Dark Wizardry

Harry Potter RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tard dans la nuit...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hécate E
Invité



MessageSujet: Tard dans la nuit...   Jeu 18 Mai - 21:55

Sortant du cimetière, catalina marchait dans la nuit noire. Le vent portait ses pas et la guidait vers ce qu'elle désirait depuis des mois... Elle le savait.

*Nul doute, il ne dort pas...*

Elle ressentait la même évidence que lorsqu'elle communiquait par télépathie dans le passé... Une sensation lourde et dense remplissait le centre de son être, comme l'oeil d'un typhon.

Ivre de soif, Catalina se rendait, vaincue par un désordre grandissant, à la rencontre de celui qui ne quittait plus son âme.

Comme une remontée vers la lumière, elle chassait la peur et l'angoisse, la haine et la méfiance envers celui qui, sans le savoir, avait tant tourmenté ses pensées.

Elle devina une ombre qui se dirigeait dans sa direction.


*Il est là...*

Accélérant légèrement le rythme de sa progression, oubliant la bienséance et les apparances, elle fixa cette ombre qui s'approchait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Ven 19 Mai - 21:24

Lucius était descendu de son dortoir avec le sentiment qu'il devait la retrouver maintenant. Il ressentait le besoin impérieux de la voir. Jamais les escaliers de l'école ne lui parurent aussi longs que cette nuit-là.
Il arriva enfin au hall qui menait au parc et reçut de plein fouet la bourrasque qui semblait vouloir l'empêcher d'avancer.

Mais il se sentait des ailes,
* elle est là, je la sens. *

Il n'y avait plus d'éclairage dans le parc et la lune ne se montrait que par intermittence, dévoilant de-ci de-là le chemin devant lui. Sa précieuse toque en fourrure d'astrakan s'envola, et son manteau claquait furieusement autour de lui, mais il continua d'avancer.

Puis le vent tomba. Tout d'un coup.
La lune s'était dégagée de sa gange de nuages pour éclairer brièvement le parc de ses doux rayons.
Et c'est alors qu'il la vit, semblant venir vers lui.


Enfin ! Je savais que je vous trouverais. Il avait tant attendu cet instant... Il accéléra le pas sur la distance qu'il restait à parcourir entre eux deux.

... Puis elle fût là, si proche de lui.

Il la regardait, ivre de joie, comme s'il ne pouvait encore y croire alors qu'elle était devant lui... Droite et silencieuse. Son doux visage le regardait aussi.
Il la contempla un instant dans la blancheur d'un rayon de lune, sans oser la toucher. Puis lentement, il tendit ses bras vers elle, paumes vers le ciel alors que les nuages recouvraient à nouveau le disque lunaire.

Sa voix ne fût qu'un souffle :
Catalina, je vous aime...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Ven 19 Mai - 21:29

Ils se regardèrent un instant... Eprouver le besoin de l'infini et ressentir que ce besoin peut-être contenté...

Ils se tenaient si près l'un de l'autre, qu'un seul élan pouvait anéantir l'espace qui les éloignaient encore... Car l'élan suscite à la fois la séparation et le désir de la surmonter...

Catalina vit les deux belles mains de Lucius se tendre vers elle comme un appel au partage... et elle était prête à toutes les fusions... à y sacrifier sa conscience et sa raison. Tout n'était chez elle que désordre des sens, mais du point de vue de quel ordre ?

Ses mains ne purent résister au magnétisme de celles qui s'offraient et Catalina y déposa délicatement les siennes, d'abord dans un simple frôlement... Mais elle se refermèrent bientôt passionnemment, les doigts s'enlacèrent et se cherchèrent dans des caresses sensuelles et désepérées.

Leurs corps se rapprochèrent davantage et leur visages échangaient la chaleur de leurs souffles, car le feu consume celui qui l'habite...

Finalement leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, mais dans la conscience d'un désir partagé et divin. Braise autant que brasier, rive autant que marée montante, leur baiser fut sublime et sublimant... Car l'abandon au désir est le premier pas vers la sagesse.

Sans quitter les lèvres brûlantes de son amant, Catalina lui sussura :
Moi aussi je vous aime... Lucius...
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Ven 19 Mai - 21:34

Quand Catalina accepta sa demande et que leurs mains entrèrent en contact pour ne plus se lâcher, il sentit un feu brûlant partant du coeur le consumer. Il l'attira alors doucement à lui, sachant de façon sûre que le même feu intérieur la dévorait.

Le baiser qu'elle lui accorda constitua l'explosion ultime du peu de raison qu'il restait à Lucius. Il ne pourrait plus faire machine arrière, sa lucidité était réduite en cendres, brûlée par la passion qu'il éprouvait pour elle.

Il pouvait enfin goûter à ses lèvres sans qu'elle s'enfuie, il la sentait attachée à lui autant qu'il était suspendu à ses lèvres. Pour rien au monde, il n'aurait voulu que cette étreinte prenne fin.

Sa phrase lui arracha un gémissement, il le savait sans le savoir mais cette phrase éveillait un écho dans sa mémoire : elle le lui avait déjà dit sans être là...


Catalina... ma flamme... Vous m'avez brûlé les ailes, je suis prisonnier de votre coeur...
Je ne me lasserais jamais de vous entendre dire ces mots si doux à mon coeur...
* Je vous aime ! *
* Je vous aime ! *
* Je vous aime ! *
* Je vous aime ! *
...


Cette pensée tournait dans sa tête inlassablement, scrutant son visage dans la recherche de la même folie...

Lucius la serrait alors très fort contre lui, comme pour inscrire son corps sur le sien, pour garder une trace indélébile de sa bien-aimée...


Cat... dites-moi que ça n'est pas un rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Ven 19 Mai - 21:39

Toujours enlacés, Catalina contempla le visage de Lucius comme on admire une icone... ou comme on boit des yeux un mirage.

Oh mais si c'est un rêve ! Un rêve immense que je n'osais espérer plus grand...

Elle enfouit son visage dans le cou de Lucius s'enivrant des effluves de son corps et des émanations de son âme.

Elle poursuivit en chuchottant.


Plus rien n'exsite en dehors d'ici et maintenant, car le rêve ne connait ni temps ni espace... Il est une autre dimension de l'existence...

Ces paroles furent murmurées par des lèvres avides.

Et puisque la vie est un songe...

Son visage avait glissé vers celui de Lucius et ses yeux se nourrissait de ses beautés profondes.

... que le rêve soit les ailes de notre réalité...

S'entendant livrer ses plus intimes pensées et dévoiler le plus profond de son âme, Cat sourit. Elle sourit à Lucius, à elle-même, à la paix retrouvée, à l'infinie liberté qui éclatait soudain et qui sublimait la course de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Sam 20 Mai - 0:06

Lucius, sourit, étonné : Je ne vous savais pas si... délicieuse ! Ses mains glissaient dans son dos puis remontèrent dans ses cheveux et il l'embrassa à nouveau, très longuement...

Il la garda ainsi contre lui pendant de longues minutes, vivant au rythme se sa respiration... Il savourait ce bonheur partagé. Tous ses soucis s'étaient envolés, le temps semblait aboli et le monde avait disparut de leur univers.

En la regardant à nouveau, de si près cette fois, il se rendait compte combien elle avait changé, mûri sans doute... L'enfant qu'il avait connu de prime abord avait laissé place à une femme au regard ô combien désirable...


Catalina, vous allez me rendre fou... * de désir *...


Il avait l'impression de renaître, sa vie ne venait qu'à peine de commencer...


Je voudrais rester ainsi avec vous toute ma vie murmura t-il dans son cou, une main avait glissé de ses cheveux à sa taille.

Un frisson glacial et brûlant lui parcourut l'échine...
* Lucius reprend tes esprits ou tu risques de commettre des impairs irréparabales... *
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Sam 20 Mai - 17:43

Leur fougue grandissait comme la flamme se nourrit du vent... Les corps se cherchaient, les esprits se perdaient... Jamais Catalina n'avait ressenti de telles impulsions incontrôlées...

Lucius se sépara légèrement d'elle et ils se regardèrent à nouveau... Un monde à découvrir...

"Catalina, vous allez me rendre fou...", lui dit-il les yeux empreints d'une expression insensée, presque animale...

Puis il cacha son visage dans le cou de la jeune femme. Catalina ferma les yeux dans cette étreinte... "Je voudrais rester ainsi avec vous toute ma vie..." Elle avait perdu l'usage de la parole car tout ce qu'elle aurait pu dire en cet instant, aurait été une fade carricature de ce qui se passait en elle.

Elle resta donc ainsi un moment, contemplative... Un son lointain vint caresser ses oreilles... Les oiseaux se mettaient à chanter la célébration d'un nouveau jour.

Elle sentit Lucius frissonner, ses mains étaient devenues deux aimants cherchant de nouveaux secrets, son souffle était brûlant... Il semblait possédé...

Soudainement, Catalina comprit le danger menacant qui les guétait. Elle devait s'arracher des caresses de Lucius ! Douloureusement, elle s'acarta... lentement mais fermement. Puis tournant la tête, aperçut l'aube naîssante.


Un nouveau jour commence, Lucius... Et avec lui, notre histoire...

Elle passa un de ses bras autour de son corps dans une dernière caresse, posa la tête sur son épaule et contempla un instant l'éternel recommencement de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Sam 20 Mai - 18:04

Lucius sentait qu'il allait trop loin, trop vite, mais il ne pouvait pas se détacher d'elle, son corps était comme magnétique...

Mais quelque chose clochait... Il sentit la pression des mains de Catalina contre lui, elle l'écartait ! se détournait de lui... Il eut vers elle un regard lourd d'incompréhension et le sentiment d'une déchirure, mais elle ne le regardait pas...


Un jour nouveau, oui...
Ses joues le brûlaient.
Il avait compris pourquoi elle l'avait repoussé !


Catalina... je ne voulais pas...
Je suis désolé.


Il la serra contre lui, mais avec beaucoup de tendresse cette fois, comme pour se faire pardonner. Il contemplait comme elle le soleil levant, le jour se levait, une nouvelle histoire était née.
Il savait qu'elle serait belle. Il ne permettrait à personne de s'interposer... Catalina ferait partie de sa vie dorénavant, pour le meilleur comme pour le pire (HJ : non, ce n'est pas une demande en mariage lol).


D'une voix triste, en caressant ses cheveux, il dit :
Catalina, je crois qu'il est temps pour nous de nous dire "au revoir"...
Revenir en haut Aller en bas
Hécate E
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Sam 20 Mai - 20:49

Une étrange alchimie s'était opérée cette nuit. Le monde semblait plus beau... et Catalina se délectait de cette mutation qui ennoblissait son esprit, et qui était le fruit de la fusion qu'il y avait eue entre elle et Lucius.

* L'émergence d'un nouvel espoir, la résurgence de rêves perdus... Naître soi...*

Elle se tourna vers Lucius d'un air grave mais passionnée.

La vie est une série de séparations, et la première n'est pas la moins cruelle... Nous ne serons pas absents longtemps...

Son regard devint encore plus grave et ses yeux se remplirent de lucidité. Elle lui prit les mains.

Lucius... Je tiens à vous dire quelque chose... Je vous aime et je souhaite votre bonheur plus que tout... c'est pourquoi... connaissant votre... situation... je garderai le secret de notre amour...

Elle baissa le regard, quelque peu génée puis, releva la tête, à la recherche des pensées de son amant. Elle sourit tendrement.

Au revoir Lucius... votre image restera figée dans mon âme...

Elle prit la direction du chateau, alors que les rayons du soleil commençaient à baigner d'or la cîme des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
L. Malef
Invité



MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   Dim 21 Mai - 10:40

Lucius était resté grave pendant tout le temps qu'elle avait parlé. Il avait le coeur serré et ne voulait pas que sa voix le trahisse. Lucius étant un Malfoy, il ne pouvait montrer ses faiblesses... Même si, dans ce cas précis... Il s'était senti profondément vulnérable.

Au revoir, ma douce...


* Je vous aime de toute mon âme Catalina, mais je ne sais quand je trouverai les mots pour vous dire à quel point. *

Il la laissa partir, sans doute rejoindre son dortoir avant que ses camarades ne se rendent compte de son absence... Maintenant que Catalina s'éloignait, sa raison lui revenait, avec tout ce que cela comporte de désagréable.


* Ma situation... * pensa t-il en faisant la grimace... * Combien de temps pensez-vous pouvoir la supporter ? *

De par son son éducation, Lucius plaçait la bienséance au-dessus de bien des choses... Sa vie était régie par toute une série d'étiquette, le mariage avec une Noble en avait été une des plus importantes...

* Et combien de temps notre secret sera t-il gardé ? *

Nous ne resterons pas longtemps séparés, Catalina, dès que la journée battra son plein, je vous retrouverai... C'est dans la forêt que l'on cache le mieux un arbre...

Longtemps après elle, il se dirigea vers le château, à pas lents...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tard dans la nuit...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tard dans la nuit...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Wizardry :: Autour du Château :: Parc-
Sauter vers: