Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Turbulences...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
????
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Dim 13 Mai - 20:54

[ L’intrus ayant pris possession du corps d’Hécate ]



Tiens donc… mais c’est qu’il est extrêmement plaisant de se trouver dans corps si charmant !



Mademoiselle… Eolas… vos formes me vont à ravir ! N’êtes-vous pas de mon avis ?



Vous ne mouftez plus ? Suis-je si impressionnant vu de l’intérieur ? Mon âme s’unissant à la vôtre vous ferait-elle chavirez ? Où bien vous sentez-vous soudainement un peu à l’étroit dans votre cervelle ?



Mais trêve de bavardages ! Nous sommes ici pour nous amusez, n’est-ce pas ? Hum… Vous permettez que je vous emprunte ?
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Dim 13 Mai - 21:34

Cat sentit son corps ralentir le pas alors qu’elle désirait courir, elle sourit alors que son cœur était inquiet. Ses mains firent des coquetteries d’elles mêmes…

* Mais qu’est-ce…*

Une voix retentit dans sa tête, coupant court à toute protestation. Elle n’était même plus en mesure d’exprimer sa surprise. Elle n’avait plus la parole.

Elle était prisonnière. Son corps ne lui appartenait plus.


Impuissante, elle n’arrivait même plus à formuler mentalement ses idées, seule la conscience d’elle-même subsistait encore partiellement.



Le bras de la charmante Erwoyn lové dans le sien, Hécate souriait aimablement et lançait des regards flamboyants autour d’elle.

Elle jeta un discret coup d’oeil au tableau et à son occupant qui semblait se délecter de la scène, mais qui ne broncha pas. Elle fit un petit geste de la main à Lucius qui se tenait silencieux à quelques mètres, puis se tourna vers son amie, la dévorant des yeux.


Dites-moi, Erwoyn… Vous êtes bien téméraire de vous aventurer seule dans cet endroit, les rencontres y sont si… exquises…

Elle se détacha d’elle pour la toiser, mais sans lui lâcher la main, dans l’attitude de la connaisseuse contemplant une œuvre d’art.

… Erwoyn… Quels sont tous ces mystères que vous tentez de nous cachez ? Que faisiez-vous seule dans ces couloirs ?

Elle sourit encore plus avec une avidité nouvelle qui déformait les traits de son visage, la rendant presque autre. Lentement, elle se rapprocha à nouveau, dangereusement, leurs corps se frôlaient presque, leurs visages n’étaient plus qu’à quelques centimètres.

D’un coup sec, elle lui tordit le poignet dans le dos et maintint contre elle fermement. Leurs respirations se mêlaient presque. Hécate arborait une expression de jubilation malsaine.


Alors ma tendre amie, vous allez me dire gentiment ce que vous êtes réellement venue chercher dans ce manoir…

Prestement, ellle glissa sa main libre dans la poche d'Erwoyn et en sortit sa baguette qu’elle pointa délicieusement sur la jugulaire de sa douce victime.

Votre peau est si pâle, si fine… et vous si palpitante…

Elle approcha la bouche de la nuque menacée.

Empêchez-moi de vous transpercer… REPONDEZ !!!
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Lun 14 Mai - 1:07

Mon coeur battait à tout rompre... De peur et de colère... Mais j'espérais le calmer rapidement... J'entendais Lucius et Hécate arriver...

* Pourquoi Aurélius me crie-t-il dessus comme ça ? Je viens le voir car il m'intéresse... Je ne lui fait rien de mal... *

J'étais peinée par son attitude...

Comme elle arrivait à mes cotés Hécate me reprocha de les avoir inquiétés
...


- Ce n'était pas du tout mon intention Hécate...

Puis elle prit mon bras dans sa main et le caressa doucement... Je la regardais étonnée... Puis elle m'apprit que je leur devais bien quelques tourments... Demandant son avis à Aurélius...

Je ne savais quoi penser... Mais s'il fallait le charmer en me présentant comme une offrande je pensais avoir mon avis à donner
...


- Comment cela ma chère... Demandais-je...

Je regardais Lucius... Cherchant dans son regard s'il comprenait ce qui se passait...

Puis Hécate continua... Ses paroles me surprenaient
...

*... Téméraire de m'aventurer seule... Les rencontres y sont si exquises... *

Je fixais durement les yeux de mon amie... Je sentais un ton ironique dans le ton de sa voix et je n'aimais pas du tout ça... Je cherchais dans son esprit à perçer ses pensées mais tout était flou... Brouillé... Etrange...


Puis me tenant toujours par la main Hécate s'écarta de moi pour me regarder... Puis me demanda...

* .... Quels mystères je cache ? Pourquoi je suis ici seule ? ... *

Elle me souriais étrangement... Ses yeux paraissaient... Fous...

* Il y a un problème... Hécate tiens encore plus que moi à cacher les raisons de cette visite... Et elle sais très bien que c'était pour leur laisser de l'intimité dans leur discussion que je suis sortie... *

Mon sang commençait à bouillir dans mes veines... J'avais envie de la giffler pour la réveiller...


- Ma chère Hécate vous vouliez me présenter notre hôte... Et je ne faisais qu'admirer les portraits de famille...

Je m'adressais à Lucius...

- J'espère que vous ne m'en voudrez pas... Je ne voulais pas paraître impolie... Je vous prie de...

Hécate s'approcha de moi... Mes sens en alertes... Sentant le danger arriver... Elle s'approcha de moi si près... Ses yeux fous plongeaient dans mon regard...

Puis elle me tordit le poignet et me bloqua contre elle... M'ordonnant de révéler ce que je cherchais ici
...

* Elle est possédée... Aurélius ?... *

Puis prenant ma baguette elle le retourna contre moi... Sur mon cou...

* .... Vous êtes si palpitante... *


Je ne savais pas quoi faire...

* Je pourrais me défendre mais... Attaquer Hécate ? *


- Lucius je vous en prie... Aidez-moi... Soufflais-je...

Elle s'approcha de mon cou... Je sentais son souffle sur ma peau...

* ....De vous transperçer... Répondez !!! *

Elle ou qui que ce soit d'autre pouvait toujours me menaçer... J'avais plus d'une chose à faire ici... Et cela ne regardais que moi...


- Essayez pour voir... Murmurais-je...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Mar 15 Mai - 21:41

Erwoyn ne bougeait pas ; alors Hécate en profita pour resserrer, lentement mais résolument, la pression qui la maintenait prisonnière de son corps.

Elle enfonça un peu plus la baguette dans la veine frémissante.


Que j’essaye ?... Pour Voir ?

Elle partit d’un rire éclatant qui retentit jusque dans les tréfonds des couloirs oubliés.

Pendant ce temps, son âme, spectatrice tétanisée de ses faits et gestes, souffrait l’étouffant désespoir de l’impuissance et l’horreur de la disparition de la volonté.


Que j’essaye pour voir… Que vous êtes mignonne… Un peu plus et l’on pourrait croire que vous n’attendez que ça !

Dépossédée… vampirisée… horrifiée… humiliée…

Mais vos désirs sont des ordres ! Et même si vous vous mettez dans une position bien vulnérable, sachez qu’après tout, je ne suis que votre esclave…

Elle murmura à son oreille.

… car tout le plaisir est pour moi…

Elle s’écarta puis l’observa les yeux emplis d’une joie macabre.

Que j’essaye donc pour voir… alors voyons voir… faisons de petites expériences…

Tout en lui tournant autour avec grâce et légèreté, Hécate tapotait sa baguette dans la paume de sa main avec l’attitude du professeur sadique qui va administrer une correction à l’élève indiscipliné.

Par où commencerons nous l'heureuse démonstration ?

Elle jeta un coup d’œil à Lucius qui semblait manifestement sous un tel choc émotionnel que tout geste lui était impossible.

Ligature…

Sa voix était mielleuse et grave.

Des chaînes en or apparurent à grande vitesse et s’enroulèrent autour des fins poignets.


Lucius… le spectacle vous réjouit-il ?

Sans regarder sa victime, elle leva main et d’un sort informulé, la jeune femme fut projetée violemment contre l’imposant portrait de l’ancêtre. Elle y resta suspendue à bonne distance du sol. Le choc dût être sévère, car un filet de sang commença à couler de ses lèvres juteuses.

Les chaînes s’allongèrent, d’épais clous apparurent à leur tour de chaque côté du tableau et, dans un cliquetis menaçant, les liens dorés s’y nouèrent.


Quel spectacle de charme !

Elle recula d’un pas pour avoir un meilleur angle de vue. Elle se planta à quelques centimètres de Lucius.

Comment pourrions nous le rendre encore plus attrayant ?

Puis, regardant son voisin circonspect.

Une proposition ?

* Erwoyn… pardonne-moi…Je ne…*

L’accusée a-t-elle quelque chose à dire pour sa propre défense ?... ou la sanction est-elle imminente ?
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Dim 20 Mai - 19:19

Si j'avais eu le moindre espoir que ma douce Hécate reprenne le dessus... Il était perdu...

J'avais en façe de moi une personne dont l'apparence contrastait avec la folie qui l'habitait...

Son rire glacial... Si fort... M'énervait au plus haut point
...

* Il ou elle est tellement ravi de m'avoir à sa merci... *

Je fixais ses yeux fous pendant qu'elle me disait n'être que mon esclave... Car mes désirs étaient des ordres... Elle s'approcha encore plus de moi si c'était possible pour me murmurer que le plaisir serait pour elle...


* J'en doute... Mais elle le verra par elle-même... Et puis elle fera moins la fière quand je la tuerait... *

Puis elle s'écarta de moi... Me tournant autour... Très satisfaite...

Je savais que la situation allait devenir diffiçile mais je n'avais pas le choix
...

* Il me coûte d'attaquer Hécate alors qu'elle est en danger elle-même... Et... Je ne doit rien dire... Je dois faire mes preuves... *

Cela n'allait pas être façile mais je voyais les choses différement d'elle... J'avais mes expériences personnelles derrière moi...


* Aussi faible puis-je paraître... J'ai déjà tenu huit mois... ça ne me fait pas peur... *

*... L'heureuse démonstration... Ligature... *

Elle m'enchaîna... Les poignets prisonniers de chaînes d'or... Puis me projeta contre le grand tableau ou se tenait Aurélius quelques instants plus tôt...

Elle me tenait comme un jouet entre ses mains... Et je ne pouvais pas me défendre... Mes pouvoirs étaient particuliers maintenant... Elle ferait rapidement un lien avec le Seigneur des Ténèbres
...


* Enfin... Le monstre qui la possède... Et j'ai juré le silence... *

Je me demandais si Aurélius allait en profiter... Je craignais qu'à un moment où un autre je sentirais ses mains sur moi... Ses crocs sur mon cou... M'entraînant dans son royaume pour une vie d'esclavage... Dans un monde si différent du notre que je n'aurais absolument aucun moyen de défense...

Je voyais Hécate parler à Lucius... Lui demandant s'il avait des suggestions pour rendre la chose encore plus attrayante...

Je posais la tête contre le tableau... Passant ma langue sur mes lèvres que le sang avait tachées
...


* La nuit va être longue... *

Puis me faisant façe Hécate me demanda si j'avais quelque chose à dire pour ma défense ou si la sanction était imminente...

* Que répondre... De toute façon elle ne me croira pas... *

Mais quelque chose d'autre m'intéressais... Ce personnage monstrueux se découvrait... Me montrant ses pouvoirs... Et envies... Si je pouvais en apprendre assez pour l'asservir au Lord...

* J'aurais tout le loisirs de me venger... *


- Comme vous voudrez... Murmurais-je...

Je restais silencieuse quelques instants...

- Je suis passionnée par l'ancêtre de notre cher hôte... A un point... Vous n'imaginez pas ! Vous aviez excitée ma curiositée lors de notre première rencontre...

Je soupirais...

- Alors quand j'ai vu de mes propres yeux que c'était de plus un homme des plus charmants... J'ai juste essayée de me débarassée de vous pour le rencontrer seule...

Puis...

- Mais vous êtes des plus collantes ma chère... Vous auriez pû nous laisser un peu d'intimitée quand même...
Revenir en haut Aller en bas
????
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Lun 21 Mai - 22:08

.....................Fracas............................


Froissement d'ailes

La vitre vole en éclat...


*...Vol et rappelle-lui l'évidence...*

Chauve-souris qui se perd, qui se cogne...dans ta robe noire, tu t'affoles...

*...Bats des ailes, mon envoyée et rappelle-lui....*

....Soupir....


* ....Rappelle ....*

Et les mots retentissent dans sa tête :

...Adonaï Elohim Tzebaot...

....tu seras la première Main de mon Armée...


Silence....

La chauve-souris vole encore, affolée, elle cherche, cherche l'issue...Bête à l'agonie..Possédée....

*..De tes ailes affolées...rappelle-lui qu'Hécate...*


Silence..

Cri, violence...

* ....pas un seul de ses cheveux....*

Et la chauve souris, à bout de vie échoie lentement sur les mains emprisonnées d'Erwoyn....

*........tu seras la première Main de mon Armée....mais Hécate, pas un de ses cheveux.....*

Pas un seul....

Souffle respire...

Et dans la tête d'Hécate, une voix chuchote...


*....*

*....laisse-la, Aurélius....*


Et au dehors, les arbres commencent à ployer sous la tempête...Et déjà, la chauve souris aux sombres ailes, entre les deux femmes, n'est plus qu'un souvenir...

Un rêve...?

Du tréfond d'un manoir à la sombre destinée...

Qui sait....?
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Mer 23 Mai - 21:14

Elle avait baissé la tête. Ses longs cheveux cachaient son visage, seul restait visible le rictus insolent et dément que son visage blafard affichait. Ses bras pendaient le long de son corps ; elle se tenait immobile. La baguette faiblement tenue entre ses doigts.

Calme avant la tempête qui ne présage rien de bon…

Sa tête pencha lentement à droite… puis à gauche… puis progressivement se redressa… la contorsion de son visage prit des dimensions effarantes lorsque ses yeux remontèrent le long du corps de la victime crucifiée contre le tableau vide.

Ils étaient devenus entièrement noirs, deux orbites abyssales diffusant une lumière diabolique.

Sa bouche s’ouvrit et resta un instant silencieuse, tandis qu’elle inspirait profondément. Puis un rire rauque et inhumain s’en échappa et s’accrut, s’élevant vers la femme crucifiée… un rire déchirant, profond ; un rire écorché, assassin.

Elle porta ses deux mains à sa bouche et appela, caricaturant la voix d’une jeune pucelle quémandeuse…


AURELIUS !!!! AURELIUS !!! YOUHOUUUU…

Elle s’avança vers le tableau, se mit sur la pointe des pieds et se penchant vers la toile vide.

AU SECOURS AURELIUS !!... Soyez charmant… venez me sauver…

Puis se trémoussant dans une pause frôlant la vulgarité.

Je désire tant vous rencontrer en tête à tête… Venez me débarrasser de cette petite importune…

Elle écarquilla les yeux en fixant le tableau.

OH ! Mais par Merlin !... Il n’y a personne !

Elle frappa la peinture comme s’il s’était agi d’une porte.

Personne !!!

Elle haussa les épaules et éclata de rire, se plaça juste en dessous d’Erwoyn. Elle joignit les mains dans un geste de prière et s’agenouilla.

Je jure devant vous, Erwoyn, que ce qui va se dérouler en cet endroit, n’est dans le but que de vous faire avouer la triste vérité.

Je fais le serment que je ne recevrai de votre supplice que douleurs et tourments… Seul votre bien m’importe… votre expiation…

Elle rangea la baguette dans sa poche, tandit la main et une fine dague merveilleusement ciselée apparut.

Elle se releva et s’adressa à sa proie d’un air si innocent... Sans ses yeux démoniaques, on eut pu croire qu’elle était redevenue enfant.


Je vous fais également la promesse de m’appliquer et de respecter la plus grande esthétique tout du long de votre calvaire.

Elle dévêtit délicatement les pieds noués d’Erwoyn ; ôta chaussure et bas dans la plus grande suavité, puis passa subtilement la dague sur les chevilles enchaînés.

De si jolies jambes… que nous allons ornementer de quelques scarifications savantes…

A ces mots la dague s’enfonça et décrivit un cercle autour de la cheville. Le sang se mit à couler avec abondance. Elle sentit le corps de la victime se contracter, ce qui produisit en elle un élan de plaisir et l’attira vers la seconde cheville où elle traça la même décoration ensanglantée.

Puis, extasiée, les yeux clos, elle se plaça sous les pieds ruisselants et recueillit cérémonieusement le sang sur son visage.


… une pluie tiède et douce…

Son esprit égaré, sa conscience tuméfiée, son âme recroquevillée au plus profond de l’oubli…

Cat ne remarqua pas la chauve souris moribonde… Elle n’entendit même pas le fracas de la vitre qui vola en éclats… L’esprit qui la dévorait aimait tant le contact de ce sang s’égouttant sur ses yeux clos, sur ses lèvres encore serrées… se répandant sur sa nuque… imbibant ses cheveux…


*… Cat… *

Le vide se créa dans son esprit… moment de flottement… Quelque chose se serra dans ses entrailles…

*....laisse-la, Aurélius....*

L’esprit qui possédait le corps d’Hécate ressentit un grave danger provenir de cette voix. Le corps de la jeune femme prisonnière réagissait à ces vibrations… mais surtout… ces intonations recelaient des ondes étrangement… glaciales…
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Sam 26 Mai - 17:56

Erwoyn était contre le tableau qui avait contenu l'ancêtre des Malfoy comme dans un retour aux temps anciens... Enchaînée...

Quand les crimes menaient des hommes aux supplices interminables... Abandonnés aux soit disant saints hommes qui libéraient sur eux la haine qui les rongeaient... Souffrants de l'ingéniosité malsaine de leurs bourreaux
...

* Si l'esprit qui possède Hécate n'est pas assez vieux pour avoir contemplé ceci... Il s'en inspire avec délice... Il va me torturer jusqu'à la folie... *

Folie qui irradiait le corps si frêle d'Hécate... Lui donnant un rictus terrifiant...


La piètre tentative d'Erwoyn pour faire réagir qui que ce soit dans le château à son proche calvaire... Mis Hécate dans un état éffrayant...

Quand la jeune femme vit le regard d'Hécate elle ne pût s'empêcher d'être surprise... Les yeux noirs... Fenêtres d'un esprit malade n'émanaient que de haine...

Elle se mit à crier... Appelant Aurélius... Frappant même son tableau... Posant dans des attitudes irrespectueuses...

La surprise de cet affront atteignit Erwoyn en plein coeur
...


* Comment ose-t-il ?! Ce n'est pas une poupée de cire qu'il possède !... *

- Cessez cela ! Cela ne vous suffit pas d'envahir tout l'être de mon amie ? Montrez-vous tel que vous êtes et laissez-la...

Mais l'esprit en Hécate n'écoutait pas... Erwoyn ressentait une telle colère qu'inconsciement... Ses pouvoirs récemments obtenus lui proposaient milles façon d'attaquer ce monstre qui se croyait si fort...

Hécate s'agenouilla... Disant à la jeune femme que ce qui allait suivre était nécessaire pour lui faire avouer ce qu'elle faisait ici... Qu'elles souffriraient également...

Elle rangea la baguette d'Erwoyn dans une poche et fit apparaître une fine dague... Qui entre ses mains n'augurait rien de bon
...


Puis promettant une esthétique dans ses tortures elle dénoua les chaînes qui entouraient les pieds d'Erwoyn et les dévêtit... Caressant la peau pâle avec la lame glaçée...

Si le monstre qui possédait Hécate avait vu le regard vide d'Erwoyn il aurait sentit une soudaine menace...

La jeune femme laissait venir sa colère redoutable... Laissant peu à peu apparaître les prémices des pouvoirs qu'elle possédait depuis peu et qui l'envahissait à présent
...

* .... Némésis... *


Erwoyn sentit la dague s'enfonçer dans sa peau d'une de ses chevilles... Puis dans l'autre...

Elle sentait le plaisir de l'autre sous elle... Profitant de son sang... Le laissant maculer le visage d'Hécate ainsi que peu à peu ses cheveux...

Erwoyn entendit faiblement un bruit de verre brisé... Loin de son esprit qui se noircissait sous sa colère...

Puis un souffle glacé... Mordant... La força à ouvrir les yeux... Elle reconnu la voix voix dure et menacante
...



* ... Adonaï Elohim Tzebaot... *

* ... Tu seras le première Main de mon Armée... *

* ... Mais Hécate, pas un seul de ses cheveux... *



- Maître...

La colère d'Erwoyn disparue avec la mort de la petite chauve-souris... Déjà un souvenir...

* Qu'allais-je faire ? Hécate... Comment ais-je pû oublier les conséquences pour elle si je l'avais attaquée... *

Erwoyn vit un soudain changement dans l'attitude d'Hécate... Comme si l'esprit hésitait dans la conduite à tenir... La jeune femme profita immédiatement de ce si court instant...


- Hécate ! Battez-vous... Rejetez cet esprit de toutes vos forçes... Vous pouvez le faire ! Vous n'êtes pas sans ressources... Pensez à votre quête !

Hécate leva son visage vers Erwoyn... Qui lui souffla le seul commandement que connaissait que la noire Némésis...

- Vengez-vous de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Mar 29 Mai - 19:40

La voix qui s’était propagée dans l’esprit envahisseur l’immobilisa. Ne sachant ni d’où, ni de qui elle provenait, seule l’indubitable menace en résultait en tant que certitude. A l’écoute d’une suite éventuelle, l’esprit tendait toute son attention vers cette émanation. Pendant ce temps, il desserrait la pression psychique qu’il exerçait sur la conscience de Cat.

-" Hécate ! Battez-vous..."

La possédée leva ses yeux vides vers la crucifiée. Elle ressentait sa chute dans une espèce de gouffre psychique.

-" Rejetez cet esprit de toutes vos forces... Vous pouvez le faire ! Vous n'êtes pas sans ressources... "

Elle se releva de son attitude religieuse. La colère émanait de chacune des parcelles de son corps. Elle transpirait la folie agressive et le sadisme dénaturé. Son regard glacial se posa sur celui de la femme qui osait parler.

Le corps de Cat s’éleva pour se suspendre dans les airs au même niveau que celui d’Erwoyn. Leurs visages se faisaient face et étaient à nouveau dangereusement proches.


Non mais dites donc ! Vous allez vous taire !! Si je ne vous ai pas bâillonnée, c’est pour ne pas étouffer vos cris de souffrance !

Elle lui saisit brusquement la tête en arrière, l’obligeant à ouvrir la bouche. Elle approcha la dague ensanglantée et lui en caressa ses lèvres qui devinrent écarlates.

Ne m’obligez pas à vous trancher la langue…

-" Vengez-vous de lui..."

Le cœur de Cat se mit à battre. Non pas que cette dernière, ensevelie dans l’esprit d’un autre, eut les moyens de le combattre, mais ce fut le démon qui la possédait qui se sentit un instant troublé par les paroles de sa victime.

Elle se mit à trembler. Progressivement, tous ses membres furent pris de frénétiques convulsions. Un dernier soubresaut de conscience… Elle devait agir maintenant, avant de se faire dévorer de l’intérieur jusqu’au point de non retour.

Elle tenta de parler mais ne réussit qu’à émettre un râle caverneux.

Elle fut projetée un mètre en arrière comme si elle eut été propulsée par une force invisible.


Hécate… Vous faites la rebelle… Vous me peinez fortement ! Gardez vos simagrées pour l'à propos !

Mais il avait beau tenter de garder sa superbe, la voix de la jeune femme possédée était teintée de crainte.

Mais vous m’agacez !! Vous allez vous tenir avant que je ne sois contraint d’user de la force !!

Hécate leva la dague vers Erwoyn, son bras menaçant luttait contre le vide. Elle s’approcha de la prisonnière, la dague toujours tendue vers l’avant, le regard exorbité. Ses doigts, tous ses membres étaient crispés.

Soudain, elle prit de l’élan, la dague se dirigea avec violence vers le cœur d’Erwoyn… mais au dernier moment, sa trajectoire dévia et le sang se mit à couler.

Un cri inhumain sortit de la gorge d’Hécate, elle lâcha la dague qui s’échoua sur le sol avec un grand bruit, puis se saisit le bras qu’elle venait de se pourfendre.


Misérable que vous êtes ! Vous souffrez maintenant ? Je suppose que ça vous plaît ? Et bien vous aller…

Le bras ruisselant se leva et les chaînes disparurent.

…encore plus apprécier !

Le corps d’Hécate fut propulsé sur celui d’Erwoyn. Aucune des deux jeunes femmes n’eut le temps de réagir Leurs têtes se heurtèrent brutalement dans un bruit mat et sourd.

Elles avaient traversé…




Le calme était revenu dans le couloir désert du sombre manoir.

Elles n’étaient plus. Pour seule preuve de leur passage, subsistait au sol une mare de sang et une dague très finement ciselée…
Revenir en haut Aller en bas
Erwoyn B
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences...   Mar 5 Juin - 22:34

Les derniers mots d'Erwoyn... A défaut d'avoir aidés Hécate troublèrent l'esprit malade qui la possedait...

La jeune femme enchaînée au mur... Perdant son sang à cause des amusements de l'esprit vit le corps de son amie réagir... Après lui avoir hurlé dessus et se mettant à sa hauteur menaçé de lui couper la langue... Son corps se mit à trembler...

De plus en plus... Erwoyn ne pouvait que regarder le combat pour sa survie de son amie... Après un cri déchirrant elle fut projetée contre le mur derrière...

En entendant la voix possédée d'Hécate teinté de crainte Erwoyn sentit la situation s'inverser
...


* Hécate montrez-lui votre forçe... *

Puis Hécate revint tout près de la jeune femme... La dague au bout de son bras levé... L'esprit luttant contre elle pour garder son contrôle...

Le coup partit... Erwoyn n'avait pas fermée les yeux... Elle savait que son amie y arriverait... Mais pas à ses dépends...

Hécate s'était plantée la dague dans le bras... Libérant son sang en grande quantité
...


- Hécate !

Laissant tomber la dague au sol... Se tenant le bras blessé... L'esprit hurlait sa colère sur Hécate... Hors de lui...

* ... Et bien vous allez... Encore plus appréçier... "

Il libéra les chaînes qui emprisonnaient Erwoyn... Elle n'eue pas le temps de tomber...

L'esprit projeta avec violence le corps d'Hécate contre le sien... Leurs têtes se cognants...

Et ils les fît passer dans le tableau
...


...........


Le silence...

Une odeur... Du sang...

Erwoyn ouvrit les yeux... Rien... Noir absolu...

Un souffle près d'elle...

Elle avança sa main à coté d'elle et sentit un corps
...

* Hécate ! Seigneur... C'était Aurélius !! Nous sommes passées dans son monde... *


Puis se rappellant la blessure de son amie et ne sachant pas ce que l'ancêtre Malfoy leur préparaient elle fouilla la robe d'Hécate à la recherche sa baguette...

- Lumos !

Elle tourna doucement Hécate sur le dos et appuya fermemant sa main sur la blessure... Puis elle regarda autour d'elle et sentit les battements de son coeur s'accélérer...

Une grande salle souterraine... Circulaire... Basse de plafond... Mais c'était ce qui se trouvait au milieu de la salle que fixait la jeune femme...

Une grande stèle de pierre
...

* Un autel de sacrifice... Un techcatl... Comme dans... *

La jeune femme oublia quelques instants la situation et scruta
attentivement le techtacl
...


* Un homme à demi couché sur le dos... Les jambes repliées... Le visage tourné sur le côté... Tient sur son ventre un récipient cylindrique... Elle comprit... Un Chacmool ! *

Elle avisa ensuite une torche non loin d'elle... Elle lâcha la blessure de son amie quelques instants et alla l'allumer d'un coup de baguette...

Elle prit ensuite le frêle bras sur ses genoux et murmura quelques instants tout en passant sa baguette sur la blessure... Celle-ci de referma doucement... Il restait une vilaine cicatrice
...

* Nous nous en occuperont plus tard... *


Elle soigna rapidement ses blessures aux chevilles...

* Aurélius c'est inspiré de mon aventure récente pour cet endroit... Mais il est différent du mien... Et c'est encore plus inquiétant... *

La jeune femme regarda autour d'elle... La salle circulaire était partagée en deux grâce à deux étroits passages qui s'enfonçaient dans les ténèbres...

Erwoyn s'agenouilla à coté d' Hécate
...


- Hécate... Je sais que vous êtes affaiblie... Mais il ne faut pas rester ici... Elle prit ses mains et les frotta dans les siennes... Il ne va pas nous laisser longtemps... Je connais ce genre d'endroits... A nous deux... Tout ira bien...

* Nous allons nous venger... Nous trouveront ses failles... Sinon... Nous sommes perdues... *

Hécate reprennait conscience... Passant son bras pas dessus ses épaules Erwoyn l'aida à se relever...


- Le passage du Nord sert aux prêtres... Normalement... Et l'autre amène les condamnés et ... Le public... Allons par là...

Avant de quitter la salle la jeune femme eu le temps de voir ce qu'il y avait de posé sur la pierre...

* Les Chachalmeca les liens... Le joug... Des ixquauac couteaux de sacrifices en or et émeraudes... *

Elle pressa le pas et les deux jeunes femmes s'enfonçèrent dans l' étroit passage obscur... Seulement éclairées par la baguette...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turbulences...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turbulences...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Grande-Bretagne :: Wiltshire :: Manoir des Malfoy-
Sauter vers: