Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur le départ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Neklea J
Invité



MessageSujet: Sur le départ...   Dim 24 Juin - 16:00

Après avoir erré quelques heures dans la Forêt Interdite, Neklea était allée au cimetière, afin de saluer une dernière fois Acid et Ryan...

Sa montre indiquait qu'il était déjà trois heures et quart du matin...
Avec un peu de chance, elle serait partie avant l'aube, et nul ne saurait jamais où elle était allée...

Neklea claqua la porte de sa chambre derrière elle et jeta un regard circulaire sur la pièce.
Tout n'était que désordre ; des bouquins de magie noire se mêlaient aux vêtements moldus, les robes de sorcière recouvraient une dague, un briquet argenté et une fiole qui avait autrefois contenu du sang. Quant aux draps défaits de son lit... Ils semblaient cacher une forme incertaine... Neklea les souleva, sa baguette magique à la main, et découvrit Spirit, le chat blanc d'Alderik.

De toute évidence, ce dernier serait mis au courant de son évasion...
Neklea chassa l'animal, qui s'enfuit bientôt par la porte que Neklea avait ouverte d'un mouvement de la main.

Bizarrement, voir ce chat ne lui avait rien fait. Pourtant, il appartenait à l'origine de son mal, à celui qui la chassait inconsciemment de cette école...

Faisant fi de ces préoccupations, Neklea attrapa une grosse malle et l'ouvrit. Elle fourra pêle-mêle tout ce qui traînait à l'aide de sa baguette, ne conservant que la dague et le briquet, objets qu'elle mit aussitôt dans une des poches de sa cape de voyage.

Un dernier mouvement de la main : Recurvite !, et la chambre retrouva sa propreté originelle. Elle était aussi impersonnelle que lorsque Neklea l'avait investie ; tout ce qui avait été en sa possession avait disparu. Elle ne laisserait aucune trace ici, ni matériellement, ni spirituellement...

La jeune femme alla s'asseoir près de son secrétaire, s'alluma une cigarette et attendit. Elle n'aurait su dire quoi, mais elle attendait, et c'était bien là le principal...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Lun 25 Juin - 2:04

Un long moment plus tard, la porte s'ouvrit silencieusement. Une claire silhouette apparue sur le pas de la porte, fantomatique, et entra.

Cette silhouette était longue et mince, tout de blanc vêtu. Son visage blafard ne trahissait aucun sentiment, seuls ses yeux rouge brillaient d'une lueur intense.

Il fit quelques pas. La femme avec qui il avait vécu était là.

...Neklea Jone...tout de noir vêtu, fidèle à son habitude, auréolée de ses longs cheveux de jais, sa peau blanche et nacrée, ses yeux noirs dans lesquels il s'était sensuellement perdu un millier de fois...

... Silencieuse, comme une statue de marbre, assise à son secrétaire, sa valise prête à ses pieds. Son regard était absent, dans le vague, et refletait de la lassitude et autant de tristesse.

Alderik, car c'était bien lui, baissa les yeux vers le sol... Que de souvenirs, depuis le premier jour... Il ne se souvenait plus de tout...Ils en avaient tant fait ensemble...Ils avaient grandis ensemble, en quelque sorte. Neklea avait été pour lui son double féminin, celle en qui il pouvait mettre toute sa complicité, et qui lui pardonnait tout, comme lui même lui pardonnait aussi. Ils avaient été le couple le plus sulfureux, le couple le plus décadent de tout Poudlard.

Il sortit une cigarette noire et l'alluma. Il avait tant changé, depuis leur début. Il l'avait cru partie, maintes et maintes fois, tandis que lui même avait perdu la vie par deux fois.

Mais ce soir, peut être le dernier, il avait eu envie de la voir, il lui devait.

Il attendit un long moment, ressaçant en lui-même leur souvenirs communs, puis troubla le silence d'une voix plus grave qu'à l'accoutumée...


- ..Ainsi, tu t'en vas, Neklea.....

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Sur le départ...   Lun 25 Juin - 14:12

Neklea n'avait pas bougé de sa chaise... Elle attendait... Attendait...

Enfin, au bout d'un long moment, la porte s'ouvrit derrière elle. Nul besoin de se retourner pour voir de qui il s'agissait, Neklea savait déjà.

Alderik resta un instant silencieux, sans doute se remémorant lui aussi tout ce qu'ils avaient vécu ensemble... Tous ces souvenirs, souvent bons, parfois mauvais, tous ces sentiments exacerbés qui aujourd'hui retournaient à l'état de poussière...

Le savoir ici, en cette triste nuit, causait une immense douleur à Neklea. Qu'il soit venu, malgré tout, malgré son nouvel "amour"... Neklea commençait à regretter de ne pas avoir quitté les lieux sur le champ... Cette rencontre rendrait sans nul doute son départ plus difficile encore, plus douloureux... Comme si, l'espace d'un instant, tout était redevenu comme avant. Alderik, Neklea. Les deux morceaux d'une même entité, en tous points semblables, se complétant pourtant étrangement bien...

Neklea était perdue dans tous ces souvenirs toujours aussi vifs, elle revivait chacune de leurs rencontres, de la première, dans la volière, jusqu'aux dernières...

Le flou embrumait son esprit, les images se mêlaient, se confondaient ; Alderik au bal d'Halloween, Alderik avec Cho, Alderik et Neklea sous la pluie, près du lac...

C'est finalement la voix du jeune homme en question qui la sortit de ses pensées :


..Ainsi, tu t'en vas, Neklea.....

Sa voix était plus grave qu'auparavant... Et ce petit changement reflétait en fait un bouleversement bien plus profond...

Depuis qu'il était mort pour la deuxième fois, et qu'il avait ressuscité, pour la seconde fois également, quelque chose avait changé en Alderik. Neklea n'aurait su dire quoi, mais elle le sentait...

Sans même se retourner, Neklea écrasa sa cigarette, en alluma une autre tout de suite, et répondit de sa voix légèrement éraillée :


- Ainsi, je m'en vais... Alderik...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Ven 13 Juil - 21:23

Al resta un long moment silencieux et pensif, contemplant la fumée bleutée de sa cigarette s'élever en volutes vers le plafond haut de la chambre de Neklea.

Puis, silencieusement il s'approcha d'elle et posa une main sur l'épaule de celle qui fut sa compagne pour le meilleur et pour le pire.

Sa voix perça à nouveau les ténèbres :


- ...peut être..ne devrais-tu pas...partir sur un coup de tête...?

Il se doutait bien qu'il était l'une des raisons du départ de Neklea...lui et...Kakashi...

Mais il y avait toujours eu en elle quelque chose d'autre...comme une lassitude intemporelle qui ne la quittait jamais...ses vieux démons semblaient ne jamais vouloir la laisser tranquille...

Il y avait eu Nako qui lui avait brisé le coeur il y a si longtemps...puis la fille renard qui s'était suicidée...et Neklea, même si elle n'en avait pas paru si affectée en apparence, avait encaissé les coups en silence...Elle avait toujours souffert silencieusement..et cette fois encore, il semblait à Alderik qu'elle n'exprimerait sans doute pas son chagrin. Ce n'était pas son genre...mais il pensait qu'elle devrait faire le choix de rester...Rester et ne pas fuir....

Il caressa avec douceur l'épaule de son ancienne bien aimée et se tut, se plongeant avec elle dans de sombres pensées...

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Sur le départ...   Ven 13 Juil - 22:23

Tout comme elle, Alderik resta un instant silencieux... Puis il s'approcha de Neklea et posa la main sur son épaule...

Elle aurait voulu fuir ce contact, fuir cette main qui, autrefois l'avait caressée avec quelque chose qui ressemblait à de l'amour, cette main qui semblait à présent la brûler mortellement, la défaisant de toute vie, lui remettant en tête ces anciens souvenirs...

Pourtant, Neklea ne put se soustraire à ce contact...

Enfin, il parla...


- ...peut être..ne devrais-tu pas...partir sur un coup de tête...?

Neklea etouffa un rire sans joie. Partir sur un coup de tête... Un coup de tête, vraiment ?
Cela faisait trop longtemps qu'elle souffrait ; à cause de Ryan, d'Acid, et même à cause d'Alderik.

Jusqu'à présent, elle avait supporté cette douleur insideuse, perverse. Mais aujourd'hui, la liaison entre Al et Kakashi était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase...

Comme une immense plaie à l'intérieur même de son corps, comme une blessure qui ne se refermerait jamais... Toujours présente, à chaque instant plus vive...

Et cette main sur son épaule... Comme pour lui infliger plus de peine encore... Comme la main du bourreau qui s'élève pour finalement tuer le coupable...

Coupable ?
Oui, elle était coupable. Mais de quoi ?
Coupable d'exister ; coupable d'avoir fait confiance à cet homme ; coupable d'avoir aimé ; coupable... Coupable.... Encore et toujours...

La main d'Alderik se fit plus douce, comme pour une dernière caresse, un dernier moment de bien-être...

Mais il n'en était rien... Aucun bien-être ne se répandait en Neklea... Simplement une brûlure glacée...

Finalement, la jeune femme répondit d'une voix qu'elle voulait ferme et tranchante :


- Ne crois pas que ce soit une décision impulsive. J'y songe depuis déjà longtemps... De toute façon, quelle importance, que je parte ou que je reste ? Tu as assez à faire pour te soucier de moi, d'après ce que je sais...

Son ton était accusateur, bien malgré elle, et son rythme cardiaque s'accélera brusquement...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 16:09

La reponse resonna, cinglante....

Ainsi elle savait...

Pourtant, elle ne lui en avait jamais voulu auparavant, ni lui quand elle allait se perdre dans les bras du ministre de la magie...Pour lui cela n'avait jamais eu aucun sens...La fidelité ne voulait strictement rien dire...

Mais cette fois elle avait senti que c'était différent... Mais lui, Alderik, était-il si différent...?

La main qu'il avait posé sur elle se fit plus ferme et d'un geste brusque, il la retourna pour qu'elle le regarde :


- Qu'est ce qu'il y a ...? Qu'est ce que tu veux...?

Ses yeux étaient devenus perçants....Il ne savait pas réellement ce qu'elle voulait mais lui n'était capable que de lui donner une seule chose...Une chose pour laquelle on le payait, fut un temps...

Il posa ses mains sur sa taille et la souleva pour l'asseoir sur le bureau :


- Tu ne trouves pas que j'ai changé...?

Ses pupilles se dilatèrent jusqu'à former deux fentes...

- Tu ne trouves pas que je suis plus beau..?..Plus pur...?..Tu préférais celui que j'étais avant..? Celui qui ne ressentait rien..?..Tu crois peut être que je suis une poupée...?

La voix d'Alderik prenait des accents de folie... Son vaisage s'approchait de plus en plus de Neklea :

- Peut être je ne mérite la confiance de personne... Je n'ai peut être pas changé..Pas changé d'un pouce...

Il lacha sa taille et se saisit fermement de ses poignets, la plaquant contre le mur...

C'était venu d'un coup, sans crier gare....La violence dans son coeur l'avait submergé...Maintenant il était près à tout pour évacuer...

Lachant d'une main les poignets de Neklea, il tendit le bras vers le bureau sur lequel elle ecrivait un instant avant et sans même avoir besoin de se munir d'une baguette, il le fit exploser projetant des éclats de bois en tout sens...


- Sais-tu seulement qui je suis....? Ce dont je suis capable...?..Personne ne le sait...

Sa voix baissa d'un cran et il murmura comme pour lui :

- ..même pas moi-même...

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 16:29

Alderik se tut un instant. Etait-il étonné par ses propos, blessé ?
Elle ne le savait pas. Elle ne le savait plus. Elle avait l'impression de se trouver face à un étranger à présent... Tout ce qu'ils avaient fait, ce qu'ils avaient vécu... Tout avait disparu...

Alderik lui empoigna alors brutalement l'épaule et la retourna, avant de demander avec violence :


- Qu'est ce qu'il y a ...? Qu'est ce que tu veux...?

Puis il la saisit par la taille et l'assit sur son secrétaire... Neklea ne dit pas un mot, elle se contenta de le fixer...

Ses yeux étaient réduits à deux fentes ; on aurait dit un chat... Ou son frère... La ressemblance entre les deux Jedusor frappa Neklea à cet instant précis...

Elle l'avait aimé, elle aurait tout fait pour lui... Mais aujourd'hui, il la répugnait... Elle savait qu'il était plus mauvais encore que le Lord lui-même...


- Tu ne trouves pas que je suis plus beau..?..Plus pur...?..Tu préférais celui que j'étais avant..? Celui qui ne ressentait rien..?..Tu crois peut être que je suis une poupée...?

La jeune femme ne voulait pas répondre. Elle ne voulait plus voir ce visage si dur qui semblait la narguer, ce regard qui exprimait une telle colère... Une telle haine, peut-être...

Neklea ferma les yeux alors qu'Alderik la collait contre le mur, attrapant ses poignets fermement... Réminiscences... Le lac... La pluie... Leurs corps mêlés... Neklea respirait avec difficulté. Toutes ces images revenaient en elle, semblant lui montrer ce qu'elle avait perdu à jamais...

Un bruit sourd. Le bois qui explose et heurte les murs, le sol. Sa joue saignait, victime d'un éclat trop acéré. Neklea rouvrit les yeux. Alderik s'était approché plus encore... Ses yeux semblaient jeter des éclairs de folie. Il posa alors une énième question...


- Sais-tu seulement qui je suis....? Ce dont je suis capable...?..Personne ne le sait...

Un instant, Neklea pensa qu'elle ne dirait rien, qu'elle resterait muette. Mais, presque malgré elle, sa bouche s'ouvrit et les mots sortirent sans qu'elle ne le désire, d'une voix tranchante :

- Salaud... Tu n'es qu'un salaud... Tu crois que tout t'appartient, que tu peux obtenir ce que tu veux, mais tu te trompes. Tu n'as rien. Tu n'es rien. Et tu ne me fais pas peur. Tu n'es rien du tout...

Neklea se moquait totalement de ce qu'il pourrait faire, elle n'en avait rien à faire. Il pouvait la frapper, ça n'avait aucune importance. L'amour s'était transformée en rage, en haine. Et cette haine semblait se propager à une vitesse effroyable dans tout son être, dans ses veines, dans le moindre de ses muscles. Sa respiration se fit plus courte encore, mais elle gardait les yeux fixés sur Alderik...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 16:58

- Salaud... Tu n'es qu'un salaud... Tu crois que tout t'appartient, que tu peux obtenir ce que tu veux, mais tu te trompes. Tu n'as rien. Tu n'es rien. Et tu ne me fais pas peur. Tu n'es rien du tout...

"Tu n'es rien"

Cette phrase....

*..Je ne suis pas rien...*

Cette phrase....

"Tu n'es rien"

Son frère...

Il l'avait dit tant de fois...

La phrase de trop....

Les pupilles d'Alderik avaient totalement disparues alors que cette phrase raisonnait encore et encore dans son crâne, faisant dangereusement basculer son équilibre mental...

Il la rejetta violemment en arrière et hurla :


- JE NE SUIS PAS RIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! HHHHHHHAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il se jeta sur elle et serra son cou entre ses doigts en la secouant violemment... Il ne savait plus qui elle était...Il ne s'en souvenait pas...Il voyait juste cette lueur de mépris dans les yeux de son frère...

- JE VAIS TE TUER TOM !!!!!!!!!!!!! TU VAS CREVER !!!!!!!!!!!!!!

Il serrait de plus en plus fort, il laissait libre cours à sa force surhumaine, celle dont il ne se servait jamais...

La tention de sa propre aura était si forte que l'ampoule de la chambre éclata, les plongeant dans l'abîme...

Sa voix se fit plus basse, ressemblant presque au ton de sa voix lorsqu'il parlait fourchelangue :


- Je vais faire en sorte que tu t'en souviennes....Tu vas te souvenir de moi....je ne suis pas rien....

Il relacha tout à coup la pression sur son cou et se redressa, puis éclata d'un grand rire qui n'avait rien de joyeux :

-.....Je suis...JE SUIS ALDERIK PARKER JEDUSOR.....Baisse les yeux quand tu t'adresses à l'égal d'un Dieu.....

Ses yeux rouge brillaient de mille feux dans la pénombre...

Après quelques instants d'un silence qui venait de prendre place dans la pièce, il se jetta sur elle à nouveau et déposa sur sa bouche un baiser rageur et venimeux...


- Tu es A MOI.....Tom......

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 17:40

Apparemment, Neklea n'avait pas dit la bonne phrase... Alderik sembla se tendre imperceptiblement, la haine s'inscrivant sur son visage...

Il se jeta alors sur elle et aggripa son cou, la serrant de toutes ses forces, tandis qu'il hurlait :


- JE NE SUIS PAS RIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! HHHHHHHAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE VAIS TE TUER TOM !!!!!!!!!!!!! TU VAS CREVER !!!!!!!!!!!!!!

Son esprit était embrumé, Neklea ne pouvait plus respirer, et elle commençait à se dire que sa fin était arrivée... Tuée par la main de celui qu'elle avait aimé... Le brouillard s'infiltrait dans son esprit... Puis elle entendit le nom... TOM. Tom Jedusor, le frère aîné d'Alderik, ce frère qu'il aimait autant qu'il l'haïssait...

Ainsi cette phrase avait tout bouleversé... Il la prenait pour son propre frère...

La lumière s'éteignit brutalement, et Neklea se retrouva dans le noir complet, avec pour seul repère la main d'Alderik qui l'enserrait de plus en plus fort... Où trouvait-il cette force ?

Enfin, il relâcha son emprise et éclata d'un rire sans joie...


-.....Je suis...JE SUIS ALDERIK PARKER JEDUSOR.....Baisse les yeux quand tu t'adresses à l'égal d'un Dieu.....

Les paroles d'Alderik avaient du mal à arriver jusqu'à Neklea. Même si elle pouvait à présent respirer, l'air semblait ne pas s'infiltrer jusque dans sa gorge... La jeune femme cherchait vainement à respirer, chaque bouffée lui causait une immense douleur...

Alors qu'elle reprenait tout doucement son souffle, Alderik se jeta à nouveau sur elle et l'embrassa avec violence, avant de murmurer :


- Tu es A MOI.....Tom......

Neklea ne dit rien pendant un instant, le souffle toujours court, puis ralluma la lumière et, la seconde d'après, gifla Alderik avec force. Ses yeux fixés dans les siens, elle lâcha avec verve :

- Ca y est, tu me vois ? Tu croyais quoi ? Que t'étais en train d'étrangler ton frérot chéri ?

Neklea le gifla à nouveau. Sa voix enfla, et les paroles suivantes furent presque criées :

- Putain mais réveille-toi, Al ! T'es pas un dieu, et moi je suis pas Tom !

Neklea le repoussa et le fixa. Il semblait légèrement hagard ; était-il revenu à son état normal ? Elle n'en savait rien... Légèrement décontenacée, elle continua à le regarder, respirant bruyamment...
Revenir en haut Aller en bas
Alderik Parker
Qui suis-je ?
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 34
Localisation : Au paradis et en enfer...
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 18:05

Il allait le tuer, cette fois...Réduire à néant ce frère qu'il haissait, en le couvrant de baisers, pour laisser son empreinte à jamais sur lui...

Les lumières se rallumèrent tout à coup, alors qu'il ressentit une gifle assennée avec force lui bruler la joue...

Tom...

Tom n'aurait jamais fait ça....


- Ca y est, tu me vois ? Tu croyais quoi ? Que t'étais en train d'étrangler ton frérot chéri ?

Al resta à genou sur le corps allongé de Neklea, le visage interdit, les yeux dans le vague....Il ne comprennait pas ce qui se disait....Il l'entendait mais ne le comprennait pas...

Une seconde gifle l'atteint de plein fouet, lui ouvrant la lèvre, mais il resta de marbre...


- Putain mais réveille-toi, Al ! T'es pas un dieu, et moi je suis pas Tom !

*Tom..?*

Jamais Tom ne se serrait défendu de cette façon... Il l'aurait tué, roué de coups comme il l'avait fait tant de fois déjà, mais une gifle...cela ne pouvait pas être Tom....

Sa vue redevint plus nette, et il vit le visage à la fois terrorisé et haineux de Neklea...


- ...Neklea....

Il baissa les yeux, les bras ballants... Non, évidemement que ce n'était pas son frère...C'était Neklea...Comment avait-il pu l'oublier...en à peine un instant...?

Son cou était violacés, ses cheveux desordonnés, alors que de sa joue coulait un fin filet de sang....

Il avait fait ça...?

Il avança une main vers le visage de Neklea et murmura :


- ..Neklea...je...

Il ne savait plus vraiment quoi dire..Il était venu lui dire aurevoir et maintenant elle gisait sous lui, au milieu des décombres de ce qui avait été ses affaires....

Il se releva de sur elle et recula... Il voyait dans ses yeux de la peur...Il n'en avais jamais vu...Elle avait peur....

Peur....de lui.....

Il recula encore....


*..Merde..J'ai...J'ai déconné, jcrois...*

Il ne savait pas quoi faire...La violence l'avait submergé et maintenant il se sentait extrêment bizarre...

*..Va t'en....*

Une voix dans sa tête.

* ....Va t'en vite !!!!....Dégage....!!!*

Il fixa une dernière fois Neklea avec un air perdu et tourna les talons avec rapidité, s'évadant le plus vite possible de cette pièce...

*..Plus vite ...!!!*

Il ne referma pas la porte, mais se mit à courir dans le couloir, aussi vite qu'il le pouvait...

*.....Fuis cet endroit....Fuis cet endroit que tu as sali...VITE !!! ..*

Il écoutait cette voix, courait plus vite, à en perdre haleine, le plus loin possible de ce qu'il venait de faire...

Mais tout au fond de lui, une autre petite voix narquoise chuchotait :

* ....tu n'es pas rien...tu n'es pas rien....tu es l'égal d'un dieu...et ta puissance n'en est qu'à ses prémices...*

Et alors qu'il courait pour fuir son méfait, il se mit à sourire.

_________________
Je ne suis qu'un petit lapin blanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neklea J
Invité



MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 29 Aoû - 18:21

Alderik sembla retrouver ses sens. Se relevant doucement, il regardait Neklea d'un air hagard, comme s'il réalisait avec peine ce qu'il venait de faire... Enfin, il s'approcha d'elle et passa sa main sur son visage, articulant avec difficulté :

- ..Neklea...je...

Il semblait ne plus trouver les mots... Alderik se recula alors, puis s'engouffra par la porte restée ouverte, courant à perdre haleine, tandis que Neklea se redressait avec difficulté...

Elle contempla le désordre, toujours assise par terre... Allumant une cigarette, Neklea tenta de réfléchir, de mettre un nom sur ce qui s'était passé, mais elle n'y parvenait plus... Elle était déboussolée...

Alderik... Il avait failli la tuer... Rien que d'y repenser, elle en avait la nausée. La jeune femme s'alluma alors une cigarette, les longues bouffées la calmant quelque peu...

Une fois terminée, elle écrasa sa cigarette dans un vieux cendrier qui avait volé jusqu'à ses pieds, et se releva enfin. En quelques coups de baguette magique, tout était revenu à sa place, comme si rien ne s'était passé.

Neklea fit disparaître sa blessure et fila s'allonger sur son lit, une nouvelle cigarette à la bouche. Elle ne se sentait pas la force de partir tout de suite... Ses paupières étaient lourdes, sa gorge endolorie... Et bientôt elle s'endormit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le départ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Dans le Château :: Cachots :: Salle Commune de Serpentard :: Chambre du Professeur de Magie Noire-
Sauter vers: