Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'inspire, Shakespeare...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kakashi
Invité



MessageSujet: J'inspire, Shakespeare...   Mar 5 Juin - 14:37

Une sortie à Pré-Au-Lard ? Voilà qui tombait bien. En temps normal, Kakashi y serait aller en trainant un peu les pieds. Passer la journée à voir des gens riant en petits groupes, se tenant la main ou s'enlaçant tendrement...rien de vraiment réjouissant pour lui.
Mais il avait besoin de prendre l'air, de se changer les idées...et il se trouve que les nombreux magasins qu'offrait Pré-Au-Lard attiraient le regard et la curiosité des passants. Divers et colorés, on ne pouvait qu'apprécier cet endroit. En tout cas, Kakashi s'y sentait assez bien, finalement.

Le ciel était bleu et l'air doux et agréable, mais sur le chemin, quelque chose assombrissait le jeune Serdaigle. Quelques pensées, qu'il s'efforçait de maintenir loin, les enfermant dans un coin, espérant ainsi les oublier.
Ses dernières rencontres s'étaient la plupart mal terminées, et quelques unes plus particulièrement pesaient dans son coeur.
Des mots, des phrases qui passaient en boucles, un vieux disque rayé que l'on aimerait arrêter...

Le jeune garçon soupira. Il releva les yeux, s'obligeant à marcher un peu la tête haute, en regardant devant lui. Il aperçut bientôt les toits pointus de Pré-Au-Lard.
Les allées étaient remplies d'élèves, d'adultes...dont Kakashi ne reconnaissait aucun visage. Il passa devant les vitrines des magasins, s'arrêtant plus particulièrement chez Honeydukes, puis admira les balais dernier cri mis en valeur dans la vitrine d'un magasin spécialisé dans le Quidditch, quelques mètres plus bas.
Il songea un instant que s'il devait faire partit de l'équipe à Poudlard, il allait devoir faire quelques frais...Mais il aurait tout le temps de repasser, lorsque les équipes seraient montées.

Il traversa le village pour s'isoler un moment. La foule, c'est bien car on peut s'y cacher, mais à la longue, c'est vite épuisant. Il trouva un petit coin excentré et s'assis sur un banc de bois. De là où il était, il arrivait à voir la Cabanne hurlante, qui effrayait pas mal de personne, surtout parmi les autres élèves. Il se demandait quelle vérité se cachait derrière toutes ces histoires loufoques... Peut-être le saurait-il un jour...

Il s'affala d'avantage sur son banc, laissa tomber sa tête en arrière jusqu'à ce qu'elle se pose sur le rebord de bois, puis croisa les bras et ferma les yeux quelques minutes.

Obligeant son esprit à se fermer à toutes pensées, elles l'assaillaient de plus belle, et Kakashi fronça les sourcils.

*Ne penser à rien...Ne penser à rien...*

Il vida l'air qu'il y avait dans ses poumons, comme s'il espérait que ses préoccupations allaient partir avec lui.
La respiration est liée à beaucoup de choses, c'était son maître qui le lui avait dit. Mais il était encore jeune, et avait bien compris, mais pas vraiment assimilé. Il pensait bien que c'était vrai, mais ignorait comment l'appliquer. Peut-être qu'aujourd'hui, il était un peu plus mûr pour cela.

Il calma donc son souffle, marquant une pause à la fin de chaque inspiration, puis de chaque expiration...
Il eut un faible sourire, lorsqu'il constata qu'au bout de quelques minutes, il se sentait déjà un peu plus calme, et surtout moins harcelé par des pensées qui le troublaient.

Il retrouva alors un souffle normal et naturel, et rouvrant les yeux, il laissa vagabonder son regard entre les arbres qui se trouvaient un peu plus loin devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mar 5 Juin - 15:10

Dans les hauteur du feuillage d'un vieux chêne qui bordait le chemin menant à la Cabane hurlante, Alderik était plus ou moins confortablement posé entre deux branches, une cigarette noire vissée aux lèvres... Ses yeux étaient clos..Sur lui était posé un livre entre ouvert...c'était le cinquième bouquin qu'il volait à la bibliothèque de Poudlard, sur le sujet obtus selon lui de la psychologie cognitive... Il avait fini par piquer du nez tellement ces lectures qui lui rappelaient sa bonne vieille Oxford l'ennuyaient... Il n'avait jamais eu de mal à comprendre les mécanismes de la psychanalyse la plus poussée....sur le papier !!!!

Dans la réalité, il avait toujours été incapable d'appliquer le moindre conseil pratique... Tout ce qu'il savait c'est qu'il correspondait plutôt bien au Schizophrène type 2, qui se caractérisait par une ambivalence, un certain degré d'autisme,
un recours évident aux idées délirantes, une étrangeté comportementale, doublée d'une grande....perturbation affective...

Oui, tout concordait, mais qu'est ce que vous voulez que ça lui foute de le savoir !? Le problème c'était plutôt de le régler, pas de le déceler !

Bref, tout jouerait-il que ce passionnant ouvrage l'avait plongé dans un sommeil réparateur et profond...jusqu'à ce que le livre se casse la figure par terre, ce qui eut pour effet de le réveiller en sursaut.

Il sauta de sa branche d'arbre pour ramasser ce fichu bouquin, puis, changeant d'avis, le balança au loin...

Non, ce qui lui fallait..ce dont il avait besoin c'était....


*...Kakashi !!!!!!!! .....Qu'est ce qu'il fous là..?..*

Le jeune et taciturne Serdaigle était assis sur un banc et semblait contempler autour de lui quand son oeil qui n'était pas caché par un bandeau sembla s'arrêter sur Al...

Al tira nerveusement sur sa clope et se mit à fixer le sol d'un air occupé, faisant comme s'il ne l'avait pas vu.

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mar 5 Juin - 15:42

Quelques arbres, une brise légère faisant onduler les feuilles, l'une d'elles se détacha et voleta quelques secondes, puis se posa sur le sol, quelques mouvements furtifs dans un fourret, un animal sans doute, La Cabanne Hurlante que l'on entendait parfois grincer d'ici, un chemin de terre qui s'enfonçait dans la forêt, Al...

Al ?!

Les yeux du jeune garçon s'arrondirent de surprise, et il sentit soudain que tous les efforts qu'il avait fait sur sa respiration et ses pensées furent réduits à néans en une seconde à peine. Il s'empressa de baisser les yeux, réflexe naturel chez lui, mais lorsqu'il les releva pour voir si Al avait réagit, il constata qu'il s'appliquait également à ne pas avoir remarqué sa présence. A moins tout simplement qu'il ne l'ait vraiment pas vu...

Devait-il l'appeler ?

Au souvenir de sa réaction dans la serre lorsqu'il l'avait revu, Kakashi opta finalement pour le silence.
D'un autre côté, il ne pouvait pas faire comme s'il ne le connaissait pas, plus maintenant.

Décidément, l'un et l'autre avait le don de rendre compliqué quelque chose qui ne l'était pas tant que ça ! Enfin...si, tout de même...

Kakashi ouvrit la bouche pour parler, mais ne s'étant pas au préalable décidé sur ce qu'il allait dire, aucun son n'en sortit.
D'ailleurs, Alderik allait-il venir, même si le jeune garçon l'interpelait ? Peut-être que non...

*Oh ! Et puis arrête de trop réfléchir comme ça !* se dit Kakashi à lui-même.

"Salut...Al." fit-il.

Il n'avait pas poussé sur sa voix mais était sûr qu'Alderik entendrait... S'il ne réagissait pas, alors Kakashi en concluerait qu'il ne veut plus le voir, ni lui parler...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mar 5 Juin - 16:02

Il ne voulait pas le voir...

*..je ne le vois pas...je m'en fous complétement de ce gars...*

Avec un effort considérable sur lui-même, Alderik parvint à resté penché vers le sol...

* ...quoi qu'il fasse ou dise...je m'en latte...*

De toute façon, Kakashi ne semblait pas sur le point de de faire entendre la pureté du son de sa voix.

*..normal...je l'ai viré de ma chambre...l'autre jour...*

Al eut un sourire ennuyé à cette pensée...

*...J'ai vraiment fais ça..?XD*

*...Evidemment que t'as fais ça...!...qu'est ce que t'en as à battre de ce petit branleur...?..*

*...Rien, mais p**tain arrête de parler dans ma tête..*

Al se mit une grande baffe sur le front...C'est à ce moment que kakashi murmura d'un air timide :


"Salut...Al."

*...Toi tu peux courir pour que je te réponde...*

En pensant ça, il venait par mégarde de relever les yeux...de croiser le regard triste de Kakashi...de deviner son beau visage derrière son masque...de se souvenir de l'odeur de son cou et de la douceur de ses cheveux........

Effectivement, Al ne répondit rien, mais une force invisible le conduit en un clin d'oeil à côté du banc...Il attrapa Kakashi avant qu'il ait pu dire "quidditch" par les vêtements et le souleva, arracha son masque pour la seconde fois et posa inexorablement ses lèvres contre celles du Serdaigle, avec la soif qu'on lui connaissait....

A la seconde où Al se rendit compte de ce qu'il venait de faire, il relâcha Kakashi et poussa un grand :


- Hééééé merde !!!!!!!!! Pfffffffff...

C'était clair...

Evident...

Alderik n'avait vraiment aucune volonté....

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mar 5 Juin - 16:40

Al avait levé les yeux pour regarder Kakashi. Il n'eut pas l'air surpris de la voir, ce qui laissa croire au jeune garçon qu'il l'avait vu en réalité avant qu'il ne l'appelle...

Le jeune homme s'avança vers le banc où était installé Kakashi, et l'espace de quelques seondes, le jeune garçon se demanda si Al n'allait pas le frapper...
Les gestes d'Alderik furent en effet quelques peu brutaux, mais il ne leva pas la main sur lui. A la place, il empoigna ses vêtements pour l'attirer à lui et lui enleva son masque avec sa délicatesse désormais légendaire...

*Encore !*

Puis Al l'embrassa fougeusement...avant de le lâcher avec une protestation de dépis envers lui-même...

Ayant plus ou moins maintenant l'habitude de ce genre de saute d'humeur, Kakashi lui dit d'un ton mi-amusé, mi-vexé :

"Oui, moi aussi je suis content de te voir..."

Finalement, ils avaient l'air tout deux dans la même impasse. Aucun ne voulait vraiment s'attacher à l'autre, et pourtant ils étaient contraints de s'avouer à eux-même qu'ils appréciaient de se revoir.

"Tu...euh...tu m'en veux encore ?" demanda Kakashi.

Il se doutait que la réponde était plutôt affirmative, mais le baiser de Al, et sa réaction ensuite, montraient bien qu'il appréciait beaucoup le Serdaigle, même si cela ne semblait pas toujours lui convenir, tout comme Kakashi n'aimait pas sentir qu'il s'était autant attaché à Al.
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mer 6 Juin - 1:32

Al dans un état second...

Se reprocher...ne pas le faire...Vouloir...se retenir....


"Oui, moi aussi je suis content de te voir..."

Al resta sans voix..que dire..?...

*..Heureux...?..*

Ce n'était sans doute pas le terme qui lui venait à l'esprit...

*Déchiré..*

Entre recherche du bonheur et recherche de la vérité...

*..Que serais-tu capable de faire pour accéder au bonheur...?...*

Sacrifier la vérité...?

*...Ce ne sera qu'un feu de paille...un de plus...*

La vérité...

*..je ne sacrifierai jamais la vérité...jamais...*

Quite à être éternellement malheureux..?...

*..Amen...*

Prêt à tout pour ne pas céder...

*...deviens qui tu es....*

*..deviens qui tu es...*

*..Nietzsche...?....*


*..je suis celui qui est...qui était...et qui vient...*



Les yeux d'Alderik s'agrandirent.... Pourquoi les choses n'étaient-elles pas plus simples....

..parce qu'il avait choisi la recherche de la réalité plutôt que celle du bonheur...

..sans aucun regret...


"Tu...euh...tu m'en veux encore ?"

Alderik contempla le frêle Serdaigle qui se tenait devant lui et son coeur, si anésthésié de doutes soit-il, se serra...

Il posa un genou à terre et prit la main de Kakashi dans la sienne, inspira autant que sa douleur lui permettait et murmura :


- Veux-tu...sortir avec moi...?...je prendrai soin de toi, autant que j'en suis capable...c'est tout ce que j'ai à t'offrir....

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mer 6 Juin - 14:21

La question de Kakashi resta en suspens et le temps passa très lentement pour lui, quelques secondes durant lesquelles Al semblait en pleine réflexion...Plus que de la réflexion c'était sans doute un vrai combat contre lui-même qu'il livrait. Il ne devait certainement pas savoir quoi faire.

Pour Kakashi ce silence était clair, il devait lui en vouloir encore, il l'avait déçu, blessé par des termes bien plus lourds en sens pour Al qu'ils ne l'étaient pour lui.

Le Serdaigle s'apprêtait à lui faire des excuses pour cela, bien que ne sachant pas vraiment comment s'y prendre, quand Al réagit enfin, ayant visiblement pris une décision...et quelle decision !

Sous le regard figé de stupeur de Kakashi, Alderik posa un genou à terre et prit dans ses mains celle du jeune garçon...

- Veux-tu...sortir avec moi...?...je prendrai soin de toi, autant que j'en suis capable...c'est tout ce que j'ai à t'offrir....

Le vent cessa de souffler, les feuilles qui volaient retomèrent au sol avec douceur, même la Cabane Hurlante ne grinçait plus. Tout semblait figé d'étonnement, autant que l'était Kakashi.

Les quelques secondes qui passèrent furent sans doute longues pour Al, mais le Serdaigle ne pouvait faire autrement, tant son esprit avait des difficultés à réaliser ce qui se passait.

Lorsqu'enfin il su, au fond de lui, ce que tout cela signifiait, il cligna plusieurs fois les yeux, comme s'il sortait d'un rêve étrange, enleva sa main de celle d'Alderik...et se jeta dans ses bras.

"...c'est tout ce que je demande."

Il eut un soupir, et se rendit compte alors qu'il n'avait pas respiré depuis un moment. Il serrait Al contre lui, en se disant qu'il était certainement la première personne pour laquelle il avait autant d'affection, le seul qui ait pu l'approcher sans qu'il fuit...et celui qu'il avait le plus envie de protéger.

Se rendant compte que malgré tout, il n'avait pas directement répondu à la question d'Alderik, il relâcha son étreinte, passa une main derrière la nuque du jeune homme et posa avec tendresse ses lèvres sur les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mer 6 Juin - 22:46

Le temps se figea.

Tout devint silencieux.

Il n'y avait plus que Kakashi et Alderik, l'un en face de l'autre, s'observant dans un silence mutuel.

Al attendait, le coeur battant...

La main de Kakashi s'affranchit de la sienne et Alderik baissa les yeux...

..mais contre toute attente, se fut bientôt le corps entier du jeune homme qu'Al serrait dans ses bras...


"...c'est tout ce que je demande."

Un murmure, si simple...comme une évidence...

Alderik ferma les yeux.

Des lèvres rencontrèrent les siennes, en signe d'assentiment...

Alors, le vent souffla à nouveau à travers la frondaison des arbres, les oiseaux reprirent leur babillage, la Cabane Hurlante reprit son grincement coutûmier...

Alderik, pendant quelques secondes, toucha le bonheur des doigts...la plenitude...

Le manque en Al venait de trouver de quoi être comblé par quelque chose de brulant en lui, juste au creux de son ventre, et comme un trop plein d'émotion, fit battre son coeur à en perdre haleine, cette chaleur afflua dans ses artères, trouva son chemin vers ses veines, s'inflitra à l'intérieur de ses membres, jusqu'au fond de son cerveau et se répendit dans la plus infime de ses extrémités...

Il s'arracha au baiser du jeune homme et posa quelques secondes son front contre le sien, essayant de comprendre ce qui lui arrivait...

Oubliés les doutes..Oubliée la peur...

Il murmura lentement :

- ..je ..ne sais..pas trop quoi..dire...

Il n'y avait rien à dire, en effet...

Juste à profiter de l'instant qui venait de lui être offert.

Il s'assit sur le banc, gardant Kakashi dans ses bras, et posa sa tête sur son épaule...

Une fine pluie se mit à tomber, tiède et caressante...Le vent soufflait dans leur cheveux blanc, qui s'entremêlaient doucement dans une danse légère...

Deux solitudes réunies pour une improbable relation...

Al sourit et releva la tête, pour contempler le visage sans masque du Serdaigle... Il releva son bandeau, dévoilant son oeil au sharingan flamboyant et laissa ses doigts redécouvrir ce visage attirant...

Dans les prunelles dilatées d'Alderik se lisait toutes les fascinations... Il avait appartenu à tant de personne sans le vouloir...et voilà qu'enfin quelqu'un à son tour se confiait à lui...

Il voulait que le monde entier soit témoin de ce qui lui arrivait... Il attrapa la main du jeune homme et se levant d'un bond, l'entraîna vers les rues plus peuplées de la bourgade...

S'il ne s'était pas retenu, Al aurait arrêté chacun des passants pour leur expliquer ce qui venait de lui arriver... Heureusement pour Kakashi, il parvint plus ou moins à se retenir..XD

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Mer 6 Juin - 23:43

Alderik était visiblement troublé de cette réponse. Ayant posé son front contre celui de Kakashi, il en avait même du mal à parler...lui qui pourtant avait une répartie hors du commun, même dans les situations les plus loufoques.
Mais finalement, ne rien dire du tout était de rigueur, bien plus que toute phrase inutile, ne pouvant pas de toute façon représenter ce qu'il voulait décrire. Un sentiment n'est beau que tel quel. Dès lors que l'on s'oblige à le convertir en parole, il perd de sa valeur.

Ils allèrent s'assoir sur le banc de bois, encore et toujours bercés par une brise légère. Al ôta le bandeau qui cachait l'oeil rouge de Kakashi et caressa son visage, comme s'il venait de le voir pour la première fois. Le jeune garçon ferma les yeux un instant, mais pas trop longtemps, car il avait devant lui quelque chose qui le fascinait, bien plus que tout le reste, que tout ce qu'on aurait pu lui donner, quelque chose qui le faisait sourire d'une joie pure et vraie : l'expression et le regard d'Alderik.

Il avait les yeux d'un enfant, brillants d'émerveillement et de bonheur, et Kakashi en était la cause. Voilà ce qui acheva de redonner à son coeur la vie qu'il avait perdu, le comblant un peu plus, lui montrant qu'il avait bien agit en l'écoutant.

Soudain, Al se leva, entraînant Kakashi par la main vers le centre de la ville...

On risquait de les voir....

Justement, c'était ce que semblait vouloir Al...mais le Serdaigle n'était pas vraiment de cet avis.

"Al...aurais-tu oublié que tu es prof...officiellement...et moi élève ?" murmura Kakashi entre ses dents.

Le jeune garçon se sentit rougir lorsqu'ils arrivèrent tout deux dans l'avenue principale. Il baissa les yeux quelques instants, mais lorsqu'il les releva pour regarder Al, la joie de celui-ci lui redonna le sourire, et il se dit qu'après tout...peu importait qu'on les voit...

La différence d'âge était assez minime finalement...

Le statut ? Et bien... Il suffisait que Kakashi ne prenne pas l'option "Etude des Moldus" qu'enseignait Al, et ainsi il ne serait pas vraiment SON professeur...
Il ne passerait pas à côté de cette matière puisqu'il aurait des cours particuliers...bien que lui donner des cours ne soit pas vraiment dans les perspectives d'avenir d'Alderik...

Finalement, dans cette foule assez dense et se hâtant à cause de la pluie, peu de personne les regardaient.
Kakashi jeta un nouveau coup d'oeil dans la vitrine où étaient disposés des balais de course, puis il se tourna vers Al.

"Où est-ce qu'on va ?" demanda-t-il avec un sourire, qu'il avait décidément beaucoup aux lèvres en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Jeu 7 Juin - 1:40

Alderik marchait avec gaité, entraînant son ami par la main, sous la pluie fine et douce, complice de leur première réelle sortie...

"Al...aurais-tu oublié que tu es prof...officiellement...et moi élève ?"

Al tourna son visage rieur vers Kakashi...Rien ne pouvait plus le remplir d'aise que de voir les joues du Serdaigle s'empourprer...

- Moi je suis prof...?...Woulàààh, si le dirlo apprend que tu fais du détournement de majeur...je donne pas cher de ta peau, baby !!!

Il se marra. Il s'en fichait éperduement et pour Al, cela n'était pas un vain mot.

Alors que Kakashi jetait des regards interessés vers les vitrines, Al arrêtait deci delà quelques malheureux passants en leur confiant d'un air triomphale que "oui, oui, il se faisait bien le gars là-bas"...XD


"Où est-ce qu'on va ?"

Al prit une mine innocente, juste au cas où Kakashi aurait surpris une de ses aggressions de passants-éclairs, mais l'air candide et définitivement sexy - selon Al - lui apprit qu'il n'y avait vu que du feu...

Sans prendre la peine de répondre immédiatemment, Al plaqua son infortuné boyfriend contre la vitrine d'un magasin de quidditch, l'embrassant avec délice et faisant en même temps un doigts d'honneur au vendeur qui vociférait sa rage de l'autre côté de la vitrine en montrant le poing
...

- Aaaahhh....s'écria-t-il...Ta bouche...Kashou...ta bouche...elle est wouaaahh....

Il remit ça niveau baiser, à croire qu'il n'en aurait jamais marre de capturer ces lèvres si douces qui lui étaient offertes...

Puis, une idée en train de germer dans son esprit chaotiquement constitué vit le jour, aussi soudainement que son envie précédente de sauter sur le jeune homme :


- Je sais !!!! On va aller voir mon frangin !!!! Il va être fou de jalousie de voir à quel point tu es...

Al se tut... Comment il était, déjà, Kakashi...?

*....sexy....beautiful...attirant...touchant....*

- ...Taciturne !!!!!!!!!! Il en reviendra pas de voir comment j'ai réussi à avoir un copain aussi taciturne que lui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Puis se mettant à jouer avec les mèches blanches de Kakashi, il prit une petite voix et murmura avec la tête la plus mignonne du monde :

- ...tu veux bien aller voir mon frangin-adoré, dit...?...dis-oui..dis-oui...dis-oui...

Entre chaque prière un baiser...^^

A coup sûr, Kakashi ne pourrait pas résister longtemps...

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakashi
Invité



MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Jeu 7 Juin - 3:10

A peine avait-il fini de poser sa question que nouveau petit-ami-officiel lui bondissait dessus et l'embrassait fougueusement en l'ayant au préalablement plaqué contre la vitrine du magasin de Quidditch...

*Ok...c'est pas ici que j'achèterai mon balai...* pensa la jeune garçon, en songeant sans la voir à la tête que devait faire le vendeur.

Mais le Serdaigle trouva tout de même ce baiser agréable et le reçut avec plaisir, quoiqu'il fut quelque peu violent...ou plutôt disons...spontané. Al étant extrême, sa spontanéité l'était aussi.

- Aaaahhh...Ta bouche...Kashou...ta bouche...elle est wouaaahh....

Kakashi ouvrit des yeux ronds et eut le début d'un sourire...Al s'émervaillait comme un gamin devant lui, alors que lui-même se supportait difficilement. Finalement, c'était plutôt agréable de se sentir aimé...il ne l'aurait pas cru.

"Euh...tu..."

Mais il ne pu en dire d'avantage, que les lèvres d'Al étaient encore sur les siennes.
Et lorsqu'il le lâcha enfin, il répondit à sa première question, que du coup Kakashi avait quasiment oubliée, submergé par les événements.

- Je sais !!!! On va aller voir mon frangin !!!! Il va être fou de jalousie de voir à quel point tu es...

*Son frère ? Ah oui...son frère...*

Laissant un blanc à la fin de sa phrase, Kakashi se demanda comment il allait bien pouvoir la terminer...

*...je suis...bizarre ? adorable ? jeune....frustrant.... ?*


- ...Taciturne
!!!!!!!!!!

*Ah...* pensa Kakashi en penchant la tête légèrement sur le côté d'un air surpris et quelque peu blazé...ou le faisant paraître du moins.

Tournant ses doigts dans ses cheveux, Al se mit tout d'un coup à le supplier, prenant une voix douce et mignonne comme tout...

Deux mots, un baiser...deux mots, un baiser....

Kakashi posa son index sur les lèvres de Al alors qu'il s'avançait vers lui pour la troisième fois...

"Si je peux en placer une...c'est oui, allons voir ton frère !" fit Kakashi, un grand sourire se dessinant sur ses lèvres.

L'attitude de Al, sa façon plus que touchante d'attirer l'attention, tout cela l'amusait, et c'était la seule chose qui avait pu le faire sourire autant depuis qu'il avait perdu les personnes à qui il tenait le plus.

Se souvenant soudain de l'état dans lequel finissaient les vitres lorsqu'elle étaient à proximité d'Alderik, et sachant qu'il était adossé à une vitrine, il prit Al par la main et l'en éloigna un peu....on ne sait jamais....

"Alors, il habite où ton frère ? Et il fait quoi dans la vie ? Vous avez l'air de bien vous entendre..."


Kakashi l'imaginait plutôt sérieux et travailleur, vu le prix qu'il avait gagné...Il devait être aussi quelqu'un de fort, certainement... Peut-être travaillait-il au Ministère...? Ou bien à Gringotts...?

Qu'importe...il verrait bien....

Evidemment, Kakashi était bien loin de s'imaginer qu'il s'agissait ni plus ni moins que ce Celui dont personne ne prononce le nom, le plus grand Mage noir de tous les temps...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   Jeu 7 Juin - 9:26

Al bondit en l'air comme un ressort, laissant exploser sa joie :

- Ouaiiiiiiiiiiiiiis !!!!!

Puis, coupant court à toutes les interrogations pourtant légitime de son nouvel amant, il articula d'un air de conspirateur :

- Tu verras bien ça par toi-même !!! ^^

Puis attrapant Kakashi par le bras, il expliqua :

- On va transplaner ensemble, accroche-toi...

Ni une, ni deux, les deux jeunes gens avaient disparu....


> Suite there !!!! http://darkwizardry.conceptforum.net/Grande-Bretagne-c7/Yorkshire-f140/Manoir-des-Jedusor-f115/L-improbable-rencontre-t873.htm?highlight=

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'inspire, Shakespeare...   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'inspire, Shakespeare...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hiiaka inspire-moi! Fait-moi découvrir la magie! [Sujet Abandonné]
» Dingbats...
» Partie 72
» Jean Racine & sa cour d'admirateurs
» Lordi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Grande-Bretagne :: Dans les Environs de Hogwarts :: Hogsmeade-
Sauter vers: