Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mélancolie

Aller en bas 
AuteurMessage
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Mélancolie   Ven 16 Mar - 23:07

Il faisait nuit, je sentais le froid m'entourer, j'avançais lentement... Je recherchais le silence, la sérénité de ce lieu...

* Pourquoi suis-je venue ici... quoi que je fasse je suis triste...*

* Qu'est-ce que j'esperais ? Qu'en venant ici j'oublierais ma solitude... ma souffrance de n'avoir personne qui m'aime ... ou à aimer...*

De nombreuses fois j'avais penser à mourrir mais en faisant cela, je mettrais fin à notre histoire... Alors que les femmes de ma familles étaient des sorcières, qui s'étaient battues pour la transmettre, de mère en fille, même si elles finissaient toutes mal...


* Ma si chère famille, ma grand- mère, ma mère...*

Nous les maudites descendantes de Dahut... Mon ancêtre avait perdue la vie par amour d'un sorcier maléfique et ainsi avait été crée notre malédiction, notre souffrançe...

Etrangement je ne savais presque rien sur la vie de ma grand-mère, son mari, sa vie de sorcière... J'étais jeune quand ma mère pour la même raison que mon ancêtre était morte et après j'avais été éloignée de ma famille...


* A jamais...*


Maintenant j'étais seule, j'avais fui vers un autre pays en esperant en apprendre toujours plus sur la Magie Noire, savoir pourquoi les femmes de ma famille y sont liées...

* Mais j'ai peur...*


Je voulais connaître les êtres maléfiques qui vivent sur ces terres, mais j'étais terrifiée à l'idée d'être façe à eux... J'avais peur d'être ensorcellée dès leur approche et ainsi devenir une proie... Les femmes de ma familles servaient le mal et lui obéissait, je me rappelle ma mère quand son Mage Noir venait la chercher... Elle ne voyait plus personne... Oubliait mon existence... Me laissait et partait avec Lui... Je ne lui en ai jamais voulu, car elle d'habitude si effaçée, si faible devenait sûre d'elle, riait... J'étais complètement fascinée par le pouvoir qu'il avait sur elle...

* J'enviait ma mère... *


Je haissais mon père de m'avoir éloignée de ma grand-mère, alors qu'elle m'aurais apportée tellement de choses... mais pourquoi n'avait - elle rien fait pour me récupérer...

* Je me sent si triste... *

Me sentant mal dans mon nouveau chez moi, agaçée par les bruits de la rue, j'avais transplanée dans ce cimetierre, et j'avais marché sans but... Dans mes pensées...


A un moment je m'asseyais et m'appuyais contre une tombe, resserant ma cape, je ne bougeais plus...

Laissais mon esprit s'échapper...
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie   Dim 18 Mar - 17:07

La brume, telle un monstre rempant, avançait entre les tombes, avec douceur... Je ne voyais plus que celles dont les stèles étaient asssez hautes pour la dominer...

* Pour l'instant...*

J'étais toujours assise contre une tombe, mais pour continuer d'admirer le cimetière je m'asseyais sur celle-ci... Elle étais glaciale mais étant déjà là depuis un moment, cela ne me dérangeais pas...


Le paysage devenait encore plus fantomatique... La brume transformait la moindre pierre en personnages monstrueux, le moindre bruit se répercutait entre les tombes... Me donnant l'impression d'être encerclée par des êtres ou des monstres, qui avançaient vers moi tel des prédateurs vers leur proie... Réunies dans un jeu mortel ou je n'aurais aucune chançe de m'échapper...

J'enlevais mes chaussures et posais mes pieds sur la pierre glaciale... Avec la lumière si douce de la lune, la peau de mes jambes et de mes pieds déjà très pâle semblait irradier d'un blanc nacré...

J'avais l'impression d'attendre mon bourreau, ou mon maître... Sagement assise sur cette tombe, telle une offrande... Attendant et esperant mon sort... Ma mort...Ma délivrançe de cette terre de souffançes... Ma rennaissance en un démon qui ne douterais plus, qui ne connaîtrais pas ma douceur...


Je pensais aux Lamies, ces démons aux visages de femmes, qui hantent les cimetières pour y déterrer les cadavres et les manger... Y en avait-il ici ?

* Je n'ai plus peur, réalisais-je, ce lieu m'apaise...*

La brume continuait son voyage dans le cimetierre, carressant les stèles comme un amant passionné... Les entourants...Les capturants... Les empêchants de fuir...


Captivée par ce spectacle autour de moi, j'apperçus au loin la vision terrifiante d'un être gigantesque une faux à la main... Entouré par la brume... Je me relevais...

J'avais le souffle coupé, l'adrenaline envahissais mon corps tel un serpent en me comprimant...


Je voyais le Mal incarné, la folie, la fureur réunie en un être maléfique...


Puis la brume continuant son chemin, j'apperçus la tombe à ses pieds, et compris que ce devait-être une statue, et qu'avec la distance, j'avais crûe voir se réaliser mes rêves ...

La déception m'envahit, ce n'étais qu'un rêve, sombre et inaccessible... Mais pour garder cette exitation et cette vision en moi, je n'irais pas la voir de plus près, je la figeais dans mon esprit et me rasseyais
...


J'étais brûlante, mon sang étais en feu d'avoir crûe être si près du Mal, si près de mon Destin... Je me savais liée à ce Mal et je ne supportais plus cette attente languissante qui me rendais folle, m'empêchant de trouver le sommeil, me poussais à rechercher mon Maître, mon Mentor dans ce monde...

J'enlevais ma cape et après un effort pour me décider à garder ma robe, je m'allongeais sur la tombe et essayais de me calmer
...


* Je vais recommençer les transes... Je veut savoir ce que je dois faire...*

- Je vais déclancher mes visions et cette fois j'irais au bout de la transe, je m'abandonnerais complètement... Cette fois, je ne fuirais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie   Mar 20 Mar - 0:35

Je restais là, allongée sur la tombe, repensant à la dernière fois ou j'avais pris la potion pour entrer en transe...

* J'avais si peur de ce que j'ai vu... de ce qui se passait...*

J'avais paniquée et stoppée l'action de la potion par un sort "de secours" informulé... Et j'étais revenue dans ma cave terrifiée et en rage contre moi-même d'avoir été aussi faible...

Dans les livres de ma grand-mère, j'avais trouvé un grimoire particulièrement usé avec de nombreuses annotations de la main de ma mère... Intriguée je m'étais rendue compte que c'était essentiellement des moyens d'avoir des visions
...


J'avais eu de la peine à trouver tous les ingrédients nécessaires, et ce n'était qu'après avoir emmenagé dans ma boutique, en allant dans l'Allée des Embrumes,que j'avais pû me procurer les derniers... C'est incroyable la puissance et le Mal que l'on peut faire grâce à ces si petites choses... Et comme faire des potions m'occupe l'esprit, j'en réalisais souvent, même si je n'avais pas toujours l'utilité...

* Pas encore...*


Une fois trois flacons de potions prête, je m'étais enfermée dans ma cave et...

* Je l'avais gâchée bêtement !!! *

Dans le grimoire, sous le détail de fabrication de la potion Intensé Valentia, ma mère avait gribouillée des notes :

- "comment le voir", "renseignements", "regarder ses peintures", "lui demander de rester contre échanges"...


J'en déduisais que ma mère l'utilisais souvent et peut-être communiquais avec quelqu'un de ses visions...

- Peut-être son Mage Noir...

J'avais tellement envie moi aussi de trouver quelqu'un qui dominerais ma vie... Alors quel ne fût pas ma surprise devant la scène que j'avais vue... Ma panique devant ces personnes qui semblaient m'attendrent... Leur yeux fous derrière leurs masques...


* Ils me regardaient comme s'ils voulaient me déchiqueter... A pleines dents pour certains dont les canines proéminentes semblaient n'attendre que moi...*

Et c'est alors que j'avais entendue quelqu'un arriver dans mon dos, et vis les autres s'agenouiller et fixer le sol...

Et j'avais paniquée et criée dans mon esprit :


- Finité Valentia !!!!!!!!!!!!


Et disparue... Pour réapparaître dans ma cave sans indices, sans avoir pû savoir qui ma mère voyais et sans avoir regardé attentivement si je voyais des choses familières...

* Je n'ose même pas repenser à ce que je faisais moi... dans cette vision...*

- Oserais-je y retourner ?

* Oui *


- Est-ce que je les laisserais faire ce qu'ils me faisaient ?

* Oui, il le faut *

- Serais-je assez forte pour voir celui qui s'approche ?

* Oui, pour ma mère *

- Alors ce seras cette nuit...

Je transplanais du cimetierre à Obscurus Books
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélancolie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélancolie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Cimetière-
Sauter vers: