...

Lou se sentait un peu coupable maintenant. * J'aurais peut-être du m'arrêter... *

Elle tripotait nerveusement sa plume qui n'avait rien fait pour mériter ça...
Revenir en haut Aller en bas
Constanc
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mer 28 Fév - 14:46

*Chocolat rend le ventre baba!*

S'empifrant de cette substance avec tactique, avec toute la démesure qui s'impliquait, concentrée sur sa tâche, et aussi sur la nouvelle tache qu'elle s'était faite sur la manche, une Poufsouffle prenait son petit-déjeuner dans la grande salle, rayonnant. Elle interpella les autres qui "interpellés" par son attitude, l'observaient depuis déjà quelques temps. Constance, prenant ça pour un interrogatoire sur la vie d'un exemple, soupira premièrement et ensuite, lassée d'être aussi reconnue, répondit à ses chers compatriotes:

-Vous ne pouvez pas comprendre, tout est dans la tête... Dans les cas présent, étant donné que vous n'avez pas de tête, nous pourrions avoir un problème...

Elle quitta son auditoire d'esprit et se plongea dans son sac de "cours" et de transport de matière chocolatée, cherchant son fidèle petit carton. Elle le sortit, toujours en si bon état et lit les inscriptions qu'elle y avait elle-même inscrites.

*Eh bien, allons "sortiléger" dans ce cas!*

Elle se releva, saluant ses voisins de table et entreprit son chemin vers la salle de sortilège. C'était le professeur Flitwick, qui leur donnerait cours, célèbre en ces lieux pour sa petite taille.

*Célèbre pour sa petitesse, c'est peut-être devenu une vertu...*

Enfin, elle se fichait tout de même assez bien du professeur sur lequel elle allait tomber, après tout, l'essentiel en était bien loin.Tant quelle s'amusait au cours! "S'amuser" faisait partie de ses premiers objectifs en allant à un cours et même si ses professeurs ne voyaient pas "exactement" du même oeil, le principe de l'apprentissage, Constance se plaisait à y croire dur comme faire.

*Faute à qui?*

Elle s'approcha d'une porte d'un des couloirs du troisième et fit une entrée assez discrète, observant la salle de cours et cherchant du regard le professeur. Elle parut étonnée de le voir pourtant au niveau de son bureau, il avait certes, une tête plutôt réduite et des jambes disproportionnées, mais elle le voyait bien, derrière son bureau, conversant avec la première arrivante. Constance salua le professeur.

-Bonjour Monsieur.

Pour s'asseoir de suite, ayant une attitude plutôt réservée pour une fois, reconnaissant son adversaire de neige et grande impertinente de prétendre au règne de la neige! Elle lui adressa un vague sourire, pour plonger ensuite son visage dans le creu de ses bras entrecroisés. Etait-elle fatiguée ou tout simplement appaisée par une force inconnue?
Revenir en haut Aller en bas
Honora C
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mer 28 Fév - 15:38

*Mmhh... Lou... tu aurais dû me laisser à mes incessantes rêveries...* Elle se mira un instant dans l’étale d’un breuvage encore brûlant. N’y décelant rien de suspect, son regard voilé se perdit bien vite dans les profondeurs d'un liquide sombre et délicieux... attendant d’être englouti. Quoi de plus ordinaire.

A défaut d’aller se pavaner dans les airs, un peu comme l’ancêtre encadrée le faisait autour de sa fontaine dans quelques méandres reculés au septième étage, elle opterait pour le troisième... Elle passait déjà plus de temps que nécessaire l’esprit plongé dans les nuées d’étoiles... Devant la rouge et sanglante Bételgeuse, constellation aux prémices d’Orion, son âme planait parfois bien haut... elle savait que cela ne durerait.


*Commence donc par réintégrer l'heureuse réalité.*

... et tenter l’ultime effort qui l’entraînerait à la conquête du cours de sortilèges...

“Je devrai parfois t’écouter, ma conscience adorée...”

Et puis que voulez-vous, cette petite Serdaigle était une privilégiée si l’on considérait son deuxième ange gardien toujours présent pour veiller sur elle... Un être capable de fabuleux exploits quoiqu’elle entreprenne pour mieux dissimuler son pouvoir ou le laisser paraître aux yeux des profanes.

Vint alors le souvenir des circonstances de leur première rencontre au lac... l’illuminant d’un sourire, rehaussant les traits d’une mine boudeuse qu’avait engendré ce début de matinée. Qu’était donc devenu son enthousiasme d’antan ? Ne pouvait-elle le retrouver, leur réclamer ? Le goût d’une folie, toute cette joie… Et peut être lui dira t-on comment atteindre un cœur… S’étirant, Honora délaissa le trésor de ses pensées, son Nème tasse de thé et ses volutes de fumée pour suivre le chemin de la sortie, abandonnant la chaleur de la Grande Salle à d’autres énergumènes plus chanceux.


*Qu’ils s’amusent devant leurs sabliers et jonglent avec leurs humbles points. Ils finiront bien par devoir m’imiter.*

Pour l’heure, le cours attendait ses élèves. Elle continuerait donc l’ascension des marches de ce terrible escalier, passant reliques et portraits, réveillant leurs occupants en sursaut sans prendre garde à leurs protestations. Eviter d’être entraînée par la folle course poursuite de Peeves et compagnie... Perpétuer l’apprentissage même si ses rêves tendent à l’éloigner du possible... Aussi, en tant que simple disciple, elle ne pourrait prétendre éclairer le “maître” de ses lumières. Il fallait se contenter du peu qu’on lui offrait. Si ce n’est rechercher d’autres formules pour combler son manque de connaissances... toujours à l’affût du moindre mystère...

La grande porte boisée se présenta bientôt devant elle, s’ouvrant avec un grincement sinistre. Triste habitude. Honora fit quelques pas à l’intérieur... Le temps immuable semblait s’être interrompu un instant, tant le silence tombé sur la pièce contrastait avec le brouhaha extérieur. La faible lueur de l’astre nimbait le sol, reflétant le décor, lui donnant presque l’aspect étrange d’un lieu mystique. Rien de bien étonnant, sa bonne fée était déjà installée, arborant fièrement plume et parchemins, un charmant sourire aux lèvres... une bonne humeur assez communicative...

La mine figée dans une attitude songeuse et le sourire manifeste, le professeur lui même semblait vouloir dissiper les vapeurs de ce mutisme...


“Bonjour professeur...” c’était maintenant chose faite. Elle se faufila entre les tables, d'ores et déjà guidée par une douce arôme chocolatée... information cruciale pour qui savait interpréter ! Ce fut sous l’éclat d’un regard amusé qu’elle alla siéger aux côtés de sa camarade Serdaigle et de l'inconnue au parfum friandises…
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Mer 28 Fév - 20:36

Un élève supplémentaire arriva en glissant dans la salle de cours du professeur Flitwick. Il avait encore une plume de duvet dans ses cheveux en bataille, mais il était bien réveillé pour une fois bien que de belles cernes indiquait son manque de sommeil.

La bataille de coussins qu'il avait entamé avec ses camarades de chambre avait été écourté par une fille hurlant dans la salle commune que si leur maison ne voulait pas se voir retirer des points, ils feraient bien d'arrêter ce vacarme et de filer en cours !


Le ton utilisé par la fille fût suffisamment pour que les coussins reprennent leur place sur des lits rangés à la hâte. Et comme des enfants pris la main dans le pot de confiture, les garçons étaient descendus après avoir enfilé leur robes de sorcier. Parmi eux, un élève aux cheveux roux dont la tête était parfaitement connue dans le dortoir : le grand ami d'Harry Potter...

* Mais bizarrement, je suis le seul Gryffondor à avoir pris le chemin de la salle de cours... Bande de paresseux !!! Ron Weasley doit être en train de s'empiffrer dans la grande salle... Mais je me demande où est le capitaine ? Je ne l'ai pas vu ce matin ! *

Bonjour Professeur !


Il partit s'installer non loin des filles déjà installées, et ricana à voix basse en voyant que l'une d'elle était bien partie pour piquer un roupillon. Vlad roula un petit morceau de parchemin en boule et le jeta avec précision sur les cheveux de la fille.

Son forfait commis, il prit l'air le plus absorbé qui soit par ce qui était écrit au tableau, comme s'il s'agissait d'une équation de mathématiques extrêmement dure à résoudre. Il ne lui manquait plus que l'auréole...
Revenir en haut Aller en bas
Kelly An
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Jeu 1 Mar - 0:34

Kelly était adossée à un arbre près du lac. Elle fixait intensément la surface lisse et noire. Elle était perdue dans ses pensées, parfois joyeuses, parfois sombres. Tout ce mélangeait dans sa tête ; les souvenirs et les pensées...

Puis sortant de sa léthargie, elle s'assit dans les l'herbe, savourant la rosée du matin sur ses paumes. Elle profita quelques secondes du vent qui passa et respira plusieurs bouffées d'air frais. Réouvrant ses yeux qu'elle n'avait pas eut conscience de fermer, elle tira vers elle son sac et chercha son horaire. Trouvant enfin le parchemin recherché, elle le consulta quelques instants.


*Bon...je suis en sortilège...Direction : le troisième étage... *

Elle ramassa rapidement ses choses et prit la direction de la salle de classe. Sur le chemin, elle reprit son masque d'impassibilité. Arrivée devant les grandes portes, elle les ouvrit lentement et entra. Bien vite, le brouhaha de la grande salle lui parvint aux oreilles.

* Quel bruit ! Je ne reste pas ici... *

La jeune fille se dirigea rapidement vers les escaliers. Elle croisa plusieurs personnes en chemin, mais n'y fit pas attention. Lorsqu'elle fut proche de la classe de sortilèges, la serpentarde entendit de drôles de bruits. S'engageant dans le corridor, elle vit rapidement Peeves. Il était dos à elle. Cette dernière en profita et se dirigea vers la salle de cours sans faire de bruit en maudissant l'esprit frappeur.

À l'intérieur, elle remarqua qu'elle était la seule serpentard. Elle repéra rapidement une place près d'une fenêtre. Pour s'y rendre, elle passa devant le bureau du professeur. Rendue à la hauteur de ce dernier, elle le salua poliment.


- Bonjour professeur...

Puis elle continua son chemin et pris place sur la chaise. Elle regarda rapidement la classe, mais se lassa vite de cette activité. Elle sortit alors, comme à son habitude, un cahier à dessin et un crayon et commença à dessiner le paysage qui s'offrait à elle par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Ven 2 Mar - 19:18

Depuis son retour, n'étant plus professeur, Neklea avait décidé de s'investir dans son rôle d'élève, et pour cela, il fallait commencer par aller en cours...

Actuellement, il restait encore de nombreux postes vacants, et les emplois du temps des élèves laissaient donc beaucoup de place aux loisirs en tous genres...

Neklea avait donc constaté avec soulagement que le cours de sortilèges avait commencé.

A vrai dire, la vie au château lui paraissait bien fade depuis qu'elle avait goûté à la liberté absolue, et depuis qu'Al n'était plus là... Elle n'était liée avec aucun élève, aucun professeur. Elle n'avait eu qu'Alderik, et à présent, elle n'avait plus personne.

De plus, la jeune femme n'exerçait plus son rôle de professeur de Magie Noire et connaissait quelques ennuis en tant que secrétaire du Ministre de la Magie. L'entretien avec Rita Skeeter, qui avait pour but, à l'origine, de révéler la vérité, s'était avéré être un fiasco total, et les rumeurs enflaient de plus belle.

Ainsi, Neklea ruminait ses sombres pensées tandis qu'elle cheminait vers le troisième étage, où se trouvait la salle du cours de Sortilèges. Elle avançait droit devant elle, sans regarder autour d'elle, sans se soucier d'où elle mettait les pieds, tant et si bien qu'elle traversa - par mégarde - Nick-Quasi-Sans-Tête, le fantôme des Gryffondor.

Maugréant, Neklea reprit son chemin sans même s'excuser et entra enfin dans la salle de cours. Elle salua d'un signe de tête le professeur qui était, remarqua-t-elle, minuscule, puis posa brutalement ses livres sur une table du dernier rang. La jeune femme s'assit et posa la tête sur son pupitre l'espace de quelques secondes, afin de chasser hors de son esprit ses préoccupations.

Enfin, la jeune femme releva la tête et observa à la volée les autres élèves. Exceptée une jeune Serpentarde, elle les connaissait tous de vue.

Pas réconfortée pour autant, Neklea remit ses livres en place et attendit que le cours ne commence...
Revenir en haut Aller en bas
Filius F
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 3 Mar - 2:35

Filius Flitwick compta ses élèves et tappa dans sa main. Il imposa le silence.

Bienvenue à mon cours, jeunes sorciers, je suis le professeur Flitwick et je vous enseignerai les sortilèges.

Concernant la discipline en cours, je ne suis pas très sévère du moment que vous n'empêchez pas vos camarades de travailler et que vous ne me manquiez pas de respect ! Les devoirs seront assez rares, vous aurez surtout à vous entrainer à lancer un sortilège d'un cours sur l'autre. Je demanderais peut-être à un élève de jeter le sortilège que nous avons étudié la dernière fois et il gagnera des points pour sa maison.

Pour votre matériel, je vous demanderais tout le matériel habituel, en sachant une plume, du parchemin, de l'encre, votre baguette magique ainsi que votre manuel Livre des sorts et enchantements niveau 1 de Miranda Fauconnette.

Pour les sorts que nous allons apprendre, ils seront divers et variés. Nous commencerons d'abbord par les plus simples, c'est à dire le wingardium leviosa, le alohomora, puis le sortilège d'attraction, de répulsion et celui du mutisme...

Qui a des questions avant que nous commençons le cours ? Mais avant j'aimerais vous demander, qu'est ce qu'est pour vous la matière "sortilèges" ? Qu'est ce que ça signifie ?
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 3 Mar - 10:21

Alors que pas mal d'élèves étaient déjà dans la salle de classe et que le professeur avait commencé à expliquer les rudiments de son cours, Kakashi entra dans la salle de classe sur la pointe des pieds. Il se faufila jusqu'à la première place qu'il vit et s'y assis en silence, osant à peine respirer pour ne pas perturber le début du cours. Il entendit néanmoins la question du professeur sur ce que représentait pour lui les sortilèges.... Et en effet, il se posa lui-même intérieurement la question...
*C'est vrai ça tiens ! Pourquoi ne pourrait-on pas assimiler la matière des sortilèges avec d'autres ? Qu'elle est la différence avec la défense contre les forces du mal ? .... Le mot "défense" sans doute... Les Sorts de défense contre les forces du mal sont censée nous aider à combattre, tandis que celles des sortilèges...eh bien....font autre chose ! Ils améliorent notre quotidien, nous aident à attrapper des objets éloignés, à cuisiner, tricotter...*
Kakashi s'imaginait qu'il devait y avoir autres choses...On n'apprennait pas seulement le tricot à Poudlard ! Enfin, du moins il l'espérait grandement !
Il se remémora ses premières années d'études dans son ancien village...
*Oui...*pensa-t-il amèrement. *Les Sortilèges n'étaient pas vraiment la matière la plus utile, du moins là-bas...*
Il se rapela du premier cours de sortilège qu'il eut à Konoha. A vrai dire ce fut aussi le dernier...Leur professeur avait tenté de leur enseigner un sort dont Kakashi a oublié le nom, et qui était censé faire tomber un peu de neige avec la pointe de la baguette. Les autoritées avaient décidées d'instaurer le cours de sortilèges afin que les jeunes oublient un peu les affrontements qui avaient lieux un peu partout dans le pays. mais ce fut un échec... Les jeunes de la classe de Kakashi (lui compris) s'indignèrent en disant qu'il était inutile d'apprendre des sorts comme ceux là alors que des sorciers étaient tués par dizaines tout les jours. Ils voulaient tous apprendre des sorts d'un niveau élevé pour se protéger et protéger leurs proches...
Avec le recul, enfin... le peu de recul qu'il avait..., Kakashi ne pouvait donner tort aux élèves, mais il était obligé de reconnaître qu'aucun sort n'était inutile, et il comptait bien rattrapper le retard.
Mais il ne s'aventura pas à répondre à la question du professeur, par timidité plus que pour n'importe quelle autre raison.
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Kos
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Lun 5 Mar - 10:15

Vlad était déçu... Soit sa boulette de papier avait manqué sa cible, ce dont il doutait quand même un peu, soit elle n'avait pas été suffisante que pour réveiller la jeune fille endormie sur son bureau.

* Ou alors elle a le sommeil d'une enclume !! *


Il écouta le professeur faire la présentation de son cours, tout en déchirant soigneusement un autre bout de parchemin pour en faire une boulette plus grosse que la précédente.

Tout à sa tache et les oreilles en alerte, ses yeux passaient et repassaient sur la salle, à la recherche d'un jeune garçon aux lunettes, porteur de LA cicatrice..

* Monsieur Potter, où êtes-vous caché ? C'est pas bien ça de sécher les cours... *

Il s'apprêtait à lancer sa nouvelle boulette sur sa victime préférée lorsque le professeur s'arrêta de parler. Le silence s'était instauré sur la classe...


* Bah qu'est-ce qui se passe ? *

Deux élèves dans son dos papotaient tranquillement, et dans leurs chuchotements, Vkad compris que le prof avait posé une question. Vlad rangea rapidement sa boulette de papier et glissa vers son voisin de droite et chuchota :


Il a demandé quoi le prof là ?


Et il obtint pour réponse : Si tu écoutais au lieu de faire mumuse avec tes feuilles, tu saurais qu'il a demandé ce qu'on savait de sa matière...

* Ah ok... *

Sans vraiment réfléchir, il leva le bras et prit la parole :

M'sieur, m'sieur !!

Si le prof avait vu son manège, autant essayer de se rattraper immédiatement, surtout que les autres avaient pas l'air de vouloir bouger beaucoup.


Je sais qu'on utilise des sortilèges pour les combats, c'est génial pour se battre avec quelqu'un ! Une fois j'ai assisté à un duel dans les rues de Londres et le perdant du duel s'est mangé un mur en pleine face et il a laissé deux dents sur place tellement il avait volé sur le mur ! C'était génial !

Il conclut sa phrase avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Filius F
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Lun 5 Mar - 14:37

Le professeur Flitwick lui fit un sourire.

C'est bien Mr. Kasovitch ! 5 points pour votre maison ! [hj : je les distribue en fin de cours]

Alors pour répondre plus justement à la question, les sortilèges sont une forme d'ensorcellement consistant à envoûter un objet pour qu'il agisse d'une façon qui ne lui est pas propre. Par exemple, le sortilège d'Attraction amène un objet jusqu'à celui qui lance le sort. On appelle aussi sortilèges tous les enchantements qui ne relèvent pas de la métamorphose (enchantements qui modifient la nature inhérente d'un objet). Dans un certain sens, si un enchantement n'est pas une métamorphose, il s'agit sûrement d'un sortilège...

Un sortilège peut causer une modification de couleur. Il peut faire léviter un objet ou même le faire voler à travers les airs. Les sortilèges peuvent faire rire une personne, la faire danser ou même créer une bulle d'air respirable autour de sa tête. Dans tous les cas cités, l'objet ou la personne ne changent pas vraiment, ils agissent juste d'une manière inattendue.

Certains sortilèges peuvent être extrêmement puissants. Le sortilège de Fidelitas, par exemple, peut littéralement cacher une personne ou un lieu de façon à ce qu'il soit impossible de les trouver sans que le Gardien du Secret ne révèle leur emplacement. Les sortilèges d'Amnésie peuvent être si puissants qu'ils effacent entièrement la mémoire d'une personne ou lui infligent même des dommages cérébraux définitifs.

Les sortilèges sont d'une certaine manière l'opposé des maléfices : beaucoup de sortilèges semblent avoir un fort penchant positif (exemple : le sortilège de Chatouillis) alors que les maléfices sont par définition négatifs. Cela ne signifie pas que les sortilèges sont plus faibles ; un sortilège bien choisi est un atout magique puissant contre les malédictions, les maléfices et les mauvais sorts.

Des questions ?... dit-il d'une voix joyeuse et flûtée.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Sore
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Jeu 8 Mar - 20:14

A la question du professeur, Lou secoua la tête, négative... Non, elle n'avait pas de question, elle n'en posait jamais en cours... Elle préférait attendre la fin du cours et poser ses questions entre quatre z'yeux... Et si le professeur lui fait peur, elle se réfugie dans les livres, transmetteurs de savoir indispensable à son bien-être.

Et puis quand bien même, elle aurait une question... Le professeur allait sans doute y répondre pendant son cours. Il avait des yeux pétillants ce vieil homme... Il inspirait confiance et il lui avait parlé avec tellement de gentillesse !

Honora, sa camarade de Serdaigle était à côté d'elle... Absente d'esprit bien que présente de corps. Soulevant bien des interrogations dans son esprit de gamine à la curiosité sans limite...

* Déjà dans la grande salle, elle semblait être à milles lieux de nous tous... *

Là non plus, Lou n'avait pas posé de question. Elle se contentera sans doute d'observer à distance... Ou du moins essayer. Il y a des mélancolies qu'il ne faut pas remuer au risque de les voir se mettre à saigner et hurler leur douleur...


* Mmm... Quel optimiste ma fille... Elle est pas à la mort non plus ! *

A voix basse :


Hé Honora... C'est de toi que provient ce si appétissant arôme de chocolat ? Les narines frémissantes, la Serdaigle aspirait l'air qui passait à portée de son nez et qui nageait autour de sa voisin. Dans son horizon, elle voyait une fille qui arborait un uniforme de Serpentard, elle l'identifia comme étant la professeur de magie noire... Lou haussa les sourcils, se demandant ce qu'un professeur faisait là... Non, ce ne pouvait être d'elle que venait cet arôme...

* Bah il n'y a pas d'âge pour en savoir toujours plus ! *
Elle haussa les épaules et retourna son grand sourire vers sa voisine à qui elle retournerait bien les poches pour voir où elle cachait sa tasse de chocolat chaud... Bien que ça soit un peu absurde.

Elle l'imaginait chaud et onctueux... Il lui dessinerait une moustache et lui ferait chaud au coeur...

Elle aspira encore une fois l'air puis reprit sa position d'élève sage, attrapant néanmoins un bout de parchemin sur lequel elle griffonna : "Honora, tu partagerais une fontaine d'un liquide chaud, sucré et brun aux arômes de cacao avec une voisine qui n'a pas eu l'intelligence de manger beaucoup ce matin ?"

Le regard fixé sur le professeur qui attendait dans le silence qu'une question fuse ou ne fuse pas, elle glissa son message sous le bras d'Honora, une auréole factice brillant sur sa tête.


* La suite, M'sieur, la suite ! *
Revenir en haut Aller en bas
Filius F
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Ven 9 Mar - 14:50

Le professeur Flitwick attendit quelques instants... Apparemment aucun élève n'avait de questions... du moins pour le moment.

Filius leur fit donc un sourire et lança, d'une petite voix flûtée :


Bien dans ce cas entrainez vous avec moi à un délicat mouvement du poignet que nous allons faire ensemble : on tourne le poignet et on l'abaisse, on tourne et on abaisse, on tourne et on abaisse...

Lui même tournait son poignet et l'abaissait au fur et à mesure que ses paroles s'échappaient de se bouche. Il observait les élèves présents et leur faisait des sourires.

Surtout faites le bien, car ce sera très important pour la suite ! Et je veux voir tout le monde le faire... Vous êtes là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Troisième Etage :: Salle de classe du Cours de Sortilèges-
Sauter vers: