Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Hirô Oni
Invité



MessageSujet: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Mar 22 Mai - 17:33

Une ombre avançait silencieusement sur l’étendue verte que l’on nommait parc . Ce lieu qui était d’ordinaire animé , semblait être ce soir étrangement calme , respectant ainsi le désir de solitude de l’ombre . La nuit était en train de prendre possession des lieux tout doucement , plongeant le parc dans les ténèbres . Soudainement , la silhouette stoppa sa marche . Elle regarda derrière elle , vérifiant sans doute que personne ne la suivait . Puis elle reprit tranquillement son chemin dans le parc .

L’individu s’immobilisa de nouveau , levant cette foi-ci la tête vers le ciel . Ce geste simple eut pour effet de faire tomber la capuche qui cachait le visage de l’ombre . C’était Hirô Onikaze . Le Serpentard resta plongé dans la contemplation du ciel étoilé , tout en savourant la sensation de quiétude et de liberté qui l’envahissait lorsqu’il était en dehors des murs de l’établissement . Cela ne faisait guère longtemps que le jeune homme était à Hogwart's et pourtant l’atmosphère de l’établissement lui pesait .

Comme toujours dans ces moments de cafards , Hirô avait l’impression désagréable d’être en décalage par rapport à tout les autres , voir même de ne pas vivre dans la même dimension qu’eux . Le jeune homme détestait cette sensation , dans ces moments-là , il se trouvait atrocement faible . Et cette faiblesse l’énervait au plus haut point .

Heureusement pour le Serpentard , quelques minutes en tête à tête avec lui-même suffisait généralement à Hirô pour redevenir lui-même . Et s’il y avait une victime potentielle à martyriser dans les parages c’était encore mieux . Au fond , c’était peut-être un des seuls moments où le jeune homme ne s’ennuyait pas . L’élève voyait le fait d’enquiquiner son monde comme un passe-temps , plus que par plaisir d’énerver ou de blesser en tout cas .

Mais il ne fallait pas rêver, personne ne se risquerait en dehors des murs de l’école à cette heure avancée de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Mar 22 Mai - 17:57

Encore une nuit seul, encore une nuit contraint à ne penser qu'à lui, ce qui l'attristait plus que tout. Il n'avait rien à faire, le château allait bientôt fermer sa grande porte, il ne lui restait qu'une heure, une seule petite heure pour faire quelque chose, n'importe quoi, avant de replonger contraint et forcé dans les méandres de son esprit et de son coeur.

Kakashi s'apprêtait à sortir dans le parc, déjà à demi plongé dans l'obscurité, quand il se figea, fronçant les sourcils en espérant mieux distinguer cette formes... Mais il n'y avait aucun doute : une autre personne avait eut la même idée que lui.

Il fit demi tour, se disant qu'il trouverait bien un autre endroit...Mais la perspective de se retrouver face à lui même l'effrayait. Comment était-il possible de se craindre soi-même ? Voilà ce que se demandait le jeune garçon, et cette question lui tira presque un faible sourire. Il soupira, et finalement passa le seuil de la grand porte qui donnait sur le parc. Il avança lentement, essayant de reconnaître cette silhouette. Peut-être était-ce quelqu'un qu'il connaissait ?
Mais plus il approchait, plus il était sûr de ne jamais avoir vu cette personne. Mais après tout, ne distinguant pas son visage, il lui était impossible d'en être sûr. A vrai dire, il ne savait même pas s'il s'agissait d'un garçon ou d'une fille...

Le jeune Serdaigle hésita...

*Voyons...ma volonté d'aller vers les gens m'a rapporté pour l'instant...une semaine de retenue...ah ! plus une soirée aussi... un charmant duel en pleine nuit dans les sous-sols...bref, pas terrible...* comptait mentalement Kakashi.

Malgré ses savants calculs, le jeune garçon continuait à avancer vers la silhouette postée seule au milieu du parc. Il fourra ses mains dans ses poches, ne sachant pas quoi en faire ni où les mettre, cela règlait déjà un problème.

Kakashi ouvrit la bouche, s'apprêtant à lancer un "salut"...mais il se retint, en se disant que, qui sait, il s'agissait peut-être d'un professeur...

"Bonsoir" fit-il plutôt.

Puis, cherchant à tout prix une raison de justifier qu'il ait dérangé cette personne qui peut-être désirait être seule, il ajouta :

"Hum...c'est presque l'heure du couvre-feu et...euh...enfin il reste une heure encore, avant qu'ils ne ferment et que Rusard ne fasse sa ronde..."

Pourquoi fallait-il toujours qu'il ait l'air idiot ? Alors que d'autres ont une classe naturelle qui fait que dans n'importe quelle situation ils parviennent à s'en sortir la tête haute...
Revenir en haut Aller en bas
Hirô Oni
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Mar 22 Mai - 18:30

Le Serpentard ne savait plus depuis combien de temps il était planté là , en plein milieu du parc , mais il s’en fichait éperdument . Le fait qu’il ait peut-être dépassé l’heure du couvre-feu ne l’inquiétait pas outre mesure. Seul complait le silence , si apaisant et la nuit , si rassurante . En effet , pour Hirô la nuit était rassurante, envoûtante même , il se sentait bien dans la pénombre , alors que la plupart des gens n’aimait pas cela . Le jeune homme ne les comprendrait jamais tout ceux qui préférait le jour à la nuit . Il était si facile de se dissimuler dans l’ombre afin d’avoir la paix , ou tout simplement de masquer son visage et donc ses émotions lorsque la nuit était là . Alors que c’était une tâche plus ardue à la lumière du soleil .

Mais l’obscurité ne semblait pas déplaire à tout le peuple d’ Hogwart's , vu que l’élève vit quelqu’un avancé dans sa direction . Décidant d’abord de ne pas y prêter attention et de partir se ressourcer ailleurs, quelque chose fit néanmoins changer le jeune homme d’avis. Un coup d’œil rapide et expert suffirent à Hirô pour évaluer l’individu qui se trouvait près de lui . C’était un élève , et il ne semblait pas être de Serpentard , sinon sa tête lui aurait dit quelque chose …ou pas . Il faut dire que le Serpentard ne s’occupait pas tellement de savoir qui était dans quelle maison : il était désagréable et froid avec à peu près tout le monde .


"Bonsoir"

Enfin , l’élève était en face d’Hirô . Apparemment, celui-ci l’avait pris pour quelqu’un d’important, puisque rare était encore les jeunes qui , comme le Serpentard , n’utilisait pas le « salut » comme moyen de salutation . Le jeune homme fut tenter d’en profiter pour se moquer de cet homme , mais il se maîtrisa à temps . Si jamais un quelconque professeur savait qu’il s’était fait passé pour lui , il aurait des ennuis c’était plus que certain .

"Hum...c'est presque l'heure du couvre-feu et...euh...enfin il reste une heure encore, avant qu'ils ne ferment et que Rusard ne fasse sa ronde..."

Cette phrase avait nettement l’air d’être une sorte de justification. Des années à étudier le comportement des autres, çà laissaient des traces . Chez Hirô , cela se caractérisait surtout par le fait qu’il analysait presque tout ce que les autres lui disaient . L’effet immédiat était bien sûr son regard légèrement méprisant et le silence après chacune des déclarations de son vis-à-vis . Si la première conséquence n’avait plus lieu d’être dans la pénombre , la seconde , elle , gardait toute son actualité ….

"Bonsoir "

Les mots franchissaient enfin les lèvres du Serpentard . L’individu put donc la voix froide et pourtant assez agréable à l’écoute du jeune homme . Sa voix était toute en contraction , comme le personnage d’ailleurs . Hirô continua :

"Je ne savais pas qu’il restait du temps …A vrai dire, je n’ai pas l’intention de me plier à ce couvre-feu ridicule. Mais çà ne me dit pas à qui je m’adresse …"

Si çà continuait comme çà , le jeune homme allait établir un nouveau record personnel ce soir , celui du plus grand nombre de mot prononcé sans être blessant . Peut-être le Serpentard était –il finalement dans un de ces moins mauvais jours ….
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Mar 22 Mai - 18:54

L'individu lui rendit son bonsoir, d'un voix assez neutre, mais pas déplaisante. C'était un élève, d'environ le même âge que Kakashi probablement... Il était distant, mias n'avait pas prit le ton de quelqu'un que l'on dérange et qui ne veut qu'un chose : qu'on le laisse tranquille. C'était déjà un bon début.

*couvre-feu ridicule ?* releva Kakashi.

Les coins de ses lèvres se relevèrent en un sourire fugace. Non, bien sûr, il n'était pas le premier à enfreindre les règlements pour la plaisir, mais il avait appris à ses dépends que les règles ne sont pas toujours bonnes. Il est parfois des ordres qu'il faut refuser, pour privilégier des choses plus importantes...
Il aurait dû le comprendre bien avant, et pour lui le fait qu'il soit encore jeune et inexpérimenté n'était pas une excuse suffisante.

Kakashi regarda un peu plus attentivement l'élève qui était devant lui. Une cape noire, un écusson...

*Serpentard...*

Voilà qui soudain, le comportement du jeune garçon qu'il avait en face de lui paraissait plus clair. Il était cependant le premier Serpentard à qui il parlait seul à seul. Si leur réputation était juste et si cet induvidu ne faisait pas exception, il allait sans doute regretter de l'avoir abordé cette nuit...

"Je suis de Serdaigle, je m'appelle Kakashi" fit le jeune garçon, répondant à l'interrogation du Serpentard. "Et toi ?"

Il sentait qu'il dérangeait, que quelque chose n'allait pas, et qu'il valait mieux pour lui qu'il parte...même s'il ne bougeait pas; Mais ce n'était pas propre à cette situation, en réalité, Kakashi avait cette impression constamment. Et c'était loin d'être agréable, mais qu'est-ce qu'il y pouvait ?
Avoir confiance...bien sûr...facile à dire...
Quand on est seul, on n'a rarement confiance, car cette confiance n'est pas entraînée, ni soutenue, entretenue...

"Je n'ai pas vraiment envie de rentrer moi non plus..." ajouta-t-il, comme si cela suffisait à justifier qu'il reste dans le parc auprès du serpentard.

La nuit...personne ne voyait ce qu'il détestait montrer : la différence de couleur entre ses deux yeux. La nuit, tous les chats sont gris...
Revenir en haut Aller en bas
Hirô Oni
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Sam 26 Mai - 17:23

Hirô avait posé son regard sur Kakashi , observant la moindre de ses réactions , en tout cas celle qui était visible a travers l’ épais voile de la nuit .Il ne transparaissais pas grand-chose du Serdaigle, a par peut-être une certaine impression de fragilité , détail sur lequel le jeune homme aux cheveux noirs ne s’attarda pas . Il découvrait aussi son physique, ce qui était nettement plus intéressant, du moins du point de vue d’Hirô. Il n’y avait fait guère attention au début de leur conversation, enfin si on pouvait appeler çà comme çà avec le Serpentard …En tout cas , Kakashi avait une tête de Serdaigle et son écusson le confirmait . A part çà, il n’y avait pas grand-chose à remarquer, peut-être au niveau des yeux , mais avec l’obscurité , le jeune homme ne pouvait jurer de rien .

La seule chose qu’il trouvait de bien à son interlocuteur, c’était le fait que soit un Serdaigle . Non pas qu’il trouvait cette maison mieux que les autres, c’était la sienne la meilleur, mais disons que c’était la moins pire . Si Kakashi avait été un de ces imbéciles Poufsoufle , ou pire, un des saint-bernard de l’école , un Gryffondor , le jeune homme n’aurait pas donner cher de sa peau . D’ailleurs , en temps normal , il n’aurait pas été épargné par le Serpentard . Mais il n’était pas en forme, et si l’envie d’enquiquiner son vis-à-vis était bien présente, Hirô manquait en revanche d’une dose de motivation . Et puis la semi fragilité qui régnait en ce moment chez le Serdaigle achevait de le rendre inoffensif pour l’instant. Ce n’était pas drôle de s’en prendre à quelqu’un qui était déjà mentalement atteint , même si c’était plus facile .


"Je suis de Serdaigle, je m'appelle Kakashi" " Et toi ? "

Ayant regarder quelqu’un instant plus tôt l’écusson du jeune homme , la seule information que cette phrase apportait au Serpentard , c’était le prénom de l’individu qui lui faisait face . Kakashi …un prénom peu courant , Hirô ne connaissait pas beaucoup de monde qui portait ce prénom . Et Kakashi était la première personne de son âge à le porter que le jeune homme au regard sombre rencontrait . Au final , il n’avait pas appris grande chose . Restait à rendre la politesse à son vis-à-vis , ce qu’Hirô fit :

" Moi c’est Hirô, et je suis de Serpentard , même si je pense qu’à ce niveau je ne t’apprends rien . "

Le Serpentard conservait son ton habituel , pas particulièrement enchanté de parler , ni vraiment agacé . A vrai dire , son vis-à-vis parlait à peine plus que lui , ce qui lui allait très bien . Avoir de la compagnie n’était pas forcément désagréable, et quand cette personne ne vous assommait pas à coup de questions , c’était encore mieux . A bien y réfléchir, parler pour ne rien dire était plutôt une habitude féminine, c’était une des nombreuses raisons qu’y faisait que qu’Hirô y était allergique par moment .

"Je n'ai pas vraiment envie de rentrer moi non plus..."

Humm , çà c’était déjà plus intéressant . Kakashi avait donc besoin de sa dose de solitude ou peut-être était-il tout simplement insomniaque . A moins qu’il n’y ait une toute autre motivation , que le Serpentard ne pouvait pas concevoir pour le moment vu le peu d’information dont il disposait . çà faisait quand même une possibilité sur trois d’avoir un point commun , pas mal pour un début quand on s’appelait Hirô .

"Je n’apprécie guère d’être enfermé alors qu’on peut être dehors librement . La nuit est si belle , si fascinante …A coté le château me semble bien fade . Et toi aimes –tu la nuit ? Oui bien traînes-tu dehors pour une toute autre raison ? "

Hirô semblait pour une fois assez enclin au bavardage. C’était le clair-obscur qui le faisait agir ainsi. Et surtout , il lui fallait bien avouer qu’il se méfiant de Kakashi . Peut-être allait sitôt rentrer le dénoncer, lui qui restait dehors sans respecter le couvre-feu . Alors il allait faire traîner un peu les choses, pas trop longtemps non plus , juste assez pour profiter encore quelques instants de la nuit .
Revenir en haut Aller en bas
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Dim 27 Mai - 16:04

*Hirô...*

En effet, il ne lui apprenait rien en lui disant qu'il était de Serpentard...si ce n'est...que c'était un jeune garçon futé. Et ce seul détail suffit à Kakashi pour s'en méfier d'avantage.

Le ton du jeune homme était distant, mais pas agressif, et Kakashi connaissait bien ce ton là, puisqu'il lui arrivait fréquemment de l'employer, surtout lorsqu'il se sentait en danger. C'était sa façon de prendre de la distance, de s'éloigner de son interlocuteur. Mais ce n'était apparemment pas la raison qui poussait Hirô à l'utiliser. Il ne se mentait pas, pas comme Kakashi avait l'habitude de le faire, ce ton était le sien, il faisait partie d'un tout, avec son apparence, son attitude.

Ils profitaient tous deux de la nuit, bien que fraiche elle était appaisante pour leur coeurs. Il semblait que Hirô aimait être seul, et qu'il aimait cette obscurité qui régnait dans le parc à cet instant.

D'ailleurs, il prit la parole à ce propos, et ses mots confirmèrent les hypothèses de Kakashi.

*...fascinante ?...*

Il ne pu s'empêcher d'avoir un sourire. Un souvenir lui revanait, une image sombre, dans les cachots, une silhouette inquiétante, des questions étranges...

"Vu de l'extérieur oui, elle l'est." commença le jeune Serdaigle.

Il hésita. Peut-être que ce n'était pas la meilleure chose à dire, mais qu'importe, le Serpentard penserait ce qu'il voudrait de lui, et de ses idées.

"Mais lorsque tu es enfermé dans la nuit...elle devient un peu effrayante. Il est facile d'amirer les ténèbres de loin, et se dire attiré par elles, mais un fois dedans...c'est autre chose. Imagine-toi en pleine nature, la nuit. Tu te sens étranger, tu sursautes au moindre bruit, sa vigilence est à son paroxisme car tu es en danger à chaque seconde. C'est là que tu te rend compte que l'on a bien l'habitude d'être dans nos maisons confortables, chaudes et lumineuses...et qu'il est difficile pour nous d'errer dehors...comme des animaux."

Pouvait-on sentir une quelconque expérience dans ses paroles ? Sans doute. S'agissait-il d'une méthaphore désignant autre chose ? Les Ténèbres dont il parlait s'écriraient-elles avec une majuscule ?

Tant de question que le Serdaigle laisserait en suspens, volontairement.

"Mais pour répondre à ta question : oui j'aime la nuit, et la pénombre en général. Pour de bonnes raisons, que tu comprendras peut-être si l'on se revoit en d'autres lieux."
Revenir en haut Aller en bas
Hirô Oni
Invité



MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   Lun 28 Mai - 17:50

Le sorcier commençait à en avoir tout doucement marre d’être debout en plein milieu de parc . Il n’avait jamais eu l’intention de rester debout aussi le Serpentard s’installa par terre dans l’herbe fraîche, peu de temps après avoir parler. La station assise était déjà plus confortable mais elle était ennuyante car cela obligeait Hirô à lever la tête pour voir son interlocuteur. A long terme , çà lui promettait un bon torticolis , ce qui n’était pas vraiment agréable et encore moins souhaitable . Que faire dans ce cas ?

Le jeune homme pouvait tenter de persuader Kakashi de venir s’asseoir à ces cotés, mais rien ne disait qu’il réussirait. Il pouvait aussi se relever, ce qui était relativement ridicule vu qu’il venait à peine de s’asseoir. Restait la dernière solution, qui était de ne rien faire. Si son vis à vis décidait tout seul de s’asseoir tant mieux. Si au contraire, il restait debout, Hirô abrégerait une discussion qui n’était déjà pas prévue à la base pour durer longtemps.


"Vu de l'extérieur oui, elle l'est."

Cette phrase tira l’étudiant de ses pensées hautement philosophiques et intéressantes. Hirô posa donc de nouveau son attention sur le Serdaigle , qui semblait hésiter à développer sa pensée . Le Serpentard ni fit rien , ni ne prononça mot , il attendait simplement la suite qui ne tarda pas tant que çà à arriver d’ailleurs .


"Mais lorsque tu es enfermé dans la nuit...elle devient un peu effrayante. Il est facile d'amirer les ténèbres de loin, et se dire attiré par elles, mais un fois dedans...c'est autre chose. Imagine-toi en pleine nature, la nuit. Tu te sens étranger, tu sursautes au moindre bruit, sa vigilence est à son paroxisme car tu es en danger à chaque seconde. C'est là que tu te rend compte que l'on a bien l'habitude d'être dans nos maisons confortables, chaudes et lumineuses...et qu'il est difficile pour nous d'errer dehors...comme des animaux."

Hirô resta silencieux, réfléchissant comme à son accoutumée aux paroles prononcée par Kakashi . Il avait du mal à concevoir l’idée qu’on puisse être enfermé dans la nuit , lui qui se sentait si libre quand la Dame Noire étendait son long manteau sur lui . En même temps rien ne disait que son vis-à-vis et lui parlait des mêmes ombres, des même ténèbres . La vie et les expériences font que certains hommes ont des sensations , des peurs , des passions que d’autre ne pourront jamais comprendre . C’était peut-être le cas ici . En tout cas , pour le Serpentard, la nuit n’avait qu’un seul adjectif par rapport à sa vie : liberté . Encore et toujours de même mot , après lequel il courrait depuis aussi longtemps que sa mémoire lui permettait de s’en souvenir .

"Mais pour répondre à ta question : oui j'aime la nuit, et la pénombre en général. Pour de bonnes raisons, que tu comprendras peut-être si l'on se revoit en d'autres lieux."

Quelles pouvaient bien être ces raisons ? Quelqu’un d’autre qu’Hirô aurait peut-être chercher à savoir à tout pris la réponse à cette question , mais pas lui . Il était fort peu probable qu’il se recroise, soit dit en passant . Et il était quasiment impossible que le Serpentard soit aussi clément et bavard qu’il l’était pour le moment. Trouvant que le silence avait assez durer pour le moment , l’étudiant répondit :

" Si on se revoit en effet ….Le si est une donnée non négligeable dans ce cas . Pour ce qui est du reste , j’avoue ne pas saisir comment l’on peut être enfermer dans la nuit . Mais la nuit a plusieurs représentations , va savoir si on parle de la même …Pour moi la nuit est une présence protectrice et rien d’autre . Ce n’est pas le cas pour tout le monde par contre, mais bon … "

Quelques secondes de silences, quelques instants de répits avant la suite des événements.

" Tiens , çà me fait penser que l’heure du couvre-feu approche à grand pas …"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit tombe et Hirô sort …Voyez-vous un rapport ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» La nuit tombe, et les rapaces hululent... Pardon, hurlent.
» Lorsque la nuit tombe... les démons se réveillent [Erïka Davidoff & William Cage][terminé]
» La nuit tombe sur ce cadavre revenu d'entre les morts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Parc-
Sauter vers: